Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Raid contre une colonie turienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seron Al'Rhoeg

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 23/04/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Systemes Terminus
Profession / rang : Pirate

MessageSujet: Raid contre une colonie turienne   Sam 28 Avr - 16:41

Le temps de la moisson approchait. Les attaques d'envergure contre l'espace concilien allaient reprendre en force. Des chefs s'étaient élevés du chaos, des flottes s'unissaient dans l'ombre, nombre de pirates avaient fraternisé et cessé de se déchirer. Le rapport de force se déplacerait petit à petit, adopterait une nouvelle forme. De nouveaux ennemis, de nouvelles cibles. Intensification de la violence, réveil du tumulte et de l'audace. Il n'y avait plus à douter, le taux d'attaque des systèmes Terminus allait grimper sévèrement, comme chaque année à une certaine période. Une nouvelle petite colonie turienne allait subir le feu et la soif inaltérable des esclavagistes. Les mines vides, hurlantes de solitude et criantes de lacunes, appelaient ces mécréants.

Le plan était simple. Trois frégates, un croiseur, une nuée de chasseurs, un autre en retrait et un vaisseau transporteur protégé. Deux frégates atterriraient au sol et débarqueraient les commandos pirates à des points stratégiques pour balayer les défenses au sol leur barrant la route, appuyés par une autre dans les airs qui les appuieraient lourdement, contrôlerait les opérations sur le terrain et guetterait la moindre anomalie. Le croiseur en orbite, qui après avoir brouillé les communications, s'occuperait pendant l'agression de protéger les flancs du transporteur qui comptait des centaines de places à l'intérieur, balancerait des frappes orbitales très précises. Les chasseurs seraient utilisés en fonction des besoins. Une fois les lieux sécurisés au sol, le transporteur aurait alors tout lieu de s'emplir, des équipes spécialisés à son bord.

Le chasseur guetteur lui, loin de leur position et en retrait, devrait demeurer près du relais cosmodésique pour signaler toute perturbation, qui les préviendrait de l'arrivée prochaine des renforts. Si signal il y avait, ils auraient seulement une vingtaine de minute pour décamper, ce qui était beaucoup trop juste, si ce n'était impossible, pour tout remballer et passer en vol SLM sans casse. Il y aurait alors inévitablement des pertes effroyables. Mais personne n'avait jamais prétendu que la vie de pirate était commode et facile. Seuls les forts osaient en dépit des dangers, et ceux là se sentaient irrévocablement forts en cette période. La folie des grandeurs de ces derniers temps avait réveillé leur ardeurs guerrières.

Seron Al'Rhoeg, faisait partie de l'équipée, avait son rôle à jouer dans la mission à laquelle il avait adhéré et qui lui avait été proposé. Il n'avait peut être pas la carrure pour être un leader mais on ne lui déniait son expérience, il connaissait son affaire. A lui donc la charge d'une des deux équipes au sol et le soin d'établir la tactique. Ils se trouvaient tous dans la salle stratégique des opérations du croiseur, tandis que que la flotte faisait route vers leur objectif, affinant leur plans. En ce moment, c'était Seron, qui avait la parole, réuni en conciliabule avec les toutes les grandes têtes de l'opération, une masse hétéroclite de toutes les espèces.

Et tous l'écoutaient en silence, attentivement, avec discipline, tandis qu'il érigeait son doigt sur un point au niveau de l'image projetée par un hologramme tri-dimensionnel établi au centre de la salle. Les pirates avaient déjà les plans de la colonie concernée, ils avaient déjà pu tester la sécurité et le temps de réaction de la cible en survolant la planète il il y a plusieurs semaines, quelques chasseurs à peine pour tenir en respect ces petites piqures de mouche simulées. Les plans satellites avaient fait le reste. Comme ils s'en étaient douté, ce serait du gâteau, une sécurité misérable, mais illusoire. Ce qui était parfait, car l'ennemi serait endormi. Il semblait que celui-ci se sentait à l'abri, ne redoutait pas du tout le danger d'une attaque, à jamais épargné.

Seron au centre de l'attention, de sa voix rauque et ses yeux artificiels plongés avec concentration dans l'hologramme en face de lui, poursuivait.

Moi et mon équipe nous poserons ici, au Nord de la colonie, Gunrec et vous autres au Sud à ce point vulnérable, et d'un mouvement à l'unisson nous convergerons tout en étirant les lignes avec l'aide de tourelles défensives et de blindés, pour renfermer le piège, encercler la colonie. Nous empêcherons ainsi une grosse fuite importante de notre manne, une dispersion chaotique qui nous coûterait du temps. Nous avons besoin du plus grand nombre d'esclaves, et les cueillir le plus vite possible en même temps. Il faut pousser ces animaux terrifiés à refluer les uns vers les autres, à se masser, face à notre avancée. Ils seront plus facile à chopper. En dernier retranchements, nombre d'entre eux se terreront chez eux, cachés, mais les capteurs thermiques nous faciliteront la tâche. Le temps fatalement venu de tirer un à un ces rats de leur trous en sera diminué. Ils ne nous échapperons pas bien longtemps si nous y mettons du soin.


Il faudra être méticuleux, quadriller la ville, passer au peigne fin chaque quartier, chaque avenue, chaque résidence. Surtout n'oubliez pas de délimiter les frontières avec des champs de mines, histoire de faire sauter tous ceux qui perceraient le périmètre établi.


- On a le matériel qui nous manque, comme prévu ?
Seron leva les yeux sur un autre humain, qui comptait nombre de cicatrices sur son visage, comme lui. Seron savait évidemment de quoi il était question, la chose la plus importante. Les puces de contrôle que des équipes sur le transporteur viendraient implanter dans le crâne des captifs, et ce sans se soucier d'anesthésier leur victimes d'abord.

- Oui, les caisses sont dans les soutes. J'ai réussi à négocier avec les autorités Butariennes. Ils me connaissent et savent que leur investissement ne sera pas inutilement gaspillé. Ils nous ont fourni ce qu'il manquait de puce de contrôle, et des bonbonnes toxique à disperser dans l'air, ceci afin de diminuer nos ennemis et nos cibles, les faire suffoquer. Aussi d'autres petites choses bien sympas. En échange, un tiers de notre future marchandise, leur reviendra.
L'humain, hocha la tête avec satisfaction. Evidemment, rien n'était gratuit. Même si cela paraissait comme une perte importante de revenus, il fallait s'y faire. C'était une opération risquée, et il fallait donc en tirer le plus de profits, tergiverser là-dessus était inutile.

Bien, les Turiens ont la flotte la plus réactive de la galaxie. Le brouillage des communications nous fera seulement gagner du temps. Nous ne devrons pas chômer. Quatre heures tout au plus.


- Tu es sûr, Al'Rhoeg ?
le contredit un Galarien, assez grand comparé à ceux qu'on voyait d'habitude, avec une peau très foncée. Il clignait ses yeux, en signe d'inconfort. Il s'agissait également du chef de la seconde équipe au sol. C'est pas beaucoup. Six heures serait un minimum pour s'assurer que nous n'avons rien laissé derrière nous.

- C'est assez pour se remplir les poches et sauver notre peau. Notre objectif est de se faire roi plein aux as, pas de tout piller dans cette colonie. Nous laisserons inévitablement du gibier derrière nous.

N'en doutez pas, quand les Turiens auront envoyé leur renforts, il sera trop tard ou nous serons morts.
termina Seron en haussant un sourcil, le ton sans équivoque. La menace était claire et tous le monde le comprenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Raid contre une colonie turienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ☼ Combat en raid contre Magicarpe - Niveau 1
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Espace Concilien :: ◄ Secteur Nimbus (LESSUS) :: ◄ Pelion. (Trategos)-
Sauter vers: