Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les juges sont tous des pourris. [TAETRUS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zai'

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 17/02/2012

Identité
Race: Drell
Planète natale: Nar Kaya
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Les juges sont tous des pourris. [TAETRUS]   Sam 9 Juin - 16:16

Les juges sont tous des pourris.

Ce n’était pas le premier contrat de Zai’ sur la tête d’un juge et surement pas le dernier d’ailleurs. Le dernier juge que Zai’ avait abattu se trouver sur la citadelle mais cette fois ce n’est pas le cas. Le juge est un turien et le client, Quintus était un terroriste turien. C’était bizarre qu’il ne s’en occcupe pas lui-même mais tant qu’il était payer Zai’ ne se posait pas trop de questions.

C’était le première assassinat de Zai’ depuis sa séparation avec son équipe. Il était seul dans l’armurerie à préparer son barda. Il réglait les dernières données et posa sa Veuve sur l’établie. Il avait pris l’habitude de régler sont arme à la dernière minute sans aucune raison. Il chercha la clef de réglage du condensateur mais impossible de mettre la main dessus. Il descendit dans la salle des mécanos pour trouver une clef similaire. Il y restait encore plein de souvenir de son équipe. Toute l’équipe lui manqué, mais surtout Tirnia. Une larme parcourue sa peau sèche et rocailleuse. L’I.A intervint.


- Zai, tu…

Zai’ la coupa avant qu’elle ne put dire quoi que ce soit.

-Laisse tomber Bremya tout va bien.

Il trouva la clef qu’il chercher et remonta. Il prit une bonne demi heure pour calibrer la veuve puis s’équipa pour partir en chasse.
La cible se nomme Ventimus Relanus il se trouve sur Taetrus, il habite dans un grand appartement au 127 ème étage. De grandes baies vitrées et une tour plus haute à quelques kilomètres. Zai’ ne pouvait pas espérer mieux. Il fallait juste qu’il ne soit pas repéré en se rendant à la tour.

Le Bremya se posa en plein dans la ville sur un quai « chic » tout comme le prix du stationnement d’ailleurs. Zai’ espérait ne pas en avoir pour trop longtemps. Il se dirigea vers la tour il traverser la foule avec une discrétion phénoménal, un Drell serait vite remarqué il ne fallait donc pas qu’il soit trop vue.

Il arriva en bas de la tour avec succès, l’holo à l’entrée affichait en turien « Tour Brillante ». Zai’ chercha un moyen de monter l’ascenseur serait trop indiscret et Zai’ ne compter pas s’amuser à monter les 300 étages. Pas de travaux sur la tour pas de robot de maintenance ça s’annoncer mal.

Bon, Zai’ n’avait pas le choix il alla prendre l’ascenseur en espérant ne pas être détecté trop vite. Il rentra dans le hall d’entrée et prit l’ascenseur. Il arriva au dernier étage, impossible d’atteindre le toi depuis l’ascenseur. Le dernier étage comporté une dizaine d’appartement encore fallait il choisir le bon.

L’appartement N°7 ne possédait pas d’holo avec le nom du propriétaire dessus contrairement aux autres peut être celui là était il vide. Zai’ craqua la sécurité puis ouvrit la porte. L’appartement était totalement désert vierge de meuble et de toute trace de vie. Quelle marque laisser penser à Zai’ que le déménagement dater de plusieurs semaines au moins. Cela semble peut important mais au moins cela signifiait qu’il y avait peu de chance que quelqu’un vienne.

Zai’ inspecta les fenêtres afin de trouver le meilleur angle de tir. La première se trouver dans la cuisine au dessus du plan de travail la fenêtre fournissait un appuie idéal pour le tireur mais la vue ne donner que sur la salle de bain de Ventimus et l’angle n’était pas terrible. Ce qu’il fallait à Zai’ c’était un angle direct sur une pièce très fréquentée de préférence la chambre ou le salon.

L’assassin changea de fenêtre , la deuxième était la bonne, l’immense baie vitrer de la chambre de l’appartement ou se trouvait le Drell offrait un magnifique angle de tir vers le salon de la cible. Zai’ allait faire un tir épaulé ça compliquer les choses c’est sur mais cela offrait un véritable défit au tireur.

Zai’ attendit des dizaines de minutes ne bougeant pas d’une écaille, debout parfaitement stable sur ses appuies. Il avait déjà épaulé son arme depuis longtemps et attendait le moment. Le temps s’écoulé lentement et Zai’ gardait toute sa concentration sur son objectif de façon maladive.

La porte de l’appartement du juge s’ouvrit une turienne en franchit le seuil. Suivit par le ripou, difficile de savoir ce qui se passait la bas mais le visage de la turienne était très expressif, explosant de colère, de haine et de rage. Le juge se tenait debout face à la femme et ne bouger pas trop il se contentait apparemment juste de rire au née de la turienne.


- Amonkira, seigneur des chasseurs offre moi une visée juste et un tir droit
.

L’assassin ne devait absolument pas bouger ni trembler pour effectuer un tel tir. Il y avait 4723 mètre entre lui et sa cible. Zai’ compensa le tir et appuya sur la détente. La baie vitrée de la chambre vola en éclat et la balle alla sifflet à travers la rue pour aller se loger en plein dans le thorax du juge faisant un gros trou. La Turienne paniqua alors que la victime s’effondra morte sur le coup.

- Kalahira, déesse des océans et de l’au-delà pardonne cette enfant corrompu et accepte le dans l’océan éternel.

Zai’ déposa quelque chose dans l’appartement et reprit l’ascenseur, il devait maintenant faire vite. Alors qu’il allait sortir de l’immeuble il entendit un vacarme s’approchait, il se cacha rapidement derrière des plantes de décorations et aperçut la police turienne qui allait monter. Le fugitif attendit qu’ils montent dans l’ascenseur pour partir. Alors que Zai’ s’éloigné de l’immeuble une explosion retentit, l’appartement avait explosé balayant les preuves et les sept policiers qui étaient dedans.

Zai’ monta à bord du Bremya et partit vers Oméga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeeha



Messages : 1
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: Les juges sont tous des pourris. [TAETRUS]   Ven 2 Aoû - 10:33

Wreak est le superviseur du vaisseau. Programmée par une race aujourd'hui éteinte, Velena adopte les caractéristiques physiques de son interlocuteur afin de communiquer plus efficacement. Le but exacte de sa programmation demeure un mystère. La seule chose dont elle se souvient est une "brèche de sécurité totale suivie d'une descente non-programmée ayant entrainée la neutralisation de l'équipage organique et la désactivation des systèmes automatisée".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les juges sont tous des pourris. [TAETRUS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils sont tous pareils... -Libre~
» MI1 ► les mecs ils sont tous nuls, les mecs, les mecs, les mecs ils sont tous nuls.
» On dit que les adolescents sont tous pareils. Pourtant, je ne crois pas être comme toi. | Héloïse Aragon |
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction
» Definitivement ils sont tous " d-kontwole" par ce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes inconnus.-
Sauter vers: