Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réminiscences et alcool.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Réminiscences et alcool.   Mer 28 Mar - 18:47


• Quelque part dans le système Kriserol : station Skaelen-Har. Un repaire de trafiquants et criminels en tout genre, d’envergure mineure (la population moyenne est estimée à 300 habitants, avec une représentation des différentes espèces semblable à Oméga, mis à part une présence extrêmement faible des Vortchas).



- Créatrice Shas’iasto, il est 6 heures. Créatrice Shas’iasto, il est 6 heures. Créatrice Sha …

La Quarienne se leva en grommelant de sa couche. La voix de Mètis avait d’habitude le don de l’apaiser, mais pas ce matin. Maintenant qu’elle s’était levée, l’I.V redevint silencieuse et déclencha peu à peu les différents appareils indispensables au démarrage matinal de sa propriétaire. Elle enfila à regret sa combinaison, puis sortit de sa bulle stérile. La conception de celle-ci lui avait coûté une petite fortune, mais elle n’aurait renoncé pour rien au monde au plaisir de pouvoir se débarrasser de cette encombrante protection pendant ses quelques heures de sommeil. La sortie de ce qu’elle considérait comme son véritable foyer provoquait toujours un certain sentiment de malaise, mais il y avait ce jour-ci quelque chose de plus, comme un reste de mauvais rêve.

- Quelle nuit de merde …

Shas’iasto se traîna jusqu’à la table qui lui servait d’établi et s’y assit le temps que sa boisson énergisante soit prête. Même après l’avoir bue, son humeur resta déplorable. Elle fouilla sa mémoire à la recherche d’une explication. Elle sentait bien que ce jour devait avoir quelque chose de particulier, mais quoi ? C’est en pianotant sur son Omnitech que la vérité lui sauta littéralement à la figure. Elle se rattrapa in extremis à la table pour éviter de chuter, prise de vertiges.

* 3 ans … ça fait déjà 3 ans pile aujourd’hui*

Les souvenirs commencèrent à remonter avec une violence inouïe. Pour avoir enduré déjà enduré deux fois ce phénomène, elle savait qu’elle n’arriverait pas à les refouler par sa seule volonté. Un psychologue aurait dit qu’il s’agissait d’une conséquence logique de son refus d’accepter son passé. Du fait qu’elle cantonnait ces images dans son subconscient tout le reste de l’année. Et qu’à l’approche de cet « anniversaire », son sentiment de culpabilité augmentait.


- Des conneries, tout ça. Je n’avais pas le choix … il ne m’a pas laissé le choix.

Et pourtant … elle ne pouvait nier la boule qui grandissait au fond de sa gorge. Des flashs d’images se succédaient dans sa tête, de plus en plus rapides, jusqu’à former un kaléidoscope. Son corps fut pris de tremblements, tandis qu’elle basculait peu à peu dans une autre dimension. Elle se raccrocha de toutes ses forces au présent, s’extirpa à grand-peine de ses souvenirs et tendit une main tremblante vers un flacon posé sur son établi, qu’elle vida d’un trait Son corps se calma progressivement et les souvenirs refluèrent, chassés par l’alcool. Mais elle savait que le remède ne ferait pas effet très longtemps. Et que la seule chose qu’elle pouvait faire était de tenir bon le temps que ça s’arrête. Autrement dit, faire ce qu’elle ne s’autorisait que rarement : boire jusqu’à en oublier son nom.

- Mètis, désactive tous les appareils. Je ne travaillerais pas aujourd’hui.


Une demi-heure plus tard

Shas’iasto franchit d’un pas malaisé le seuil du bar. Son arrivée ne provoqua pas vraiment de réaction de la part des habitants réguliers, habitués à sa présence. Une poignée de personnes se retournèrent, intrigués par la présence d’une Quarienne dans le coin, mais retournèrent rapidement à leurs discussions devant le regard désapprobateur du Krogan qui tenait le bar. Celui-ci sourit en voyant Shas’iasto se frayer un chemin vers lui, devinant sans peine pourquoi elle venait.

Ganar Zrax. Une carrure standard pour un Krogan, donc impressionnante pour le reste de la galaxie. Mais ce n'était pas son seul atout, loin de là. A rebours de la réputation de sa race, il avait toujours su privilégier sa ruse et son instinct par rapport à sa force brute. Il ne manquait jamais de se servir de l’une comme de l’autre pour discerner les sentiments et évaluer l’état d’esprit de ses interlocuteurs. Et trop de gens avaient sous-estimé à leurs dépends son talent, lui permettant ainsi de se hisser à la tête de la pègre de la station. Peu de personnes étaient au courant de son pouvoir réel, et Shas’iasto était du nombre.


- Hey, ma p’tite Shas, ça faisait longtemps que j’t’avais pas vu ! Tu viens pour ta cuite annuelle ?

Le regard glacial qu’elle lui lança aurait suffit à couper toute velléité de discussion, même pour un Galarien. Zrax se contenta de lâcher un rire rauque et lui indiqua une table libre. Il l’y rejoignit quelques minutes plus tard, amenant avec lui une demi-douzaine de bouteilles d’alcool turien. Il se laissa bruyamment tomber sur la banquette et déposa le tout devant la Quarienne, puis la regarda droit dans les yeux.

- Demain, à l’endroit habituel. Un système de navigation à saboter. Tu seras là à l’heure, okay ?

Le Krogan avait pris un ton impératif. Etant donné l’état dans lequel elle était, Shas’iasto ne put retenir la réponse qui lui venait aux lèvres. Elle recommençait à perdre le contrôle d’elle-même.

- Je ne suis pas un de tes larbins.

Zrax lâcha un petit rire, mais une lueur féroce apparut dans ses yeux, démentant son sourire et le ton amusé sur lequel il répondit.

- J’t’aime bien, Shas : t’es douée, sans scrupules inutiles, et tu me fais rire. Mais ça m’empêchera pas de te broyer le crâne si tu dépasses les bornes.

Il marqua une pause, puis repris, plus apaisé.

- Et ça m’étonnerais que t’ais vraiment envie de remettre en cause notre accord, hein ?

En échange des services de Shas’iasto, le Krogan lui fournissait une certaine protection tant qu’elle restait sur la station, et s’assurait que personne ne touche à ses affaires pendant ses absences. Et ça n’allait pas plus loin. Hors de question pour Shas’iasto de nouer un lien plus dense. La confiance ne rentrait pas vraiment en ligne de compte, ici : ils avaient besoin chacun de quelque chose que seul l’autre pouvait apporter. Et ça leur convenait parfaitement à tous deux. Au prix d’un nouvel effort, elle se força à se calmer et s’excusa en inclinant la tête. Zrax accepta ses excuses d’un grognement moqueur et repartit vers le bar, après un dernier avertissement.

- Souviens-toi, Shas. Demain, et à l’heure.

Elle prit sa paille et commença à boire. Elle vida la première bouteille en un rien de temps, puis ralentit la cadence. L’effet de l’alcool commençait déjà à se faire sentir. Pas tellement au niveau physique, mais plutôt à celui de la réflexion : difficultés d’élocution, baisse des capacités de réflexion. Elle ressentit un certain soulagement. Après tout, c’est bien dans ce but qu’elle le faisait. Elle lâcha la bride à son esprit, en espérant que personne ne viendrait la déranger.


Dernière édition par Shas'iasto Nar Neema le Mer 11 Avr - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Ven 30 Mar - 12:21


15 ans plus tôt

- Shas, où es-tu passée ?

L’éclat de voix brisa sa concentration. Elle s’arracha avec difficulté de la contemplation de l’hologramme et regarda autour d’elle. Son père ne tarderait pas à lui mettre la main dessus. D’une main fébrile, elle referma le fichier, éjecta le bloc de données et éteignit la console, puis remit le tout à sa place. Juste à temps. Quelques secondes plus tard, son père entrait dans la pièce d’un air agacé.

- Shas, je t’ai déjà dit cent fois de ne pas consulter les archives en mon absence … Le règlement l’interdit !

Elle se retourna et sourit d’un air faussement désolé.

- Désolée, p’pa, je voulais juste revoir des images de Rannoch …

Ce dernier secoua la tête, oscillant visiblement entre la sévérité et l’indulgence. Sa fille était un peu trop curieuse, un trait qu’elle pouvait autant tenir de lui que de sa femme. Il eut l’impression de se revoir des années plus tôt, avant qu’il n’accède à son poste actuel, celui de chef des archives précédant l’exil. S’il avait pu prévoir ce qui se passerait, l’arrière-goût amer qui perdurerait, il y aurait repensé par deux fois. Il adressa une prière silencieuse aux Anciens pour que sa fille ne connaisse jamais la même déception que lui. Il la serra dans ses bras, puis repris sur un ton plus doux.

- Ta mère veut te voir ; visiblement, ton dernier exercice pratique sur une I.V n’a pas été tout à fait satisfaisant …

Shas’iasto soupira d’un air las. Son père lui adressa un clin d’œil, puis la poussa vers la sortie. Elle se laissa faire, plongée dans ses réflexions. Elle ne lui avait pas dit toute la vérité : les archives qu’elle avait consultées avaient bien pour cadre Rannoch. Mais son objectif n’était pas tant de revoir les paysages de Rannoch que de trouver la réponse à une question qui la hantait. Pourquoi est-ce que les Geths s’étaient-ils retournés contre son peuple ? Comment en étaient-ils venus à se rebeller contre leurs créateurs ? Elle n’arrivait pas à comprendre comment des I.A bridées avaient pu en arriver à ce stade. Et elle comptait bien le découvrir. La jeune Quarienne était persuadée que leur retour sur Rannoch en dépendait.

*Keelah se’lai …*


Retour au présent

Shas’iasto eut un rire rauque, chargé de tristesse, presque de folie. Qu’est-ce qu’elle avait pu être naïve, à l’époque. Keelah se’lai … quelle connerie. Comme si le prix payé n’avait pas déjà été suffisamment lourd. Comme si le prix qu’il faudrait payer ne serait pas encore plus lourd. Comme si le sang de son peuple ne valait pas plus qu’une planète, même leur planète natale, même un paradis perdu. Si son peuple n’avait pas fait une fixation dessus, ils auraient peut-être déjà réussi à s’implanter ailleurs.

* Mon peuple ? J’ai plus de peuple …*

Elle perdit le fil de ses pensées moroses. L’alcool faisait de plus en plus effet, heureusement. Elle tendit la main vers sa deuxième bouteille. La manqua de quelques centimètres. La deuxième tentative se solda par un nouvel échec, alors qu’elle la renversait carrément. Elle lâcha un juron à voix haute.


- Bosh’tet !

Elle s’aperçut alors qu’aucun liquide ne coulait sur la table.

* Hein … déjà vide ? J’l’ai pas vu v’nir, là.*

Shas’iasto plissa les yeux et compta sans trop de difficulté les bouteilles restantes. 4 d’entre elles étaient encore pleines. Elle ralentit son mouvement et s’empara de la suivante, puis l’ouvrit avec précaution. Le Krogan n’apprécierait pas qu’elle renverse tout. Elle rigola à nouveau devant l’absurdité de cette idée. Ce n’était pas ce qui l’arrêtait lors des quelques fois où elle l’avait vu à l’œuvre. Elle transféra la paille dans dedans et recommença à boire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Ven 6 Avr - 18:08


Son adolescence défilait maintenant à toute vitesse, comme une succession d'images fixes. L'étude des I.V et des I.A, omniprésente dans son quotidien, sous la férule de sa mère, toujours sévère, rarement souriante. Les rares moments de détente en compagnie de son père, à parcourir les paysages de Rannoch. Les fêtes et soirées, de plus en plus rares. Elle ne s'y sentait jamais à sa place. A cause de sa timidité, de son manque d'expérience avec les autres, du fait qu'elle passait la majeure partie de son temps en contact d'I.V. Elle avait finir par être classée dans la catégorie des personnes froides et hautaines. Jusqu'à ce qu'elle connaisse Darel ...

Shas'iasto crispa violemment ses doigts sur sa bouteille. Au point qu'elle se fendilla, sans éclater. Se reprenant, la Quarienne vida ce qui restait d'alcool. Il n'en restait plus que trois.

Darel'Zaan. Un des plus jeunes capitaines de vaisseau de la flottille. Compétent, sérieux dans son travail, mais aussi populaire, sympathique et apprécié de tous en dehors. Tout la séparait de ce Quarien, de 5 ans son aîné. Sauf une chose : leur passion de Rannoch ; ils partageaient le même rêve, le même espoir d'y retourner un jour, et une vision idéaliste de leur peuple et de leur monde natal. C'est d'ailleurs comme ça qu'ils s'étaient connus, lors d'une des fréquentes visites de Shas'iasto aux archives, à l'insu de son père. Ils avaient passé de longues heures à regarder ensemble des scènes de la vie quotidienne sur Rannoch. A discuter du hobby de Darel, l'étude de la mythologie humaine. Et c'était ainsi qu'une relation amicale aussi paradoxale que solide s'était nouée entre eux. C'était lors de son départ de pèlerinage qu'elle avait pris conscience que quelque chose était en train de naître.


9 ans plus tôt

Le vaisseau Quarien s'arrimait à la station. Shas'iasto s'arracha à la contemplation de l'espace et vérifia son paquetage. Tout y était. Tout ce qu'on lui avait donné pour son départ. Elle eut un pincement au coeur en pensant à sa famille. A ses rares amis aussi. Elle ressentait en plus une certaine appréhension. Elle avait toujours vécu dans un environnement de logique, de programmation et d'informatique. Mais elle n'était pas naïve au point de croire que l'extérieur était identique. Et c'était bien ce qui la rendait d'autant plus anxieuse. Elle commença à trembler.


- Shas, je t'ai cherchée partout ! On est arriv...

Darel'Zaan s'interrompit. Il la connaissait suffisamment pour savoir que quelque chose n'allait pas, même si elle ne disait rien et qu'elle lui tournait le dos. Il s'approcha et demanda d'une voix douce :

- Shas ... ça va aller, ce n'est pas si terrible que ça. La preuve, j'ai bien réussi !

Elle eut un sourire pâle et se retourna. Son stress était loin d'être apaisé. Elle se tripotait nerveusement les mains, le regard vague. Elle murmurait d'un ton à peine audible :

- J'ai pas ta confiance en moi. Je vais pas y arriver ... je sais pas m'y prendre avec les miens, alors avec les autres ... regarde, je commence déjà à craquer ...

Cédant à une impulsion, Darel'Zaan la serra dans ses bras. Après un instant de surprise réciproque, Shas'iasto s'abandonna à cette étreinte apaisante, qui dura quelques minutes. Puis elle se dégagea doucement, son rougissement visible à travers le casque. Elle toussa pour essayer de cacher sa gêne, puis repris d'une voix plus sereine.

- Ca va aller, je crois ... merci de ton soutien, Darel. Et puis, on s'est promis de contempler ces paysages de nos propres yeux, non ?

Darel'Zaan eut un sourire amusé, mais ne releva pas sa gêne, conscient de la timidité qu'elle avait mis du temps à surmonter. Il hocha la tête en se souvenant de ladite promesse, qui remontait déjà à un an.

- Sûr. Et on le fera un jour ! En attendant, si tu as besoin d'aide ... tu as mon adresse ... et donne-moi de tes nouvelles !

Elle lui adressa un sourire chaleureux. Elle savait bien qu'il ne pourrait pas l'aider, sous peine de lourdes sanctions de la Flottille. Mais sa proposition lui faisait chaud au coeur. Elle se promit de lui donner régulièrement des nouvelles. Une dernière étreinte, très brève. Puis elle s'éloigna d'un pas décidé. Plus vite elle en aurait terminé, plus vite elle pourrait revenir auprès des personnes qui comptaient pour elle !

Retour dans le présent

Le sourire qui était apparu sur les lèves de Shas'iasto s'estompa peu à peu lorsque les souvenirs de son pèlerinage défilèrent à leur tour devant ses yeux. L'astéroïde avec une structure non répertoriée. La découverte du programme Pandora. La manière dont elle s'était procurée Mètis. Le sentiment de culpabilité était plus fort que jamais. Et le pire, c'est qu'elle ne pouvait plus rien faire pour réparer cette faute. Comme pour les autres, d'ailleurs. Heureusement, elle ne s'attarda pas plus dessus, l'alcool continuant de faire effet, lui permettant de passer à autre chose. Elle entama sa quatrième bouteille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Ven 6 Avr - 22:00

-Allez debout ... Réveille toi ! ... Hey ! S'pas un hotel ici ! ... Roh et puis merde !

Un bruit de sceau d'eau que l'on viens de vider sur quelqu'un résonna dans le bar exempt de client. Mis à part le patron et sa fille, il n'y avait qu'un turien, affalé la tête sur la table. Vêtu de noir donc un sweat à capuche. Sa peau était pâle, avec une peinture faciale verte foncé, ainsi que des yeux jaunes qu'il ouvrit difficilement après cette douche d'eau de provenance douteuse. Il se mit à grommeller à la vue du tenancier le sceau à la main et une expression colérique au visage.
Celui-ci attrapa Soran par la capuche et le força à quitter son établissement de force. Le barman le regarda allongé sur le sol devant la porte et lui cracha dessus.


-Tu es probablement le pire déchet que j'ai vue sur cette station. Et en plus tu m'as pris une de mes meilleurs bouteilles, tu n'as rien bu dedans et tu as osé la renverser.

Il finit par lui donner un coup de pied dans le ventre. En lançant quelques jurons en direction du turien. Il se releva non sans difficulté. Des vêtements trempés et quelques hématomes en récompense d'une nuit de filature sans aucun succès. Soran marcha sur quelques mètres pour arriver à côté d'un réseau de tuyauterie destiné à l'acheminement des énergies. Une chaleur s'en dégageait. Il commença à enlever ces habits les plus mouillés pour les mettre à sécher. Pendant ce temps il consulta l'extranet via son omnitech. Rien de bien intéressant, il y avait encore quelques news à propos du retour du commandant Shepard sur terre et sur le fait qu'elle soit encore en vie.

*Cette nana nous a tous sauvé de Saren et ces Geths ... et peut être même plus. Et il a suffit qu'elle travaille avec Cerberus un temps pour que son image soit bousillé à jamais.*

Il tata ces vêtements pour constater si ils étaient secs puis les renfila avant de se diriger vers un autre bar.

Au dessus de la porte, une enseigne lumineuse vieillissante clignotait avec un bruit électrique. Sur la droite, un hologramme d'une danseuse asari passait en boucle à tout heure de la journée avec un message dont on ne comprenais plus grand chose tellement le haut parleur était utilisé. Le turien passa le pas de la porte pour arriver dans un bar avec une certaines animations. Quelques clients jouaient à des jeux de cartes en misant leur crédits. D'autres, des habitués pour la plus part accoudés au comptoir racontait leur soit disant exploits passés.
Le turien s'approcha du barman qui était dos au comptoir à ranger ces bouteilles fraîchement reçu.


-Hey Zrax !
Le krogan se retourna et se mit à rire tout en s'approchant du turien.
-Mais c'est le p'tit Wraith ! Qu'es-ce que tu fou là ?
-Pas grand chose, je passais par là.
-Te fou pas de moi ! Si t'es dans le coin c'est que tu as besoin de moi.
-L'univers ne tourne pas autour de toi tu sais !
Soran continua de regarder autour de lui et remarqua une quarienne.
-Mais ... on dirait Shas'.
-Ouep c'est bien elle, mais ... elle est occupé demain.

Soran attrapa une bouteille et un verre et alla s'affaler sur la banquette en face de Shas'iasto.

-Alors gamine ?! Il marqua un temps de pause et remarqua les bouteilles vides. T'as une sacré descente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Dim 8 Avr - 3:03



Spoiler:
 

La phase la plus pénible était sur le point de commencer, et Shas'iasto le savait. Elle vida rapidement sa quatrième bouteille. Le sol commençait à tanguer, et elle s'étala sur la table afin de se stabiliser. D'ailleurs, même sobre, elle aurait été incapable de se déplacer à ce moment précis. Les flashs d'images et les éclats de voix se succédèrent encore plus vite, à tel point qu'elle commença à les confondre avec le contexte réel.


Flash

Le Satay. Vaisseau scientifique officiellement chargé d'étudier la psychologie Geth. En réalité, les expériences qui s'y menaient se concentraient directement sur la destruction, l'annihilation et l'altération de la conscience collective Geth, le Consensus. A l'intérieur, rien de différent d'un laboratoire standard, bien sûr. Ses couloirs stériles et standardisés. Ses chambres de laboratoire. Les I.V et proto-I.A sur lesquelles les test étaient effectués.

Daro'Xen. Son attitude froide et insensible, calculatrice. Son obsession de contrôle des Geths. L'admiration, mélange de respect et d'un peu de malaise, que Shas'iasto éprouvait devant l'amirale.


- Peu importe le prix, nous devons réussir à en reprendre le contrôle. C'est notre avenir qui est en jeu.

Pandora. Ce programme d'origine inconnue qu'elle avait déniché sur cet astéroïde. Impossible à décoder, impossible à démonter, impossible à copier. Un virus aussi nocif que le H.I.V humain. Capable de rendre vulnérable un système entier en quelques minutes. Pas en détruisant ses composantes. Mais en neutralisant toutes les connexions internes. Mis à part les I.A les plus perfectionnées, tout autre système informatisé aurait été complètement vulnérable à une attaque virale couplée à Pandora, car incapable de mobiliser ses ressources pour y résister.

- Vous voulez envoyer une expédition dans le Voile de Persée ? Mais nous ne sommes mêmes pas sûrs que ça marchera !

-Si le test est concluant ... nous serons à l'origine de la reconquête de Rannoch. Cela vaut bien quelques prises de risques ...


Retour

- Alors gamine ?! Une pause T'as une sacrée descente !

Une voix, proche. Turienne. Une connaissance récente. Malgré le fait que tout se mélangeait, elle parvint à mettre un nom sur le son. Soran Ter. Un Spectre l'ayant engagée pour une mission dans la zone démilitarisée krogane. Elle redressa la tête péniblement, en grimaçant sous l'effort.

- C'est Shas'iasto, bordel. T'es d'mon âge, donc stop le "gamine", ok ? Pis j'peux savoir c'que tu fous là ?

Shas'iasto savait pertinemment qu'elle perdait le contrôle d'elle-même. Mais entre l'alcool, la fatigue, et les flashs de souvenir, elle était incapable de maintenir sa façade habituelle, froide et détachée.

*'Tain, pouvait pas plus mal tomber, lui ...*

Elle se savait complètement vulnérable. Tant physiquement (ce qui avait peu d'importance, Zrax veillait), que mentalement, ce qui la dérangeait beaucoup plus. Il fallait qu'elle s'en débarrasse tant qu'elle le pouvait encore. S'il comprenait qu'il n'était pas vraiment le bienvenu, il s'en irait peut-être rapidement. Elle s'adressa à lui d'une voix pâteuse.


-Ecoute, j'sais pas si t'as pas compris, mais ...


Flash

Darel'Zaan, lorsqu'elle était revenue de pèlerinage. Son accueil plus que chaleureux. Leur relation qui s'était développée à la faveur des rares moments où ils échappaient à leurs obligations respectives. Leur premier baiser. Leur première nuit. Le partage de la bulle stérile. Les promesses, la confiance qui s'était établie. Leur joie commune lorsqu'ils avaient appris qu'ils allaient tous deux faire partie de l'expédition.


Retour

Elle s'était brutalement interrompue, en plein milieu de sa phrase, lorsque le flash avait surgi. Shas'iasto avait complètement oublié qu'elle parlait à Soran quelques secondes avant, face à ces souvenirs mêlant nostalgie et douleur. Elle se prit la tête à deux mains et lâcha d'une voix étranglée :


-Darel ... pourquoi ça s'est fini comme ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Dim 8 Avr - 19:58

Shas'iasto répliqua assez rapidement au paroles de Soran mal grès la dose d'alcool qu'elle semblait avoir ingurgité. Qui semble t'il avait compris qui était son interlocuteur.

-C'est Shas'iasto, bordel. T'es d'mon âge, donc stop le "gamine", ok ? Pis j'peux savoir c'que tu fous là ?

Le turien fut surpris que Shas'iasto parvienne à paroles aussi bien avec tout l'alcool qu'elle avait ingurgité.A peine il ouvrit la bouche, qu'elle lui coupa la parole.

-Ecoute, j'sais pas si t'as pas compris, mais ...

Elle s'arrêta en plein milieu de sa phrase qu'elle prononça sans aucune conviction ou intonation et l’absence de sa froideur habituel. La quarienne était absente mentalement, bien que son casque masque son visage, il est facile d'imaginer l'expression d'un regard vide et perdu dans ces pensés.
Soran se leva et l'attrapa par le bras pour la secouer sans aucune réponse.


-Hey gamine, réveille toi ?! Me fais pas de coma, j'suis pas médecin et encore moi pour quarien.

Elle était toujours absente. Le turien se rassit sur la banquette, posa une main sur son front.

*Je sais pas si c'est l'alcool ou autre chose, mais elle est pas comme lors de notre mission. Elle était entre excité à la vue de ces technologies, mais très professionel, alors que là ...*

Elle se remise à parler, comme si elle rêvait.

-Darel ... pourquoi ça s'est fini comme ça ...
-Darel ?! C'est qui celui là ? Peut être un proche ? Hey gamine, t'es revenu du pays des merveilles ou tu y prends encore le thé ?

Le grognement distinct d'un krogan dans le dos de Soran le fit se retourner. Zrax, le tenancier se tenait derrière le turien. Il tenait un grand couteau de cuisine entre ces mains. Son sourire carnassier ne présageait rien de bon. Il approcha sa tête de l'oreille du Spectre.

-Je t'aime bien Wraith pour un turien, mais cette petite, c'est une véritable mine d'or. Donc si tu la touches, je te butte !
-Si tu y tenais tant que cela, tu ne lui aurais jamais laissé la possibilité de travailler avec moi l'ancêtre !
-Tss ! T'es vraiment le pire ! Et c'est pour ça que je t'aime bien.
-Et aussi parce que je t'ai sauvé le carré.
-C'était surtout l'autre folle !
-C'est vrai ... c'est loin tout cela, très loin même.

Le krogan mis sa main sur l'épaule de Soran comme signe d'affection puis reparti à ces affaires. Il se mit à regarder le plafond, à la manière de ceux qui admire les étoiles.

*C'est vrai que c'était une sacré folle, mais qu'es-ce que je serais devenu sans elle après cette fichu guerre ?!*

Son regard se tourna en direction de toute les personnes présentent. Et à chacune d'elle, il s'imaginait à leur place.

*Un barman ? ... trop calme ! ... Un mercenaire ? ... qui aurait voulu de moi ? ... Un cadavre ? ... Probablement ! ... Un ivrogne ? ... et dire que je déteste l'alcool, pourtant j'ai toujours ce réflexe de prendre une bouteille et un verre. Peut être à cause d'elle.*

Il poussa un long soupir et replaça son regard sur Shas'iasto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Lun 9 Avr - 4:18


-Darel ?! C'est qui celui là ? Peut être un proche ? Hey gamine, t'es revenu du pays des merveilles ou tu y prends encore le thé ?

Une partie de Shas'iasto aurait voulu s'insurger contre le Turien. Lui faire comprendre que ce n'était pas le moment de lui chercher des puces. Que son humour ne lui faisait aucun bien, au contraire. Qu'il fallait qu'il dégage. Qu'il arrête de la toucher. Mais la partie dominante y était complètement indifférente. A quoi bon, après tout ? La Quarienne avait presque l'impression d'être une spectatrice éloignée de la scène. L'alcool et les flashs étaient en train de réduire à néant ses capacités de réflexion. Juste à temps pour pouvoir encaisser sans dommage ceux à venir. Les plus violents. Les plus douloureux.

Elle attrapa sa cinquième bouteille et la but à grands traits. Le réflexe aussi vain qu'inconscient d'essayer de refouler la vague qui montait utilisait le peu d'attention qu'elle était capable de fournir à ce moment. Elle pouvait voir Soran discuter avec Zrax, comme deux vieilles connaissances. En temps normal, elle aurait enregistré la conversation. Aurait analysé leurs paroles. Se serait renseignée sur les circonstances, histoire d'évaluer les possibles répercussions.

*Je suis fatiguée ... de tout ça ... j'en peux plus ... j'voudrais juste dormir ...*

A rebours, elle répondit à la question de Soran. Pourquoi ? Elle aurait été incapable de le dire. Par recherche d'un sentiment de compassion ? Pour essayer de se débarrasser de lui ? Par fatigue de la dissimulation ? Pour tout ça à la fois ? Sans motif particulier ?


- Darel'Zaan ... mon compagnon ... j'l'aimais ... si seulement ... l'avait pas participé à cette putain d'expédition ...

Sa voix était chargée de tristesse et de douleur, avec une pointe de culpabilité. Tout aurait pu être différent. Elle le savait. Si au lieu de se réjouir d'y aller ensemble, comme une pauvre conne, elle avait essayé de le convaincre de ne pas y prendre part ! Elle n'aurait pas eu à faire ce qu'elle avait été obligée de faire ... Et ces souvenirs qui ne voulaient pas cesser de remonter ! Les flashs allaient bientôt reprendre ... Elle donna un violent coup de poing sur la table. Enfin, essaya, vu le piètre résultat : les bouteilles posées, même vides, oscillèrent à peine. Le ton était toujours le même, mais avec en plus une touche de haine intense.

- Daro'Xen ... bosh'tet ! Ta faute ... la mienne aussi ... si seulement ... j'avais laissé Pandora là-bas ...

Soudain, sa lucidité revint. Pour quelques instants seulement, l'effet de l'alcool s'atténua. Elle se redressa et fixa alors Soran d'un regard redevenu clair, malgré les larmes qui le brouillait, les yeux dans les yeux. Puis, sur une impulsion, elle demanda d'une voix douce et sensible, loin de son ton froid habituel :

- As-tu déjà été confronté à un choix impossible, Soran ? Tel que tu aurais préféré mourir plutôt que de devoir le faire, mais auquel tu n'as pas pu te dérober ? Tel que tu savais déjà avant de choisir que tu perdrais tout ce qui comptais pour toi ?

Elle espérait que non. Pour lui. Tout le monde avait ses cicatrices, physiques comme mentales. Mais certaines tenaient de la fracture complètement ressoudée de travers, que rien ne pourrait réparer. Tout en restant à l'écoute, elle s'empara après quatre tentatives de sa dernière bouteille, la vida rapidement. Avant que la dernière vague ne la submerge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Lun 9 Avr - 13:00

Shas'iasto semblait tomber de plus en plus profond dans les dérives de l'alcool, des gestes brusques faiblards, des phrases prononcées par fragment sans aucun sens. Mal grès tout, la quarienne semblait rester consciente, ces absences pasagèrent c'étaient arrêtées pour un semblant de conversation avec Soran.
Dans un élan de lucidité, elle parvint à enchaîner des phrases correctes et pleines de sens.


-As-tu déjà été confronté à un choix impossible, Soran ? Tel que tu aurais préféré mourir plutôt que de devoir le faire, mais auquel tu n'as pas pu te dérober ? Tel que tu savais déjà avant de choisir que tu perdrais tout ce qui comptais pour toi ?

Soran ne sut quoi répondre. Ces quelques questions l'avaient mis en déroute. Il tenta de se souvenir de ces choix qu'ils avaient du faire par le passé, bon ou mauvais, et même ceux qu'il voudrait essayer d'oublier. D'une main il prit un verre et de l'autre la bouteille qu'il avait pris. Il se servit un verre et le regarda fixement pendant quelques instants. La quarienne s'impatientait et le turien fit un simple geste de la main signifiait qu'il avait besoin de réfléchir.

*La dernière fois que j'ai bu, je me suis réveillé trois jours plus tard à plusieurs heures de marches de là où j'étais.*

Sa main était hésitante, elle tremblait. Il levait son verre puis le rabaissait, et ainsi de suite. Puis il le posa à côté de la bouteille et poussa le tout sur sa gauche. Il prit un air plus sérieux et une grande inspiration.

-Si j'ai été confronté à un choix impossible ? Oui, et c'est régulier dans mon métier. Le plus fréquent est peut être les pirates ou esclavagistes qui capturent des civiles. Nous avons deux possibilités. Détruire le vaisseau ou les laisser partir. Dans les deux cas, les civiles souffriront. C'est au choix de chacun, une mort expéditives, ou lente et douloureuse avec un espoir febril d'être libéré un jour.

Il changea de position, pour croiser les bras, les deux coudes sur la table.

-Mais personnellement, je n'ai pas le souvenir d'avoir du faire un choix dont je savais que j'allais tout perdre ... Il marqua une pause ... Quoi qu'il y ait bien un. C'était il y a bien longtemps, mais bon, je ne pense pas que mon passé t'intéresse ?

Shas'iasto Nar Neema a une lueur compatissante dans les yeux.

-J'espère pour toi que ça ne t'as pas brisé. Que tu l'as surmonté. Que tu as la certitude d'avoir pris la bonne décision ...

Soran fut surpris de la réponse amicale de la quarienne. Et poussa un léger soupir et sourire.

-La bonne décision ? Je ne sais pas si c'était la bonne décision, mais si c'était a refaire, je le referais avec les même indécisions que j'avais eut. Mais je ne sais pas si c'est l'alcool, mais enfait, t'es plutôt sympa gamine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Lun 9 Avr - 19:51


Une certaine forme d'empathie s'était établie entre la Quarienne et le Turien. Pendant ces quelques secondes de dialogue, le courant était passé entre eux deux, en dépit de tout ce qui les séparait. Leur histoire. Leur métier. Leur mode de vie. Leurs idéaux. Tout cela avait été mis de côté. Puis, aussi rapidement que cette bulle de calme avait surgi, elle disparue.

- Mais je ne sais pas si c'est l'alcool, mais enfait, t'es plutôt sympa gamine !

Shas'iasto eut un sourire amer en entendant la remarque de Soran. Soit il ne la connaissait pas assez, soit il était une exception parmi ceux qui avait déjà fréquenté la Quarienne. Elle n'était proche de personne, et elle ne comptait pour personne. Et loin de subir cela, elle le recherchait. Sa façade froide était sa seule défense. Se lier, établir une relation de confiance, c'était s'exposer à souffrir. Hors de question de perdre à nouveau toutes les personnes qui comptaient pour elle.

-Sympathique ... vas dire ça à mon peuple, à mon père. Pour eux, je fait partie des traîtres et renégats ...

Elle grimaça devant le ton cynique qu'elle avait pris. Les effets de l'alcool revinrent aussitôt, et la confusion remplaça la lucidité. Elle ne put que subir face aux souvenirs refoulés qui la débordaient. Comme elle recommençait à sombrer dans le passé, elle entendit à peine la réponse de Soran ...

"Traîtres ou renégats ... je ne savais ..."


Flash

L'expédition envoyée par l'Amirauté, chargée d'infiltrer une station Geth isolée, estimée à 500 plate-formes mobiles. Deux objectifs distincts : l'officiel était de récupérer des informations sur leurs forces militaires, leur technologie, leur technologie, leurs moyens de défense ... L'officieux, dont seuls elle, Darel'Zaan et Daro'Xen étaient au courant : effectuer un test de Pandora, combiné à un virus informatique dévastateur, sur un système informatique geth clos et isolé du reste du Consensus (sans liaison directe). Un seul vaisseau, discret, d'exploration. Celui de Darel. Son équipage, rompu aux missions difficiles.

L'arrivée sur la station, le vaisseau émettant des signaux similaires à ceux des vaisseaux Geths afin de s'arrimer sans soucis à la station. Le début d'infiltration, sans incidents, en évitant les patrouilles. La nécessité d'une diversion qui s'était peu à peu imposée pour attendre un point de connexion au Consensus local. La séparation d'avec le reste de l'expédition, quand elle et Darel étaient allés se planquer en attendant que les autres déclenchent l'attaque. L'accès aux terminaux. Le moment où elle avait accédé au Consensus et s'était matérialisée dedans.


Retour

Même 3 ans plus tard, l'émerveillement qu'elle avait ressenti devant la complexité de cette structure collective était toujours intact. Alors même qu'elle n'avait vu qu'un modèle limité du Consensus global. La voix de la Quarienne avait repris un ton rêveur et triste.


- L'Consensus ... c'tait juste ...


Flash

Mais elle était en mission pour assurer le futur de son peuple. Elle s'était rapidement reprise et avait activé Pandora, le lançant ainsi contre toutes les Geths de la station, qu'ils soient hébergés sur une plate-forme ou pas. Juste avant qu'elle ne finisse de l'activer, l'un d'eux s'était manifesté.


- Pourquoi vous acharnez-vous à nous détruire, Créatrice ? Nous ne comprenons pas.

Shas'iasto se souvenait de la colère qui l'avait saisie devant ces propos. S'arrêtant au milieu de son geste, elle avait fusillé le Geth du regard.

- Vous avez massacré mon peuple ! Vous nous avez volé notre terre ! Vous n'êtes que des machines rebelles ! Et vous me demandez pourquoi ?

Le Geth avait incliné la tête, visiblement compréhensif.

- Vos données sont erronées. Vos conclusions sont logiques en fonction des informations possédées, mais fausses.

- Je ne vois même pas pourquoi j'essaye de vous parler. Crevez tous.

Elle avait appuyé sur le bouton et lancé Pandora. De ce fait, le Consensus local de la station avait perdu toute unité, les programmes geths étant désormais incapables d'exploiter les connexions. Mais le virus informatique que les Quariens enverraient le pourrait, lui. Puis elle se retourna. Le Geth devant elle fit un dernier geste, faisant apparaître une série de fichiers vidéos. La Quarienne était trop curieuse pour résister.

En quelques battements de coeur, à la vitesse de la pensée, elle avait pu visualiser des archives du Consensus. La prise de conscience des Geths, le début de leur identité propre. La réaction des Quariens. Les expériences menées pour l'endiguer. L'incompréhension des Geths face au comportement agressif de certains Créateurs. Leurs protestations de loyauté. La division des Quariens face à ce phénomène. Les arrestations, la brutalité exercée contre ceux qui protégeaient des Geths. Puis l'élimination pure et simple, physique, des Créateurs favorables aux Geths par leurs contradicteurs. La prise d'arme par la première plate-forme. Le soulèvement contre les Quariens. La cession des hostilités à l'initiative des Geths, lorsque les Quariens étaient partis.

Shas'iasto avait quitté le Consensus en état de choc. Elle n'arrivait plus à réfléchir. Impossible. Tout son cerveau était en ébullition tandis que toutes ses idées, tous les fondements de ses croyances, de ses opinions, de sa vie même étaient remis en question. On lui avait mentie. Les amiraux ne pouvaient pas ne pas être au courant. Son père aussi. Les Quariens avaient assassiné les leurs. Puis tenté de détruire des serviteurs loyaux parce qu'ils en avaient peur. Parce qu'ils développaient une conscience. Parce qu'ils commençaient à devenir des êtres pensants. Elle ne douta pas un instant de ce qu'elle avait vu. Tout s’emboîtait enfin. Toutes les incohérences qu'elle avait perçu, tous les détails qui ne semblaient pas coller avec le récit qu'on lui faisait de l'exil, trouvaient une explication.

Elle se releva enfin et aperçut Darel'Zaan en train d'introduire le virus dans le système de la station, conformément au plan. Avant même de prendre conscience de ce qu'elle faisait, elle saisit son pistolet et hurla à son adresse.


Retour


- Darel, éloigne-toi de cette console !

Le cri fit bondir la plupart des occupants du bar. Imperturbarble, Zrax finit d'essuyer son verre, puis s'approcha de la table. Un rapide coup d'oeil lui suffit pour évaluer l'état de la Quarienne. Elle commençait à atteindre le stade de la crise. Pour l'avoir déjà vu par deux fois, il savait qu'il valait mieux pour elle (et pour les bouteilles) la mettre au calme. Il regarda Soran et lui fit signe de l'aider.

- Donne-moi un coup de main, Wraith. Ca ira plus vite à deux pour l'amener dans l'arrière-boutique. Ah, fais gaffe, elle va se débattre. On dirait pas, mais elle peut frapper fort, la p'tite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Mar 10 Avr - 11:24

Les paroles de Shas'iasto sur son passé avait destabilisé Soran. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle soit une exilé.

-Traîtres ou renégats ... je ne savais pas. J'ai honte, je pensais que tu étais simplement en pèlerinage.

Conscient de son erreur, le spectre ne savais plus quoi dire jusqu’à ce qu'il s’aperçoive que la quarienne était encore "partie". Elle tenait à peine la bouteille du bout de ces trois doigts et bougeait à peine, juste quelques stimuli nerveux.

*Elle doit être à bout.*

Un clignotement régulier sur l'avant bras du turien le fit réagir et activa son omnitech. Un message venait d'arriver. Sa cible était rentré dans le bar où il avait passé la nuit précédente. Il était bien embarrassé, faire son travail et abandonné Shas'iasto, ou rester pour être sur qu'il ne lui arrive rien. Son hésitation se lisait sur son visage.

*Et puis merde, de tout façon j'me ferais refouler avant même de pouvoir voir la porte.*

Il se replaça et observa autour de lui, il y avait de plus en plus de personne. Il remarqua un jeu de hasard électronique. Ne pouvant y résister il s'en approcha et lança une partie de Quasar, puis une seconde, puis une troisième et ainsi de suite. Un accro au jeu s'approcha de Soran pour lui demander de partir pour laisser la place aux autres. Le Spectre se tourna vers lui et le fusilla du regard dans le genre ne me dit pas ce que je dois faire. Lequel des deux étaient le plus accro ?
Le cri de la quarienne le calma et le fit tourner son regard dans sa direction. Il lacha la machine et l'humain quand à lui sauta dessus. Il resta stupéfait de voir les résultats de Soran. De la chance naturelle ? Le dossier de plaintes sur une probable triche à son encontre grandissait à vue d'oeil.
Zrax s'approcha de la table, tout aussi imperturbable qu'à son habitude. Il regarda Soran et lui fit signe de l'aider.

-Donne-moi un coup de main, Wraith. Ca ira plus vite à deux pour l'amener dans l'arrière-boutique. Ah, fais gaffe, elle va se débattre. On dirait pas, mais elle peut frapper fort, la p'tite !
-Tu veux faire quoi ? Je n'y connais rien en physionomie quarienne !
-C'est très simple, je vais t'apprendre. Le truc qui dépasse du haut, sous le casque, c'est une tête ! Les deux espèces de tentacules, c'est des bras, et ceux-ci ce sont des jambes !
-Tain ! t'en sais des choses ! Mais appelle moi con tant que tu y es !
-Con, tu m'aides ou bien ?!

Soran était dépité par l'incroyable humour ironique des krogans. Durant toute l'explication, Zrax présentait chaque partie du corps comme une présentatrice de téléachat.
Soran l'attrapa par un bras et la souleva, elle tenta de se débattre, mais Zrax l'aida à l'immobiliser. Elle s'arrêta un temps comme si elle était absente ou simplement assommée par l'alcool. Le krogan ouvrit le passage vers l'arrière boutique, il y avait quelques caisses d'alcool qui traînaient ici et là ainsi que quelques bouteilles vides. Zrax montra une couchette dans le fond de la pièce.


-Dépose la là bas ! Je vais sortir de quoi l'attacher.

Pendant que Soran déposait Shas'iasto sur la couchette, celle-ci tenta de se débattre et frappe le spectre au ventre. Il recula en se tordant de douleur. Le krogan arriva au même instant en rigolant. Il avait récupéré des sangles et divers autres équipements permettant d'attacher quelqu'un.

-Je t'avais dis qu'elle frappait fort !
-Un peu plus bas et mon statut aurais changé en K.I.A. Il regarda ce que Zrax avait apporté. Je savais que tu avais des tandances bizare, mais de la à ce que tu te mettes au SM ...
-Tu vas vite comprendre, c'est déjà la troisième années qu'elle vient ici pour se saouler ce jours précis.

Soran la regarda avec compassion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Mar 10 Avr - 16:44


Zrax avait réagi juste à temps. Quelques secondes après qu'il eut finit de boucler les sangles, Shas'iasto se remit à se débattre, de manière beaucoup plus violente. Elle ruait, donnait des coups de poings, alternait marmonnements, cris et pleurs. Le Krogan se tourna vers Soran, un air amusé sur le visage.

- Je te raconte pas le bordel qu'elle a mit dans le bar la première fois ... C'est la seule fois où j'ai vu une Quarienne d'1m60 essayer de m'agresser ... C'était comique !


Flash

Darel'Zaan se retourna, l'air ahuri, comme quelqu'un qui avait des hallucinations. Son regard passa successivement sur le pistolet, sur Shas'iasto, et retourna sur le pistolet.


- Shas ... il t'arrive quoi, là ?

Elle était incapable de réfléchir clairement, face au tourbillon d'émotions qui continuait de la submerger. Une seule chose était claire pour elle : il ne fallait pas répandre ce virus. Elle refusait de continuer sur cette voie. Elle raffermit sa prise sur son arme et lui fit signe de s'écarter de la console.

- Darel, fais ce que je te dis !

Celui-ci secoua la tête doucement, oscillant entre l'inquiétude et l'incompréhension face au comportement de sa compagne. Il fit un pas dans sa direction et reprit d'une voix plus douce.

- Mais qu'est-ce qu'il t'es arrivé là-bas ? C'est notre chance d'avoir un moyen de reprendre Rannoch, je te rappelle. Sinon, tout ce qu'on a fait n'aura servi à rien ! Y compris le sacrifice de mes hommes ...

- J'ai ouvert les yeux sur nos crimes ! Je refuse d'y contribuer plus longtemps !

- De quels crimes est-ce que tu parles ? D'avoir essayé de nous défendre contre des machines ? Tu es devenue folle !

La tension commençait à monter, de manière inexorable. Shas'iasto réprima les larmes qui lui montaient aux yeux. Si elle lui tirait dans la jambe, elle pouvait l'empêcher d'atteindre la console. Il ne pourrait pas l'éviter, à cette distance, son bouclier était hors-service depuis un accrochage avec les Geths, et elle avait suffisamment de médigel et de médicaments pour le soigner. Mais elle ne pouvait pas se résoudre à ouvrir le feu sur celui qu'elle aimait. Elle devait le convaincre de ne pas le faire. Elle le pouvait. Il lui ferait confiance, elle en était sûre.

- Darel ... ils nous ont menti sur toute la ligne ... tout était faux ...

Elle sentit qu'il était sur le point de se retourner et d'activer la console. Au bord de la panique, elle essaya une ultime tentative :

- Fais-moi confiance, je t'en supplie ... On peut trouver une autre solution ...

Il prit une profonde inspiration, puis répondit d'une voix mêlant amour et incompréhension.

- Je t'aime, Shas. Je t'aurais suivi aussi loin que nécessaire. Mais je refuse de sacrifier notre peuple parce que tu divagues. Pour toi. Tu ne te le pardonnerais pas.

Sur ces mots, il se retourna et s'avança vers la console. En un éclair, Shas'iasto comprit qu'elle ne pourrait pas l'arrêter si elle se contentait de tirer dans la jambe. Sous la panique et le stress, elle rata complètement son tir. Elle avait visé le ventre. Elle le toucha en plein coeur. Elle se laissa tomber à genoux à ses côtés, cherchant vainement un signe de vie. Prenant sa tête dans ses mains, elle hurla.

Soudain, ses boucliers cinétiques s'évaporèrent. Une surcharge. Elle se retourna précipitamment, et reconnut son agresseur juste avant de recevoir la rafale dans le ventre. L'un des membres de l'équipage de Darel. Forcément. Tous les membres étant reliés par micro, il avait entendu toute la conversation. Elle avait abattu son capitaine, s'était opposée à la mission. Il leva son arme. Puis s'effondra, le corps criblé de tirs par trois Geths.

Les souvenirs suivants étaient plus flous. Entre l'infection qui s'était déclarée, son état de choc, l'effondrement psychologique ... rien n'était vraiment clair. Elle avait réussi à rejoindre le vaisseau et programmé un déplacement jusqu'en dehors du Voile. Le vaisseau avait ensuite dérivé pendant plusieurs jours, alors qu'elle luttait contre la maladie. Finalement, elle avait sombré dans l'inconscience, pour se réveiller une semaine plus tard, sur le vaisseau d'un médecin Butarien étrange. C'est lui qui lui avait apprit qu'elle avait perdu son enfant. Elle n'avait pas oser en parler à Darel avant la mission, de peur de le perturber. D'autant qu'elle n'en était pas sûre.

Un mois exactement après le départ de l'expédition, une fois rétablie, le médecin l'avait déposée sur Skaelen-Hae. Elle avait rompu tout contact avec la Flottille, excepté un dernier message incendiaire. Puis avait tourné le dos à ses proches et entamé sa carrière de freelance, en se spécialisant dans les intrusions.


Retour

La crise était visiblement finie. La Quarienne se calma peu à peu, s'arrêta de bouger et de parler, puis s'endormit enfin. Zrax se leva et la détacha d'un geste rapide. Puis il soupira.


- C'est finit pour cette année ... Elle devrait être en forme demain, du moment qu'on la laisse se reposer. Bon, c'est pas tout, mais j'ai des clients qui m'attendent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   Mer 11 Avr - 13:06

Assis sur une chaise, Soran restait stupéfait que la quarienne se débatte autant. Zrax rigolait fortement. Même depuis l'arrière boutique, les clients dans le bar pouvait l'entendre parfaitement. Puis elle se calma petit à petit pour finir par dormir profondément. Zrax la détacha et regarda Soran.

-C'est finit pour cette année ... Elle devrait être en forme demain, du moment qu'on la laisse se reposer. Bon, c'est pas tout, mais j'ai des clients qui m'attendent !
-Et tu la laisses là ? Tu veux pas la ramener chez elle ?
-Houla ! Je préfére qu'elle reste là et puis je te fais pas assez confiance pour te la laisser.

Soran leva les bras en signe de compréhension. Le krogan repartit derrière son comptoir en laissant le turien seul quelques instants. Il regarda Shas'iasto et se mit à lui parler.

-Je ne sais pas ce que signifie ce jour pour toi, mais ce doit être un souvenir douloureux. Je t'aurais bien ramener chez toi, mais le rabat joie n'a pas l'air d'accord. Et je voulais te demander quelques chose. Lors de notre mission en commun, tu étais froide et distante, alors que là c'était tout autre. C'était à cause de l'alcool ?

Il se leva, se dirigea vers la sortie et se tourna une dernière fois vers la quarienne.

-J'oubliais, si jamais tu passes par la Citadelle un jour, préviens moi.

Il sorti de l'arrière boutique, regarda Zrax, lui fit un signe d'aurevoir et quitta le bar. Soran regarda son omnitech et prit le direction des docks. Là un petit vaisseau de transport l'attendais. A son bord, deux turiens, a première vue, des militaires en civils.

-On rentre !
-Et la mission ?
-On rentre !

Après quelques communications, le vaisseau quitta ces attaches et pour partir en direction du relais pour la Citadelle. Durant le voyage, Soran écrit son rapport tout en passant Shas'iasto. Il avait du mal à croire que c'était la même personne avec qui il avait travaillé précédemment. Il avait beau se triturer les méninges il ne trouvait pas de réponse. Il n'y avait qu'une seul personne qui pouvait répondre à cette question et elle était loin de lui à présent.
L'approche de la Citadelle se fit rapidement. Les membres de l'équipages débarquèrent , tous partirent dans des directions différentes une fois la zone des quais quittées. Soran pris la direction d'un quartier résidentiel du Présidium. Il entra dans un appartement. Ouvrit un frigo et y prit une bouteille d'alcool. Une voie féminine l’appela.


-C'est toi Soran ?
-Yep !
-Alors cette mission ?
-Un véritable fiasco.
-Et le Conseil ?
-Ils ont eut mon rapport avec un p'tit mot sur le fait que leurs infos étaient fausses.
-Et tu es resté en planque aussi longtemps ?
-Non, j'me suis fait dégager. J'imite tellement bien le poivrot grâce à toi !
-Oui je sais, je suis un très bon professeur et toi un bien mauvais buveur. Mais tu as fais quoi entre temps ?
-J'ai ... discuté avec quelqu'un.
-Ho ! Tu as des amis ?!
-Sa t'étonne ? T'es amis s'appelle bouteille toi !
-En parlant de cela, ramène moi une bouteille.
-Tiens.

Soran se tenait derrière un gros fauteuil. La personne avec qui il parlait était assise dedans. Il s'assit sur le coin de la table à côté. Pris un verre et le remplis.

-Merci de m'avoir servit un verre.
Il répondit d'une voie sèche et froide.
-C'est pas pour toi.

Et bu cul-sec le verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réminiscences et alcool.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réminiscences et alcool.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney
» il y a pas à dire, être majeur et boire de l'alcool c'est le pied [pv Karin Alamaba]
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes Terminus :: ◄ Nébuleuse de Pylos. :: ◄ Kriserol.-
Sauter vers: