Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'honnêteté des mensonges [P.154]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elexis Sinclaire

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 25

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Officier exécutif médical

MessageSujet: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Jeu 22 Juil - 13:09

L'activité habituelle de la planète semblait plus nerveuse qu'à l'accoutumée. Les défrichements se faisaient à présent à l'incendie, les vigiles de la compagnie gardaient un œil sur la forêt... Même les travailleurs étaient survoltés. Cela sentait la surveillance à plein nez. Et pour cause, la représentante de Meyland-Triani Corporation était présente depuis plusieurs jours.

En réalité, cette présence avait pour but de masquer la méprise des employés du secteur scientifique. Le bâtiment dans lequel ces derniers officiaient avait connu des instants sanglants, qu'il valait mieux ne pas ébruiter si l'on souhaitait également protéger les recherches.
Ainsi, du jour au lendemain, l'infrastructure avait été entièrement refaite, et la totalité des pièces du laboratoire furent remplacées. Une action rapide, qui fut suivie immédiatement de la destruction des enregistrements et la désintégration des corps. Par le jeu des magouilles, ce bâtiment aurait toujours été ainsi, et aucune des personnes décédées n'aurait travaillé pour l'entreprise. La compagnie allait donc simplement nier, à la manière des camps de la mort de la World War II. Les employés travaillèrent comme des fourmis pendant des jours, et bientôt, tout cette histoire ne fut plus qu'un ragot.

Les jours suivants, une enquête militaire fut ouverte. Le capitaine Darkwave avait été invité à opérer sur les lieux, ce qui fit naître des opinions divers parmi les chercheurs. Certains riaient intérieurement à l'idée de voir les enquêteurs s'acharner à trouver des preuves, d'autres paniquaient tellement qu'ils n'en dormaient plus. La représentante, qui avait dirigé ces travaux de balayage, semblait sereine, et s'occupa de quelques problèmes annexes avant l'arrivée des soldats.
Finalement, mademoiselle Sinclaire s'éclipsa dans son bureau. Le capitaine et son équipage n'allaient plus tarder. Elle repensa alors à cette femme, qui était certainement leur principale raison d'agir. Son équipement tout entier avait été saisit, et détruit. Quand à elle, ne sachant qu'en faire, l'administration de Meyland-Triani avait ordonné son exécution aux munitions incendiaires, afin qu'il n'en reste plus la moindre trace. Mais, ayant d'autres projets, Elexis avait trompé ses supérieurs, et la retenait dans des quartiers secondaires... Il n'y avait plus qu'à vérifier lequel des deux partis valait le coup d'être exploité.


Dernière édition par Elexis Sinclaire le Ven 30 Juil - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
At-Aer Darkwave

avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 33
Localisation : Aix en Provence
Exprimez-vous! : sur les nerfs

Identité
Race: Humain.
Planète natale: Inconnue.
Profession / rang : Capitaine.

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Mar 27 Juil - 20:07

[début de la deuxième partie du Rp "A la recherche de Kath"]

Le saut cosmodésique avait été pleinement réussi.

Il restait une certaine distance à parcourir d'ici la planète P.154, le moment était venu de faire le dernier briefing de mission.

- Bien. Il faudra s'attendre à des négations totales de la part des représentants de la Compagnie. Et peut-être même envisager de sérieuses complications. Pour cela, j'ai configuré Corinth sur nos capteurs personnels, le moindre changement de comportement non contrôlé, ou autre activité qu'elle considèrera comme suspecte activera un plan d'urgence, elle a ses ordres.

Le Capitaine vit des sourcils se lever.

- Il semble que nous allons droit vers une chose qui était tenue secrète et que notre présence remue un peu de boue. Ils ne souhaiteront pas laisser découvrir leurs activités souterraines. C'est pour cela que nous ne serons que deux à descendre, Sykes et moi-même. Getro supervisera la mission depuis une orbite qu'il jugera la plus adéquate, en relation avec Corinth. Chacun de nos mouvements, de nos paroles, ainsi que notre position, seront transmis au 486.

- P.154 en approche Capitaine.

- Approche par la face cachée. Nous prendrons la navette pour nous poser à proximité du complexe.

P.154 affichait de plus en plus sa petite taille et une surface qui s'annoncerait assez rude. Quelques zones étaient vertes. L'affichage topographique laisse voir de nombreuses chaînes montagneuses et reliefs escarpés. Peu de zones d'eau, mais beaucoup de nappes souterraines. Étant relativement éloignée du Soleil, l'air serait supportable et assez frais.

Le duo qui agirait au sol alla se préparer. L'équipement serait limité et réglementaire. Il n'y aurait certainement pas de combat ouvert, les duels seraient assurément d'une autre nature.

Le paquetage prêt, le Capitaine se dirigea vers la soute arrière pour rejoindre la navette, et constata que Sykes était déjà prêt dans le cockpit. Il prit place sur le siège des communications. La porte arrière de la soute s'ouvrit sur le vide spatial et les rails de maintien glissèrent pour relâcher la navette qui prit son envol.

L'entrée dans l'atmosphère fût plus rude que ce qui était attendu. L'atmosphère était épaisse. La descente prit 10 minutes sans que le moindre mot ne fut échangé. La mission s'annonçait tendue, avec de nombreuses inconnues. Trop au goût de chacun. Sykes ne fit aucune remarque ce qu'appréciait Darkwave. Il ne s'agissait ni plus ni moins que de porter secours à la femme du Capitaine. Dès que l'occasion se présentera, Darkwave le remercierait de sa discrétion et de son professionnalisme.

La ZA se rapprochait. Le pilotage automatique pris le relais et les deux membres d'équipage du 486 se replièrent vers la porte arrière, la seule de la petite navette, outre le petit sas au dessus de la vitre du cockpit.

Une fois posée au sol, la navette cessa toute activité et ouvrit sa porte. Le Capitaine s'engouffra vers l'extérieur et Sykes du faire de grandes enjambées pour rester proche de lui. Il le vit se diriger d'un pas sûr et décidé vers les gens qui semblaient les attendre, à quelques mètres de là, apriori eux aussi surpris que le Capitaine soit déjà sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Sykes

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 26

Identité
Race: Humain
Planète natale: Eden Prime
Profession / rang : Lieutenant / N7

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Mer 28 Juil - 14:53

Le lieutenant Sykes venait d'atterrir avec le capitaine Darkwave sur P.154, en survolant la planète Gillian pû observer une forêt vierge, et des paysages à couper le souffle. Le soleil était déjà haut lors de l'arrivée du commando du 486. Pour les accueillir, quelques employés se tenait face au complexe de la société, tous ne portaient pas le sourire et cela était compréhensible, mais faire une tête d'enterrement comme ils avaient cela était louche. Ils avancèrent tous deux en concert vers le complexe, deux vigils se trouvaient là. Le lieutenant prit la parole pour indentifier et justifier leur présence sur P.154.

" Nous sommes de l'alliance, je suis le lieutenant Sykes et voici le capitaine Darkwave nous venons ici pour rencontrer une réprésentante de votre compagnie. "

" Alors c'est vous, suivez moi je vais vous conduire à son bureau. " Répondit l'un des gardes de la porte.

Le garde les mena à travers un dédale de couloirs et d'escalier, le batiment était très bien entretenu. Le garde toussait fortement, à son haleine c'était un fumeur. Le lieutenant et le capitaine purent s'entretenir entre eux avant la rencontre du fameux représentant pendant que le garde retournait à son poste.

" Capitaine, j'ai un mauvais présentiment, je crois que cette histoire sent le coup foireux. On nous cache des choses, vous avez vu la mine des employés, on dirait qu'ils veulent se suicider, il vaudrait peut-être mieux enquêter un peu sur cet endroit, que diriez vous si je partait seul dans le complexe, à titre de visiteur j'observerais un peu tout çà..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elexis Sinclaire

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 25

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Officier exécutif médical

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Mer 28 Juil - 16:02

- N'y pensez pas, cher ami, vous vous perdrez plus facilement que dans les sous-sols de Tutchanka...

En haut des marches que le duo s'apprêtait à grimper, la femme de la communication les attendait. Elle était encore plus intriguante que la première fois. De ses yeux en amande, elle fixa ses invités d'un air purturbant. Puis, sans prévenir, elle tourna les talons, et s'éloigna.

- Vous êtes libre d'entrer. Nous avons à faire...

Le ton était suggestif. Le groupe venait pour rechercher son unité disparue, et curieusement, cette Elexis Sinclaire n'y semblait pas étrangère. Avait-elle connaissance de certaines pistes?
Le bureau provisoire de Sinclaire était plutôt organisé. A l'image de sa propriétaire, il était parfaitement rangé, design et propre. La femme se plaça face à la fenêtre, et laissa ses convives à leur aise. D'ici, on pouvait voir la fumée du défrichement. La forêt reculait, laissant place à de nouvelles installations...
La sulfureuse créature appuya sur un bouton, placé sous son bureau. La porte se verrouilla, et les deux caméras placées aux coins de la salle se désactivèrent. Ainsi, personne n'aurait connaissance de ce qui allait se dérouler dans cette salle...


- Capitaine Darkwave, officier Sykes, bienvenue sur P.154. Nous avons matière à discuter, il me semble...

Elexis sourit, puis afficha à son écran de fond diverses caméras de surveillance. Chaque bâtiment y était visible.

- Vous pouvez inspecter la surface de cette planête, messieurs, vous ne trouverez rien de concluant. Ces fameuses expériences qui vous intéressent tant ne peuvent plus être prouvées, elles n'ont judiciairement jamais existé... Pas ici, du moins... Cependant...

La femme se retourna, arborant une expression malicieuse.

- ... Cependant, vous savez comme moi que le monde de l'officiel est de loin discernable de celui de l'officieux... Qui sait, peut-être ais-je ce que vous cherchez...

Il y avait du marchandage dans l'air...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
At-Aer Darkwave

avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 33
Localisation : Aix en Provence
Exprimez-vous! : sur les nerfs

Identité
Race: Humain.
Planète natale: Inconnue.
Profession / rang : Capitaine.

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Mer 28 Juil - 18:01

Le Capitaine fit s'asseoir Sykes sur l'un des fauteuils alors que lui-même restait debout, presque au garde-à-vous, les mains dans le dos, ne cessant de la fixer. Tentative d'intimidation ou lecture en profondeur des moindres signes comportementaux ?

Après que la femme ait terminé sa présentation de la situation, alors que dans les premiers instants lui-même ne put retenir une observation rapide et rigoureuse de sa silhouette, il laissa de longues secondes défiler avant de se décider à parler.

- Mademoiselle Sinclaire...

Il prit soin de prendre une voix distincte et lente pour capter au maximum l'attention de la femme et dégager l'attitude de surface.

- ... je pense qu'il est dans notre intérêt de jouer franc-jeux. Je pense sérieusement qu'il est dans votre intérêt de collaborer rapidement. Et enfin, je pense que nous pouvons nous apporter mutuellement une aide significative et gagner un temps précieux. J'ai quelques papiers dans un dossier qui me rapportent des choses qu'il serait bon dans l'intérêt de votre carrière d'apporter quelques éclaircissements finaux.

Dit le capitaine en appuyant bien sur ce dernier mot, toujours les bras dans le dos, puis il fit quelques pas en regardant la salle, d'un air nonchalant, en observant les environs, et enfin, la femme elle-même.

- A moins que vous avez fini par vous plaire dans votre dernière affectation, auquel cas, nous n'aurions plus grand chose à nous dire.

Le Capitaine, après un temps très bref où il reprit son attitude initial, fit un pas en avant et posa une main sur l'épaule de Sykes, assis sur la chaise, lui signifiant qu'il pouvait se lever et que l'entretien arrivait à son terme...

Darkwave jeta un ultime coup d'oeil à Sinclaire, prenant un air interrogateur, attendant une éventuelle réaction de cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Sykes

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 26

Identité
Race: Humain
Planète natale: Eden Prime
Profession / rang : Lieutenant / N7

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Mer 28 Juil - 19:50

Gillian faisait de se faire prendre la main dans la sac a vouloir fouiller un peu ce complexe par la représentante elle-même, son capitaine l'invita à s'assoir sur un des fauteuils du bureau. L'entretien du capitaine avec mademoiselle Sinclaire fut très bref, mais dans la tête de Sykes quelquechose clochait, rien que l'histoire d'officiel et d'officieux le rendait assez sceptique. Il comptera en toucher deux mots au capitaine Darkwave. Après cette histoire, le lieutenant en profita pour admirer les formes de miss Sinclaire plus qu'harmonieuse.

* Sacrée paire de lolos ... *Pensait Sykes.

" Je peux prendre parole capitaine ? "

Le lieutenant sortit alors de ses pensées un brin rêveuses pour aller vers l'essentiel. Les antécédants et compétences de la représentante et ce qu'elle apportera au vaisseau.

" Allez-y lieutenant " Répondit le capitaine.

" Vous nous rejoignez alors ? Et quelles sont vos compétences et qu'apporterez vous au 486 ?"

Le lieutenant Sykes se tenait désormais debout face à la poitrine généreuse de la représentante et au regard autoritaire de son capitaine. Il était temps de s'en aller pour rejoindre le vaisseau. Malgré les charmes de mademoiselle Sinclaire, Gillian n'était pas séduit, elle cachait quelquechose de pas net, et le lieutenant se jurait de trouver ce qui clochait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elexis Sinclaire

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 25

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Officier exécutif médical

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Mer 28 Juil - 20:34

La femme leva un sourcil à la réponse du jeune officier. Elle ricana:

- Il n'a pas été question de cela, officier. En revanche, il se pourrait bien que nous ayons chacun de quoi interesser l'autre...

Elexis se pencha par dessus son bureau. Son décoleté avait de quoi attirer l'oeil, mais il y avait plus important...

- Je vous propose un marcher, capitaine. Je vous livre sur un plateau d'argent tout ce que vous êtes venu chercher... en échange de quoi, vous coulez cette organisation pour moi, et vous laisser mon nom apparaître dans vos rapports.

Cette femme avait-elle une dent contre la compagnie? Probable. Peu importait, puisqu'elle leur proposait un marché plutôt intéressant. Tout pouvait aller simplement, et tout le monde s'en tirerait satisfait. Seule Mayland allait s'en mordre les doigts...

- Si vous acceptez, alors vous n'aurez pas à le regretter. Sinon, alors je ne vous ai jamais parlé de cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
At-Aer Darkwave

avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 33
Localisation : Aix en Provence
Exprimez-vous! : sur les nerfs

Identité
Race: Humain.
Planète natale: Inconnue.
Profession / rang : Capitaine.

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Jeu 29 Juil - 0:03

- Soit. Alors je vous suggère de rétablir au plus vite l'enregistrement des caméras et des voix. Ainsi que de nous servir de guide, puisque nous avons des choses à apprendre.

Sykes lui-même ne semblait pas vraiment comprendre si le capitaine acceptait ou non la proposition de Sinclaire. Il le vit tirer l'autre chaise et prendre place, calmement, reprenant un air ordinaire.

- Je suis prêt pour l'enregistrement, nous avons des choses à montrer à votre Compagnie. Donnons-leur quelques joyeusetés...

Sinclaire accepta de rétablir l'enregistrement dans la salle.

Une entrevue parfaitement officielle entre la représentante de la Compagnie et l'équipage du 486-B pourrait être vue et revue par les supérieurs de Sinclaire, dans laquelle ils apprendraient peu de choses, sinon que le Capitaine semblait peu rassuré quant à en apprendre davantage sur les évènements qui auraient du s'être passés, d'après les rapports qu'on lui avait faits parvenir : il était évident que rien de tout ceci n'aurait pu se passer sur cette planète. Ces rapports étaient donc "indéniablement erronés", d'après Mademoiselle Sinclaire.

Une fois l'entrevue terminée, que Darkwave savait enregistrée ils sortirent de la salle. Le Capitaine exigea que son équipier soit escorté afin qu'il puisse voir de ses propres yeux le complexe et certifier qu'il n'y a aucune trace de quelque sorte que ce soit d'expériences scientifiques éminemment illégales, et encore moins d'un membre d'équipage retenu prisonnier.

Sykes parti donc de son côté avec ces instructions reçues du Capitaine directement, glissées de manière confidentielle.

Quant à lui, il continua de s'entretenir en public avec Sinclaire sur diverses détails, les restes de fortifications apparentes bordant le complexe, présentant des niches vides de tourelles ; le conduit de forage condamné ; et quelques détails.

Il finit la discussion en demandant de regarder là où aurait du se trouver le chemin de fuite de la créature au travers de la forêt, et pu alors rester assez seul avec Sinclaire pour l'écouter parler en toute discrétion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elexis Sinclaire

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 25

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Officier exécutif médical

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Jeu 29 Juil - 0:42

La femme désigna la forêt d'un geste grâcieux de la main. On y voyait encore les fumées de la déforestation.

- Ne trouvez-vous pas, capitaine, que nous ayons suffisemment de place pour nos installations...? Ce défrichement n'est pas destiné à recueillir de la place, vous l'aurez deviné. Il y a en vérité une faune qu'il convient de maintenir à distance, une certaine créature plus particulièrement... La société donnerait beaucoup pour pouvoir mettre la main dessus avant les forces de l'ordre...

Le regard de Sinclaire se fit cruel. Elle parlait certainement de ce soldat enlevé, et dénaturé. En effet, la compagnie se verrait fort compromise si cette chose leur échappait...

- Tous les enregistrements de P.154 ont été détruits. Il n'en reste aucune trace dans les archives de Mayland... J'étais moi-même chargée d'y veiller. Mais, voyez-vous, ces gens se sont montrés très peu cordiaux envers ma personne...

La mystérieuse Elexis glissa sa main dans son col, et tira du bout de doigts une disquette de petite taille. Nul doute qu'il s'agissait de ces fameuses preuves. Le temps de mimer une attitude personnellement fière, la demoiselle rangea le petit objet. Puis, elle entama un sujet un peu plus délicat...

- J'imagine que votre chère compagne vous manque, capitaine Darkwave...?

D'un air amusé, elle fit le tour du soldat, le fixant avec un brin de taquinerie.

- J'ai besoin de retrouver mon poste et mon grade au sein de l'Alliance et de la Citadelle. Qu'avez-vous à me proposer...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
At-Aer Darkwave

avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 33
Localisation : Aix en Provence
Exprimez-vous! : sur les nerfs

Identité
Race: Humain.
Planète natale: Inconnue.
Profession / rang : Capitaine.

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Jeu 29 Juil - 12:35

- Une fonction sur un bâtiment officiel, le mien, vous attend dores et déjà.

Le Capitaine continua de regarder vers ce qui aurait du être une forêt presque luxuriante, mais qui n'était plus que fumées et cendres. Sa voix laissait croire qu'il restait inflexible, mais une lueur dans ses yeux trahissait des émotions enfouies qui revenaient à la surface. Quand la femme parla de son épouse, il sourcilla pourtant à peine.

- Et je pense qu'il serait temps pour vous de clarifier une bonne fois pour toute les accusations dont vous avez été la cible. Je sais tout ce qu'il faut savoir. Si vous restez sur mon bâtiment, vous aurez l'occasion de préparer les choses convenablement, et avec quelques appuis dont je dispose, et retrouevr une légitimité auprès de l'Alliance. Et pour finir, nous aurons tous deux à cœur de voir couler cette Compagnie je suppose.

Ses yeux, d'une grave sévérité, se fixèrent d'un coup sur ceux d'Elexis.

- Il va de soit que si mon Second est dans un état que je juge insuffisant, il se peut que vous ayez quelques soucis pour retrouver un meilleur poste pour le reste de votre vie. Évidemment, il va de soit qu'elle doit être transférée sur le 486-B dans les 6 heures, peu m'importe où elle se trouve. Et seulement après que je me sois entretue avec elle, nous aurons une petite discussion. Pour mettre les choses au clair.

Le ton du capitaine ne souffrait d'aucune contestation possible. Il détacha son regard et semblait attendre sa réaction.

- Je vous propose, reprit-il d'un ton plus formaliste, de mettre un terme à cette enquête. Que vos supérieurs sachent à quel point vous faites convenablement votre travail. J'attendrai la suite sur le 486-B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elexis Sinclaire

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 25

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Officier exécutif médical

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Jeu 29 Juil - 14:05

Un sourire satisfait se dessina sur le visage de la représentante. Elle allait donc retrouver son ancien poste d'officier médical, et éventuellement de diplomate. Le capitaine Darkwave était sans doute l'un de ces héros de guerre, le genre à lui conférer une quantité non négligeable de crédibilité... Parfait.

- C'est une offre honorable... J'ai le sentiment d'avoir bien fait, en épargnant votre compagne. Voici tout d'abord les données que vous cherchiez, je suis certaine que vous saurez qu'en faire... A présent, que diriez-vous de retourner sur votre frégate, capitaine? Une jeune femme vous y attends avec impatience...

Le second du capitaine avait déjà été transféré, en toute discrétion, des sous-sols jusqu'au vaisseau militaire. Dans une cellule mobile, elle se trouvait non loin. Kath n'avait vécu aucune maltraitance, en revanche elle devait toujours se croire sur le point d'être exécutée...

- Pénalement, Mayland-Triani est d'ors et déjà condamnée. J'imagine que la tâche vous incombera d'en arrêter les directeurs... Qui sait de quelle manière ces malheureux réagiront...?

Il ne fallait pas s'attendre à un accueil chaleureux. Peut-être allaient-ils se rendre sans faire d'histoire, peut-être tenteraient-ils de disparaître de la circulation. Dans tous les cas, ils ne seraient pas ravis...
Elexis tourna le dos au capitaine. D'une démarche déhanchée, elle s'en retourna vers son bureau, afin d'y récupérer quelques effets. Puis, elle se dirigea vers la piste, où devait se trouver son nouveau lieu de travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Sykes

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 26

Identité
Race: Humain
Planète natale: Eden Prime
Profession / rang : Lieutenant / N7

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Ven 30 Juil - 0:58

Le lieutenant pris congé de l'entretien entre la représentatrice et son capitaine, celui-ci lui avait donné pour ordre d'inspecter les lieux et de valider un objectif capital. Pendait que les gardes l'escortaient dans le complexe lors de la visite, il devrait poser à la discretion des gardes et du matériel de surveillance des balises qui renseignerait le vaisseau sur le lieu. Gillian quitta la pièce, une fois sortit, deux gardes vinrent le rejoindre.

" Alors c'est vous l'officier ? " Lançà le plus gradé des deux.

" Non non, moi je suis la femme de ménage... Tu vois bien marqué N7 sur cette armure non ? "

" Pardon lieutenant escusez moi de mon étourderie..."

* Quitter une femme ravisante pour deux abrutis, au moins c'est bon signe pour l'objectif... *

Les gardes le ramenèrent vers le hall d'entrée, puis il commençà la visite avec l'aile ouest, un couloir assez large y menait éclairé de néons éblouissant qui réfléchissait à la peinture blanche des murs. Aux angles de ce couloir des caméras surveillaient l'espace. Gillian devait donc faire attention à elles, car c'était le seul obstacle pour Sykes, vu le niveau cognitif des gardes c'était de la gnognotte à côté.

" L'aile ouest comprend tout ce qui administratif du centre, du secrétariat aux grands dirigeants. C'est d'ailleurs ici que converse votre capitaine avec notre représentante. " Dit un garde.

" Vous... non rien. "

Gillian eut alors une envie meutrière, le garde l'avait fait marcher 5 minutes pour le ramener exactement au même endroit, il passa sa main sur son visage en signe de lassitude. Une fois le visage dégagé son regard porta sur un rebord peu éclairé et moins contrôlé en caméra que le reste, une fenètre adjacente offrait une vue sur le paysage chaotique de la forêt brûlée. Cet endroit semblait être suffisant pour la première balise, celle-ci serait celle de l'ouest. En effet, Gillian comptait en poster une à chaque point cardinal, il posa donc la première balise sous le fameux rebord pendant que les gardes regardaient ailleurs et le lieutenant fit semblant de regarder à la fenêtre.

" Dites moi, vous connaissez le sort de l'Amazonie ? "

" Euh, c'est quoi déjà ce truc ? " Répondit timidement le garde qui fût enguirlander plutôt.

" A la la, décidement vous ne comptez pas vous interesser un peu à notre planète, la Terre. Pour résumer, l'Amazonie était jadis la plus grande forêt du berceau de l'humanité, mais au cours du 21ème les humains décidèrent de couper tout çà pour récuperer le bois noble qui s'y trouvait afin de réaliser des meubles etc... Mais le revers de la médaille c'est que tout çà à anéantit des tribus indiennes, un écosystème qui comptait encore des espèces inconnues comme des araignées, papillons tout çà... Et bien là j'ai l'impression que vous faites la même connerie chez Mayland. "

" Bof on s'en fout on est pas payé à avoir des scrupules... " Répondit d'un air vantard un des gardes.

* Heureusement qu'il sont pas payé à la connerie qui font sinon il rapporterait plus de fric que n'importe qui dans la galaxie... *

Cette petite discussion permit à Gillian de placer la balise, les gardes continuèrent d'avancer, cette fois-ci vers la partie nord. Le garde expliqua au lieutenant que cette zone était réservée à la recherche et que l'endroit était relativement sécurisé afin de minimiser les risques que les recherches impliquaient. C'était la plus grosse difficulté pour Gillian d'aller poser une balise ici, il fallait trouver quelquechose vite et efficacement. Il arrivèrent alors à un couloir a multiple portes, et plusieurs extincteurs, en poser une sous un extincteur serait certainement aisé. Le mouvement serait donc très facile faire semblant de se cogner et se serait loché. Et c'est ce qu'il fit, les gardes n'y virent que du feu.

* Bon deux sur quatre, jusqu'ici tout se passe bien ! *

L'escorte le mena maintenant au coin est de la base, ici tout portait sur les lieux de vie du complexe, cantines, dortoirs, salles de jeux ... Ici ce serait facile, s'il trouvait un billard ou un bar, ce serait ici que la balise serait posée. Il suffirait juste de négocier le temps de partager une boisson avec les garde ou une partie de n'importe quel jeu. Gillian proposa assez ouvertement ceci.

" Et les gars, vous voulez pas qu'on boive un petit coup vite fait, vos patrons n'en sauront rien !! "

" Oh ouais je suis motivé à fond pour me déssecher le gosier ! " Répondirent tous deux les gardes.

" Et bien on est porté sur la boisson par ici.. "

" Ben pour être sérieux y'a rien à faire ici si ce n'est que vider les bouteilles dans ce complexe, enfin pour nous en tout cas ."

Un des gardes passa dérrière le comptoir pour servir Gillian et l'autre membre de l'escorte. Sykes passa aussi derrière le comptoir à titre de curiosité pour voir les bouteilles soit-disant. Il remarqua du rhum de bonne qualité " Produit sur Terre ! " . Il décida de poser la balise au fin fond de l'étagère du bar, qui trônaît derrière une grande baie vitrée. La balise en place il saisit un verre et s'enfila un verre aussi rapidement que les deux gardes.

" Bon les gars, c'est pas tout çà mais je peux pas me permettre de prendre une cuite sinon je me ferais virer !! " Dit Sykes en rigolant.

" Bon on y va alors, un petit coup de rhum c'est bien assez pour l'après-midi ! "

* Et alcooliques en plus, enfin sa pourrait expliquer pas mal de choses. *

Un des gardes eût la gorge réticente au liquide alcoolisé qui venait d'ingérer mais après deux ou trois relans tout alla pour le mieux pour cet alcoolique de garde. Ils continuèrent la visite partie sud. Celle-ci géraient les stocks et magasins du complexe. Ici peu de caméra s'y trouvaient, et même si, l'encombrement était tel qu'il ce serait un jeu d'enfant pour la dernière balise. Le lieutenant décida de poser la balise derrière un éclairage mural en faisant semblant de réajuster son armure, se tenant contre un mur. La dernière balise était en place, et les gardes se sentait en confiance à Sykes. Pour lui, cette nouvelle ravirait son capitaine. Il ne restait plus qu'à aller rejoindre celui-ci.

" Messieurs, j'aimerais retourner voir mon capitaine, je pense avoir fait le tour désormais, tout est vraiment en ordre par ici ! "

Un des gardes acquiesca et le ramena directement à la salle ou se trouvait Darkwave et miss Sinclaire. Il toqua à la porte, le capitaine lui fit signe d'entrer. A son entrée dans la salle, il croisa le regard de son supérieur et lui glissa un petit clin d'oeil, le capitaine répondit de même. Miss Sinclaire elle semblait toujours aussi mystérieuse pour Sykes, de son décolleté à ses dires étranges. Sykes reposa le regard sur la représentante mais cette fois-ci dans les yeux quoiqu'un peu sur les seins aussi.

* A y'a pas à dire, les seins de cette dame sont vraiment bien, j'en est pas croisé beaucoup des comme çà dans cette galaxie... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
At-Aer Darkwave

avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 33
Localisation : Aix en Provence
Exprimez-vous! : sur les nerfs

Identité
Race: Humain.
Planète natale: Inconnue.
Profession / rang : Capitaine.

MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   Ven 30 Juil - 15:39

Lorsque le Capitaine et Sinclaire se retrouvèrent non loin de la navette après avoir tenu leur conversation non loin du lieu où se trouvait précédemment la lisière de la forêt, Sykes était lui-même sur le point de les y retrouver.

Il y avait dans ce complexe quelques gardes de la sécurité, pas vraiment des réguliers.
D'eux d'entre eux vinrent à l'encontre du Capitaine et de leur supérieure.

- Madame ?
- Messieurs, j'emmène cette femme sur mon bâtiment si vous n'y voyez pas de problème.
- Mais... le garde ne semblait pas comprendre pourquoi.
- Faites ce qu'il dit, soldat. N'oubliez pas que je suis ici pour prouver la bonne foi de la Compagnie qui nous a tous engagés ici. Et s'il faut monter dans son vaisseau pour un interrogatoire complémentaire, je le ferai.
- Tr... Très bien, Mademoiselle Sinclaire.

Sykes entre temps les avait rejoints.

- Tout est en ordre, Capitaine, rien à signaler sinon que tout est comme ce qui était convenu.
- Bien. Tout le monde dans la navette.
- Vous reven... hasarda l'un des deux gardes.
- Elle reviendra quand ce sera le moment, le coupa Darkwave.

Les trois prirent place dans la navette. Sykes aux commandes, Sinclaire assise juste en face du Capitaine sur les places arrières, qui se faisaient toutes face. Aucun mot ne fut échangé, le Capitaine avait repris son air sérieux.
La navette décolla et prit la direction du 486-B qui stationnait à basse altitude. Darkwave sorti un petit écran sur lequel clignotaient 4 signaux, avant de le remettre dans ses affaires.
Il envoya également ce qui semblait être des ordres au 486.

Une fois la navette arrimée dans la soute arrière du vaisseau, la porte s'ouvrit sur Getro Malek.

- Escortez Mademoiselle Sinclaire en salle de détention.
- Oui Monsieur.

Sinclaire lui jeta un regard très noir.

- Nous n'avons pas d'autres salles pour le moment, elle est celle qui convient le mieux le temps de régler deux trois détails, dit-il sur un ton étrangement calme et honnête. Mais avant, qu'elle puisse regarder les écrans de contrôle.

Elle parti donc escortée par Sinclaire vers le pont central, accompagnée de l'intendant, en gardant son air fière.

- Reprenez le poste de pilotage, ordonna-t-il à Sykes.
- Oui Monsieur.

Darkwave prit le chemin de la passerelle, sur le pont avant. il croisa sur le pont central Mademoiselle Sinclaire, assise autour de la table de briefing, devant des écrans qui projetaient les mêmes informations et signaux que sur le petit écran que le Capitaine avait regardé dans la navette.

- Capitaine sur le pont, informa la voix synthétique de Corinth.
- Affichage de zone. Préparation des dispositifs de mise à feu.

Le vaisseau changea de cap sans s'être déplacé. Le nez de l'appareil s'était aligné sur la surface de la planète, d'où ils venaient.
L'intérieur des cabines du 486 se mirent à vibrer, un vrombissement provenait du pont inférieur, la salle des machines, et des ailes. Comme si on préchauffait les moteurs. D'un coup tout cessa après une ultime vibration générale.

Sur les écrans, Elexis Sinclaire pouvait voir ce qui ressemblait à un quadrillage au sol, entre quatre signaux, aux coordonnées qui semblaient être celles du complexe.
D'un coup, les capteurs se brouillèrent avant que l'on puisse voir "connexion perdue".

Le Capitaine quitta le pont et revint dans la salle de briefing sur le pont central.

- J'espère que vous n'aviez rien oublié sur place et que toutes vos affaires personnelles sont avec vous. Auquel cas...

Elexis se mit à comprendre : ils venaient de bombarder la zone entre les balises, les signaux sur l'écran, qui quadrillaient le complexe.

- Une sonde nous assurera que toute la zone aura été couverte par le tir, mais j'avais prévu un peu plus large que les balises, ca devrait faire l'affaire. Bien. Getro, vous pouvez l'accompagnée dans la salle.

Sinclaire se leva d'un air apparemment confus et fut accompagnée, à quelques pas d'ici, devant une salle fermée.
Elle ouvrit la porte et entra dans une toute petite pièce carrée fermée et éteinte, avec une chaise juste devant elle.
La porte se referma.

- Asseyez-vous, dit une voix féminine péremptoire à l'autre coin de la pièce. J'aurai quelques explications à vous demander...

[fin du Rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'honnêteté des mensonges [P.154]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'honnêteté des mensonges [P.154]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» honneteté
» «Le devoir, l'honnêteté, être bon, être juste. Non. Ce sont les désirs qui vous sauvent. Ils sont la seule chose vraie.» 21/03 ― 13; 22
» "Le flirt est le péché des honnêtes femmes et l'honnêteté des pécheresses." [PV Nathan Connely ]
» Ginie Phillipot → L’honnêteté est la clef des relations humaines. Si vous pouvez la feindre, vous êtes tranquille.
» En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Espace Geth :: ◄ Bordure Extérieure. :: ◄ Ma-at.-
Sauter vers: