Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une découverte inattendue...

Aller en bas 
AuteurMessage
Pélias Straatus

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2012

Identité
Race: Turien
Planète natale: Epyrus
Profession / rang : Commandant

MessageSujet: Une découverte inattendue...   Mar 28 Fév - 23:41

[En attente de Sergey]

Pélias était en train de siroter tranquillement un cocktail en rêvassant dans sa cabine à lorsque quelqu'un frappa à la porte.Il soupira avant de se lever avec lenteur du fauteuil en cuir dans lequel il se prélassait pour aller ouvrir à son visiteur. La Porte coulissa et c'est alors qu'apparut son ami de toujours, Sestus. Son ami mesurant seulement deux mètres dut lever la tête pour parler à son ami:

-Alors commandant? On dirait que vous êtes très occupé par je ne sais quelle mission top secrète n'est-ce pas?, Déclara-t-il en apercevant le verre et la bouteille sur la tablette.

-En effet capitaine, vous me dérangez en pleine opération
, répondit Pélias avec sérieux.

-Ah?Et puis-je savoir comment s'intitule cette "opération"?

-Je l'ai baptisé opération cocktail.

Sestus éclata de rire avant de se reprendre en apercevant deux jeunes subalternes qui arrivaient par ici.

-Bon,on vient de recevoir nos ordres. C'est pour ça que je suis là
, déclara le capitaine.

Le commandant s'écarta afin d'inviter son ami à entrer et referma la porte une fois celui-ci à l'intérieur. Il se dirigea ensuite vers une petite armoire d'où il sortit un deuxième verre avant de se rasseoir dans son fauteuil alors que Sestus s'était déjà assis dans l'autre. Pélias remplit les deux verres et but une longue gorgée avant de s'enfoncer dans le cuir en lâchant un long soupir de satisfaction. Son ami se mit en avant,plaçant ses coudes sur ses cuisses et joignant les mains.Il but longuement puis sortit un datapad de sa poche et le fit glisser sur la table. Le commandant le prit et le lut son contenu:

A l'attention du Capitaine Sestus et du commandant Pélias Straatus.

Capitaine et commandant, je tiens tout d'abords à vous félicitez de la réussite de votre précédente mission au nom de toute l'Amirauté. Le boulot que vous et votre équipe avez fait est exemplaire sans oublier le rôle du capitaine dans l'affaire.

Maintenant que ceci est dit, je vais vous faire part de votre prochaine mission à vous deux.Le GSI a récemment envoyé une équipe sur une planète dans un système non-répertorié suite à un signal émanant de celle-ci. Les Galariens ont perdu le contact peu de temps après l'arrivée de l'équipe sur place. Ceux-ci ont demandé notre assistance pour retrouver l'équipe et nous leur avons accordé. C'est à vous de vous en chargez désormais messieurs. Je vous ai envoyé les coordonnées du système en question,bonne chance.

Amiral Grakius.


Pélias relut une deuxième fois le message puis déposa le datapad sur la table avant de boire une nouvelle gorgée du fameux cocktail.

-Je ne pense pas que l'amirauté nous dise tout sur ce coup, lâcha Sestus,brisant le silence qui s'installait.

Pélias termina son verre lentement, prenant le temps de réfléchir sur le message et sur les paroles de son ami. Il pensait également qu'on ne leur disait pas tout et puis, les Galariens ne sont pas du genre à envoyer une équipe du GSI pour un banal signal.Non,il semblait y avoir bien plus là-dessous que ne le laissait croire le commandement et ils n'allaient pas tarder à le savoir.

Pélias reposa doucement son verre vide sur la table et regarda son ami qui attendait une réaction de sa part qu'il n'allait pas tarder à donner:


-Je pense aussi que c'est pas net mais nous serons bientôt fixé, lâcha le commandant

-Oui mais j'aurais préféré connaître tous les détails avant de partir tête baissé dans ce qui pourrait être un traquenard pour nous.

Son ami était prudent mais cela lui avait souvent sauvé la vie et permit de survivre assez longtemps pour devenir capitaine d'une frégate à la ponte de la technologie ni plus ni moins.

-Moi aussi mais on dirait que nous n'avons pas le choix des infos sur ce coup-là alors on doit faire avec. Autant ne pas perdre de temps en discussions inutiles. Tu ferais mieux de donner les coordonnées au timonier; je vais aller prévenir le reste de l'escouade que nous partons en mission.


-Bien.Plus vite nous serons sur place, plus vite nous saurons de quoi il en retourne.

-Exactement, rétorqua Pélias en se levant de son fauteuil.

Sestus se leva également de son siège et ils sortirent de la cabine ensemble.


Dernière édition par Pélias Straatus le Sam 3 Mar - 22:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pélias Straatus

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2012

Identité
Race: Turien
Planète natale: Epyrus
Profession / rang : Commandant

MessageSujet: Re: Une découverte inattendue...   Mer 29 Fév - 21:20



-Je trouve qu'il y a trop de zones d'ombres dans cette mission, chef, déclara Hunter alors que Pélias venait de finir son briefing sur leur nouvelle mission.

-On dirait que j'suis pas le seul à penser que cette mission pue l'embrouille..., rajouta Charon.

-Je pense la même chose que vous tous sur cette mission et le capitaine aussi mais on a pas vraiment le choix donc, autant retrouver cette équipe vite fais et d'oublier cette histoire devant un verre dans un bar d'Oméga non?, répliqua Pélias en désactivant se levant de son siège.

Les autres acquiescèrent et se levèrent également avant de partir se préparer pour la mission; seul Gaz resta assit sur son siège,une jambe placée sur l'autre, et attendit d'être seul avec le commandant pour prendre la parole:


-Cette mission, je la sens pas.

Pélias se retourna vers lui et s'assit sur le siège de l'autre côté de la table et juste en face du jeune Turien.

-Personne ne la sent cette mission mais les ordres sont les ordres donc on a pas vraiment le choix comme je le disais, répondit-il en croisant les bras et en s'enfonçant dans le fauteuil.


-Oui mais vous ne trouvez pas étrange que le commandement nous charge de retrouver une équipe du GSI disparue et dans un système dont on ne sait rien à part les coordonnées? Moi si et j'ai un mauvais pressentiment.

Pélias savait que Gaz n'était pas le seul à avoir un mauvais pressentiment sur la mission et il était même le premier à l'avoir mais, comme il le disait, les ordres sont les ordres et il n'a pas le choix alors autant s'en débarrasser au plus vite.
Il plaça ses mains sur la table et inspira profondément avant de répondre au soldat:


-Ecoute, j'ai également cette sensation que cette histoire est pas nette et que se serait peut-être un truc bidon qui cacherait le véritable objectif qui nous attends là-bas mais, pour l'instant, ce n'est qu'une supposition alors je ne vais pas trop m'avancer et attendre d'être sur place pour voir de quoi il en retourne tu comprends?

Gaz baissa la tête comme à son habitude lorsqu'il se mettait à réfléchir puis la releva et regarda le commandant.


-Bien pris chef.Je suis content de savoir que vous pensez la même chose que le reste de l'équipe! Je vais maintenant aller me préparer pour la mission, répondit-il en se levant.

Il exécuta un bref salut militaire que Pélias lui renvoya et quitta la salle de briefing, laissant le commandant seul à ses pensées...

"Il se réveilla dans une grotte à cause des gouttes de l'humidité ambiante qui tombaient sur son visage. Il se mit en position assise avec lenteur et observa les alentours.La grotte semblait être naturelle et s'étendait sur une bonne dizaine de mètres. Le plafond n'était pas visible dans l'obscurité qui englobait toute la grotte et seuls le clapotis des gouttes tombant du plafond bisait le silence de mort régnant dans celle-ci.

Ne sachant pas où il se trouvait, il eut le réflexe de porter son bras dans le dos afin de prendre son fusil d'assaut mais ne serra que du vide. L' angoisse monta d'un cran mais fut très vite refoulée grâce à son entraînement et à son sang-froid. Il se lit à tâtonner le sol rocailleux et tomba sur un objet ayant la forme et la d'une barre en fer. Cela le troubla au plus haut point car cela voulait dire que des individus étaient passés ou étaient ici. Il prit la barre dans une main et avança lentement dans l'obscurité, vérifiant à chaque fois qu'il n'y avait pas de trous grâce à la barre. Il arriva finalement contre la paroi de la grotte et se mit à la longer pour trouver la sortie si il y en avait une...

Mais quelque chose perturba les sens du Turien qui l'obligèrent à s'arréter et écouter. Un autre bruit venait de rejoindre celui des gouttes d'eau mais bien plus déplaisant. En effet, le bruit provenait de l'endroit d'où venait le commandant et on aurait dit que quelqu'un était en train d'avancer en trainant les pieds. Le bruit se rapprochait de plus en plus et cela voulait dire que la chose avait repéré Pélias qui prit sa barre à deux mains et attendait, ses sens en éveille. Une faible lumière bleutée apparut devant le Turien suivie d'une silhouette d'où semblait provenir la lumière. La personne avançait toujours mais il put entendre son souffle saccadé alors qu'il était à quelques mètres. C'est à ce moment qu'il décida de frapper afin de ne prendre aucun risque. Il frappa deux fois à la tête et la créature s'effondra en lâchant un cri strident à glacer le sang qui résonna dans toute la grotte.

Pélias attendit en silence pour voir si cela n'avait pas alerté d'autres créatures indésirables puis s'accroupit et inspecta le cadavre de la chose. La lumière bleue qui émanait de lui permit au Turien de voir qu'elle était faite en grande parties d'implants cybernétiques qui émettaient la lumière mais également de chair grisâtres et pourries. Le Turien regarda son visage de plus près et fut abasourdi par ce qu'il vit. Le visage de la créature était certes recouvert de fils et autres choses mais il ressemblait énormément à la morphologie des Humains.


-Quelle-est cette folie?,ne put s'empêcher de dire Pélias à voix basse.

Son cerveau lui disait de partir d'ici sous peine de subir le même sort que l'humain. Il se releva donc et se mit à longer la paroi mais d'un pas rapide. Les secondes semblèrent durer des heures et il lui semblait qu'il avait déjà fait le tour de la grotte sans trouver aucune issues. Des bruits de pas traînants se firent à nouveau entendre mais beaucoup plus nombreux cette fois. Pélias se mit à courir afin de ne pas être rattraper par ces choses mais des bruits devant lui l'obligèrent à retourner sur ses pas. Hélas,il semblait encerclé car d'autres bruits de pas devant lui se firent entendre et les lueurs bleus transcendaient déjà l'obscurité autour de lui. Il semblait fichu alors il prit sa barre à deux mains et se préparaient au combat. Les premiers monstres apparurent mais ils ressemblaient plus à des Turiens...Des Turiens familiers en plus. Il eut un sursaut de stupéfaction lorsqu'il reconnu toute son escouade et son ami Sestus qui avançait vers lui d'un pas traînant. Pélias lâcha sa barre à cause de l'intensité de ses tremblements et... Commandant?Commandant?....Les monstres essayaient de le mordre mais il se défendait avec ses pieds et ses poings alors que...COMMANDANT!"

Pélias dégaina son pistolet par réflexe et le pointa sur la tête de l'enseigne qui essayait de le réveiller. L'enseigne recula, apeurée, et mit ses bras devant lui en guise de protection. Pélias était en sueur et rangea son arme lorsqu'il eut finit de reprendre ses esprits et de comprendre qu'il avait fait un mauvais rêve. Après quoi,il se leva et regarda l'enseigne qui se trouvait désormais près de la porte et demanda la raison de son dérangement.

-Hum...Heu...Le capitaine tiens à vous dire que nous venons d'arriver dans le système et que nous atteindrons la planète dans cinq minutes. Il veut vous voir sur le pont dans trois minutes, répondit l'enseigne qui tentait de ne pas laisser paraître sa peur dans sa voix.

-Mmmh...Bien.Tu peux disposer et désolé pour ma réaction matelot. Je n'aime pas qu'on interrompe mon sommeil.

Le Turien salua rapidement et quitta la pièce en coup de vent. Pélias s'étira un coup et baîlla longuement avant de se diriger vers la porte. Il pensait à ce rêve qui semblait si réel puis le chassa de sa tête en pensant à la bonne douche bien chaude qu'il allait prendre avant de rejoindre Sestus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergey Rusky

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 01/02/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre/ Moscou
Profession / rang : Militaire

MessageSujet: Re: Une découverte inattendue...   Sam 3 Mar - 2:52

Sergey sentait le froid sur sa peau, ainsi qu’un souffle chaud sur son visage. Il était encore assommer et avait du mal à ouvrir les yeux quoi que pas sur qu’un coup sur la tête suffise à le garder dans les vape aussi longtemps. La vérité était tout autre. Dans la soute du vaisseau marchand il fut assommé par des « ombres ». Le vaisseau n’avait pas été abandonné mais seulement détourné par les hommes de Cerberus. Il avait besoin d’un «sujet» de test pour les nouvelles amélioration qu’il avait créer. Les recherches étaient elles menés a l’insu de l’homme trouble ou bien était ce lui qui avait donné les directive ? Personne ne le savait ni ne le saurait seul les spéculation hasardeuse était permise. Le vaisseau partit du système sans que le SSV Moskovia ne comprenne ce qui ce passe. Le vaisseau à la botte de Cerberus partit pour un autre système inconnu sur une base de recherche. Le vaisseau se posa sur la plateforme d’atterrissage.

-Les sujets ne sont pas blessés j’espère ?! Dit le chef de projet

-Non Chef ! Ils sont en bonne santés, nous leur avons juste placés en stase ! Répondit le soldat

-Bien transférés les dans la salle médical numéro 4 et surtout ! N’oublié pas de fermer la porte, je ne veux prendre aucun risque ! Ordonna t’il

Sergey ainsi qu’Alpha furent donc transférés dans la salle médical numéro 4. Les hommes de Cerberus les déshabillèrent et leur installèrent des perfusions de produit en tout genre.

-Je leur souhaite bon courage pour se réveillés avec tout ces produits !

-Sortez de la pièce ! Nous devons nous occuper des Galariens ! Dit leur Chef sur un ton ferme

Ils sortirent de la salle et laissèrent un simple garde pour veillez à ce qu’il ne leurs arrivent rien.

Quelques heures plus tard Alpha se réveilla avec un Mal de tête horrible sur la table, il regarda la pièce qui était blanche et sans vitre avec un grand néon au plafond, aucune vitre aucune porte, Alpha ne comprenait pas. Il enleva ses perfusions, son sang coulait sur sa peau. Il chercha du regard une porte de sortie de faisant bien attention n’en trouvant pas, il enleva les Perfusions de Sergey puis tapa dans les murs pour alerter le garde. Paniquer le Garde ouvre la porte et voie que l’un des sujet a disparu il se retourne pour activé l’alerte et Alpha lui saute dessus et lui tordit le cou. Le champ libre, il longea le mur , ouvrit une porte jeta un œil pour ne pas tomber un garde. Il ne vit personne, il entra fractura quelque serrures sur les casiers et trouva son équipement ainsi que celui de Sergey entreposer. Il enfila son équipement et déposa ceux de Sergey non loin de lui. Alpha reparti dans le couloir et s’infiltra dans un conduit pour faire un peu de reconnaissance alors que Sergey dormais encore sous l'effet des drogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pélias Straatus

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2012

Identité
Race: Turien
Planète natale: Epyrus
Profession / rang : Commandant

MessageSujet: Re: Une découverte inattendue...   Sam 3 Mar - 17:04

Pélias sortit de l'ascenseur et fit son entrée sur le pont du vaisseau où se trouvaient des consoles à différents usages à perte de vue. Devant chaque console se trouvait un Turien ou une Turienne en train de remplir le rôle qui lui était destiné à bord. Il chercha son ami du regard et l'aperçut près d'une Turienne en train de pianoter sur une console. Sestus avait une mine grave alors qu'il observait ce qu'elle lui montrait, ce n'était pas bon signe.
Pélias rejoignit son ami qui l'entendit s'approcher grâce au bruit qu'il faisait avec son équipement de combat et se retourna :


-On dirait qu'on a du nouveau ,déclara-t-il en penchant la tête vers la console.

-Ah ouais? Et c'est mauvais?


-Regarde par toi-même..., lui dit son ami en reculant pour lui laisser la place.

Pélias s'appuya contre le haut du dossier du siège où se trouvait la Turienne et observa l'écran. Celui-ci montrait une forme de chaleur approcher à grande vitesse de la planète où se trouvait les Galariens et où ils se rendaient. La source de chaleur sembla pénétrer dans l'atmosphère puis plus rien.

-On a réussi à identifier ce pic de chaleur et c'est un vaisseau de transport... Il a pénétré dans l'atmosphère il y a moins d'une demi-heure et il n'en est pas repartit depuis, déclara la Turienne.

-Mmmh...Bien. Reprenez votre travaille. On dirait que notre mauvais préssentiment était fondé hein?

Pélias se leva et fit signe à son ami de le suivre alors qu'il se dirigeait vers les ascenseurs.

-On dirait bien. Peut-être que ce ne sont que des ferrailleurs?

-Cela m'étonnerait...Des ferrailleurs qui viennent dans des systèmes non-répertoriés? J'en doute, répliqua Pélias alors qu'il appelait un ascenseur.

En tous cas, nous serons fixés bien assez tôt vu qu'il n'a pas quitté la planète..

La porte s'ouvrit et Pélias pénétra dans celui-ci. Sestus resta quand à lui à l'extérieur.

-Appelle l'équipe.Dis-leur qu'ils ont deux minutes pour me rejoindre dans la soute pour l'embarquement
, lui demanda-t-il.

-D'accord vieux...Bonne chance et sois prudent là-bas.

Pélias rigola en réponse aux dernières paroles de son ami alors que la porte se referma entre eux. Le commandant profita de ce moment de calme pour imaginer tous les scénarios possibles auxquels ils pourraient être confrontés lui et son escouade. Il avait déjà vécu pire comme situation mais jamais une aussi mystérieuse. Une équipe du GSI qui débarque sur une planète montagneuse et désertique suite à la réception d'un signal, le peu d'informations transmises par l'état-major et ce vaisseau qui débarque de nulle part pour atterrir sur la planète...C'est beaucoup trop gros. Il fallait qu'il se prépare au pire..Les Galariens étaient surement morts à l'heure qu'il est comme pour la plupart des disparitions, on ne retrouve que des cadavres mais rarement des survivants. Il fallait donc qu'il découvre ce que cette planète cache en son sein et qui amènerait à tuer une équipe du GSI.

Sa réflexion fut interrompue par le signal sonore de l'ascenseur et l'ouverture des portes. Il sortit donc de celui-ci et déboucha dans le vaste hangar du Vilnius où étaient entreposés le matériel et la navette de débarquement. Gaz était déjà auprès de son bébé et chipotait à celui-ci avec ses mains expertes en la matière. En effet, Gaz était le plus jeune de l'équipe mais possédait un don dans le pilotage et dans la mécanique qui impressionnait l'équipage entier. Même si il ne connaissait pas l'engin, il savait déjà comment le réparer rien qu'en l'observant de l'intérieur quelques secondes. Il était pleins de ressources et avait subit une formation en technologie, lui permettant de pirater tout et n'importe quoi désormais.

Pélias s'approcha donc de celui-ci et l'observa à l'oeuvre en silence, attendant que le reste de l'équipe arrive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amrak

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23

Identité
Race: Galarien
Planète natale: Sur'Kesh
Profession / rang : Agent du GSI/Capitaine

MessageSujet: Re: Une découverte inattendue...   Dim 4 Mar - 6:44

Je me retrouve sur cette planète isolée à fignoler une bombe chimique, qui servira certainement à un acte terroriste, mais je le fais de mon plein gré, je me sens comme obligé.

*Amrak s'était vu affecté le temps de quelques missions sur un autre vaisseau que le siens. Alors que notre Galarien aurait du retourner sur son vaisseau, une dernière opération a été confiée à son équipe provisoire. Une balise de détresse avait été détectée sur une planète dans un système non répertorié. L'équipe se rendit le plus vite possible sur place et déploya une navette avec un commando composé d'Amrak ainsi que trois de ses collègues. Les galariens arrivèrent rapidement dans une sorte de complexe et entrèrent sans rencontrer de résistance. Ils fouillèrent l'endroit sans trouver quoique ce soit de troublant et débouchèrent dans une sorte de vestibule.
En face d'eux se trouvaient un petit groupe d'humain. Les galariens les mirent directement en joue mais les personnes de race humaine les calmèrent immédiatement en affirmant que c'était eux qui avaient activer la balise et ils demandèrent aux galariens de les suivre.

L'équipe les suivirent, mais toujours avec une once de méfiance, peut-être auraient-ils du l'être plus ! Arrivés dans la pièce suivante, toute l'équipe perdit connaissance de manière inconnu. A leur réveil, les humains leur demandèrent de d'achever la construction d'une bombe, une chose à laquelle aucun des galariens ne protestèrent.*


Quelques heures plus tard, la bombe était prête à partir de là, les galariens l'avaient achevée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pélias Straatus

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2012

Identité
Race: Turien
Planète natale: Epyrus
Profession / rang : Commandant

MessageSujet: Re: Une découverte inattendue...   Mer 7 Mar - 0:40

-On est entré dans l'atmosphère. On arrivera sur zone dans cinq minutes, déclara Gaz d'une voix légèrement étouffée par le casque.

-Ok! On met les casques les gars! A moins que vous ne vouliez mourir en étant fou, ordonna Pélias.

-Qu'est-ce que tu racontes?, demanda Charon en plissant les yeux.

Archer soupira alors qu'il fermait les crans qui reliaient le casque à l'armure et assuraient l'étanchéité de celle-ci.

-L'air de cette planète est formé de 9/10 de 3-quinuclidinyl benzilate qui a la particularité de provoquer des hallucinations violentes lorsqu'on en respire longtemps et qui peut entraîner la mort. Ca te va comme explication?, expliqua-t-il alors qu'il attendait que son armure se synchronise avec les autres et avec l'environnement.

-Ouais, c'est bon! J'ai compris! Je suis pas débile!
, cria le mastodonte blessé dans son orgueil.

-Oooh! On dirait que notre brute de service a été blessée par notre gentil docteur hein?, lâcha Hunter sur un ton ironique.

Le reste de l'équipe éclata de rire excepté Achéron qui se contenta d'enfiler son casque et de cacher sa colère derrière en coupant le micro et Gaz trop occupé à piloter. Ce geste de la part de la brute lança une nouvelle vague de rire au sein de l'escouade. L'ambiance était bonne et ils semblaient tous avoir oublié qu'ils allaient sur une planète inhospitalière pour chercher une équipe de Galariens mystérieusement disparue. Seul Pélias semblait ne pas l'avoir oublié et profitait de ce temps de calme et de détente autant qu'il pouvait car il se pourrait bien qu'il n'en ai plus avant un moment. Il aimait tout particulièrement l'entente et la camaraderie forgée au fil des années de combat qui régnaient dans l'escouade. Il était heureux de commander une équipe aussi efficace et soudée.

Pélias mit son casque et attacha les crans à l'armure. L'ATH et les autres systèmes s'activèrent tous à la fois et commencèrent leur synchronisation. Un check up complet appraut alors devant les yeux de Pélias une fois les systèmes activés:


Systèmes de survie: OK
ATH: OK
Boucliers cinétiques: OK
Etanchéité de l'armure: OK
I.V:OK
Système de renouvellement de l'air: OK
Micro intégré: OK
Système de com: OK
Système de maintient de la température: OK

Terminé!

Le texte s'effaça et sa visière changea de couleur alors que l'armure testait tous les filtres de vision incorporés dans l'armure. Une fois revenu à la vision normale, Pélias se leva pour constater que l'appareil venait d'atterrir et que ses hommes commençaient à descendre par la rampe ouverte à l'arrière de la navette. Il fit de même et fut éblouit par le soleil et frappé par la chaleur de l'endroit. Alors que sa vue revenait peu à peu à la normale, il distingua un désert plat à perte de vue sans aucun endroits où s'abriter de ce soleil. Une chaîne montagneuse d'un noir d'ébène s'étendait sur la droite et s'étendait jusqu'à l'horizon des deux côtés.

L'escouade se déploya en cercle et la navette redécolla et s'éloigna en direction des montagnes. Pélias savait que Gaz était partit chercher un endroit où se poser en attendant la demande d'extraction mais il allait aussi partir en éclaireur et balayer la zone montagneuse grâce aux capteurs de l'appareil. Le système de réglage automatique de le température se mit en route et de l'air frais de tarda pas à envahir le casque du commandant pour son plus grand plaisir. Il se retourna donc vers son escouade qui attendait ses ordres :


-Bon, je pense que vous pensez la même chose que moi à propos de cette planète. Je pense aussi que le seul endroit où on pourrait trouver nos scientifiques seraient dans ces montagnes alors on se bouge le cul et en vitesse! J'ai pas envie de trainer sur cette maudite planète!
, ordonna-t-il en se mettant à aller au pas de course vers les imposantes montagnes.

Une bonne centaine de mètres séparaient la zone d'atterrissage des pics noirs mais ceux-ci furent parcourus rapidement par l'équipe entraînée à ce genre d'exercices. Ils arrivèrent au pied de l'un des monts qui les couvrait de son ombre, les abritant des rayons brûlant du soleil.

Pélias inspecta la paroi mais n'y découvrit aucune crevasses susceptibles de renfermer un passage vers l'intérieur de la chaîne et les scientifiques sûrement. Il soupira, agacé par cette situation et se retourna vers son équipe pour leur donner des ordres:


-Cherchez une crevasse ou un truc qui pourrait ressembler à un passage vers l'intérieur de la montagne.


-Heu...Pourquoi on cherche ça?, demanda Charon.

Archer soupira et s'approcha pour lui répondre:


-Parce que le signal des scientifiques vient de l'intérieur tu comprends? Alors, va chercher une entrée pour nous.

L'envie de la brute de frapper le docteur se fit sentir dans l'air et Pélias se pressa d'intervenir:

-Allez viens Charon! On va chercher par là nous. Vous deux, vous partez de l'autre côté! On garde le contact radio.

Les deux autres acquièssèrent et partirent dans la direction opposée. Les recherches s'annonçaient longues et pénibles pour le commandant turien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergey Rusky

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 01/02/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre/ Moscou
Profession / rang : Militaire

MessageSujet: Re: Une découverte inattendue...   Mer 7 Mar - 5:07

Sergey se réveilla à moitié nue sur la table les perfusions retirés et du sang pourpre coagulé tout le long de son corps. Un Mal de tête survint, la pièce était trop blanche et la lumière tellement vive pour un réveil aussi dur, la douleur tapait aussi fort qu’un Papa Cuirassé tirant avec son canon principal.

-Aaaaaaah ! Bordel ! C’est quoi ce foutoir ! Et Qu’Est-ce que je branle ici moi ?!

Il tourna la tête sur la gauche et vit une autre table mais vide … Son mal de crâne persistait, il n’arrivait pas à réfléchir ni se souvenir de ce qui l’avait conduit ici.
Il se leva pris le drap avant de trébuché sur son équipement, n’ayant plus beaucoup de force à cause des multiples drogues qui lui a été injecté, il s’éclata le nez sur le sol pas assez pour la casser mais suffisamment pour sentir une nouvelle douleur qui tapait encore plus à l’intérieur de sa tête. Il se mit sur le dos et constata que son équipement avait été posé là par quelqu’un, mais qui ?

-Putain ! Journée de merde ! Quoi que on est quel date ? …

Il se releva et s’habilla, il regarda autour de lui. La porte était ouverte avec un garde mort devant. Il fouilla le corps et trouva des papiers attestant que c’était un homme de Cerberus. Il sentit la haine monter en lui. Continuant de fouiller le corps, il ne trouva rien d’autre. Il plia dans tout les sens la barre de fer sur la quel était suspendu les poches de drogues en tout genre sans détailler les noms. La barre céda et Sergey la prit pour s’en servir comme arme, il scruta la pièce cherchant un objet tranchant ou qui pourrait le devenir sans rien trouver. Il attrapa les perfusions et les arracha des tuyaux, il déchira les vêtements du garde pour faire des bande et ainsi attaché les pointes des perfusions sur la barre de fer.
Il tira le corps du garde pour l’allongé sur la table puis sorti du Bloc.

-Bon ! Et Maintenant ! Allons faire un peu d’exploration !

Il regarda le plafond et vit la bouche d’aération ouverte. Il comprit tout de suite que c’était Alpha. C’était le seul assez idiot pour laissé un corps dans un couloir et entré dans un conduit d’aération pour explorer les environs. Sergey alla dans la salle d’observation d’où le garde était sensé les surveiller. Il retourna la salle pour trouvé quelque chose qui pourrait lui servir. Il ne trouva rien enfin, il trouva une carte dans le troisième tiroir gauche. Il cherchais l’armurerie ou tout autres endroits où il pourrait trouver des armes.

-Bon bon bon, alors … je pourrais emprunter ce conduit pour tomber sur cette salle et j’aurais peut-être une chance de trouvé une arme …

Il ouvrit la porte pour sortir et tomba nez à nez avec Alpha. Sous l’effet de la surprise, les deux hommes se menacèrent avec ce qu’ils avaient avant de réalisé qu’ils n’étaient pas ennemis.

-Lieutenant ?! Dit il sur un ton étonné

-Alpha ! Bordel ! J’ai failli vous planter avec mon arme improvisé ! Lui répondit il énervé

-Une semi-lance ? Ahah ! Pas mal ! Bon prenez plutôt ça et allons y ! en explorant le complexe, je suis tombé sur d’autres unités ! Elles font une ronde et ne devraient plus tardés à venir par ici ! Alors on se magne !

A peine Alpha avait fini son topo qu’il entendit les gardes arrivés. Il prit Sergey par le bras et lui fit signe de monté dans le conduit. Alpha fit la courte échelle à Sergey avant de se hissé à son tour. Les gardes entrèrent dans la salle d’observation et ne voyant pas le garde qui était sensé se trouvé ici il donnèrent l’alerte pas radio.

-Ici 05004 transmission d’urgence !

-Que ce passe t’il ?!

-Code Noir ! Les deux soldats de l’Alliance on disparu et nous 1205 est mort !

-Bordel !

L’officier activa appuya sur plusieurs bouton sur son ordinateur et toute les caméras s’activèrent, il activa également tout les mécas disponible pour accentué le rythme des rondes.
Sergey et Alpha se regardèrent et se mirent à avancé. Soudain, ils entendirent un bruit, ils le suivirent ce qui les menas droit à l’entré.
Dans les montagnes on distinguait une légère lueur blanche, du fait que les hommes de Cerberus avaient ouvert la porte pour surveillés les environs. Ils restèrent assis dans le conduit attendant du mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pélias Straatus

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2012

Identité
Race: Turien
Planète natale: Epyrus
Profession / rang : Commandant

MessageSujet: Re: Une découverte inattendue...   Mer 7 Mar - 20:41



La chaîne s'étendait sans fin qu'on pourrait même penser qu'elle fasse le tour de cette fichue planète... Toujours aucune trace d'une ouverture cachée et le soleil commençait à descendre peu à peu, laissant place à une pénombre que Pélias accueillit à bras ouverts. Il préférait grandement travailler dans le noir car cela diminuait les chances de se faire repérer par un garde qui regarderait par ici. Le commandant observa les la masse rocailleuse de haut en bas et crut voir un léger éclat blanc sur la paroi. Celui-ci s'arrêta et observa plus attentivement. Il y avait bel et bien un éclat blanc sur le flanc de la montagne mais à peine voyant tellement son intensité était faible.

Pélias fit signe à Charon de s'arrêter et lui montra la source lumineuse du doigt.


-On dirait qu'on a trouvé notre entrée secrète
, lâcha-t-il avant d'activer le système d'émission de son micro.

-Archer tu me reçois? Ici Pélias.

-....Je te reçois cinq sur cinq.Un problème?


-On a trouvé ce qui semble être une entrée sur un flanc de montagne. J'active le système de localisation afin que vous nous rejoignez sur place. On va déjà aller voir de quoi il en retourne.

-Ok! On arrive dans moins de cinq minutes. Archer terminé.

Pélias activa l'option de son casque qui offrait un puissant zoom et regarda vers la lueur. Il distingua nettement une porte métallique massive qui sortait de la roche noire et d'où émanait la lumière qu'il voyait d'en bas. Deux personnes en armure lourde et armés gardaient l'entrée et semblaient observer vers le bas comme à la recherche de quelque chose. Le commandant ne réfléchit pas une seconde de plus et se mit à couvert derrière une roche saillante. Le mastodonte fit de même et se tourna vers Pélias et dit en parlant à voix basse:

-Combien de gugusses?


-Je n'en ai vu que deux mais il est probable qu'il y en ait plus à l'intérieur. On dirait un complexe.

-Mmh...Facile, laisse-moi leur fracasser le crâne.


-Vas-y mais en silence. Je te couvre.

Charon sortit de son couvert et se mit à progresser de rocher en rocher vers l'entrée de la base. La nuit ne tarderai pas à tomber et le Turien massif n'eut pas de mal à s'approcher des deux gardes sans se faire remarquer. Pélias observait sa progression grâce au zoom de son casque et regardait de temps en temps vers la porte pour vérifier si son ami n'était pas découvert. La manière de se mouvoir de cette masse de muscles étonna grandement Pélias; il avait l'habitude de le voir foncer dans le tas et démolir tout sur son passage grâce à sa carrure de Krogan mais là, c'était tout le contraire et tant mieux. Les deux hommes furent donc surpris lorsqu'un énorme Turien sortit de l'ombre et entra dans la lumière venant de l'intérieur. Le premier mourut avec la nuque brisé avant d'avoir eu le temps de le mettre en joue alors que le deuxième essaya de lui asséner un coup de crosse qui ne fit qu'agacer le monstre qui se retourna et lui envoya la tête sur une pointe rocheuse sortant du mur. Celle-ci perça la visière de son casque et sa tête s'empala dessus. Son travail terminé, Charon se tourna vers le bas de la colline et fit signe que la voie était libre.

Pélias arriva donc devant la porte où l'attendait Charon une minute plus tard. Le spectacle était encore plus impressionnant lorsqu'on était à côté. Le garde empalé sur la pointe rocheuse était couché contre la paroi dans une position ridicule alors que du sang se déversait de son casque, coulant sur le mur et son armure pour finir en mare sur un terrain plus plat. L'autre avait la tête retournée à 180° et semblait regarder les deux Turiens derrière sa visière. Tout deux portaient des armures frappées du symbole de Cerberus ce qui ne présageait rien de bon.

-Hé ben, on dirait qu'on a affaire aux gars de Cerberus..Splendide
, lâcha Charon en soupirant.

-On dirait...Et ça confirme mes soupçons sur cette mission. On devrait se grouiller de trouver l'équipe du GSI avant qu'ils ne découvrent que deux de leur gars manquent à l'appel. En plus, j'ai envie de savoir ce qui se trame sur ce caillou pas toi?


Le Turien se tourna vers son leader et prit son massif fusil à pompe Claymore en souriant


-Ouais, moi aussi j'aimerais bien savoir mais j'aimerais surtout en buter quelques-uns au passage si tu vois pas d'inconvénients
, déclara-t-il.

-Tu pourras t'en donner à coeur joie contre cette racaille mais tâchons de rester un tantinet discret d'acc'?


-Ouais, t'inquiète pas.

La brute enleva l'homme empalé et prit l'autre cadavre avant de les jeter dans la pente. Ceux-ci roulèrent rapidement vers le bas en faisant des bonds et en émettant des craquements à peine perceptibles lorsqu'ils rebondissaient sur la roche.
Une fois les maccabés arrivés en bas, Pélias se retourna vers l'entrée ouverte du complexe et s'y introduisit en compagnie de Charon afin de retrouver ces foutus Galariens, d'obtenir des réponses sur ce qui se passe ici et de repartir au plus tôt de cette endroit qui ne lui inspirait guère confiance...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une découverte inattendue...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une découverte inattendue...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Une découverte effrayante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes inconnus.-
Sauter vers: