Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Validé] Seron Al'Rhoeg

Aller en bas 
AuteurMessage
Seron Al'Rhoeg

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 23/04/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Systemes Terminus
Profession / rang : Pirate

MessageSujet: [Validé] Seron Al'Rhoeg   Lun 23 Avr - 7:05

Fiche d'Identité.

Nom complet : Seron Al'Rhoeg
Sexe : Masculin
Race : Humain
Age : 27 ans
Profession : Pirate, ex esclavagiste, reconverti.
Vaisseau : Aucun pour le moment, le dernier détruit.
Grade, rang : N'en n'a plus, n'en n'a jamais vraiment eu.
Groupe : Âme neutre.


Physique :
Le visage buriné par les intempéries de sa lune natale, une couleur de peau mat, héritage de ses origines mixées. Il a les cheveux brin-roux tressés qui plongent à l'arrière de son crâne. Des yeux d'un gris-vert en vérité artificiel, un sourire en coin perpétuel, un regard dénué d'émotions. Des cicatrices ressemblant à de profondes griffures couturent tout le contour de son visage, allant du menton à une joue, jusqu'au nez, cotoyant même un oeil et qui renforcent le côté bestial et impitoyable qui se dégage du Pirate. Souvenir de ses missions passées, de ses opérations et des combats qui ont parsemées sa vie. Des épaules larges également, des muscles saillants de ses membres. L'homme cultive son physique, pour parfaire l'impression de force et ainsi donner le sentiment aux premiers qu'il est une brute sans une once d' intelligence, et aux autres qu'il est un ennemi à fort caractère qu'il vaut mieux éviter de chercher, quand il cherche surtout à éviter les problèmes. Bon nombre se sont laissés piégés par ce reflet trompeur...

Caractère : Seron est égoïste, cynique, il n'éprouve aucune compassion pour les êtres vivants, et se soumet volontiers à ceux qui sont plus forts que lui ou que les autres. Il peut trahir aisément ses alliés s'il sent la moindre occasion d'en prendre avantage ou le vent tourner. Il aime s'en prendre aux faibles et aux systèmes les plus vulnérables. N' aime pas les problèmes, et préfère les éviter. Méthodique et sérieux dans son travail, le pirate aime les plans bien huilés, que les choses se passent comme prévu. Le risque et l'imprévisible, très peu de son goût malgré le paradoxe et le danger de sa carrière bestiale. Pervers et doté d'un certain humour aiguisé, l'ancien esclavagiste est surtout jaloux de ce qu'il lui appartient, ce qu' il peut contrôler. Aussi, il est fortement intéressé par le confort matériel, ne se souciant que peu de politique. Poli, le pirate se réserve dans une certaine modestie, gardant habituellement son sang-froid. Surtout pragmatique. S'enrichir, jouir et survivre sont ses plus grandes priorités. Il est doté enfin d'un fort instinct de survie qui si, il est menacé, le pousse à agir de manière proactive, quitte à prendre des risques ou à se battre farouchement pour se préserver.

Biographie : Né en 2159 de l'union de deux pirates amoureux l'un de l'autre, sur une lune dans les systèmes terminus où un groupe de criminels actifs édifia son bastion fortifié, Seron Al'Rhoeg grandit dans un univers de violence. Balloté de vaisseaux en vaisseaux, ses parents faisant peu de cas de sa personne, l'enfant mal aimé qui suivait ses paternels conquérants même au cours de leur missions, apprit très vite la loi du plus fort, le règne de l'argent et de la violence.

Dès son plus jeune âge, Seron assista au spectacle d'être vivants parqués comme des bêtes dans des cages, ceux-ci terrifiés, considérés moins honnêtement que des Varrens, et vendus comme de la vulgaire marchandise à prix gros. D'autres étaient massacrés, violés ou physiquement et moralement harcelés, impuissants devant le pouvoir qui les régissait, pour le seul plaisir parfois de leur bourreaux. Tout était permis à ceux qui fixaient les règles ou réussissaient à s'en détacher sans casse. De ses jeunes yeux, l'enfant intrigué comprit vite la nature de la vie. Celle-ci ne comprenait que deux factions. Les forts et les faibles. Ceux qui profitaient des autres, en avaient le pouvoir, et ceux qui ne vivaient que pour les satisfaire, le prix à payer pour leur faiblesse, leur vulnérabilité. Seul l'épreuve de force apportait la légitimité requise pour dominer et rien d'autre ne comptait.

A l'égard de ces pauvres diables, Seron très tôt confronté à ça n'avait jamais rien ressenti qu'un panorama de sentiments contradictoires. De la pitié, et du mépris, jusqu'à la peur de leur ressembler ou d'être soumis un jour pareillement à leur conditions. Déjà mal traité par ses parents plus meurtriers que jamais contre les individus de toute espèce, l'effroi tenaillait l'enfant - pirate d'être réduit à pire que ce qu'il subissait lui-même, souvent battu et conspué. Toute cette souffrance infligée à cause de sa faiblesse d'enfant, de ses besoins pressants d'enfant, de ses questions d'enfant, de son sentimentalisme d'enfant face à la traite d'esclaves. Mais l'enfant était alors déterminé à faire partie des plus forts, à ne pas subir comme ceux là les mêmes traitements.

Il apprit alors à ses 9 ans, une autre vérité qui ne se démentirait pas tout au long des prochaines années. Les plus forts dans les systèmes Terminus ne le restaient pas bien longtemps, pour leur plus grand malheur. Le pouvoir était changeant, capricieux, l'épreuve de force permanent même si l'ennemi était à chaque fois différent. Un autre groupe de mercenaire allié au leur dont les intérêts avaient été contrariés, les avaient attaqués en traître, et s'était retournés contre eux quand il fut certain qu'ils ne s'entendraient plus. Le groupe pirate entier qui avait vu sa naissance, si fort et si fier à l'époque, se retrouva à son tour du côté des faibles et fut presque totalement éradiqué. Leur anciens alliés n'avaient montré aucune pitié malgré les liens passés, comme s'ils n'avaient jamais existé. Une autre vérité des systèmes Terminus. Certains avaient survécu mais alors des gros bras sans pitié, principalement des Vorchas, ou des Krogans avaient décidé de jouer avec eux et pas mal de survivants auraient mille fois préféré la mort.

La force n'était pas éternelle, il fallait ainsi savoir évaluer ses chances, et se soumettre du bon côté avant qu'il ne soit trop tard, se tortiller pour survivre, maintenir sa condition, tout en évitant les pires chemins. Il y avait les faibles qui subissaient, les forts qui faisaient subir, mais aussi ceux qui étaient plus faibles, subissaient eux aussi bien qu'un peu moins, mais comptaient parmi les plus forts parce qu'ils s'étaient donné les moyens.

Lui seul, un enfant que l'ennemi n'avait pas jugé menaçant ni nécessaire de descendre, avait été véritablement épargné de l'enfer. Inspiré, Seron avait prétendu qu'il haïssait ces chiens de pirate qui l'avaient nourri et hébergé depuis, heureux qu'il prétendait être du sort qui leur avait été infligé. Il souhaitait rejoindre cette nouvelle force qui s'était exprimée avec le sang de leur anciens alliés. Le Krogan, chef de la mêlée, amusé par sa tirade haineuse, se doutant d'une supercherie idiote, le prit au mot, et lui ordonna de tirer pour voir s'il avait les tripes qu'il prétendait posséder pour un petit bout d'humain.

Seron pourtant, sans sourciller, tua tous les occupants d'une des cages emplis de nouveaux esclaves, dont sa mère et son père encore vivants et légèrement blessés avaient fait partie. Ils avaient payé le prix de leur vulnérabilité, de leur faiblesses. Sûrs de leur force, ils n'avaient pas su prévoir la traîtrise de leur alliés, pas su plier intelligemment alors qu'ils avaient été mis en échec. L'enfant n'avait ressenti aucun remord, aucun regret, aucune émotion. Après tout, ils étaient à l'origine de cette banalisation qui avait pris forme dans son esprit depuis les premières images où eux-mêmes s'étaient retrouvés à sa place, à décider de la vie ou de la mort d'un individu, comme on décidait du choix d'une boisson. Ils en furent eux même les victimes, plusieurs billes gravitationnels leur pourfendant le crâne à bout portant et répandant des bouts de leur cerveau sur le plancher.

Convaincu par sa prestation, impressionnés par sa force malgré son jeune âge, les mercenaires l'adoptèrent parmi eux. Seron en toute aisance, comme si rien n'était jamais arrivé, abandonna son ancienne famille pour une nouvelle plus imposante, plus intéressante et plus forte. A leur côté il apprit ainsi le maniement des armes, le pilotage, et tout ce qui régissait la vie quotidienne d'un mercenaire, d'un pirate, et d'un esclavagiste. Pendant une quinzaine d'années, la vie de Seron fut ponctuée de péripéties et d'aléas, poursuivis par les autorités de toutes les espèces, par d'autres seigneurs de guerres mécontents, ou autres concurrents. Mais toujours ils s'en sortirent et leur mouvement grossissait. Seron se montra une ressource sûre et fiable pour le groupement pirate, et gagna socialement de place en place parmi eux. L'enfant à présent adulte, était presque devenu à l'image de ses parents. Féroce, sauvâge et sans compassion pour ses victimes, même si en vérité quelque chose de fondamentale en lui le différenciait d'eux toujours prompte à n'importe quel défi en véritable romantiques.

Missions spéciales pour le compte des butariens, traffic d'être vivants, contrebande, attaque de sites mal protégés dans l'espace concilien, organisation de la gestion discrète des échanges avec les clients, vol d'information. De plus en plus de rapts lui étaient confiés pour les gérer en tant que chef des opérations , même si de facto Seron demeurait un simple pirate comme les autres. Jamais il ne pourrait devenir le leader parmi les pirates, car il n'en n'avait pas la carrure.Tant qu'il était aux côtés des plus forts, pouvait assurer sa domination lui-même sur plus faible que lui et jouir du fruit de son art et de son travail, Al'Roeg était plus que satisfait. L'esclavagisme, et la piraterie, c'était la belle vie quand on savait s'y prendre.

Mais alors, à nouveau, des conflits d'intérêts opposèrent son groupe à un autre, cette fois-ci de taille, les Soleils bleus, des mercenaires impitoyables considérés comme la faction galactique mercenaire la plus puissante de ces dernières années. Sentant le vent tourné, évaluant les forces, Seron trahit son propre camps qui osait les défier de sa propre initiative, et fournit des informations vitales afin que leur ennemis s'occupent de leur cas. Avant la courte guerre qui mena sa faction à sa perte, le pirate s'enfuit avec un paquet de crédits, emprunta un des vaisseaux de la flotte de son groupe, avec des alliés de circonstance, compagnons dissident comme lui, pour pouvoir repartir à zero et disparaître à jamais. Pourtant le nouveau chef, Seron sentant qu'il n' était pas vraiment suivi par les autres pirates agités par la décimation de leur faction, décida d'agir avant qu'ils n'agissent, prévoyant de fuir à nouveau et cette fois seul. Mais avant ça, il souhaitait tous les voir éliminés, pour ne pas voir paraître de futur vendetta inopportuns.

L'humain avertit la flotte turienne de la nature de son équipage et de ses actes, de ce que transportait son vaisseau et sa position. Allant plus loin, devant la demande de reedition des turiens qui étaient arrivés plus rapidement que prévu à son grand dépit, Seron fit planter les moteurs SLM, et fit tirer les canons sur la frégate, connaissant la nature implacable des turiens une fois qu'ils étaient provoqués. Ces derniers sans plus aucune pitié, donnèrent l'assaut, et Seron fut le seul à en réchapper, évidemment après s'être assuré que toutes les capsules aient quitté le vaisseau sauf son chasseur personnel offert par ce même chef qu'il avait trahi par simple couardise. Il survécut donc à l'assaut turien, mais contrairement à ce qu'il avait prévu, les centaines de milliers de crédits furent perdus. Jamais il n'avait été aussi abattu, pire quand il avait été si près de pouvoir être l'homme le plus heureux du monde.

Le plus gros mauvais coups de sa vie. Tout ce qu'il avait accumulé, disparu en un instant. N'ayant pas le choix, il vendit son chasseur et gaspilla son argent en boissons et en femmes ou asari pendant plusieurs mois, sans activité, avant de se retrouver à nouveau à sec et de reprendre complètement ses esprits.

Réduit à la pauvreté, lui qui avait pourtant souhaité se ranger, décida donc de recontacter les autorités butariennes à qui il avait déjà rendu de nombreux services, notamment en leur fournissant de nombreux esclaves humains. Mais même les butariens autrefois, si farouches, fort déterminés à faire payer les humains, après Torfan, la bataille de la citadelle n'avaient plus été si chauds. Depuis que l'Alliance avait fait partie du Conseil, apte à influer sur la flotte concilienne, le statut quo avait remplacé l'action débridée de la colère noire. Puis du côté des groupes extrémistes, les patriotes exaltés qu'ils se nommaient, agissant indépendamment de l'Etat butarien, inutile de compter sur eux, ils étaient bien trop englués dans leur racisme anti-humain - même ceux qui prétendaient les aider -, et leur préjugés sur la supériorité de leur race. Pas question de confiance donc. De toute façon Seron n'avait pas compté bosser avec des gens aussi dénués de pragmatisme. C'était mauvais pour les affaires et surtout pour sa sécurité.

On avait refusé de lui fournir un équipage de mécréants butariens et un vaisseau qu'il pourrait diriger pour organiser de nouveaux rapts en échange pour leur besoins sur le marché dans leur espace et sur Kar'shan, quand avant, cela avait été à peine si on ne leur avait pas forcé lui et son ancienne faction à accepter leur aide pour frapper les colonies ou avant post humains. Désormais sans le sou, Seron se reconvertit dans le particulier. Il avait perdu toute volonté de diriger un équipage de pirates, ou de devenir le leader des systèmes Terminus, quelque chose qu'il avait toujours rêvé, mais qu'il savait désormais inaccessible. Il effectuait donc depuis lors des missions spéciales en solo, ou en bossant avec d'autres, en échange d'or ou de propositions intéressante pour son confort ou son avenir. Grâce à sa fiabilité dans le travail bien fait, il avait regagné peu à peu de confort social, dont quelques esclaves sexuelles...

Armes : Fusil d'assaut Mattock. Canon lourd Carnifex. Omni-lame récemment payée.
Armure :
Armure intermédiaire portée seulement en cours de missions. En vêtements civiles protégés comme Shepard au prologue de mass effect 3, autrement.
Spécialité : Sens des affaires, sait se servir d'un fusil d'assaut avec brio.


Dernière édition par Seron Al'Rhoeg le Jeu 26 Avr - 4:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tael'Ojo Vas Keneki
CÂLINEUR OFFICIEL DU FORUM
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 25
Localisation : 69 !
Exprimez-vous! : ICI C'EST MOI QUI FAIT LES CÅLINS ET C'EST MOI QUI DONNE LES SURNOMS !

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte Nomade
Profession / rang : Freelance

MessageSujet: Re: [Validé] Seron Al'Rhoeg   Lun 23 Avr - 21:27

Bienvenue !

C'est bien écrit, c'est joli, je valide ! Very Happy

Tu peux à présent faire ton journal de bord et ta boîte extranet. Wink

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/greendaddy0
Seron Al'Rhoeg

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 23/04/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Systemes Terminus
Profession / rang : Pirate

MessageSujet: Re: [Validé] Seron Al'Rhoeg   Mar 24 Avr - 6:48

Merci. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samus Elhe'haria

avatar

Messages : 1722
Date d'inscription : 18/01/2010
Exprimez-vous! : Ombre d'elle même

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flottille
Profession / rang : Chasseuse de primes

MessageSujet: Re: [Validé] Seron Al'Rhoeg   Mer 25 Avr - 2:52

Mention spécial pour le 400 éme membre Wink Bienvenue!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seron Al'Rhoeg

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 23/04/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Systemes Terminus
Profession / rang : Pirate

MessageSujet: Re: [Validé] Seron Al'Rhoeg   Mer 25 Avr - 16:52

Haha, alors il faut fêter ça comme il se doit. Avec un nouveau petit rp. Merci. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Validé] Seron Al'Rhoeg   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Validé] Seron Al'Rhoeg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « Autres périphériques. » :: ◄ Fiches d'identification. :: ◄ Fiches validées.-
Sauter vers: