Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malencontreuse coïncidence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quintus

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 20

Identité
Race: Turien
Planète natale: Palaven
Profession / rang : Terroriste

MessageSujet: Malencontreuse coïncidence   Sam 19 Mai - 21:53

Nom du RP : Malencontreuse coïncidence
Statut : Fermé
En attente de : PNJ(Aria)

Aria

Suite d'Étrange rencontre

Oméga ... Après avoir pris une douche, j'enfilais mes habit, et mis dans un sac à dos les sacs de sables rouges que je devais livré à Aria. Près de 2,5kg que j'avais récupéré en attaquant un entrepôt pour le récupérer.

Avant d'aller me coucher, j'avais redirigé la boite extranet des anciens occupants de l'entrepôt : il avait laissé ouvert la page sur un Datapad et je n'avais eu qu'a redirigé l'adresse vers la mienne. Une fois cela fait, j'avais consulté les message qui était arrivé ressemant, et j'avais vus qu'il venait de recevoir un message d'un autre groupe :

Citation :
Randy, ici on a eu du grabuge, et on doit partir vers Trident (◄ Nexus d'Hadès ◄ Hoplos). Récupérez le sable rouge, et rejoignez nous au plus vite. C'est pas grave pour Aria, elle nous retrouvera jamais ... Grouillez-vous !

Après la lecture de ce message, je me suis allonger, en me disant que je pourrais grâce à ça récupérer les faveurs d'Aria. Et vu sa réputation, c'était loin d'être une mauvaise chose.

Je suis parti de mon appartement une demi-heure avant le RDV, et acheta quelques viennoiseries pour me remplir la pense avant le RDV. J'était finalement arrivé cinq minutes en avance. J'en profita pour regarder mes mail, et je reçus une réponse de Kilian qui allait fort m'inquiété.

Je venais d'attaqué et récupéré la marchandise d'Aria, et ça c'était pas bon ... Sur le moment j'ai voulu partir, mais la porte c'est ouverte au moment ou l'allais me retourner, et prendre mes jambes à mon coup : comme elle le disait elle même, "on fait pas chier Aria !". J'entra et je fus réceptionner par une dizaine d'homme dans un entrepôt qui était tous armé, et Aria qui était en face de la porte.

- Euh, salut Aria
- Salut Quintus ... Tu sais que tu a butté des gars qui bossaient pour moi et que t'a ma marchandise sur ton dos ?
- Oui, je viens de l'apprendre, mais laisse moi t'expliquer, je pense que tu pourrais être surprise par ce que je vais te raconté !
- Parle ! Et fais vite !
- Tu sais que j'ai attaqué un entrepôt, et dedans il y avait du sable rouge. Je l'ai récupéré et il est dans mon sac, si tu le veux ... Je posa le sac part terre, Je te le rend sans problème. Par ailleurs, les gars qui occupaient l'entrepôt ont reçut un massage qui leurs disaient d'évacué Oméga, et de partir avec le sable rouge.

Elle me fit signe de lui transféré le message, ce que je n'hésita pas à faire. Elle le lut et me regarda de nouveau/

- Au final, comme tu peux le voir, j'ai bien fais d'attaqué l'entrepôt. Ainsi tu récupère ta marchandise, et comme tu paye une fois le boulot effectué, tu garde ton argent. Donc tes gagnante. Par ailleurs, j'ai aussi butté une partie de leur bande ...
- Ce que tu me rapporte est intéressant ... Moi qui pensais que tu m'avais trahi, c'est plutôt le contraire ...
- Ecoute, j'ai déjà travailler pour toi, tu sais comment j'opère et que je suis fidèle à mon employeur ... Si tu veux, je peux les traqué et m'occupé d'eux ... Par ailleurs, je peux garder l'entrepôt ... A la base j'ai fais ça pour le récupéré ...


Dernière édition par Quintus le Dim 3 Juin - 21:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quintus

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 20

Identité
Race: Turien
Planète natale: Palaven
Profession / rang : Terroriste

MessageSujet: Re: Malencontreuse coïncidence   Lun 21 Mai - 22:36

Un long moment s'écoula pendant lequel elle réfléchi à ce qu'elle allait faire. J'ai supposé qu'elle m'aurait tué si les gars de l'entrepôt n'avait pas reçut ce mail, mais elle semblait avoir apprécié mon geste, et réévaluait les carte sur la table, pour savoir ce qu'elle allait faire de moi. Elle consulta plusieurs documents sur son OT et transmit des ordres à ses hommes, surement pour vérifié que je n'avais pas menti, mais elle n'avait pas prononcé un seul mot.

Puis, d'un coup elle s'avança vers moi, je devina qu'il était l'heure du verdicts.

- Je suppose que tu sais qu'on fait pas chier Aria ... Pour ça je devrais te tuer.

Je tressaillis, surpris par sa déclaration brute, même si je m'y attendais.

- Mais avec ce que tu m'a rapporter, ma marchandise comme cette preuve, tu m'a finalement rendu service. Je ne te tuerais pas donc. Mais à la place, je vais te demander d'aller livrer le sable à leur place. Tu sera payer au tarif fixé avec eux. Quant à l'entrepôt, je n'en ai pas besoin, tu peux le garder ...
- D'accore, sa sera fait pour demain, je repasse ici après ?
- Non, passe à l'Au-delà. Voici l'adresse de mes clients.

Elle me transféra les adresse des divers clients. Il était tous en plein centre d'Oméga, ce qui était une chance puisque je n'avais pas à courir toute la station pour m'occuper d'eux. Après cela, elle me fit signe de quitter l'entrepôt, ce que je m'empressa de faire, peu désireux de rester une minute en sa compagnie : sa me donnais moins de chance de mourir.

Je rejoignis mon appartement où je repris une douche. Cette rencontre m'avait fait transpirer, et je me suis dis que ce n'était pas la meilleur des manière d'arriver chez un client avec une odeur de transpiration.

Une fois cela fais, je me dirigea vers la navette stationner au spatiaux-port, qui appartenait au ex-occupant de l'entrepôt. Je n'eu aucun mal à la déverrouiller, et je m'en servie pour livrer une dizaine de client, un demi-sac chacun. Cela ne pris guère longtemps. Je décida donc d'aller faire un tour dans la station, dans les quartier les plus "civiliser", si cela peu être dit d'Oméga ...

Lorsque je fini mon tour, nous étions en plein après midi. Je décida de prendre un jour d'avance pour aller voir Aria, cela m'occuperait un petit moment. Je me rendis donc à son quartier général, où le portier passa un appel à Aria pour vérifier qu'elle m'attendait. Je ne connaissais pas trop l'Au-delà, car c'était un endroit pour lequel il fallait attendre longtemps avant d'entrer, ce que je n'aimais pas.

Je mis une dizaine de minutes à rejoindre Aria, la foule était dense, et en plus de cela je ne savais pas où la trouver, la seule chose que je savais c'était qu'il fallait monter. Je me retrouva au dernier étage du club, et me dirigea vers le box le plus haut. De la Aria dominait la zone et pouvais surveiller ses clients. Elle était entouré comme à son habitude de deux Asari, et de quelques garde du corps parmi lesquels figurait ses meilleurs hommes.

Lorsque je m'approcha du box, elle fit signe à ses homme de s'écarter pour me laisser passer, et regarda une banquette à sa droite pour m'intimer de m'y asseoir, ce que je fis sans contester, pas la peine de froisser la reine pirate encore plus ...

- Mes clients en confirmer la livraison, voila ton argent ... J'aurais également un service à te rendre, rend toi sur la planète mentionner dans ce message, et élimine ces traîtres. Tu sera payer, et j'oublierais ce malentendu, par ailleurs, fais ce que tu veux des installations.

- Bien. Sa sera fait, je pars d'ici un ou deux jours.

Sur ces mots, je me retira et rentra dans mon appartement. Il était encore tôt, mais j'avais besoin de sommeil et d'une bonne dose de sable rouge. La journée m'avait exténuer.

Le lendemain, je me prépara à partir. Plein de munition, verrouillage des bâtiments avec les derniers algorithmes de protection que j'avais hacker, ou acheter. Le soir arriva vite. Il était temps pour moi de retourner voir Romrik, les deux jours avaient passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romrik Damminson

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Malencontreuse coïncidence   Mer 30 Mai - 21:38

Les deux jours qui précédaient le rendez-vous avec Quitnus s'étaient écoulés. Romrik avait fait pendant ce temps-là de nombreuses livraisons à des particuliers. La plupart souhaitait du Whisky, le reste d'autres boissons distillées assez similaires. Le pécule augmentait peu à peu, il avait réussi à se faire 60.000 crédits dans une vente aux enchères sur Extranet pour une bouteille d'Absinthe vieille millésimé 43 ans plus tôt, une absinthe Mandragore Verte. Le reste des bénéfices lui avaient permis d'accumuler 23.000 crédits.

Après toutes ces livraisons, Romrik attendit Quintus à cet ancien entrepôt où ses agresseurs qui maintenant étaient morts l'avaient enfermés. Comme ce Turien lui avait sauvé la vie, en plus de la réponse de la demande qu'il fera quelques minutes plus tard, il recevra une bouteille de liqueur de baies Frak'lus, des baies dextro-aminées d'une planète exotique très lointaine. Cette liqueur possède des arômes chaleureux, des goûts semblables au chocolat et à la vanille. Une note agréable de tabac, de tourbe et de torréfaction intervient en arrière-bouche. Le bouquet finale est un très subtile arôme minéral de pierre à fusil. Une très jolie bouteille de liqueur Frak'lus Nymphe du Paradis millésimé 2183.

Quelques minutes passèrent et Quintus entra enfin dans le dépôt. Le Turien semblait légèrement pressé, mais ce stress est dû à une raison que Romrik ne connaît pas. Le nain quitta son siège improvisé et alla saluer Quintus :

- Bonsoir Quintus ! J'aimerais savoir la raison de ce rendez-vous. Sinon, j'ai un cadeau de remerciement pour vous ! Romrik fit une pause, sortit la bouteille de liqueur et la tendit au Turien. C'est une bouteille de liqueur de Frak'lus Nymphe du Paradis de 2183, une excellente bouteille ! Alors, comment allez-vous et quelle est donc la fameuse raison de ce rendez-vous ?

Romrik se rassit et se servit un verre de vin blanc, un assemblage d'Amigne et de Johannisberg vinifié en liquoreux. Les arômes de ce vin blanc sont très fruités et très sucrés, des arômes de mandarine et de fruits de la passion. Le gras et le fondu de ce vin est parfaitement harmonieux, comme si le vin avait vieilli une vingtaine d'années. La finale se finit sur une fraicheur aromatique d'agrumes longue d'une durée de huit secondes. Il attendait la réponse du Turien....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quintus

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 20

Identité
Race: Turien
Planète natale: Palaven
Profession / rang : Terroriste

MessageSujet: Re: Malencontreuse coïncidence   Mer 30 Mai - 22:15

Je fus content de retrouver Romrik. Je commençais à avoir confiance en lui, mais restais quand même septique, ne le connaissant pas encore assez.

Ce qui venait de se passé m’avait un peu perturbé, et j’étais pressé d’en terminer avec cette histoire. Le mieux pour moi était d’en parler à Romrik pour tenter d’obtenir son soutien. Bien qu’il n’était pas un combattant, il savait se battre et avait un vaisseau qui pourrait me fournir de l’aide. Je ne savais pas encore si je devais lui demander de m’accompagner, attendant de savoir comment il réagirait fasse à cette situation.

Il m’offrit une bouteille de liqueur, chose que j’aimais consommer après un succès, mais je n’en avais pas consommé depuis un certain temps, n’ayant pu m’en procurer. Il me demanda ensuite ce qui m’amenais et comme je l’avais décidé, je lui racontai ce qui c’était passé.

- Les hommes qui occupaient le bâtiment bossaient pour Aria …

Je vis la surprise sur son visage. Je supposai qu’il pensait qu’elle m’en voulait, et que c’était la raison pour laquelle j’étais perturbé. Je décidai de ne pas faire durer le suspense, et lui racontai toute l’histoire : le message que j’avais reçus, la rencontre avec Aria et la mission qu’elle m’avait confié.

Je lui dis également que je devais me dépêcher, pour intervenir avant que les mercenaires n’aient le temps de réagir. Pendant toute l’explication, il m’écouta attentivement, sans prononcé un mot, montrant que j’avais toute son attention.

-Maintenant que tu sais tout, vas-tu m’aider ? Je compte garder le bâtiment pour avoir un endroit tranquille et peu connu pour passer le temps quand je ne suis pas en mission. Par ailleurs, si tu décides de m’accompagner, nous partons d’ici une à deux heures, pour arriver durant la nuit en orbite de la planète. Il me restera 6h pour les préparatifs, et je connais les coordonné exacte. Je vais essayer de les attaqué au lever du soleil, pour les surprendre, et éviter de me faire repérer.

Je regardai Romrik, qui se leva pour réfléchir et me donner sa réponse …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romrik Damminson

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Malencontreuse coïncidence   Sam 2 Juin - 0:58

Romrik réfléchissait à quelle serait la meilleure réponse à donner à Quintus. Devrait-il dire oui et l'aider, peut-être qu'il peut y gagner quelque chose d'intéressant. Ou devrait-il dire non et ne pas l'aider, car la mission serait trop dangereuse pour lui. Il faudrait absolument faire le bon choix. Après quelques minutes de réflexion et quelques verres de blanc bus, il répondit au Turien qui se trouvait en face de lui et qui attendait sa réponse :

- Je peux t'aider sans problème, par contre les seules choses que je peux faire pour toi, c'est te transporter et brouiller les systèmes de détection de cette base pour faciliter ton infiltration. Alfred pourra m'accompagner, si je dois venir t'aider sur le sol. J'ai suffisamment d'armement pour me défendre en cas de problème, et mon armure me protège très bien des tirs des combats frontaux.

Le nain marqua une pause en sirotant une gorgée de vin blanc. Romrik préfère parler après avoir pu se rincer le gosier avec une quelconque boisson qu'il pourrait avoir sous la main, même s'il pourrait se passer de boissons pour parler.

- C'est d'accord, je viens, mais j'ai tout d'abord une dernière question : Partons-nous maintenant ? demanda-t-il avec son traditionnel et malicieux sourire en coin.

Romrik sortit une deuxième bouteille d'alcool, car il avait fini sa bouteille de vin d'un demi-litre ! C'était maintenant une bouteille de Whisky Feuille d'Or de 30 centilitres qu'il terminera très probablement dans la dizaine de minutes qui suit. Il attendait que Quintus se décide à partir, comme ça il pourrait enfin voir ce que ce Turien sera capable de faire dans cette base.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quintus

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 20

Identité
Race: Turien
Planète natale: Palaven
Profession / rang : Terroriste

MessageSujet: Re: Malencontreuse coïncidence   Sam 2 Juin - 1:11

Je fus content d'apprendre qu'il m'accompagnerait. Son soutien en cas de problème ne serai pas de trop,

- En soit, je suis près, mais j'ai juste une petite chose à régler ... Je te retrouve à ton vaisseau d'ici une heure et demi.

Il fit oui de la tête, et je sorti de l'entrepôt, pressé de faire ce que j'avais à faire ...
Il me fallut une bonne heure, et j'arriva en avance à son vaisseau. D'après ce que je voyais, il y était. Je demandas la permission d'entrer, et une fois cela fait, nous partir rapidement d'Oméga, désireux de faire cette mission au plus vite ....


TO BE CONTINUED !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malencontreuse coïncidence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malencontreuse coïncidence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes Terminus :: ◄ Nébuleuse d'Oméga (OMÉGA). :: ◄ Sahrabarik. :: ◄ Oméga.-
Sauter vers: