Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 comment gacher des vacances ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: comment gacher des vacances ...   Mer 30 Mai - 0:35

Un voyage sans problème sur et confortable pour passer un moment agréable dans la perle de la nébuleuse du croissant. Des endroits pour vous détendre, de quoi vous délacer en toute tranquillité sans le stresse de la politique, bref des vacances ...

"... des vacances mon cul oui !"

Nissara jurait en décrochant la grille d'aération du poste de communication, l'endroit était étroit et même elle avait faillit rester coincé la dedans. La grille lévita doucement soutenue par les pouvoirs biotique de l'asari qui se laissa doucement tomber au sol. Elle portait une robe de voyage simple plutôt proche de ses hanches avec un léger décolleté, quelque chose de plutôt sobre mais agréable. Évidement elle était écorché à plusieurs endroit et déchiré sur sa longueur au niveau des jambes laissant voir un holster pour caniflex. Arme qui était dans le poing de la commando qui écoutait ce qui l'entourait. Le vaisseau de transport balnéaire SW Asuréa avait était abordé juste avant son saut pour illium. Un commando du soleil bleus ayant déboulé en faisant sauter l'un des sas pour faire le plein d'esclave fragile facile à dresser.

"Sauvé par une envie pipi ... la honte ... je dirais pas ça dans mon rapport quand même ..."

En effet il est parfois pratique de se retrouver dans les toilettes quand tout le monde se fait arrêter, ça permet d'imaginer un plans, et le plans actuelle c'était de lancer un appel à, l'aide et prier que quelqu'un réponde. Hors de question de finir une nouvelle fois dans les cages de ces butariens de merde ! Le plus silencieusement possible elle s'approcha des commandes de communication avant de remarquer qu'un garde du soleil bleus venait surveiller l'endroit.
N'ayant pas vraiment le temps de se cacher elle déploya ses pouvoirs biotique, fonça sur le butarien en armure bleus pour le fracasser contre le mur et finir de le neutraliser d'une torsion de sa nuque.

"T'a pas entendus quelque chose toi ?"

"Merde ! ..."


Fonçant vers la console Nissara pianota rapidement pour ouvrir tout les canaux

"Ici le SW Asurea on à été abordé par des membres du soleil bleus, civile à bord je répète civile à bord ! Demande d'aide immédiate !"

"Par la vite ! ils ont eu garbak !"

L'asari se retourna et les premiers à passer la porte se mangèrent une onde de choc biotique en pleine tronche, avant d'essuyer les tirs de la commando qui ne comptait pas se laisser prendre aussi facilement. Rapidement elle activa la commande pour répéter le message, priant la déesse que quelqu'un réponde ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mer 30 Mai - 19:06

Quelques part sur Thessia :

-Fallait vraiment que je vienne ? Tu es assez grande pour cette mission de protection, et en plus c'est dans l'espace Asari.
-Non, mais sa te fait sortir, voir du paysage ... et je voulais te présenter une de mes soeurs.
-Encore une autre ?
-Comment ça "encore" ?

Les deux spectres furent interrompu par une asari vêtu d'une robe cérémonial. C'était l'une des assistante de la Conseillère asari.

-Excusez-moi, mais la Conseillère voudrait vous parler à propos d'un travail.
-Bah ... nous sommes déjà là en mission de protection pour elle ... que nous propose t'elle ?
-Et bien cela ne peut être dit ici, elle vous attend dans son bureau.

Soran et Simirite accompagnèrent l'asari à l’intérieur de l'immense bâtiment qui acceuillait en grande partie l'administration asari de la région. Il ne leur fallut faire que quelques pas pour arriver devant la Conseillère, assise derrière un grand bureau. Elle regarda les deux spectres.

-C'est bien que votre ami soit venu avec vous. Il pourra m'être utile pour ce que je vais vous demander.
-C'est pas vraiment mon ami, mais passons.
-Vous avez tout a fait raison. Il y a peu, nous avons reçu un message de détresse.
Elle appuya sur quelques touches pour lancer un enregistrement audio.

"Ici le SW Asurea on à été abordé par des membres du soleil bleus, civile à bord je répète civile à bord ! Demande d'aide immédiate !"

-Nous avons identifié le vaisseau. Il s'agit d'une navette à destination d'Illium. Je ne peux permettre que des mercenaires se payent notre tête en détournant un vaisseau. Je pourrais envoyer un commando mais ... il y a certaines choses que les spectres sont autorisés à faire. Je veux que vous les fassiez payer, d'une manière ou un autre. La colère pouvait se lire sur le visage de la diplomate pourtant calme quelques soit la situation politique. Un petit vaisseau est déjà prêt au décollage. Tout le reste de la mission vous sera expliqué.
-Heu et qui devra vous protégez Madame ?
-Et bien vous, agent Ter.

Les deux spectres se regardèrent. Et Soran pris l'initiative en pointant du doigt l'asari.

-J'vais faire un tour en vaisseau, à plus tard ... Môman !
Aussi tôt il se prit une tape sur la tête.
-C'est papa !

La Conseillère ne savait plus quoi penser de la situation, qu'elle était la relation entre ces deux là ?

Le turien monta à bord de la navette qui le conduira jusqu'à sa destination. Il portait son armure habituel lors de mission officielle. Mis à part lui, il y avait la pilote et une autre asari qui lui expliqua la mission. Une fois le relais passé, il leur faudra obtenir des informations sur ce qu'il se passe. La position du ou des vaisseaux, ainsi que les menaces ennemies pouvant les empêcher de s'arrimer. Ensuite, la priorité était de libérer les otages et éliminer les menaces hostiles.


Après quelques minutes de vol vers le relais, celui-ci se mit à briller d'une douce lueur bleu. La pilote pianotait sur ces commandes pour préparer le saut en direction du Désert de Minos. Au moment même où la navette fut happé par la lueur, elle se déplaça à une vitesse folle jusqu'à sa destination.

Ils ne leur fallu qu'une poignée de seconde pour atteindre leur destination. Le vaisseau civile fut vite trouver. Un autre vaisseau était a proximité de celui-ci. Ils n'avaient pas encore été repéré, mais cela n'allait surement pas durer longtemps.

-Vite, approche toi le plus possible, je vais sauter.
-Mais vous êtes fou ? Si vous vous ratez vous aller mourir.
-Mais qui a dit que j'allais me rater ?!

La pilote était récalcitrante à l'idée, mais elle accéléra pour s'approcher des deux vaisseaux. Les cannons du navire mercenaire changèrent de direction pour faire feu sur la navette de sauvetage. Une première salve fut tirée, le petit vaisseau fit quelques manoeuvres pour éviter les tirs. Soran se prépara à sauter. Une seconde salve fut tirée. L'un des projectiles passa si prêt qu'ils auraient presque pu l'entendre passer. Le spectre profita du calme pour sauter en direction du vaisseau civil. L'absence de gravité lui permettait de garder une même trajectoire sans perte de vitesse. Lorsqu'il arriva sur la coque du navire visé, il se heurta lourdement sur la coque. Il ressentit le choc dans tout son corps, si il avait été plus rapide il aurait peu se casser quelques chose. Il leva la tête vers la navette qui fut touché par l'un des tirs de la troisième salve. Le vaisseau continua sa trajectoire pour exploser à quelques kilomètres de là. Soran peu voir l'explosion, il ne détourna pas le regard en mémoire des deux asaris qui étaient mortes pour aider le spectre à mener à bien sa mission.

Le spectre s'approcha d'un des sas arrière. C'était le plus proche de la salle de communication. Il parvint à l'ouvrir avec les codes d'ouverture d'urgence fournit. Une fois à l’intérieur, il ne remarqua aucune trace de lute, peut être y en avait il ailleur à bord du vaisseau. Le turien sortit son fusil d'assaut qui était accroché dans le bas de son dos. Il avança dans la direction du poste de transmission SLM. Il arriva sur une porte entre ouverte, selon le plan, c'était un vestiaire pour le personnel. Il entra dans celui-ci en balayant la zone. Il entendit du bruit derrière des placards. Il s'en approcha doucement et pointa son arme vers une asari, cacher dans un coin entrain de reprendre son souffle et pointant son arme de poing vers Soran. Il compris rapidement qu'elle ne faisait pas parti des mercenaires. Il baissa son arme, la rangea en bas de son dos et enleva son casque avant de tendre une main amical à l'asari pour l'aider à se relever.


-Debout gamine ! Sa doit être toi qui à envoyer le message de détresse. Je suis Soran Ter, agent du Conseil en mission de protection sur Thessia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Jeu 31 Mai - 0:36

Nissara luttais depuis un moment déjà, elle ne savais pas depuis combien de temps mais ça lui semblait une éternité. Elle n'était cependant pas une commando pour rien et profita de quelques tours qu'elle gardait dans sa manche.
Dans un premier temps elle fit attention à ne pas se laisser enfermer dans la salle des transmission. Si elle restait retranché la trop longtemps ils n'auraient qu'a balancer des grenades et ça serait finis d'elle. Profitant d'une seconde vague d'assaut elle balança un réservoir d'extincteur du vaisseau pour y tirer dessus en plein vole. La confusion crée lui permit d'utiliser sa charge biotique non pour foncer dans le tas mais fuir rapidement. Ainsi du t'elle se déplacer de cachette en cachette courant de toutes ses forces en se maudissant d ne pas avoir son disciple avec elle.
Le caniflex était une bonne arme, excellente même, mais face à de nombreuses troupe et sans autres protection que sa barrière biotique ça risquait d'être vite léger. Sans compter le manque de cartouche thermique qui commençait à se faire sentir.

"Bordel dès que je retrouve l'enfoiré qui m'a vendus ce tiquet je lui éclate les noix, après je l'envoie valser pour l'éclater au sol, je le plombe et après je deviens méchante !"

Bien sur elle n'en ferait rien mais se dire ça à voix basse entre ses dents lui permettait d'évacuer un certain stresse. Elle devait impérativement garder son calme si elle voulait survivre. Puis une explosion retentis surprise elle se plaqua contre un mur braquant son arme des deux coté du couloir ou elle se trouvait. Que s'était-il passé exactement ?

"C'était quoi ça ?"

"Une autre navette elle viens d'éclater, on aurait dit un truc officiel mais maintenant ça fait partis des déchets spatiaux."

Les renforts ! Bon sang les renforts s'étaient fait abattre ! Regardant au dessus d'elle, l'asari repéra un espèce entre deux sasse ou elle grimpa, planquant son dos contre le plafond en poussant sur ses bras et ses jambes de toutes ses forces. Les deux gardes qu'elle avait entendus s'avancèrent prudemment, et passèrent sous elle sans la remarquer. Ils étaient dos à dos, ce qui arrangea la commando dans elle se laissa tomber juste entre les deux. Elle déploya ses pouvoir biotique, envoyant dans les aires le premier soldat pour le fracasser au sol. Le second se retourna vers elle, mais trop près elle saisit son fusil d'assaut, lui envoya un coup du tranchant de la main au niveau de la gorge et une frappe lourde droit dans son visage non protégé, il eu cependant le temps de tirer quelques balles qui lui blessèrent la jambe au travers de sa barrière. Les deux étaient sévèrement blessé et sonné, elle les acheva sans état d’âme en leurs brisant la nuque et se mit à courir avant que l'alarme ne soit donné. Un vestiaire, elle pourrait y être tranquille un instant.
Elle se cacha derrière un casier essayant de retrouver son souffle, sa jambe la faisait souffrir, visiblement la bille de métal l'avait traversé mais du coup elle perdait du sang. Qu'est-ce qu'elle aurait pas donné pour une dose de médigel !
Du bruit, quelque chose de léger, un déplacement calculé sans doute, il était tout proche, merde elle ne pourrait pas éviter l'affrontement directe ...
Soudain elle braqua son arme pour voir qu'elle était déjà mise en joue, pendant un instant le temps s’arrêta, qui allait tirer en premier ? ... mais le turien en face d'elle ne portait pas une armure du soleil bleu ... Il baissa son arme.

-Debout gamine ! Sa doit être toi qui à envoyer le message de détresse. Je suis Soran Ter, agent du Conseil en mission de protection sur Thessia.

Nissara cligna un instant des yeux à cette déclaration et baissa son arme.

"Un spectre ?? un putain de spectre ?? Heu .. monsieur je ne croyais pas qu'un spectre serait envoyé, j'ai entendus qu'une navette avait été détruite, c'était la votre ?"

La commando asari venait de perdre un peu de son assurance, elle se trouvait après tout face à l'un des agents du corps d'élite galactique regroupant la crème de la crème. Elle poussa un grognement de douleur, portant la main à sa jambe qui saignait, pas trop abondement mais il fallait soigner ça, et elle n'avait pas de médigel pour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Jeu 31 Mai - 19:53

-Un spectre ?? un putain de spectre ?? Heu .. monsieur je ne croyais pas qu'un spectre serait envoyé, j'ai entendus qu'une navette avait été détruite, c'était la votre ?

Alors que Soran allait lui répondre, il remarque que l'asari se tenait la jambe. La blessure n'était pas des plus grave, mais il ne fallait pas la laisser ainsi trop longtemps. Il posa un genou à terre pour pouvoir observer plus en détail la blessure. Le projectile avait traversé la jambe sans toucher à l'os. Il sortit une petite boite dans laquelle se trouvait des poches de medigel, ainsi que quelques outils de médecine ainsi que des anti-douleurs et antibiotiques. Il prit une première poche et l'appliqua sur les deux côtés de la blessure.

-Cela ne va pas arrêter la douleur, mais au moins, tu arrêteras de saigner. Il prit une dose de calmant et la mis dans une aiguille hypodermique. J'espère que tu aimes bien les piqûres, parce que moi, non. Il planta l'aiguille dans la jambe de l'asari et lui injecta le calmant. Aller, il faut qu'on bouge, tu n'es pas en sécurité ici.

Soran aida l'asari à se relever et ouvrit la marche. Les plans du vaisseau allait le pousser à se rendre dans la salle des machines, mais il ne savait pas grande chose sur la personne qu'il venait de secourir, ni même vraiment si c'était bien elle qui avait envoyé le message de détresse.

*Je ne peu pas prendre le risque d'amener une civile en face du danger. Le réfectoire semble l'endroit le mieux adapté pour se cacher.*

Le spectre marchait doucement, fusil d'assaut en main, prêt à en découdre. Chacun de ces pas étaient calme, son rythme cardiaque accéléra légèrement juste avant une intersection. Il s'en approcha tout en longeant le mur. Il jeta un rapide coup d'oeil derrière lui sur l'asari, elle semblait aller mieux. Puis regarda dans le couloir suivant. Deux mercenaires avançaient en traînant des pieds. Si il tirait, il risquait de faire du bruit, mais dans tout les cas, ils savaient que quelqu'un faisait du grabuge à bord du vaisseau. Les esquiver allait être la meilleur des solutions ... mais impossible. Il les attendait, patiemment. Ils s'approchaient, ils pouvaient les entendre. Il usa d'une micro caméra pour voir la position des mercenaires. Quand ils furent à porter, il en empala un premier avec une omni-lame. Le sang gicla sur lui et sur le sol. Le second, prit de vitesse tenta de pointer son arme pour tirer, mais Soran réagit plus vite en lui envoyant une violente projection biotique. Il fut projeter contre le mur, le choc fut d'une telle violence que des os ont du se briser et perforer des organes vitaux. Par sécurité il l'acheva en lui tranchant la gorge.

Alors qu'il se relevait de son bain de sang, les transmetteurs s'activèrent sur les deux cadavres. Heureusement pour lui, l'un d'eux était turien. Il prit copia donc la fréquence du canal avant de répondre.


-Heu ... Oui ?
-Vous en avez mis du temps pour répondre ! Vous foutiez quoi ? Vous avez trouvé d'ou venait les coups de feu ?
-On cherche toujours d'où pouvait provenir les tirs.
-Et vos collègues ?
-Disparue, mais bon, au moins sa nous fera une plus grosse paye à la fin de la mission.
-Bien dit ! Allez continuer de chercher.

Soran se tourna vers l'asari, les questions fusèrent dans sa tête. Qui était elle ? Une simple civile ? Ou bien autre chose ? Sa réponse à Soran à propos du fait qu'un spectre soit venu les sauver lui supprimait déjà toute possibilité de haut gradé. Mais le moment n'était pas le mieux choisit pour y réfléchir. Il fit un signe de tête pour lui dire de continuer d'avancer. Après quelques mètres, ils arrivèrent au réfectoire. Le turien ouvrit la porte et balaya la zone l'arme à la main. Rien n'était à signaler. Il y entra le premier, l'asari le suivait de prêt. Elle s'assit sur une banquette là, où ils auraient un meilleur angle de tir ou de meilleur couvert que leurs ennemies en cas d'attaque. Soran fouilla les placards à la recherche de nourriture. Il jeta un paquet de friandise et une boisson non alcoolisé à l'asari alors qu'il ne prit que de quoi boire pour lui.

-Bon, maintenant que c'est un peu plus calme, j'ai deux trois trucs à te demander gamine. La première, ne m'appelle pas monsieur, Soran sera suffisant, et pour répondre à ta question, oui, la navette qui a été détruite était la mienne. Le turien commença à s'abreuver pour reposer la bouteille sur la table. Ensuite, dis m'en un peu plus sur toi. La seule asari que je côtoie, qui pourrait peut être s'habiller comme toi avec un carnifex dans un holster pourrait me mettre à terre en quelques secondes. Et pour finir ... manges !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Ven 1 Juin - 17:06

Le turien allait parlé mais remarqua la blessure de l'asari et entrepris de la soigner en usant d'un kit médical. Elle grimaça un instant à la piqure mais sans plus, elle en avait vue d'autres. à la remarque du spectre elle acquiesce simplement, revérifiant ce qui lui restait de cartouche thermique. Elle emboita le pas du turien, le suivant en le couvrant ne voulant pas perdre la face devant un membre de cette glorieuse unité.

C'est alors qu'ils croisèrent deux autres membres du soleil bleus, l'agent voulant visiblement s'en occuper seul l'asari se mit en position de couverture prête à intervenir, mais curieuse également de voir pour la première fois un spectre se battre. Elle s'attarda un instant à le regarder agir et en eu pour son argent. Il était rapide, méthodique et efficace, tout ce qu'il avait fait elle savait le faire .. mais il était un peu plus rapide, fort et précis qu'elle. Voila ce qui différenciait les soldats d'élites et les spectres. Elle ne se laissa pas emporter par cette fascination macabre et laissa le turien diriger leur déplacement, se plaçant encore en couverture au cas ou.

Ils arrivèrent au messe ou la chasseresse s'installa un instant pour souffler, gardant la possibilité de balancer des obstacles vers l'entrée ou de se mettre à couvert en cas de besoin. Une barre de nourriture sucrée atterrie devant elle ainsi qu'une boisson, elle jeta un bref regard de remerciement au turien et but la moitié de la boisson avant de manger un peu. Elle l'écouta parler et prit un instant avant de lui répondre.

"Je suis Nissara T'Sironia, chasseresse asari, d'ordinaire je fait partie d'un commando mais la il semblerais que ces enfoirée du soleil bleus ai voulus gâcher mes vacances avec leurs merdier d'esclavagiste butarien. Et ça me fait chier, de me trimbaler en robe la, j'aime plaire mais au combat je préfère avoir mon disciple et mon armure ..."

L'asari tourna un instant son regard vers le turien, puis reporta son regard sur la porte, la surveillant

"Et vous soran ? Que viens faire un spectre ici ? vous avez des ordres particuliers ou une personnalité à délivrer ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Ven 1 Juin - 22:25

Le spectre était adossé contre un mur, écoutant l'asari assise devant lui. Il buvait par petite gorgé ce liquide violet qu'il semblait apprécier.

-Et vous soran ? Que viens faire un spectre ici ? vous avez des ordres particuliers ou une personnalité à délivrer ?
-Pas grand chose, mais sa devait être un genre de vacances quelques peut digne d'un cauchemar. Après, j'étais juste au bon endroit au bon moment. Un appel de détresse, une Conseillère asari en rogne envers les Soleils bleus et un spectre sans mission officiel face à elle ... Et me voila ici. Après c'est un simple mission de sauvetage ... tout en faisant comprendre au mercenaire que c'était pas leur jour.

Soran se décollage du mur et déposa la bouteille vide sur le coin de la table. Il remit son casque et regarda l'asari.

-Tu sais te battre donc, alors suis moi. On va aller sauver se qu'il reste de l'équipage.

Au même instant, le vaisseau se mit à trembler. Comme si un navire bien plus imposant venait de s'y arrimer. Le turien frappa du poing sur la table. Une légère onde bleuté oscilla autour de son poing après le choc. Le support se brisa quand il leva sa main. Il se mit en marche en vers la proue du vaisseau.

Il avançait sans faire trop attention là où il marchait. De son point de vue, le vaisseau dehors venait récupérer les mercenaires ainsi que toutes leurs nouvelles esclaves. Il se devait de presser le pas. Il se retrouva devant une porte verrouillée, environ au milieu du vaisseau. Il regarda sur sa gauche, qui n'était autre que le côté le plus proche de l’extérieur. Une commande holographique clignotait, comme si elle ne s'activait qu'en cas d'urgence ou sur la demande d'un gradé du navire depuis la timonerie.


-Ce doit être la commande des nacelles de sauvetages. Couvre moi le temps que je l'examine.

Il tripatouilla les circuits à l'aide d'un omnitech. Il ne lui fallut que quelques minutes avant de désactiver l'alarme et ouvrir la porte. Des capsules de sauvetages, prêtent à être utilisée.

-Elles sont toujours là et sont fonctionnelle. Bien passons à la porte.

Il s'approcha du panneau de commande de la porte. Une communication audio provenant du canal des mercenaires l'interpella.

-Tout est prêt chef ! Nous allons pouvoir quitter ce vaisseau.
-Très bien. Dépêchez-vous tout de même, nous sommes toujours sans nouvelle de ceux qui sont parties fouiller l'arrière du vaisseau.
-Vous voulez que j'envoie quelqu'un d'autre fouiller ?
-Non pas la peine, cela ne ferait qu'une augmentation de la paye au final, mais nous avons déjà perdu trop d'homme aujourd'hui.

Soran semblait énervé et prit de court.

-Vite il faut ouvrir la porte et aller les sauver. Une fois parti, ils vont probablement vaporiser le vaisseau.

Il se précipita d'ouvrir la porte, il enchaina les programmes de piratage ainsi que les shunts. Rien ne fonctionnait, il fini par couper l'alimentation électrique qui eut pour effet de désactiver le verrouillage magnétique de la porte. Il tenta de forcer l'ouverture à la force de ces bras mais sans succès.

-Viens m'aider, à nous deux nous arriverons surement à l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Dim 3 Juin - 11:48

Nissara écouta avec attention la réponse du spectre, il en parlait avec nonchalance mais cela représentait tout de même des ordres émanant directement de la conseillère ! Étrangement ce qu'elle entendit lui tira un sourire mauvais, de quoi rendre cette femme inquiétante pour la plupart des gens. Elle se releva à la dernière phrase du turien.

"Délivrer les otages et éclater du soleil bleus avec la bénédiction de la conseillère ? Je vais vous aider avec plaisir !"

Le vaisseau trembla, un grondement qui se répercutait dans toute la coque signe d'une arrimage. Le turien s'emporta à cette réaction et frappa la table en laissant échapper une onde biotique. Si il n'avait pas était la l'asari aurait très certainement fait de même mais la elle se contenta de suivre le spectre en lui emboitant le pas. En chemin elle l'interpella tout de même, car ils avançaient à bon train droit vers le danger.

"Vous n'avez pas des cartouches thermiques de rab ? Je commence à en manquer moi"

Le spectre lui en passa quelques une qu'elle glissa dans son holster, elle n'avait pas son disciple mais elle devrait faire avec, si ils n'agissaient pas rapidement le vaisseau pirate allait surement s'échapper sans rien laisser derrière lui. Le duo arriva devant une porte que le turien entreprit de pirater pour les faire passer, Nissara le couvrant pendant l'opération mais cela sembla inutile, tout les mercenaires semblant quitter le vaisseau ils n'en croisèrent aucun. S'approchant de la seconde porte ils furent interpellé par une transmission des mercenaires, finissant d'alarmer les deux biotiques.

Soran entreprit de forcer le sas, cependant le piratage semblait prendre trop de temps il coupa donc directement l'alimentation en espérant pourvoir la forcer, réclamant l'aide de l'asari. Elle se mit en position aux coté du turien tirant de toutes ses forces, elle n'avait rien d'une krogan mais avait tout de même un minimum d'entrainement lui permettant d'aider à ce genre de manœuvre et les panneaux du sas coulissèrent d'un coup. Chacun regarda ce que la porte dissimulait et deux membre du soleil bleus à la traine se retournèrent en entendant la porte s'ouvrir.

-En avant gamine !

Soran dégaina ses deux omni-lames et fonça sur celui de gauche. Une fois à terre, il l'acheva en lui tranchant la gorge. Il se tourna alors sur sa droite et voir l'asari se battre contre le second mercenaire.

L'asari ne se fit pas prier et chargea directement celui de droit lui infligeant un impacte biotique puissant qui l'envoya volé contre le mur, l'ennemi vacillait tout juste encore debout après un tel choc et la chasseresse fonça sur lui sauta et enserra la tête du butarien entre ses cuisses. Tournant brusquement sur elle même en usant de tout son poids, et d'un coup de rein expert, elle lui brisa proprement la nuque en projetant le corps au sol alors qu'elle se réceptionnait un peu moins souplement que d'ordinaire à cause de sa blessure encore douloureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Dim 3 Juin - 19:45

Soran observa l'action de l'asari. Elle était rapide, même avec sa blessure à la jambe. Il y reconnaissait bien le style presque sauvage des commandos asari. Une question lui traversa l'esprit, es-ce que Smirite aurait peut être instructrice si elle n'était pas devenu spectre ? Elle avait su apprendre tout ce qu'il fallait au turien pour combattre et atteindre son but.

Elle rattérit lourdement, sa blessure devait la faire encore souffrir, pourtant le calmant devait faire encore effet.


-Ça va bien gamine ? Je veux dire, pour la blessure à ta jambe, il me reste encore des anti-douleurs si tu veux ?
-J'ai connus pire .... et j'ai surement 4 fois votre age aussi ...
-Et peut être même plus encore ! Le turien fit un sourire en coin.Allez, si tu survis à cela, t'auras peut être le droit à un nouveau surnom ... gamine !

La proue du vaisseau n'était plus très loin et le point d'arrimage encore moins. Les bruits de voix des mercenaires pouvaient se faire entendre, ainsi que les complaintes de certaines asari qui devaient subir des sévisses physiques car quelques unes devaient traîner des pieds. Soran se mit au pas de course, en avançant selon les plans qu'il avait obtenu. Ils n'étaient plus qu'a un embranchement. Il s'arrêta net, se plaqua contre le mur et jeta un rapide coup d'oeil. Il ne pouvait pas compter le nombre d'otages encore présent dans la pièce. Mais il semblait qu'un mercenaire lisait à haute voix un manifeste de voyage, probablement avec la liste des voyageurs.

Soran se tourna vers l'asari et lui fit quelques signaux de mains propres à la formation des commandos asari. En quelques mouvements, il lui expliqua qu'il allait passer de l'autre côté du passage et qu'elle restait ici. Et qu'à son signal, ils sauteraient dans le tas pour éliminer les mercenaires et libérer les otages.

Le turien se mit en place. Entre eux et leurs cibles, il n'y avait qu'un couloir de trois ou quatre mètres de long et de à peine deux mètres de large, qui rejoignait une grande pièces rectangulaires, avec très peu de possibilité de couverture. Ils allaient devoir la jouer serrer. Soran passa de l'autre côté. Il se plaqua aussitôt contre le mur en espérant que personne ne l'avait remarqué. Il activa ces omnitechs, ainsi que le technoblindage. Il se doutait, que le feu ennemie allait être conséquent.

Il fit un signe de la tête à Nissara pour lui signifier de se tenir prête. Il jeta alors deux grenades aveuglantes. L'une attérit au pied d'un mercenaire qui regarda ce qui venait d'arriver entre ces jambes. Il n'eut pas le temps de comprendre ce que c'était qu'elle explosa dans une lueur aveuglante. Soran et Nissara rentrèrent dans le couloir et l'échange de tir pouvait commencer. Le spectre parla en asari pour leur dire de rester au sol.

Il devait y avoir une dizaine de mercenaire dans la pièce. La première rafale de tir du turien explosa la tête d'un butarien, la seconde fut pour le torse d'un autre esclavagiste, la troisième blessa un mercenaire au bras droit, il lacha son arme. Dans la panique des mercenaires se mirent à tirer à l'aveugle, certains étant moins affecté que d'autre par la grenade distinguaient les deux sauveteurs. Un butarien cria aux autres d'arrêter de tirer au risque de se blesser entre eux.

La grenade perdi de son efficacité, et la riposte des mercenaires allait se faire ressentir. Ils tombaient un à un, l'asari était plutôt doué, pas autant que Soran, mais elle savait se débrouiller. Il fallait user de déplacement pour éviter les tirs, et attaquer efficacement ceux qui pouvaient tirer. Il n'en restait qu'un seul. Il avait prit une asari en otage, prêt à lui faire exploser la tête. Soran et Nissara le mirent en joug. Il ne bougeait pas, il semblait même être paniqué, ne sachant trop quoi faire.

-Lai... Laissez-moi passer et elle aura la vie sauve.
Soran prit une voix sérieuse et pleine de force et de détermination.
-Je pense que tu ne sais pas à qui tu a affaire ?
-A un trou du cul de turien et une *ute asari !
-Je te conseil de mieux regarder.
Le butarien remarqua le symbole des spectres parmis tout ceux présent sur l'armure du turien. Il remarqua aussi le grade militaire turien et celui des commandos asaris.
-Si tu crois que de vulgaires gribouillit sur une armure peu me faire peur, tu te fois le doigt dans l'oeil.
Il pointa son arme en direction de Soran et de Nissara, en alternant entre les deux. Il sortit de sa poche un détonateur.
-Il est relié au collier de toutes ces garces. Si vous bougez, je leur fait sauter la tête.
-Très bien, tu peux partir, je baisse mon arme.

Soran baissa son arme. Il regarda Nissara et lui dit de faire de même. Le butarien se déplaça dans la pièce tout en gardant ces deux assaillants face à lui. Il était alors, dos au couloir. Il reculait doucement, pas à pas. Le turien parla en asari, s'excusant de ce qu'il allait faire, et des conséquences qu'ils pourraient y avoir. Il lâcha son arme au sol, et dégaina son arme de poing pour s'en servir dans le but de le butarien à l'épaule droite. Son tir fit mouche, mais le mercenaire eut le temps de tirer. Soran prit le projectile de plein fouet. Son technoblindage se brisa et destabilisa tout le monde autour de lui. Il eut ainsi le temps de sauter sur le butarien et de lui arracher le détonateur des mains après l'avoir assommé.

-Pfiou ! On a eut chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mar 5 Juin - 0:08

Le turien interpella l'asari à propos de sa jambe, il est vrais qu'elle était blessé mais tout de même elle n'était pas en sucre.

-J'ai connus pire .... et j'ai surement 4 fois votre age aussi ...

-Et peut être même plus encore ! Le turien fit un sourire en coin.Allez, si tu survis à cela, t'auras peut être le droit à un nouveau surnom ... gamine !

La chasseresse adressa un sourire espiègle au turien, cela faisait du bien de ne pas être seul dans cette galère. Le spectre se mit alors au pas de course pour avancer le plus rapidement possible et récupérer les otages. Quelques bruit se firent entendre et tout deux se plaquèrent au mur pour ne pas se faire repérer. Soran prépara un plans qu'il transmit par geste à l'asari. Elle se demanda un instant ou le spectre avait put apprendre ces codes, mais se concentra plutôt sur sa mission. Il n'avait surement pas atteint son rang sans rien savoir des tactiques militaires des autres races.

Nissara se mit donc en position, vérifiant les cartouches thermiques de son carniflexe avant d'attendre le signal du turien. Ce dernier lui fit un signe de tête avant de lancer deux grenades aveuglante. Détournant le regard le temps de l'explosion la chasseresse se lança alors au cœur de la bataille. Il y avait une dizaine d'ennemi mais ils avaient l'avantage de la surprise.

La biotique courus vers ses ennemis tirant à deux reprise une première fois dans la tête une seconde fois dans la gorge d'un des mercenaires. Elle opta alors pour la stratégie si caractéristique des portes étendard, la témérité ! Plusieurs tire s'écrasèrent sur sa barrière qui céda. A cet instant même elle usa d'une charge allant fracasser un mercenaire contre la parois du fond. Rechargeant ainsi partiellement ses protections pour la, suite du combat, et évitant de se retrouver sous le feus ennemi. Se retournant brusquement elle concentra ses forces biotiques dans son poing envoyant valser un autre mercenaire et finissant les blesser d'une onde de choc.

Le dernier mercenaire debout venait de prendre une otage Nissara et soran le braquant de leurs armes. L'asari était tendus devant cette image, ne désirant pas qu'une des membres de sa race paye sous la main d'un de ces sales mercenaire butarien !

*Pute asari ? tu vas voir si tu m'offre un angle de tire connard !*


Cependant il avait un argument de menace de taille et Nissara eu un léger tique nerveux. Soran voulut calmer le jeux et baissa son arme. Cela ne plaisait pas à l'asari mais elle ne pouvait se résoudre à risquer ainsi la vie de ses sœurs avant d'avoir un plans plus solide. C'est alors que le spectre agit, usant de ses compétences au maximum et d'une .. stratégie calculé ou d'un sacrée coup de bol ? Son technoblindage sautant et ses réflexes lui permirent d'éviter le massacre. Pendant un instant l'asari était devenus bleus pale avant qu'elle ne lache dans un souffle.

"Vous êtes un grand malade .... je comprend pourquoi vous êtes spectre .."

Nissarra reprend contenance et entreprend de retirer chaque collier en cherchant codes ou autres élément devant être utilisé, rassurant les civiles et les asaris les plus jeunes ... Un sourire heureux rayonnait sur son visage, elle avait participé à ce que d'autres ne vivent pas ce qu'elle avait vécus ... elle était bien. Cependant il restait une chose à voir.

"On fait quoi du vaisseau du soleil bleus ? on entre on défonce tout avec un petit message "avec les amitier du conseil" ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mar 5 Juin - 2:29

Soran se relevait, laissant le butarien étourdit au sol. Un rapide coup d'oeil en arrière et il aida l'asari à se relever.

-Tu vas bien ?
Elle répondit difficilement, encore sous le choc.
-Oui ... oui merci. Vous nous avez sauvé la vie.
-Ce n'est pas encore fini.

Il regarda Nissara qui était entrain de tenter de désactiver les colliers. Soran fouilla les poches du butarien mais ne trouva rien, mis à part quelques cartouches thermiques et un DSO avec les informations du trajet et des personnes présentes. Il s'approcha de l'asari qui était retenu en otage et essaya un algorithme de décryptage pour désactiver le collier. Après quelques secondes, il y réussit et prit le collier.

Nissara s'approcha de Soran.


-On fait quoi du vaisseau du soleil bleus ? on entre on défonce tout avec un petit message "avec les amitier du conseil" ?
-Avant cela, il faut vérifier que chacune des personnes ici présente et vérifier que le vaisseau puisse se déplacer ou se protéger. Le vaisseau mercenaire est lourdement armé.

Toujours avec le collier en main, il demanda à haute voie si le commandant du vaisseau ou des membres d'équipages sont présent. Une asari s'approcha se présentant comme la capitaine en second du vaisseau, la capitaine ayant subit un sort bien plus triste que ces soeurs ici présente. Après un rapide échange de questions réponses, Soran apprit que le vaisseau pourrait repartir, mais sans bouclier le vaisseau ne pourrait pas aller bien loin. Il annonça donc a tout le monde de se diriger vers les nacelles de sauvetages et de préparé un démarrage à distance du vaisseau.

Il s'approcha du butarien et lui colla le colier avec un nouveau script de verrouillage et mit des menottes au poignets du mercenaire. Il le secoua un peu pour le réveiller.

-Si tu veux vivre, tu vas nous aider à ouvrir la porte et rejoindre le vaisseau, sinon dit toi juste que te faire exploser la tête serait une libération pour toi. Je me suis toujours demandé comment réagirait un butarien avec trois yeux, ou deux, ou un. Il sortit un couteau militaire turien. Et j'ai la lame qui me démange.

Ni une, ni deux, le butarien compris tout de suite et exécuta les demande du spectre, leur indiquant la direction à prendre.

-Allez gamine, on va faire mumuse chez eux.

Soran avançait, l'arme pointer dans le dos du mercenaire. Le sas n'était pas très loin. Il ne leur fallut que peu de temps. Et comme promis, le butarien leur ouvrit le passage pour rejoindre le vaisseau. Directement, le spectre donna le détonateur au butarien, le plaçant entre ces mains encore bloqué par les menottes. Si il s'en écartait, le collier allait lui exploser la tête, il se devait de le garder fermement entre les mains.

-Et tu veux que j'aille où, avec ce collier et des menottes ? Abruti de turien !
-Je suis gentil aujourd'hui, y a des nacelles de sauvetages plus loin.

Aussi sec, le butarien y couru, il savait que s'il rentrait dans le vaisseau ainsi, il se ferait tuer, mais ce qu'il ignorait c'est que s'il partait avec la capsule de sauvetage, il avait de grande chance qu'elle soit détruite par les canons du vaisseau des Soleil Bleue.

-Alors gamine, prête pour un peu d'action ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mar 5 Juin - 19:00

Nissara avait laché une phrase qu'elle pensait à moitié absurde, cependant le turien sembla la prendre au sérieux et donna juste un ordre de priorité à la réalisation de cet objectif. Légèrement prise de court il ne fallut pas longtemps pour qu'un sourire sadique étire les lèvres de l'asari.

"Vous pouvez vous débrouiller avec les otages, mais si je veux être vraiment utile il me faut récupérer quelque chose. Je reviens vite !"

La chasseresse traversa le vaisseau jusqu'au soute, faisant tout de même attention qu'il n'y ai pas quelques trainard mais tout se passa sans encombre. La elle trouva son bagage et ne prit qu'un instant pour l'ouvrir et se déshabiller. La elle sortie son armure et l'enfila avec plaisir. Enfin elle allait pouvoir montrer pleinement ses talents ! Elle vérifia les attaches et que sa ceinture soit bien fournis en cartouche thermique. Puis elle sortie une petite mallette contenant son disciple en mode replié. Soigneusement elle le chargea et le fixa derrière son épaule avant de rengainer son carniflexe. Elle joua un instant des épaules pour bien ressentir le poids de ses protections et de ses armes. Elle sortie alors son disciple et fonça vers la zone d’amarrage.

Elle arriva pour voir le butarien soudainement devenus trés coopératif ayant put croiser les membres d'équipage allant vers les capsules. Elle adressa un sourire à ses sœurs en passant, soudain remonté à bloque pour aller casser du soleil bleu. Quand elle entra dans la salle ce n'était plus l'asari acculé qui avait besoin d'aide, mais la chasseresse avançant d'une démarche assuré et chaloupé son disciple sur l'épaule. Elle adressa un large sourire à soran en voyant le butarien détaler comme un lapin, elle aimait bien cette expression humaine ...

"Et comment que je suis prête ! Je ne suis peut être pas une spectre mais je vais vous montrer que nous autres chasseresse, avons largement de quoi nous faire craindre quand on veux !"

A ces mots elle arma son disciple avec un sourire à faire froid dans le dos ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Jeu 7 Juin - 9:56

Le spectre et la commando était tout deux prêt à en découdre. Soran briefa rapidement Nissara sur l'objectif réel de l'attaque à bord. Ils devaient avant tout, empêcher le vaisseau mercenaire de tirer, et ensuite si cela était possible, de l'immobiliser. Ils passèrent ensemble dans le conduit d'accès qui reliait les sas des deux vaisseaux. Côte à côte, Soran repenssa à l'une de ces premières missions avec Smirite, il n'était pas spectre à l'époque et encore loin de l'être, mais être à côté d'une asari qu'il qualifierait presque d'aussi frappé que son "mentor" lui décolla un léger sourire nostalgique.

Ils étaient face à la porte du navire mercenaire. D'un geste rapide, le turien ouvrit la porte avec une commande à distance. L'asari braqua son fusil à pompe en direction de la porte, prête à tirer au besoin. Soran s'approcha et regarda de chaque côté, pas de comité d’accueil. Il n'était pas rassuré à l'idée de n'avoir personne, sachant que cela fait bientôt 30minutes que l'ordre de retour avait été donné.


-Fait gaffe gamine, ils doivent savoir que nous venons. D'après les plans du vaisseau il faut prendre à droite et descendre de deux niveaux pour atteindre les systèmes d'armement.

La marche vers l'objectif ne fut pas très compliqué, personne ne les attendait, et encore moins là où une embuscade aurait été possible. Pendant un instant, Soran s'imagina que le vaisseau était commandé à distance, et que tout son équipage était déjà mort à l'intérieur du navire civile asari, mais c'était techniquement impossible. Il balaya cette idée de sa tête et continua d'avancer. Ils descendirent les deux étages par une suite d'escaliers. Une fois deux niveaux plus bas, une porte se dressait devant eux. Le turien s'en approcha et elle s'ouvrit automatiquement.

-Roh putain j'aime vraiment pas cela. Avec la chance qu'on a. La porte va se refermer derrière nous et ils vont lâcher un gaz toxique ou je ne sais trop quoi pour nous tuer.

Avec les deux grenades explosives qu'ils avaient sur lui et de quoi généré une petite charge IEM, il parvint à faire une petite bombe artisanale, il dû pour cela sacrifier l'un de ces omnitechs et ainsi créer le détonateur à distance. Approchant de la porte avec la plus grande prudence, il fit glisser sa bombe vers les ordinateurs de commande des armes.

-Allez on va vers les moteurs, ils sont de l'autre côté du vaisseau.

Le turien et l'asari se retournèrent vers les escaliers, et haut de celui-ci deux butariens les attendaient, ils avaient l’avantage de la hauteur et de l'effet de surprise. Le temps que Soran dégaine son arme les deux mercenaires avaient déjà ouvert le feu. Il se plaqua derrière une caisse qui ne tiendra bien guère longtemps et avait perdu de vue l'asari. Il jeta un rapide coup d'oeil au dessus de la caisse pour se refaire tirer dessus. Il tira quelques salves en utilisant le module de visé intégrer à son arme. Une micro caméra relié à l'interface holographique de son casque. Mais même avec ce procédé, il est bien difficile de viser juste. Il n'arriva qu'a briser le bouclier d'un des deux mercenaire qui se mit à l'insulter de lâche, pleutre ou tout autre insulte dans le même genre.

*Ils ont vraiment du gros matos là, je voudrais bien savoir qui leur à fournit tout cela.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Jeu 7 Juin - 12:47

Nissara écouta avec attention le briefing du spectre. Elle restait attentive à ce qui l'entourait bien sur mais de se voir placer dans un contexte de mission la rassurait. Équipé de pied en cape, le plein de cartouche thermique, un plan, et un coéquipier appartenant au corps des forces d'élite le plus légendaire de toute la galaxie. Une excitation monta en elle, désireuse de faire ses preuves et honoré de la situation. cette mission émanait tout de même de la conseillère, certes pas pour elle directement, mais elle pouvait y participer prêter main forte.

Une fois les instructions donné elle se déplaça prenant une formation avec le spectre pour maximiser leurs chances de réussites. cependant, au lieu d'une brusque échauffourée ce fut un calme plat qui les accueillis. Cela ne fut pas pour rassurer l'asari, et visiblement le turien étai de son avis et il le fit savoir en donnant le prochain déplacement.

"Compris, je te couvre"

Descendant plusieurs escalier ils parvinrent à la salle des armements, l'endroit n'était pas mauvais pour une embuscade et l'asari resta méfiante, elle s'attarda un instant sur un écrans de diagnostique des armes.

*Humm ils auraient besoin d'un bon calibrage*

La commando était tout de même tendus, tout cela semblait trop facile, et elle était bien d'accord avec le spectre qui devait avoir vécus plus qu'elle d'un point de vue combat malgré qu'elle soit très certainement bien plus âgée que lui. Toujours son disciple en main ils rebroussèrent chemin aprés que le turien ai placé de quoi saboter l'armement. Elle n'aimait pas ça, l’absence d'affrontement la rendait plus nerveuse qu'un combat ouvert ... ce qui changea brusquement.

Prit par surprise par deux butariens qui s'étaient placé en haut des escaliers ils firent rapidement sauter la barrière de l'asari qui du se mettre rapidement à couvert sous les tires adverses. Ayant du faire une petite acrobatie elle se retrouvait dans un recoin asse reculé du combat finalement, de l'autre coté de l'escalier. Les deux butariens semblèrent se préoccuper plus de soran qui était le plus visible des deux. Elle réfléchis un instant à un plans d'attaque, et se dit que la seul façons de les déloger serait de risquer gros. Elle devrait tout miser sur ses réflexes, et la rapidité d'action du spectre. Un bouclier tombé, le bruit caractéristique se faisant entendre. Nissara en profita et fonça dans l'escalier se retrouvant brusquement sous le feus ennemi. Elle envoya une onde de choc tout en courant envoyant bouler le butarien sans bouclier et bousculant celui en possédant encore un. Mais cela ne suffit pas, la barrière de l'asari venait de sauter sous les tires ennemi elle usa d'une charge pour monter les dernières marches percutant le butarien et rechargeant un peu sa barrière. Elle profita de ce second souffle pour tirer à deux reprises à bout portant sur le butarien face à elle. celui ayant été projeté se relevait déjà et fonçait en la mitraillant, se mettant légèrement à découvert pour soran. La barrière de l'asari tomba au même moment ou elle achevait son adversaire. Elle pria un instant la déesse pour que soran profite de l’occasion .. vite !!


Dernière édition par Nissara T'Sironia le Lun 2 Juil - 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Ven 8 Juin - 20:42

Le butarien s'approcha de l'asari, victorieux, prêt à l'achever. Il prit le temps de recharger son arme et de viser de façon à la faire souffrir. D'une petite roulade, Soran sortit de son couvert pour prendre un angle de tir. Il pressa sur la détente un peu avant le butarien et lui fit un énorme trou au travers de la tête. La coursive avait été repeinte du sang du butarien, et de quelques morceaux provenant de sa tête.

Le turien s'approcha de l'asari et lui tendit une main accueillante pour l'aider à se relever.


-Allez debout gamine, avec le vacarme qu'on vient de faire, vaut mieux se dépêcher de se diriger vers les moteurs. De là bas, je pourrais faire griller leur propulsion.

L'asari se remit debout et suivit le turien, tout deux l'arme à la main. Cette fois-ci, ils surveillaient chaque intersection, chacune des portes. En parlant de porte, l'une d'entre elle s'ouvrit à quelques mètres d'eux. Le spectre savait très bien où cette porte menait. Un mercenaire sortit de là, l'armure mal refixer, et ce qui semblait être une revue entre les mains. Aussi surpris que lui, il se tourna vers la commando et le spectre. Ces quatres yeux s'écartèrent et sans demander son reste il prit ces jambes à son cou. Soran lui tira dans les jambes se qui le fit tomber au sol. Il s'approcha de lui avant qu'il ne parle et lui mit le pied à la gorge et le canon de son arme à quelques centimètres de la tête.

-Je veux savoir si vous nous attendiez.
Le butarien ne donna aucune réponse, et Soran rapprocha le canon de son arme encore de la tête du mercenaire tout en pressant un peut plus sur son cou.
-Okay ! Okay ! ... On vous attendais ... et vous vous êtes surtout fait avoir blaireaux !

Soran eut à peine le temps de se retourner et d’apercevoir un groupe de mercenaire débouler du bout du couloir dont ils venaient d'arriver. Il acheva le butarien au sol, lança une grenade aveuglante et cria en asari à Nissana de courir droit devant. Les mercenaires tirèrent à l'aveugle, sachant que face à eux il n'y avait que leur deux assaillants.

Dans la fuite, le spectre fut toucher à l'épaule gauche. Il rangea son fusil et dégaina son pistolet lourd avant de s'appliquer une dose de médigel. Le projectile n'étant pas ressortit. Il ne savait pas vraiment si il devait continuer dans son idée de détruire la propulsion ou bien tenter de fuir vers le vaisseau pour une évacuation. Il jeta un rapide coup d'oeil sur les plans pour se rendre compte que la seule solution envisageable était de détruire les propulseurs et de se servir du module de sauvetage dans la salle des machines. Il l'expliqua à Nissana son plan tout en continuant de se déplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mar 12 Juin - 11:31

Nissara se crispa une fraction de seconde en entendant le bruit d'un tire, mais se relâcha brusquement en entendant un bruit spongieux passablement écœurant dans son dos. L’adrénaline courant dans son corps retombé brusquement la sonnant presque alors qu'elle se laissait retomber sur son postérieur lâchant un souffle de soulagement. Elle avait risqué gros sur ce coup la. Le turien s'approcha d'elle et lui tendit la main qu'elle saisit avec gratitude lui adressant un bref sourire de reconnaissance avant de se remettre au sérieux de la missions qu'ils avaient à faire, le spectre soulignant leur prochain objectif.
Ils se remirent donc en route, aux aguets cette fois pour ne pas tomber dans un nouveau piège, vérifiant chaque intersection, angle de mur et porte ... l'une d'elle s'ouvrit dailleur pile devant eux laissant voir un butarien sortant du seul endroit ou on ne pouvait aller à sa place. Percutant rapidement qu'il était mal, le mercenaire prit ses jambes à son cous. Soran mit rapidement fin à sa tentative de fuite en lui tirant dans les jambes, faisant chuter le butarien lourdement avant de lui braquer une arme sur la tête.
L'asari jeta un coup d’œil curieux au magazine, un numéro de fornax, spécial butarienne.

*Ils n'aiment pas les humains mais n'ont rien contre leurs magazines ... lamentable*

Dès la remarque du butérien le duos se retourna pour voir une vague de mercenaire débouler pour les canarder. Le spectre fut plus rapide lançant une grenade et lâchant un ordre bref à l'asari qui ne se le fit pas dire deux fois. La commando se mit à sprinter évitant de se retourner pour ne pas se prendre un tire. cependant sa barrière biotique vacilla, et elle fut touché légèrement au flanc gauche. cependant elle avait ses doses de médigel maintenant et put soulager la douleur immédiatement.
Sans s’arrêter le spectre donna le plans pour la suite des opérations, ce à quoi l'asari acquiesça. Elle avait déjà affronté des membres du soleil bleus, soran aussi surement, cela jouerait en leur faveur. Le duo enchaina les couloirs essayant d'éviter les affrontements qui ne ferait que les ralentir, mais loin d'être idiot les soleil bleus avaient bloqué les accès à la salle des machines.
Le duo se retrouvait retranché de part et d'autre d'un angle de couloir ne pouvant sortir la tête sans risquer de se faire descendre. C'était mauvais car bientôt des renforts allaient arriver. L'asari n'attendit pas bien longtemps et dégaina trois grenades incendiaires. de quoi semer la confusion, mais impossible de les faire rouler. La bitotique choisi alors une autre option. Elle usa de son pouvoir de lévitation qu'elle modula légèrement, au lieux de projeter des gens au sol, elle propulsa les grenades vers le fond du couloir légèrement au dessus de la auteur d'un homme. Certains des mercenaires comprirent le piège et ouvrirent le feus, l'une des grenades éclata en vole se transformant en lâché de flamme qui leur atterrirent dessus au moment de l'explosion des deux autres grenades. L'asari et le turien sortirent de leurs cachette la biotique chargeant au cœur du chaos qu'elle venait de produire. le combat fut acharné, certains des mercenaires moururent avant d'avoir put éteindre les flammes qui les rongeaient. Le duo concilien enchainaient les manœuvres de combat, Nissara ne se gênant pas pour lancer des ondes de choc presque au corps à corps pour enchainer avec des frappes lourds, ou varier avec un tire de disciple. Le dernier des mercenaire eu droit à un bonus, se retournant brusquement l'asari lui enfonça la cage torasique de son poing amplifié de pouvoir biotique, alors que soran le transperçait de son omni-lame restante.Juste devant eux se trouvaient la porte menant à la salle des machines, Niassara commençait à fatiguer de tout ces combats, et elle essaya d'ouvrir la porte, mais évidement elle était verrouillé.

"Tu peut la pirater ?"

dit-elle en se tournant vers le spectre


Dernière édition par Nissara T'Sironia le Lun 18 Juin - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mer 13 Juin - 19:48

-Tu peut la pirater ?
-Oui, c'est possible.

Soran commença à pirater l'ouverture de la porte. Son omnitech traitait un grand nombre de donné à la fois. En quelques secondes, les chiffres sur l'écran se figèrent un à un jusqu'au dernier. La porte s'ouvrit devant le duo qui la passa rapidement avant que les mercenaires n'arrivent sur eux. Le turien la referma et la bloqua en détruisant la commande d'ouverture.

-Bon, maintenant, le propulseur. La capsule est à côté. Et elle ne devrait pas pouvoir être commandé d’ailleurs.

Soran examina le système de propulsion. Il ne pouvait pas le faire exploser. La déflagration serait tellement puissante qu'elle détruirait les nacelles de sauvetage. Le turien s'approcha des ordinateurs de contrôles. Il essaya en manuel pour savoir ce qu'il allait pouvoir faire, sans grande possibilité. Rien de ce qu'il pouvait faire ne lui aurait permis d'immobiliser le vaisseau. Nissara lui fit signe de la rejoindre, et lui montra un autre ordinateur branché directement sur les propulseurs. Soran pianota rapidement pour savoir se qu'il allait pouvoir en tirer. De là, il avait accès à de nombreux réglages bien précis, allant de la consommation du carburant, la fréquence d'éjection des résidus, de la chaleur et d'autre paramètres plus complexe les uns que les autres.

-Bien vu gamine ! D'ici je vais pouvoir les paralyser. Alors, on va d'abord couper l'arrivé de carburant, ensuite changer les paramètres de mise à feu et de dissipation de la chaleur. Si l'on préviens maintenant les asaris de partir avec leur nacelle de sauvetage, le temps que le propulseur soit allumé, nous auront le temps d'être parti et que le vaisseau explose.

Il modifia les réglages et installa un petit programme qui allait afficher de fausse donné sur l'écran. Au cas ou les mercenaires parviendraient à ouvrir la porte. Ce qu'ils firent ... quelques secondes plus tard. L'échange de tir débuta, le spectre et la commando asari tirèrent en premier, les butariens ne pouvaient pas prendre le risque de raté un tir et de provoquer une explosion.

Soran pointa son arme en direction des mercenaires et s'approcha de la capsule, Nissara rentra en premier, suivit par le spectre qui déclencha l'ejection. La suite des évenements, ils ne pouvaient le voir, mais les butariens se ruèrent sur les commandes de la propulsion sans détecter la moindre anomalie. Le timonier appella son chef via les interphones.


-Multiple capsule en partance du vaisseau asari.
-Feu ! Détruisez les bandes d'abrutis.

Bien à l'abris, Soran déclencha son explosif qui neutralisa le système d'armement. L'explosion ne fit pas de gros dégâts matériel mais assez pour les paralyser.

-Capitaine, les batteries de canons ne réagissent pas.
-Rah ! Ce sont ces deux enfoirés. Décrochage ! On va les cueillir en plein vol !

Le pilote commença sa procédure de démarrage, ces premiers test étaient bon, puis les propulseurs allaient commencer la mise en marche. Mais là aussi, impossible. Il verifia les paramètres qui étaient eux aussi bon.

-Capitaine, les propulseurs refusent de démarrer !
-Et bien allume les crétins !
-Salles des machines, quel est le problème.

Les mécaniciens ne savaient pas d'où venait le problème. Ils avaient beau vérifier leur paramètres, seul les données de l'afficheur changeait. Les paramètres des moteurs restaient les même. Après quelques minutes le responsable radar hurla dans la timonerie.

-Vaisseau militaire en approche. A première vue, c'est turien !
-Salle des machines magniez vous le cul !

Non loin d'ici, Soran réceptionna un message émis sur tout les canaux à destination du vaisseau mercenaire.

-Ici le Capitaine Kalarius de l'armée turienne. Votre vaisseau a été désigné comme responsable de l'attaque d'un transport civile asari. Veuillez vous rendre ou nous ouvrirons le feu.

Le turien ouvrit une communication avec le vaisseau militaire fraîchement arrivé.

-Capitaine Kalarius, ici le Commandant Soran Ter, du ministère des Affaires Speciales et Tactiques de Reconnaissance. Je suis à bord d'une des capsules provenant du vaisseau mercenaire. Les civiles sont à bord des autres capsules. Le vaisseau ennemie est immobilisé et son armement inopérant. La mission est un succès, vous pouvez leur faire payer les pertes.
-Très bien Commandant Ter. Préparez les cannons. FEU !
-Capitaine, le navire turien va fai...

Les tirs du croiseur turien eurent rapidement raison du bouclier et de la coque du vaisseau mercenaire. Les projectiles finirent leurs coursent sur la navette civile qui explosa elle aussi. Soran eut la possibilité de voir le pseudo combat spatial depuis un petit hublot.

Le navire turien s'approcha de la capsule du duo et furent les premiers à être récupéré avant celles des asaris qui étaient un peu plus loin. Le turien regarda Nissara.


-Allez fait pas cette tête la gamine ! C'est fini ! J'avouerais avoir été quelques peu expéditif avec les butariens, mais ils ont eut ce qu'ils méritaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Lun 18 Juin - 19:08

Nissara entra arme au poing dès que soran eu ouvert la porte. Ils se mirent tout deux à fouiller les lieux, même si elle n'avait rien d'une tech l'asari savait tout de même reconnaitre un écrans de contrôle de carburant. Laissant le spectre chercher de son coté elle examina un console, un sourire étirant rapidement ses lèvres.

"Hé ! je crois que j'ai trouvé quelque chose vas t’intéresser plus qu'une danseuse asaris sur oméga !"

Visiblement se fut le cas car Soran profita rapidement de la console en félicitant la commando. Cette dernière suivis alors sa progression d'un œil distrait, surveillant surtout la porte d’où les mercenaires allaient forcement débouler. Quand la porte s'ouvrit le spectre venait de finir ses magouilles et le duos déchaina un déluge de tire sur les membres du soleil bleus. Nissara s'approcha rapidement de la capsule lançant une onde de choc pour gagner les quelques secondes lui permettant de sauter d'un couvert jusqu'au sas.
La commando n'en revenait pas le plans allait réussir ! Elle se colla dans un siège de la capsule pour ne pas se ramasser au moment de l’éjection elle sourit en ne voyant pas les tires du vaisseau mercenaire mais ouvrit de grands yeux quand soran, en usant de son statut, fit sauter le bâtiment. L'ordre avait était claire et net balayant littéralement le vaisseau mercenaire

Allez fait pas cette tête la gamine ! C'est fini ! J'avouerais avoir été quelques peu expéditif avec les butariens, mais ils ont eut ce qu'ils méritaient.

La commando cligna un instant des yeux vers le turien puis sauta sur place

"WHOUHOUUUU !! Concilient 1 connard de butarien 0 !! Ouais on à réussis hahaha !!"

La commando perd de son self contrôle sautant dans les bras du spectre et lui faisant un bisous sur la mandibule avant de le relâcher et de soupirer, visiblement contente d'elle.

"J'en reviens pas que j'ai fait équipe avec un spectre ! ha j'y pense ! Vue que j'ai survécus ! ça vas être quoi mon nouveau surnom ?"

Nissara regarde le turien une main sur les hanche son disciple calé sur l'épaule attendant visiblement sa réponse avec un sourire aux lèvres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Lun 18 Juin - 21:11

Leur capsule de sauvetage venait tout juste d'être récupérée que Nissara explosa de joie et perdit de son self contrôle, au point où elle sauta dans dans les bras du spectre et lui fit un bisous sur la mandibule avant de le relâcher et de soupirer, visiblement contente d'elle. Cette accolade lui rappela un instant sa blessure à l'épaule gauche en se la tenant avec la main opposée.

-J'en reviens pas que j'ai fait équipe avec un spectre ! ha j'y pense ! Vue que j'ai survécus ! ça vas être quoi mon nouveau surnom ?

Le turien se mit à rire, était ce dû à l'attitude qu'avait eut l'asari, ou à ces mots, ou peut être même à sa pose de la victoire debout devant le spectre.

-Tu sais quoi gamine ? C'est bien la première fois que quelqu'un me montre autant d'affection comme cela après une mission. Il sentit la douleur à son épaule le lancer de nouveau et son visage se crispa de douleur un instant. Et c'est pas parce que tu as survécu que tu auras le droit à un nouveau surnom ... gamine !

Soran se mit à sourire de nouveau avant que le capitaine Kalarius ne l'appelle sur l'interphone pour lui signaler que toute les capsules civiles avaient été récupéré. Le spectre insista sur le fait que les ex-otages étaient la priorité, qu'elles allaient avoir besoin de nourriture, d'eau et de couverture, et probablement un soutien psychologique une fois arrivé sur la terre ferme.

Il sortit de la capsule en se tenant l'épaule, accompagné de l'asari. Le protocole exigeait qu'il passe par la baie médical, mais elle allait vite être submergée par les civiles. Un infirmier s'approcha du spectre pour lui prodiguer les soins nécessaires. Heureusement pour lui, le projectile n'était pas très profond, une simple incision, un coup de pince, un peu de tissu cicatrisant et c'est repartit.


-Et voila Commandant ! Sur ce, veuillez m'excuser, mais j'ai d'autre personne à voir.
-Merci, mais tu pourrais t'occuper d'elle ? Blessure par balle à la jambe. Il montra Nissara qui était restée assise non loin du spectre.
-Blessure par balle à la jambe. Il s'approcha de l'asari. Veuillez retirer le bas de votre armure que je regarde cela. L'infirmier continua de s'approcher de la commando avec la ferme intention de voir la blessure de grès ou de force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mar 19 Juin - 19:08

Nissara éclata de rire devant la remarque du turien à propos de ses remerciement.

"Bha qui sais ! je te choisirais peut être quand j'aurais l'age de matrice !"


Dit-elle taquine. Son visage se fait cependant un brin soucieux en vue de la grimace du spectre, mais un sourire étire le coin de ses lèvres à sa dernière remarque.

"Ouais ouais, On en reparlera dans 80 ans quand tu aura du mal à lever ton arme .. papy"

Sur ces mots elle suis le turien dans le vaisseau après que soran ai donné quelques instructions au capitaine du bâtiment de guerre. Finalement un infirmer arriva avec de quoi soigner les blessures du spectres. Ce dernier ne manqua pas de mentionner la blessure de l'asari qui haussa un sourcille devant l'approche de l'infirmier.

"Vous vous savez demander à une femme de retirer ses protections"

Dit-elle sacrastique

"Mais désolé c'est une combinaison intégrale donc pour juste retirer le bas ça vas être tendus"

Sur ces mots elle commence à retirer les attaches de son armure au niveau de sa poitrine, et l'ouvre avec une petite lenteur étudié. Laissant tomber le tout au sol elle se retrouve en petit dessous, de quoi confirmer aux turiens présent que la commando aimait les petit dessous affriolant ...

"J'ai aussi prit une blessure au flanc, rien de grave j'ai mit du médigel mais bon si vous voulez regarder ..."

Sur ces mots elle replace ses mains sur ses hanches, attendant que l'infirmier fasse son travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mar 19 Juin - 20:03

L'asari prit par surprise l'infirmier qui ne s'attendait, semble t il, pas à cela. Il ramassa une couverture et la donna à la commando en lui demandais de s’asseoir sur une caisse derrière elle. D'autres soldat présent ici et là avait remarqué le déshabillage de l'asari. Soran quand à lui mis une main sur son visage, non pas pour se cacher les yeux, mais plutôt par habitude, comme si ce n'était pas la première fois qu'il voyait une asari se déshabiller devant lui.

*Elle est tout comme Smirite, c'est peut être pour ça que j'arrive si bien à travailler en binôme avec elle. En y pensant l'autre folle à de plus en plus de mission de protection de la Conseillère asari, peut être que je pourrais demander une assistance pour mes missions ...*

L'infirmier s'approcha de l'asari pour la soigner. Il commença par regarder celle au flanc, rien de bien méchant, elle avait eut le bon réflexe de mettre du medigel. Il nettoya la blessure, une autre dose de medigel pour finir la cicatrisation et éviter toute infection. Puis il passa sur la jambe de la commando, la blessure l'avait traversé sans toucher l'os. Il observa la blessure au cas où il trouverait quelques chose de contraignant, mais il paraissait soucieux.

-Il y a certes eut du medigel, des antibiotiques et des anti-douleurs, mais il aurait fallut nettoyer la blessure avec plus d'attention, là, il y a des risques. Son visage n'inspirait rien de bon, comme si cette blessure était très grave. On voyait que l'infirmier réfléchissait à une solution. Il fouilla dans ces affaires et en sortit une scie pour faire une amputation et s'approcha de l'asari. Puis il fit un grand sourire. Mais non je rigole !

Il rangea son instrument et s'activa à nettoyer la blessure et réalisa un bandage pour aider à la cicatrisation et éviter que la blessure se rouvre. Il se leva, ramassa ces affaires et fit un salut militaire avant de partir prodiguer d'autre soins.

Soran s'approcha de l'asari.


-Rhabille toi ! Tu pourrais attraper froid.

Le capitaine du vaisseau rejoignit le spectre et la commando.

-Commandant Ter. Il regarda Nissara. Et vous êtes ? Ho ! peut être Laiyrayla Ter ?
-Et non capitaine, ce n'est pas elle. C'est Nissara T'Sinoria. C'est elle qui a lancé l'appel de détresse et m'a été indispensable pour cette mission. Un léger sourire en coin se dessina sur le visage du turien alors qu'il regardait l'asari.
-Ho ! Et bien pour qu'un spectre parle de vous ainsi, c'est que vous n'êtes pas une bras cassés. Sinon commandant, vous avec une destination particulière ?
-Oui, je pense que le mieux pour tout le monde est de retourner sur Thessia. Les équipements et le personnelle d'accompagnement psychologique est excellent.

Le capitaine Kalarius salua le spectre et la commando avant de retourner sur la passerelle. Un soldat turien s'approcha d'eux et les invita à le suivre vers la zone de vie du vaisseau.


Dernière édition par Soran Ter le Mer 27 Juin - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mar 19 Juin - 20:39

Nissara roule des yeux amusé en attrapant la couverture et en la jetant sur ses épaules sans non plus s'en emmitoufler. Elle laisse alors faire l'infirmier ayant l'habitude de ce genre de traitement avec son métier, d'ailleurs quelques cicatrices discrètes parsème le corps de la commando. Elle fronce cependant des sourcilles devant le turien quand ce dernier semble trouver quelque chose de plus grave.
Le voyant sortir une scie l'asari je jette en arrière la couverture volant alors qu'elle s'entoure d'un champ biotique prête à frapper. Jusqu’à ce que le turien dévoile sa blague ...
La commando poussa un grognement et se rassit se fichant de ramasser la couverture qui trainait juste à coté.
Une fois son travail finis soran revins vers elle et lui dit de se rhabiller donne un prétexte qui fit sourire l'asari

"La seul fois ou j'ai faillit attraper froid j'étais avec trois autres danseuses sur oméga .... quoique non vue l'ambiance je risquais pas"

Elle enfila toutefois son armure alors que le capitaine du vaisseau arriva, il put au moins admirer le haut de l'asari avant qu'elle ne referme son armure. Elle salut alors l'officier mais fronce un instant des sourcilles quand il parle visiblement d'une autre asari, un détaille lui revenant à l'esprit.

"Merci capitaine !"

Elle salua ensuite l'officier suivant alors le soldat qui guida le duos dans le batiment turien. Elle était flatté de ce que le spectre avait dit sur elle, vraiment, mais une chose la travaillait

"J'ai bien entendus non ? Tu porte un nom asari, et l'on me confond avec une autre,. ça signifie quoi exactement ?"

La commando semble curieuse de la réponse que vas donner le turien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mar 19 Juin - 21:47

Alors qu'ils arrivaient dans la zone de vie du vaisseau et le soldat les laissa dans ce qui était une pièce de détente, avec des tables de jeux, un bar, un ring de combat de sport ainsi que quelques équipements de sport ou de divertissement. Mais mis à part deux ou trois personnes chacun dans leur coins, la pièce était plutôt vide.

*Ce genre d'endroit me fait revenir quelques années en arrière ... quand j'étais encore dans mon escouade.*

Soran poussa un soupir lassé et s'assied à l'une des tables en invitant Nissara à le rejoindre. Mais avant de s’asseoir elle le regarda et lui posa une question.

-J'ai bien entendus non ? Tu porte un nom asari, et l'on me confond avec une autre,. ça signifie quoi exactement ?

Le turien baissa la tête et se la prit entre ces six doigts, les coudes posés sur la table. Il prit une grande inspiration et posa ces yeux sur Nissara qui venait de s’asseoir.

-C'est assez ... compliqué. On pourrait croire que je suis en couple avec un asari, mais c'est tout autre. Par un concours de circonstance, elle m'a adopté et j'ai donc hérité de son nom. C'est aussi quelques peut grâce à elle que je suis encore en vie aujourd'hui, et ... que je suis devenu ce que je suis. Ce n'est pas vraiment moi qui suis connu, mais plutôt elle, ce n'est qu'une spectre asari parmi tant d'autre mais ... enfin bref voila quoi.

Soran s'affala sur la banquette les bras sur le dessus et la tête en arrière à regarder le plafond. A première vue, la question de Nissara l'avait quelques peut rendu perplexe, ne sachant réellement quoi répondre.

-Hey gamine ! Tu voulais que je te donne un autre surnom ? Et bien avant, réponds moi a cette question. Es-tu vraiment lié à ton escouade ? Parce que je sais à quel point les groupes de commandos asari sont solidaire entres elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mer 20 Juin - 19:25

Nissara regarda le turien assis en face de lui intrigué, ce dernier se prenait la tête comme si la situation lui échappait un peu pour la première fois depuis le début de cette mission. Il redressa alors la tête prenant la parole, les quelques autres turiens qui se détendaient offrant un fond sonore à ses mots.
L'asari écouta l'explication avec une certaine curiosité comprenant quelques petits détailles au fur et à mesure que soran parlait. Cela devenait flagrant que le spectre n'avait pas l’habitude de s’épancher sur son passé. D'un certain coté cela flatta la commando qui regardait le turien un peu amusé avant de laisser un instant son regard s'égarer autours d'elle. Jusqu’à ce que le spectre lui pose alors une question piège ...

Le visage de la commando se ferma un instant et ce fut à son tours d'avoir un regard vague. Elle se coucha elle aussi sur la banquette dans une position similaire à celle du turien, ce qui faisait qu'ils pouvaient se voir par dessous la table. Elle prit elle aussi une inspiration après avoir regardé le plafond quelques instants.

"J'étais trés liée à mon commando .... C'était ma deuxième mission aprés que j'ai été élu chef de mon escouade, on faisait des ravages dans les opérations tactique éclaire chacune de mes sœurs était une chasseresse asari accompli ... et je les ai mené au massacre."

La commando s’arrête un instant et avant qu'on ai put croire qu'elle ai finis elle reprit la parole

"On devait s'occuper de nettoyer un complexe minier illégale, les employés n'étaient pas au courant des trois quarts des closes, et finalement la société minière les prit en otages quand les autorités asari décidèrent de fermer le complexe. Deux objectifs, capturer le dirigeant, un humain du nom de trévor stump et libérer les otages ... tout se passait comme prévus, on évitait gardes ou on les éliminaient proprement .. mais une fois qu'on l'a trouvé lui ... il nous à sortie un foudre de guerre krogan et tout son krant ... On s'est faite allumé sans comprendre ce qui nous arrivait j'ai tout juste put m’enfuir en me pétant les deux jambes au passage, un saut 80 mètre .. j'étais trop blessé pour ralentir la chute avec mes pouvoirs biotiques mais au moins j'avais emporté Nalita T'sio avec moi ... On est les deux seuls survivantes et Nalita n'a plus jamais voulus reprendre les armes. Les vacances que j'étais sensé prendre c'était pour me changer les idées avant de reprendre du service ..."


Sur ses mots elle se tourne vers soran, un sourire triste étirant ses lèvres alors qu'une larme silencieuse coulait le long de sa joues sans qu'elle y prêter attention.

"On sais tout les deux comment ont finis mes vacances ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soran Ter

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 29

Identité
Race: Turien
Planète natale:
Profession / rang : Spectre

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Mer 20 Juin - 20:42

Soran écouta Nissara qui lui parlait de sa précédente mission. Elle était tout aussi catastrophique que la dernière mission du turien avec son escouade chez la Cabal. Une simple mission de routine qu'on leur avait dit lors du briefing. Il se souvenait de chaque mot qui avait été dit, chaque mouvement de ces coéquipiers. Il avait aussi perdu 100 crédits en pariant sur la victoire de son chef d'escouade dans un combat de full contact. Il fut rétamer dès le premier round. Il se remémora chaque instant, chaque pas, ordres jusqu'à cette instant où ils se retrouvèrent dans le laboratoire principale. Cela devait être un travail de recherche sur les IA, mais c'était tout autre, une tentative de création d'un réseau d'IV, un peu comme les Geths. Le moment le plus fort, fut lorsque son chef d'escouade lui donna le commandement avant de mourir. Il lui avait demandé de dégager d'ici pour raser toute la base.

Leur évasion des locaux leur fit perdre trois autres coéquipiers, dont un qui c'est sacrifié pour sauver Soran qui tentait d'ouvrir une porte. A l'origine ils étaient sept, il n'était plus que trois en entrant dans la navette. Alors même qu'ils se pensaient à l'abris. Les tirs de DCA les obligea à voler en rase motte pour finir par s'écraser plus loin. Il perdit encore un coéquipier dans le crash.

Il revint au présent quand Nissara lui dit qu'elle était parvenu à s'échapper d'un affrontement avec un foudre de guerre krogan et tout son krant en sautant de 80m de haut pour finir par se briser les deux jambes. Il n'aurait jamais eut le courage de faire cela, il aurait préféré mourrir l'arme à la main en essayant de les tuer. C'est un peu ce qu'il c'est passé pour lui. Les deux croiseurs en orbite n'ayant aucune nouvelle de l'escouade, s'appreta à faire feu sur la base de recherche pour la raser complètement. Il se rappella des tremblements du sol et de la couleur bleuté des projectiles qui avaient été comme une lumière dans toute cette obscurité. Il ne sait pas trop comment au final il a atterrit dans la baie médical du croiseur. Mais, bien qu'il avait vécu l'enfer là bas, mais n'ayant pas réussit à obtenir les informations nécessaires, il allait passé en cours martiale.

Soran chassa cette vilaine réminiscence pour entendre la fin du récit de Nissara sur la conclusion de ces vacances.


-C'est drôle tu sais, enfin, pas vraiment. Mais on a beaucoup plus en commun que je l'aurais cru. Sauf que toi au final tu as eut le droit a des vacances et moi à une trahison et la cours martiale.

Le turien se releva, posa sa main droite sur son front et son coude sur la table pour prendre appuie dessus.

-Un ancien coéquipier m'avait dit qu'il y a deux types de vies. Celles qui est pleines d'heureux évènements et celle qui est pleines d'emmerde en tout genre. Je pense ne pas me tromper en disant que j'appartiens à la seconde. Mais bon, je te remercie d'avoir été franche avec moi. Et je te propose de faire équipe de nouveau avec moi. Mais pas que pour une seule mission. Avant de me sauter dessus, il faut déjà que j'ai l'autorisation du Conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'Sironia

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   Lun 25 Juin - 21:36

Nissara se redressa lentement, essuyant rapidement la larme quand elle s'en rendis compte pour regarder le turien intrigué. Ce dernier avait visiblement subit des évènements comme elle, mais lui qui était spectre avait même du voir bien pire !
Elle l'écouta ensuite faire une remarque qu'elle ne saisit pas vraiment dans la présente conversation, mais elle ouvrit vite de grands yeux en entendant sa proposition.

"Tu voudrais que je fasse équipe avec toi pour des missions pour le conseil ? J'avoue l'idée est intéressante mais ... enfin c'est autorisé ce genre de truc ? Je veux dire tu est un spectre et moi loin de la. Ne vaudrait-il mieux pas que tu fasse équipe avec un autre membre des affaires spéciale et tactique de reconnaissance ?"

L'asari réfléchis sévère, l'offre est intéressante, très intéressante même, d'un point de vue honorifique elle se sentait aux anges ! Mais serait-elle à la hauteur ? Nissara était une commando accomplie, fière de ses forces, réaliste de ses faiblesses, mais de la à devenir ne serais-ce que la coéquipière d'un spectre !

"ça impliquerais quoi exactement ? Je te suivrais partout dans chaque mission ? j'aurais genre un statut de commando sous tes ordres en fait ?"

On le sentais dans l'attitude de l'asari, elle semblait à la fois perplexe devant la proposition et très enthousiaste ! Mais son entrainement lui dictais d'analyser plus la situation avant d'agir, l'action étant potentiellement de sauter sur le turien une nouvelle fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: comment gacher des vacances ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
comment gacher des vacances ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment gacher une super journée...[ouvert sur demande]
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Espace Concilien :: ◄ Désert de Minos.-
Sauter vers: