Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Survie en milieu hostile TRFS partiel (RP en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lynia T'Nora

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/03/2012
Age : 24

Identité
Race: Asari
Planète natale: Thessia
Profession / rang : Mécanicienne sur Asteria

MessageSujet: Survie en milieu hostile TRFS partiel (RP en cours)   Mer 13 Juin - 19:49

Nom du RP : Survie en milieu hostile
Statut : Fermé.
En attente de : 1 membre (Zai')

Je pensais encore à ce turien tandis que j'allais vers ma prochaine destination. Mais quel sale profiteur lui alors ! Il savait très bien qu'il était le seul à se rendre là où je voulais aller, alors forcément il y mettait le prix. Heureusement j'avais fini par remarquer l'ajout d'une nouvelle navette sur la liste du site extranet sur lequel mon omnitech était connecté, et il ne m'avais fallut que quelques secondes pour envoyer balader le vicieux capitaine - tout en lui balançant un coup en pleine poire pour son aimable provocation.

Je m'arrêtais en chemin pour prendre un verre dans un bar en hauteur avec vue sur l'océan, et le sirotais tout en validant ma réservation pour mon vol. J'aurais bien pris le temps de m'assoir et de profiter du panorama mais le départ était pour bientôt et je me précipitais d'un pas légèrement rapide hors des lieux, ayant hâte de quitter Trident je dois bien l'avouer. Ce monde n'était guère reluisant pour l'humanité, et la criminalité y était plus que présente pour une colonie humaine - mais à quoi fallait-il en même temps s'attendre dans ce coin de la galaxie, à la jonction entre la Travée de l'Attique et les Systèmes Terminus. Certains disaient d'ailleurs que le Nexus d'Hadès - là où je me trouvais - faisais partie de la première, tandis que les autres affirmaient qu'il était entièrement intégré dans le deuxième. Au fond, ce n'était qu'une question d'intérêts, et on changeait d'avis sur la position du Nexus selon nos objectifs.

Mon transport commença à se faire voir, déjà pleins à craquer et n'attendant plus que les retardataires comme moi. Sortant de mes pensées, je présentais à la vigie mon omnitech afin qu'il puisse' vérifier le code informatique de réservation, puis mon identité et tout le reste. Hochant la tête, il m'invita à entrer dans le vaisseau. Celui-ci n'était peut-être pas un navire de première classe - sûrement pas en fait - mais il était suffisamment correct pour que je m'y assois durant tout le voyage. Pénétrant à l'intérieur, je pu y trouver toutes sortes d'individus, de toutes les espèces. Tandis que quelqu'un m'indiquait mon siège, j'en profitais pour observer un peu tout le monde. Étrange amalgame de races pour une "colonie humaine", mais pas tant que ça au fond - quand on connait au moins sa réputation si ce n'est son histoire au grand complet.

Passant devant plusieurs sièges, je croisais un Drell, ce qui me surpris. Cette espèce n'ayant guère d'individus la composant, il était plutôt rare d'en rencontrer. Moi-même, je n'en avais aperçu qu'un seul dans ma vie par le plus grand des hasards - certains n'en voyaient même jamais en tout une vie - mais ce dernier ne fit même pas attention à moi. Je continuais ma route sans me tourner vers lui, et m'installais sur mon siège, pensive. D'une oreille distraite je pouvais entendre les hauts-parleurs cracher leurs directives pour la durée du vol, notamment de ne pas user des armes à feu et de ne pas provoquer de violences. C'est à cette remarque que je balançais mon regard entre deux gardes qui se faisais relativement discret - suffisamment pour qu'ils deviennent partie intégrante du décors.

Modifiant ma position, je collais ma tête contre un hublot, et tout en profitant du décollage et de la vue qu'il offrait, je me reposais un peu. J'avais passé ces dernières semaines à travailler ici et là - en prenant garde de ne pas finir esclave dans un "faux travail" comme il y en avait tant sur Trident -, ce qui me permis de me reconstituer une belle petite fortune suffisante pour décoller de ce trou paumé. Définitivement, j'étais certaine de ne pas m'y installer. J'avais pensé à revenir sur la Citadelle, cette fameuse station que je n'avais pas revu depuis si longtemps, depuis mon enfance. Ce n'étais guère recommandé pour moi, mais sauf si je trouvais un autre endroit où m'installer entre temps, j'étais décidée à y aller. Les systèmes Terminus, c'était terminé pour moi en tant que lieu d'habitat. La boisson prise plus tôt faisant son chemin, je me levais pour me rendre au toilettes les plus proches, en espérant qu'il y en aurait. Un garde me pointa l'endroit et je m'y rendis, remarquant au passage un lavabo et l'individu qui s'y lavait les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zai'

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 17/02/2012

Identité
Race: Drell
Planète natale: Nar Kaya
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: Survie en milieu hostile TRFS partiel (RP en cours)   Jeu 14 Juin - 3:12

Zai' venait de finir sa mission avec le
juge sur Taetrus. Il venait de décoller depuis une trentaine de
minutes quand sont ordinateur de bord bipa. Il alla voir. C'était un
de ses vieux et meilleurs contacts . Il avait une mission prioritaire
et très bien payer pour Zai' mais aussi assez complexe et à remplir
très vite.




La cible était un turien du nom de
Puruss Takidan, le message était peu détailler c'est souvent comme
sa dans les gros contrats. Les quatre seuls infos étaient son nom,
un holo de lui, qu'il se trouvait sur Trident et les six cent milles
crédits pour sa tête. Zai' était fauché alors il accepta.





Il se dépêcha d'atteindre Trident,
arrivé sur place il commença son enquête, il chercha ou il pouvait
se trouver, mais rien n'en ressortait. Une fois encore son équipe
manquait cruellement à Zai', il décida de chercher dans les bars et
les hôtels de la colonie. C'était le meilleur moyen pour qu'il ai
l'information et pour une fois il eu beaucoup de chance.




Il arriva dans le plus grand hôtel de
la colonie et tomba quasiment nez à nez avec sa cible. Le turien
était entrain de parlez avec la réceptionniste. Zai' se rapprocha
de façon très discrète comme si il allez prendre une chambre et
écouta la conversation. Le turien était furieux, apparemment sa
valise avait disparu et son vol était prévu 11h28 heure local.





Tout ça était très intéressant pour
Zai' décidément cette mission se faisait presque toute seule. Zai'
chercha quel vol partait de Trident à 11h28 il n'y en avait qu'un.
Sans même regarder la destination Zai' réserva son billet au prix
fort 900cr ce n'était pas grand chose mais Zai' n'avait pas encore
reçu son paiement ce qu'il le gênait un peu. Enfin pas grand chose
certain n'arrive pas à avoir sans dans toute une vie...




Zai' se dirigea ensuite vers un magasin
pour acheter un peu de nourriture car cela faisait longtemps qu'il
n'avait rien mangeait et il en était limite malade. Il entra dans le
magasin mais pas de chance cette fois le vendeur se prenait la tête
avec deux clientes. Zai' patienta poliment quelques instants puis
n'eut plus le temps d'attendre. Il avait repérait un stand de
nourriture juste à l'entrée. Il s'y dirigea pour en volé un peu
mais manque de chance arrivé juste devant l'entré deux policiers
entrèrent. Pas possible pour Zai' de voler si prêt de deux
policiers même lui n'y arriverait pas.




Il était 11h il dut partir en urgence
bredouille. Il se dirigea vers le quai d'embarquement ou il croisa le
Turien qui n'y fit même pas attention. Au moins Zai' avait bien
suivit sa cible il embarqua dans le vaisseau. C'était un porte
centenaire recycler en vaisseau de transport de passager. Apparemment
c'était un long courrier. Le vaisseau était sur trois étages tout
en bas se trouvait des chambres pour les plus fortunés. Il y avait
aussi les toilettes et la salles de détente pour les V.I.P. Au
milieu c'était c'était es place assise avec quelques salles ou l'on
pouvait restait debout manger ou boire si l'on en avait les moyens et
l'envie. Et en haut cela devait être le quartier d’équipage.




Zai' monta au milieu du vaisseau assez
prêt de l'entré et s'installa en face d'un hanari seul. L'assassin
conversa un peu avec son voisin. Il s’appelait Jolan c'était un
hanari assez accueillant, ensemble il parlèrent de tout et rien cela
changeait de l'habitude. Les hanaris sont souvent focaliser sur
quelques sujets de conversation « portes flammes » « leur
ambassade » …




Quelques minutes plus tard une Asari
passa, elle regarda Zai' d'un air très surprise. Zai' sourit en
réponse mais elle n'eut pas le temps de voir. Un peu moins d'une
heure c'était écoulée, Zai' partie à la recherche de sa cible
apparemment situé dans l'étage inférieur.




Il descendit les marches et passa
devant les toilettes pour homme, les toilettes pour femmes se situé
de l'autre côté du couloir c'était bizarre mais bon pourquoi pas.
Il longea le couloir, il ne fallait surtout pas qu'il croise une
mauvaise personne un membre d'équipage ou un client parano et Zai'
aurait des gros problèmes. Au bouts de quelques secondes il se
retrouva a quelque mètres de l'Asari croisait plus tôt. Il paniqua
légèrement mais elle n'avait pas l'air de s’inquiéter de sa
présence. Il allait lui sourire quand cinq membres d'équipages
sortirent d'une des chambres.




Zai' était vraiment mal il n'avait
strictement rien a foutre ici de plus il trouverait son carnifrex si
il le fouiller, il ne devait pas se faire prendre. Il réagit au tac
au tac par instinct et par peur surement. Il regarda l'asari d'un air
acablé pour tentait de lui faire comprendre et glissa un bref.




- Chuuuuttttt.




Il poussa doucement l'asari contre le
mur et l'embrassa langoureusement. Si elle le poussait ou faisait un
scandale ça allait devenir compliqué pour Zai'. Il fallait au
moins gagner du temps pour que les membres d'équipage passent.
Maintenant tout reposer sur la réaction d' l'Asari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynia T'Nora

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/03/2012
Age : 24

Identité
Race: Asari
Planète natale: Thessia
Profession / rang : Mécanicienne sur Asteria

MessageSujet: Re: Survie en milieu hostile TRFS partiel (RP en cours)   Jeu 14 Juin - 23:04

C'est en sortant des toilettes pour aller me laver les mains que j’eus l'étonnement de découvrir chez ce Drell un côté plutôt entreprenant. Quoi qu'il m'adressa d'abord un regard comme "gêné" tandis que plusieurs individus s'approchaient, mais il me poussa bien rapidement contre le mur avant de m'embrasser. Jouant le jeu, je le laissais faire pour profiter de sa distraction et sortir discrètement mon pistolet Striker. Le groupe passé, je le questionnais :

- Je dois avouer que c'est la première fois qu'un Drell m'embrasse, mais je ne vous savais pas aussi entreprenant. Pointant mon pistolet contre ses côtes de manière à ce qu'il le remarque bien, je continuais mais d'un ton que je voulais plus détaché, un peu emprunté à l'intonation complètement glaciale de cette quarienne rencontré sur Gei Hinnom. Je n'aime pas aider quelqu'un sans savoir pourquoi, et vous n'avez clairement pas eu le profil de l'innocent. Alors : pourquoi ?

Il m'expliqua qu'il ne voulait pas se faire prendre avec une arme sur lui. Je sentais bien qu'il me cachait quelque chose, comme le pourquoi de sa présence dans cette section de l'appareil, mais je n'étais pas encore assez stupide pour trop fouiner. Cette explication de sa part me convenait, et je le repoussait doucement tout en m'éloignant, retournant à mon siège. Toutefois, je faisais cette fois attention à pouvoir dégainer mon arme rapidement au cas où ce Drell comptait user de la sienne...

Le temps qui passa ensuite fut relativement tranquille, et j'alternais entre sieste, repas, et rêveries. Je m'amusais parfois à essayer de deviner la raison de la présence ici de chacun des passagers avec l'asari assise en face de moi. Elle s'appelait d'ailleurs Naya, et nous fîmes connaissance rapidement face à l’ennui du vol. Son accent révéla qu'elle venait de la même planète que moi, ce qu'elle confirma peu de temps après. Le plus étrange dans tout ça, c'est qu'elle était dans le même cas que moi : elle avait perdu sa maison sur Trident après avoir été licenciée de son travail, et cherchait du même coup un autre endroit où vivre. Quand on en vint à ma propre vie, je me contentais juste d'évoquer des ennuis sur Asteria, puis mes voyages successifs jusqu'à cette navette dans le but, là aussi, de trouver une nouvelle maison accueillante.

Tout se passa ainsi tranquillement, le vaisseau passant quelques relais, jusqu'à ce qu'on tombe sur ce que l'on rencontrais le plus dans les systèmes Terminus : des pirates. Le commandant de bord nous demanda de rester calme, mais en venant j'avais bien vu que ce vaisseau n'était que faiblement armé, et face à un navire pirate bien armé il ne pourrait rien. Il n'y avait cependant rien à faire hormis attendre. D'un œil distrait, je tentais de repérer le Drell qui m'avait embrassé, avant qu'une secousse n'ébranle la structure de notre vaisseau. Les nombreux tirs que l'on pouvait percevoir au travers de la coque finirent par toucher, me semblait-il, un moteur puisque l'explosion qu'on entendit ne permettait que peu d'erreur. La navette perdit de l'altitude tandis qu'on chutait vers une probable planète. Je n'avais plus qu'à espérer deux choses : survivre au crash, et tomber sur une planète à atmosphère respirable.

Et tandis que tout le monde criait, je me tenais fermement à mon siège, tentant de rassurer Naya...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zai'

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 17/02/2012

Identité
Race: Drell
Planète natale: Nar Kaya
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: Survie en milieu hostile TRFS partiel (RP en cours)   Ven 15 Juin - 1:03

Zai' eu beaucoup de chance l'Asari joua le jeu peut être appréciait elle l'intervention langoureuse de Zai' aussi. Au bout de quelques secondes Zai' remarqua qu'elle allait sortir son arme mais les gardes étaient encore là il était donc piégé et fit comme si il ne remarquait rien jusqu'à ce qu'elle appui son arme sur ses cotes. Pour une fois c'était Zai' qui était pris au piège il avait l'habitude que se soit l'inverse et pourtant il était parfaitement calme.

Les gardes s'éloignèrent et l'Asari "lâcha prise" si l'on pouvait dire comme cela. Car c'était Zai' qui était en position de faiblesse à cet instant précis. Elle lui demanda des explications. Zai' fit simple.


- Un Drell au milieu du vaisseau, j'aurai eu le droit à une fouille et ses hommes auraient trouver mon arme. Je ne pense pas qu'ils auraient apprécié.

Ses explications suffirent à l'Asari qui parti méfiante. Zai' aurait pu l’abattre mais elle semblait moins encombrante vivante que morte. Il recommença ses recherches et regardait chaque chambre. Pas moyen de trouver la bonne et le temps s'écoulait cela devenait trop risquait Zai' retourna à sa place.

Il s'installa à la même place que plus tôt en face de l'hanari avec qui il conversa de nouveau. Il jetait des coups d’œils discret à l'asari embrassé plus tôt. Elle ne l'avait pas vus apparemment, tant mieux.

Zai' était déçu de ne pas trouver Puruss mais il pourrait toujours le suivre une fois le vaisseau arrivé à bon port.

Alors que Zai' c'était assoupi pour oublier la faim qui le tordait le vaisseau trembla ce qui réveilla de suite l'assassin. Le vaisseau était pris sous un feu nourri surement des pirates. Zai' profita des secousses violentes pour voler un peu de nourriture ce n'était pas grand choses mais le Drell commençait a vraiment souffrir de la faim.

Une grosse secousse retenti et le vaisseau commença a chuter vers ce qui semblait être une planète. Zai' courut vers la soute, au millieu des mouvements de foule personne ne le remarqua. Il chercha rapidement son paquetage et fini par mettre la main dessus. Il rajouta un peu de nourriture trouvé dans d'autre sac et se cramponna à une bar pendant que le vaisseau traversait l’atmosphère. Quelques minutes plus tard le vaisseau heurta violemment le sol se brisant comme du verre...

Quelques instants plus tard Zai' ouvrit les yeux il avait été projeté vers l’extérieur impossible de savoir combien de temps s'était écoulé mais vue ce qui se passait autour du vaisseau très peu.

Des cadavres par dizaine jonchés le sol et des bléssés hurler à l'aide. Zai' essaya de se levait mais un horrible douleur le prit. Une entaille large de quatre centimètres et longue de vingt lui cisailler la jambe droite. Il marcha difficilement quelques mètres pour s'éloigner du vaisseau et s'adossa à un vieux tronc d'arbre.

La zone etait une immense pleine jonché de quelques rares arbres. L'atmosphère était humide à l’extrême ce qui torturait le Drell. Quelques hommes tentaient apparemment de réunir les survivants. Mais Zai' n'était pas capable de les joindre. Il commençait a perdre pas mal de sang, il essayait de se faire un bandage mais cela n'était pas très efficaces. Alors qu'il commençait à s'évanouir l'Asari s'approcha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynia T'Nora

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/03/2012
Age : 24

Identité
Race: Asari
Planète natale: Thessia
Profession / rang : Mécanicienne sur Asteria

MessageSujet: Re: Survie en milieu hostile TRFS partiel (RP en cours)   Ven 15 Juin - 13:44

Le choc de l’atterrissage m'envoya dans les vapes durant un temps indéfini. Très peu à voir les gens qui se bousculaient à mon réveil. Le transport était dans un sale état, des plaques étaient tombées du plafond et de nombreux câbles pendaient tels les entrailles d'un animal agonisant. Les passagers, du moins ceux qui étaient réveillés, se poussaient pour sortir en premier, agités et apeurés. Tant bien que mal je décidais de suivre le mouvement avant de butter contre quelque chose, et je compris qu'il s'agissait de Naya en baissant les yeux pour regarder mes pieds. Elle était inconsciente, alors je la prit dans mes bras et nous sortîmes toutes les deux du vaisseau.

Une fois dehors, je sentis immédiatement le climat humide de cette planète - inconnue d'ailleurs, je n'avais pas la moindre idée d'où j'étais. Un tentacule d'Hanari me poussa un peu, et je m'écartais de la sortie tout en m'excusant. Certaines personnes essayaient de rassembler les survivants, d'autres s'éloignaient du groupe. Pour ma part le poids de Naya commençant à se faire lourdement sentir, je lui trouvais l'un des rares arbres du coin et la posais contre. M'asseyant à côté d'elle, j'en profitais pour regarder l'état du vaisseau tout en me reposant un peu. Les moteurs que je distinguais au loin à ma droite étaient complètement foutus, et la carlingue était éventrée par le centre à cause d'un énorme rocher. À en juger par le sol labouré sur ma gauche, le vaisseau avait dû piquer du nez et glisser sur le sol sur plusieurs dizaines de mètres avant de s’étaler de tout son long sur la planète, et arrêta sa course sur le rocher qui le coupa littéralement en deux : il était certain qu'il ne volerait jamais plus.

Mais rester là à ne rien faire n'arrangerait rien, et je me levais dans l'objectif d'aller parler aux survivants, du moins était-ce que je voulais faire avant de percevoir un mouvement du coin de l’œil. En me tournant je reconnu sans doute possible le Drell qui m'avait embrassé, un morceau de ferraille en travers de la jambe. Tandis que je m'approchais de lui, il tentait de se faire un bandage, mais sans avoir enlevé le morceau dans sa jambe, ce qui donnait en définitive quelque chose de plutôt comique. Il sombra dans l'inconscience alors que je m’accroupissais à côté de lui. Le pauvre... Et le climat ne devait pas l'aider. Je le pris dans mes bras et l'amena tant bien que mal à côté de Naya.

Pendant un bout de temps je me demandais quoi faire, ne sachant trop si je devais retirer l'objet ou pas. Heureusement pour moi un hanari s'approcha et m'aida à le soigner. Une dizaine de minutes plus tard j'avais retiré avec son aide le morceau de ferraille dans sa jambe et avais ensuite mis un bandage comme je savais si bien le faire. À côté Naya ne tarda pas à se réveiller. Tout d'abord effrayée, je pu la calmer rapidement et lui expliquer la situation. Elle regarda alors le Drell et je lui répondit que je ne savais pas qui il était - évitant soigneusement de préciser la rencontre à côté du lavabo - mais que je l'avais soigné de mon mieux à l'aide du hanari. Le laissant entre les mains de ce dernier et de Naya, j'allais alors voir le groupe de survivants. En arrivant, je pouvais entendre un débat sur le oui ou non de l'activation de la balise de détresse. Certains étaient contre pour ne pas se faire repérer par les pirates, tandis que les pour affirmaient que le crash était immanquable depuis l'orbite. Au loin, je perçu une légère vibration, comme un tremblement de terre mais sans en être un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zai'

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 17/02/2012

Identité
Race: Drell
Planète natale: Nar Kaya
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: Survie en milieu hostile TRFS partiel (RP en cours)   Sam 16 Juin - 14:53

Le drell perdait peu à peu conscience mais il lutta pour ne pas tomber dans les vapes. Lorsque l'asari vint pour l'aider il était à peine capable de bouger les yeux et réaliser impuissant qu'il ne pouvait pas bouger d'un centimètre.
L'asari le transporta un peu plus loin puis à l'aide d'un hanar elle le soigna.

Alors qu'elle arracha le morceau de métal perdu dans sa jambe qu'il n'avait même pas remarqué la douleur additionné à l’atmosphère eu raison de lui et il perdit conscience.

Quelques instants plus tard une légère secousse le réveilla brusquement. Il ne savait pas ce que c'était mais c'était pas de bon présage et ça n'avait rien de naturelle. Zai' essaya de se lever mais il retomba tout se suite. Il rampa vers son paquetage et s'équipa tant bien que mal. La secousse avait aussi perturber ceux qui tentait d'organiser un peu les survivants. Il faut avouer qu'ils avaient du courage et de l'autorité. Ils firent chercher des armes dans les décombres aux personnes en ages de se battre et organisèrent une ligne défensive.

Zai' avait déployer sa Veuve et remarqua au loin un immense crinière. Zai' regardat l'homme qui semblait être le chef parmi les organisateurs et cria.

- C'est un dévoreur faut s'éloigner du vaisseau !!

Alors que les gens commençait à paniquer l'organisateur remit de l'ordre et les fit fuir vers ce qui semblait être une petite chaine de montagne pas trop éloigné du site du crash.

Un jeune turien aida Zai' à se relever et l'aida à marcher jusqu'à leur destination. Cinq ou Six minutes plus tard un grand bruit de métal et de pierre déchiqueté se fit entendre et le cri du dévoreur perça l'horizon.

Le petit groupe rejoignit un grotte légèrement surélevé pour y passer la nuit. Les gens avaient peu et il y avait peut de soldat parmi eux.

Zai' avait besoins de changer son bandage il arracha un bout de tissus de son pantalon et fit un bandage très avec une précision presque chirurgicale. Il fouilla sont paquetage et se mit en tenu de "combat" il s'équipa entièrement et rejoignit les autres.

Il avait fait un feu, c'est vraie il faisait froid les enfants avait été mis le plus prêt du feu. Il avait peur, froid et faim le camps se partager un peu de nourriture et une vieille humaine avait tendu un morceau de fruit à Zai'. Il accepta en la remerciant et le mangea ce qui atténua largement sa faim. Le drell garda sa nourriture pas pour lui mais pour mais plus tard.

Il y avait trois "organisateurs" le "chef" était un turien sûrement un sous officier ou un officier de l'armé turienne il était particulièrement efficace. Avec lui une Asari elle avait l'air particulièrement puissante et sage. Et une humaine assez jeune qui dégager un pouvoir naturel.

Zai' alla voir le turien, il se présenta comme un éclaireur des hanars. Il se proposa d'aider un peu et suggéra de d'installer des tours de gardes. Le turien acquiesça, sélectionna des hommes et leurs donna des "horaires" de garde.

Zai' proposa de partir en éclaireur mais il voulait quelqu'un derrière lui pour récupérait de la nourriture. Il ne pourrait pas faire les deux tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Survie en milieu hostile TRFS partiel (RP en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Survie en milieu hostile TRFS partiel (RP en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement à la survie en milieu hostile [Pv. Solal & Kozan & Ylm]
» [COURS] Apprendre à survivre en milieu hostile
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Guide de survie en bibliothèque hostile [Enri ?]
» Survie... Au milieu ou au professeur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes inconnus.-
Sauter vers: