Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NEMESIS: Une arrivée mouvementée [introduction] TRFS

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: NEMESIS: Une arrivée mouvementée [introduction] TRFS   Lun 2 Aoû - 1:05

[Interdiction de poster. Intro réservée à: At Aer, Shen Zai, Quar-X]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
At-Aer Darkwave

avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 34
Localisation : Aix en Provence
Exprimez-vous! : sur les nerfs

Identité
Race: Humain.
Planète natale: Inconnue.
Profession / rang : Capitaine.

MessageSujet: Re: NEMESIS: Une arrivée mouvementée [introduction] TRFS   Jeu 5 Aoû - 21:29

- Revue des effectifs dans 2 minutes !

Le Capitaine Darkwave était déjà prêt, debout aux côtés du lit dans ses appartements. Il clos le microphone. De la buée sortait de la douchette quand une l’officier en second du 486-B sorti enveloppée dans une antique serviette de bain. C’était là la seule petite relique qu’ils avaient pu installer. Les cabines à ondes n’avaient pas ce charme de la vapeur, du corps constellé de gouttes d’eau. Darkwave regarda Kath s’habiller, comme lui, en uniforme de combat de passerelle, sans un mot ; la mission à venir s’annonçait périlleuse.

Ils quittèrent leurs appartements qui donnent sur le pont central, côté tribord. À quelques dizaine de mètres en remontant vers la proue ils constatèrent que la plupart de l’équipage se tenait prêt autour de la table de briefing – Elexis Sinclaire, Gillian Sykes, Logan Makensi -, et au mur les écrans donnaient sur les autres Capitaines de vaisseaux alliés sous son commandement central - Makkariel du Crusader, corvette d’assaut mercenaire, Capitaine Ethan Wilson du SSV Orleans, corvette d’assaut, et une frégate du GSI -, et un visuel du tanker – avec Rowland Taylor sur écran dans un environnement particulièrement mal éclairé.

- Messieurs… et mesdames. Voilà le dernier briefing, le bond est prévu dans quelques minutes. Je vous rappelle que nous avons pour mission principale d’escorter un groupe de 11 navettes emmenant un certain nombre de personnel pour qu’ils effectuent une mission au sol, pour ensuite les extraire, une fois la mission accomplie, ou, en urgence. Rappel également de la stratégie.

Le Capitaine activa une animation holographique au milieu de la table.

- Les quatre vaisseaux et le tanker feront le bond à intervalle séparé. Le 486-B partira en premier direction SR388, suivi très peu de temps après par le tanker – il désigna un long transporteur spatial civil de containers – lequel cache, entre autres débris, les navettes. Il faudra alors que le 486-B se rapproche au maximum du tanker et que les deux soient le plus proche possible de la lune géante.

L’animation holographique dézooma autour de la lune géante et fit apparaitre des points rouges disposés autour de celle-ci.

- Inutile de vous dire qu’une flotte pirate nous attend, nous possédons un rapport assez complet sur eux. Il y aura un vaisseau principal lourdement armé, deux frégates et deux corvettes, ainsi qu’une flottille de chasseurs. Nous comptons sur quelques minutes de réflexion de la part de leur chef, durant lesquelles elle se décidera ou non d’attaquer une petite corvette se passant pour un contrebandier. Bien. Une fois proche du tanker, les autres vaisseaux alliés prendront le relai, et effectueront immédiatement un bon slm au plus proche du tanker.

Des sourcils sur les écrans se levèrent.

- Oui, il sera dès lors impossible de faire un bon slm d’urgence, annonça la Capitaine avant que les questions soient posées. Comme je l’ai dit, il faudra assurer l’extraction des troupes au sol, on devra contenir les pirates le temps de la mission. Nos moteurs auront alors le temps de se recharger… Une fois proche du 486-B, le tanker est programmé pour ouvrir tous les containers, et ainsi déverser une quantité suffisante de débris qui serviront de couverture aux navettes, en plus de la protection rapprochée des autres vaisseaux. Des questions ?

Nul n’osa poser de questions si peu de temps avant la mission. Les écrans s’éteignirent et chacun sur le 486-B pris position à son poste. Logan au pilotage, Sykes près à monter dans la navette pour faire diversion ou pour une opération d’abordage avec l’équipe de Rowland Taylor, et Elexis aux communications.
Sans plus tarder, ni se poser de questions, le 486-B effectua son saut cosmodésique.

- Calcul du bon sml, arrivée à proximité de la planète. Corinth, rapport détaillé sur la position des pirates.
- Ils sont disposés autour de la planète afin de couvrir chaque côté, mais il n’y a que trois vaisseaux positionnés en haute orbite et quelques chasseurs en patrouilles en basse orbite. Les deux frégates sont introuvables.
- Bien, il faudra s‘attendre à une tentative de contournement. Faites nous aller à proximité de la planète, orbite moyenne, en laissant la planète entre nous et le croiseur.

Le 486-B fut pris de quelques secousses quand les moteurs slm préchauffèrent, puis, la détonation.
SR388, dans le système solaire Zebes, est devenue pleinement visible à la sortie du bon. Le Capitaine garda un œil sur les holo tactiques disposés entre son poste et le pilote sur une large surface sur la passerelle. Les deux corvettes pirates en faction commencèrent à communiquer avec le croiseur comme l’informa Sinclaire. Ce temps de réflexion, quant à attaquer à vue ou non, était le moment essentiel de la première partie de la stratégie. Il faut que le tanker, - qui venait d’effectuer son saut, d’après Sinclaire, à l’instant, - puisse faire le bond entre eux et la lune, à moyenne orbite, il ne saurait aller plus proche.

Durant ces quelques minutes durant lesquelles les moteurs slm du tanker préchauffaient, une corvette sans pavillon était à la merci de vaisseaux pirates ; il n’y avait aucun bruit sur la passerelle, ni ailleurs dans le 486, sinon les signaux qui émettaient quelques bruits. On pourrait presque croire que Corinth, l’IA, partageait ce moment de tension.

Dans un éclair, le tanker apparu. La deuxième partie de l’opération allait commencer. Des signaux et des communications préenregistrées furent activés enter le tanker et le 486 alors qu’il entama de se rapprocher du tanker, lentement mais surement. Les communications fictives devaient laisser croire à une opération de contrebandiers. Seulement, sur la projection holo tactique, les 2 points rouges les plus proches se mirent en position de combat, en se rapprochant. Les deux frégates elles-mêmes étaient très éloignées l’une de l’autre. Bien que plus petite que la Terre, SR388 restait un gros corps stellaire, et trois bâtiments ne suffisaient pas à la couvrir de manière optimale.

Ils n’attaquaient pas. Les mouvements pirates continuèrent, très calmement eux aussi. Le croiseur, le vaisseau principal, lui, se dépêcha de contourner la lune pour avoir une ligne de visée. Il se dirigea en venant par le côté gauche du 486-B qui se dirigea droit dans l’axe de la lune, vers le tanker.

- Poussée maximale des moteurs !

Il fallait agir vite désormais. Le tanker fut ainsi rapidement rejoint par le 486k mais désormais, le combat allait commencer.

Sinclaire signala que trois bâtiments venaient de surgir du relai cosmodésique. Il fallait leur communiquer les coordonnées tactiques pour le bond slm qu’ils devraient effectuer. La flotte s’était séparée en deux groupes, ou le serait très bientôt : sur la gauche du 486, il y avait la première corvette, et il y aura très bientôt le croiseur en position de force ; sur la droite, il n’y avait que la deuxième corvette. Les frégates pirates restaient invisibles quelque part.

Les coordonnées fournis aux alliés faisaient en sorte que le GSI se place entre le 468 et la corvette à leur gauche. Wilson devrait se mettre entre le 486 et la corvette de droite. Lui et le GSI assurait ainsi un couloir entre le tanker qui allait ouvrir les containers, et la lune. Quant à Makkariel, il devra assurer un assaut sur la corvette pirate à droite du 486. Ce côté servira de zone de repli une fois les navettes parties.

Le tanker, une fois le 486 dans la zone de proximité programmée, ouvra les containers. Des tonnes de débris de petites et moyennes tailles se déversèrent sous l’impulsion d’air comprimé afin d’accélérer leur courses. Des navettes vides furent même relâchées. Parmi la quarantaine de containers, rangés de part et d’autres d’une longue colonne centrale sur deux rangées, se cachaient 11 navettes menées par Rowland Taylor en communication directe avec Darkwave.

Des tirs de lasers commençaient à pleuvoir dans le nuage de débris. Sinclaire avait activé des balises éparpillées parmi les débris, équipés de codes d’identification civils et militaires. Le 486 se place à proximité du tanker, entre lui et la lune, dans le nuage de débris, grâce au talent de son pilote.

- Ils ont attaqué le GSI qui commence à subir des dégâts. Wilson annonce lui aussi des tirs sur le Orleans. Makkariel a commencé son assaut, informa à voix haute Sinclaire.
- Corinth, transmet à Taylor la meilleure trajectoire à suivre dans les débris. Taylor, écoutez-moi : vous allez suivre point pour point le trajet que vous allez recevoir, il vous assurer d’éviter les plus gros débris sans vous faire sortir des débris. Je resterai côté bâbord pour faire converger sur moi les tirs. Vous parviendra en peu de temps au bout du nage de débris, et là, toutes les navettes devront filer le plus rapidement possible vers la lune ! Je ne vous quitterai pas. Allez-y !

Sans aucun accusé de réception, les navettes surgirent et se mirent en fil avec en tête celle de Taylor. Le 486 alluma ses moteurs et se plaça à leur gauche. Des débris furent projetés par son passage. Des explosions se firent plus étincelantes en provenance de la frégate du GSI. Le croiseur des Nocturne venait d’entrer dans la danse. Son principal rayon faisait feu.

- Capitaine, on essaye d’ouvrir un canal de communication… c’est… l’amiral de flotte pirate.
- Coupez-les. Pour le moment il n’y a rien à lui dire, on exigera qu’elle se rende plus tard.

Une fois la fin du nuage de débris atteint, le 486 se déporta d’un coup sur sa droite en gardant le cap vers la lune. Le Capitaine fut presque éjecté de son fauteuil et projeté sur sa gauche par ce mouvement brusque et inattendu de son pilote. Mais avant de poser la question, il vit apparaître sur la projection holo tactique devant lui un groupe de chasseurs pirates venant droit sur eux.

Il comprit que Logan s’était positionné en bouclier avec dans le sillage du 486 la file de navettes dont les moteurs crachaient.

- Boucliers avant pleine puissance, Feux, feux, feux ! hurla le capitaine

Aucun des chasseurs ne semblait vouloir dévier de sa trajectoire. Les chefs de file prirent des tirs de plein fouet. Les suivants eurent le temps de s’écarter de la trajectoire alors que deux chasseurs fermant la file s’empalèrent contre le 486 et explosèrent sur ses boucliers.

- Boucliers avants à 16%, annonça Corinth.

Les chasseurs eurent le temps d’envoyer eux aussi des tirs.

- Capitaine, si nous allons plus loin nous rentrons dans l’atmosphère, annonce le pilote. Notre angle d'approche est trop important !
- Tenez encore un peu !

Par la baie on pouvait commencer à voir la formation de flammes.

- Capitaine... !!

Darkwave avait le regard plongé sur la projection holo tactique. Après quelques secondes de silence qui apparurent une éternité au pilote, il s’entendit recevoir l’ordre de virer immédiatement à tribord et de rejoindre la zone de repli.

- Boucliers arrières pleine puissance !

Il anticipa la filature des chasseurs qui avaient fait volte-face et qui commençaient à le canarder.

- Capitaine… commença Sinclaire.
- Boucliers arrières à 52 %, annonça Corinth.
- Capitaine ! reprit Sinclaire. Taylor nous annonce qu’ils ont pu pénétrer dans l’atmosphère. Une perte est à déplorer. Les autres sont indemnes ou légèrement touchés.

Darkwave se repositionna dans son fauteuil.
Ça ne faisait que quelques minutes que la bataille avait commencé. Mais sa première mission était terminée.

Il faudra désormais contenir les pirates le temps de la résolution de la mission au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shen Zaï Eoin

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 07/06/2010
Exprimez-vous! : À feu et à sang !

Identité
Race: Turienne
Planète natale: Kaon-Tau, colonie Turienne
Profession / rang : Amirale de la flotte pirate de Nocturne

MessageSujet: Re: NEMESIS: Une arrivée mouvementée [introduction] TRFS   Jeu 5 Aoû - 22:06

La flotte pirate avait stationné près de SR-388. Des centaines de corps spatiaux ballottant au gré de leur orbite gênaient les vaisseaux et la visibilité de leur occupants.
De petits rochers recouvert de glace se fracassaient contre le blindage du Nocturne. Ce croiseur, d’origine Turienne, ressemblait à une forteresse volante. Il faisait un peu plus du double de la taille du vaisseau d’At-aer. Son gabarit ne rejoignait pas celui d’un cuirassé, mais son impact sur un champ de bataille était le même. S’il n’inspirait pas la terreur, c’est qu’un navire plus conséquent encore était son adversaire.
L’impression de puissance qui en ressortait n’était pas seulement dû à sa taille, mais aussi à son armement. Il possédait des batteries IEM, une dizaines de canons laser tournés vers la flotte concilienne, des canons tracteurs et une dizaines de tubes lance-missile. Ce qui attirait le plus l’attention était un immense canon fixé à sa coque. Était-il là à simple fin dissuasive ou bien ce canon était-il réellement fonctionnel ? Pour finir, un léger scintillement indiquait la présence de son bouclier.
En plus du Nocturne, deux frégates, beaucoup moins armées et beaucoup plus petites stationnaient non loin de la planète. Le capitaine Darkwave pu y reconnaître une frégate de reconnaissance de l’alliance, le SSV-Novalis qui avait été repeint pour que l’avant de sa coque forme une immense mâchoire de requin. Il avait aussi été ré-armé en conséquence et son profil filiforme laissait à présager que c’était un vaisseau très rapide. Ensuite venait un vaisseau d’origine Asari, l’Echoes-5, beaucoup moins redoutable. C’était à première vue un vaisseau laborantin qui avait été armé de roquettes et de canons laser.

Dans le confort de son fauteuil, Shen Zaï avait une vue périphérique de l’espace. Elle jubilait. Sa flotte était répartie aux quatre coins de l’astéroïde, à le défendre comme le lui avaient conseillées les voix. Un hologramme apparut subitement devant Shen Zaï. C’était une Drell à l’air fatiguée qui dessinait des plans sur un datapad. Elle tourna sa tête vers sa supérieure et la salua. Les mandibules de la reine des pirates auto-proclamée sursautèrent. Elle avait donné l’ordre à Siam de la prévenir uniquement si les capteurs situés sur le relais cosmodésique du système détectaient une arrivée intrusive.
-Madame. Quatre vaisseaux viennent de passer le relais cosmodésique. Il semblerait…, un bip du côté de la scientifique détourna son attention. …pardonnez-moi. Cinq vaisseaux.
-Tu as fait un scan complet de chacun des vaisseaux, j’imagine ?
-Désolée, madame. Je n’ai pas eu le temps d’installer un matériel plus conséquent.
-Aucune autres informations à leur sujet, à part leur nombre ?
-Aucune, madame.
-Très bien, tu peux disposer, avait-elle dit avec un geste de la main éloquent. Et informe le capitaine Rodriguez et le capitaine Kolm de se tenir prêt pour la manœuvre.
Siam n’attendit pas plus longtemps et se déconnecta.

Ce fut un unique vaisseau qui brisa la tranquillité du lieu. Shen Zaï détestait les intrusions. En temps normal, elle aurait pilonné ce pilote imprudent qui avait osé respirer le même air qu’elle, même s’il n’y avait pas d’air dans l’espace. Mais ces temps-ci, rien n’était très normal chez Shen Zaï.
-Qu’en pensent nos appareils, messieurs ?
Un humain vêtu d’une armure légère et présent aux côtés de son chef s’empressa de lui répondre.
-Nous faisons face à un vaisseau dont l’identification est impossible. Malgré son air misérable, il possède un armement digne d’une corvette de combat, madame.
-Un seul vaisseau ? Je suis certaine que les cinq sont liés. Ce doit être une médiocre tentative pour détourner mon attention.
Elle caressa son menton, sûre d’elle. Les voix l’avaient prévenu d’une possible intrusion. Elles murmurèrent de nouveau dans son esprit, des paroles pleines de sagesses, pleines de bon sens. Un sourire carnassier illumina son visage.
-Pathétique. Regardons leur manœuvre. Ils ne sont certainement pas arrivés ici pour décorer le système, dit-elle en claquant dans ses mains d’amusement. Ils veulent jouer avec nous, alors préparons-leur une petite surprise. Faites charger le Turbolaser.
Alors qu’une lumière peu engageante illuminait de plus en plus l’énorme canon qui ornait le haut de la coque du Nocturne, la flotte resta statique, attendant le prochain mouvement du croiseur. La suite fut assez rapide ; un vaisseau-cargo sortit d’un vol SLM entouré de la frégate du GSI, de la corvette de Makkariel et du vaisseau d’Ethan. Le cargo ouvrit la totalité de ses soutes, ce qui propulsa un nuage de débris. Les senseurs du Nocturne détecta une quarantaines de vaisseaux caché aux seins des débris. Un des timoniers du croiseur s’en inquiété, soucis que Shen Zaï balaya d’un revers de main.
-Autant de vaisseaux dans ces containers ? Réfléchis, imbécile. Ils veulent qu’ils atterrissent sans dommages sur la planète, nos scanners sont simplement trompés par des échos fantômes. Je ne crois pas pouvoir leur donner ce plaisir, malheureusement. Visez à l’aveugle dans les débris.
Les deux frégates les plus proches des vaisseaux adverses ouvrirent le feu dans le nuage de débris avec leurs canons lasers. Certains tirent ricochèrent contre la plupart des débris, d’autres égratignèrent le bouclier du 486 et des autres vaisseaux en présence, utilisés comme bouclier pour protéger les chasseurs.
-Je veux voir l’effarement sur leur visages mais laissez-les mourir à petit feu sur la planète, ce serait dommage de les priver de ce plaisir, dit Shen zaï en éclatant de rire. Un rire sadique.
La totalité des vaisseaux sortirent du nuage de débris. C’est à ce moment-là que le Turbolaser fut prêt à tirer. La Turienne ne se priva pas de se plaisir et donna l’ordre.
Un énorme rayon phaseur sortit du Nocturne et évolua à la vitesse de la lumière jusqu’aux regroupements de chasseurs. Ils n’eurent même pas le temps de tourner la tête que déjà celui-ci fit ses premiers dégâts en transperçant le Night Prowler en deux, le vaisseau de Kylar, le détruisant sur le coup. L’explosion se répercuta sur l’Albion 701 qui trembla sous le choc, ayant eu des dégâts moyens sur sa coque.
Le canon tourna pour changer la trajectoire du rayon, qui agit comme un fouet. Il toucha dans la foulée la navette du GSI dont la coque se déchira. Les systèmes de survie se mirent rapidement en place et le champ de force protégea les Galariens d’une dépressurisation brutale et mortelle. Ce vaisseau pouvait encore tenir le coup jusqu’à l’atterrissage mais ne pourra vraisemblablement pas re-décoller. Le même sort fut réservé au vaisseau de transport de Tael et Birmos.
Le Vassal, ou se trouvait Kashim et Kit karkov, fut ébranlé pour avoir frôlé de près le rayon. Il termina sa course en touchant sommairement l’Adam Malkovich par en-dessous. Samus, qui l’avait vu venir, avait de peu évité de se faire couper en deux. Cependant, les commandes du vaisseau et toute l’électronique furent HS car l’alimentation générale avait été détruite. Heureusement, la Quarienne avait prévu une alimentation secondaire qui réactiva les systèmes de secours et les commandes manuelles du vaisseau. Kada, qui s’était fait éjectée sous le choc, jura en montrant son poing au Nocturne tout en se massant l’arrière du crâne ou commençait à poindre une bosse.
-Enfoirés de pirates !
L’avarie se finit lorsque le phaseur perdit de sa puissance. Il avait de nouveau besoin d’être rechargé. Son rayon perdait rapidement du diamètre et il ne devint plus qu’un fil luminescent avant de disparaître totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quar-X

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: NEMESIS: Une arrivée mouvementée [introduction] TRFS   Jeu 5 Aoû - 23:24

Du haut de sa flèche, le quar-x observait l'évolution du combat spatial. Ses yeux étaient partout, dans chaque général de nocturne. Une quasi omniscience qui lui permettait de diriger sa flotte comme un seul homme, une entité parfaite et coordonnée.

La créature calma les ardeurs de Shen Zai. En temps normal, la pirate aurait descendu toutes les navettes. Le Quar-x avait d'autres projets. Les petits vaisseaux pénétrèrent l'atmosphère rapidement, se posant sur le sol rocailleux du desert. Certains avaient été abimés par le tir du Nocturne mais tous les pilotes réussirent à tenir le cap. L'atterrissage fut parfois rude.

Si elle l'avait pu, l'aberration aurait esquissé un sourire de satisfaction. Elle regardait patiamment ces petites boule de feu descendre dans l'atmosphère puis, une fois que toutes furent au sol, elle se releva de toute sa taille et s'élança avec une vitesse halucinante en direction de la zone d'atterrissage, frôlant tel un chasseur les frondaisons de la jungle.


"Pas trop secoué?" S'enquit Colan auprès des deux commandos de galariens. Il se leva et s'extirpa de la carcasse du vaisseau. Il s'étaient craché à une centaine de mètre de la zone d'atterissage. Les soldats du GSI sortirent à leur tour sous le soleil brulant. Le lieutenant s'approcha du cockpit pour constater que le pilote n'avait pas survecu. Il baissa la tête, abattu. Ce héros avait réussis à tous les sauver mais n'avait pas eu leur chance. Il prit le temps de sortir son corps et de lui rendre les derniers honneurs.

Les autres membres des commandos se postèrent autour des vaisseaux posés. Le drift quant à lui reposaient désormais dans un immense brasier. Plusieurs membres de l'expedition se dépéchèrent d'aller éteindre les flammes et de tenter de trouver des survivants... en vaint.

La voix de Krax Birmos retentit, maudissant le tas de feraille et leur sort. Ils avaient perdu une grande partie de leur équipement. Il deterra Tael, à moitié assomé et la visière noire de suie, dont les jambes dépassaient du sable. Les autres firent le tour de la carcasse du vaisseau pour les trouver tous les deux saints et saufs.

Après avoir constaté que les seules pertes se trouvaient être Kylar Stern et le pilote du GSI, le groupe se reforma pour que les ordres soient donnés avec précision.

Le quar-x atterrit avec la délicatesse d'un météore auprès du groupe. Personne ne l'avait vu venir avec une telle vitesse. Il se releva dans le petit cratère d'impact qu'il venait de créer. Déjà les mercenaires et soldats les plus véloces arrosaient l'ennemi d'un feu nourri.

La créature eut un rire démoniaque et avança sans être inquiété. La plupart des tirs ricochèrent sur sa barrière biotique, le reste fut absorbé par son corps. Samus constata d'ailleurs qu'elle n'avait plus tout à fait le même depuis leur première rencontre, celui-ci était à la fois plus sombre et plus translucide. De même, le rouge était plus atténué et son corps était strié de veines bleues dans lequel de l'ézo circulait, visible à l'oeil nu.

Les galariens formèrent un cordon et plusieurs roquettes explosèrent sur la cible, sans aucun effet. Bien vite, certains cessèrent le tir, voyant que cela était inutile. La créature resta debout a fixer un a un les personnes présentes. Puis, elle joignit ses mains et concentra son energie. Plusieurs crurent que la fin de leur vie était proche. Le Quar-x se recroquevilla tel un embryon, cumulant de la puissance. L'air autour de lui vibrait au point de faire souffrir les tympans des mercenaires. Plusieurs se tinrent le crâne de douleur. De l'ezo se cristalisa autour de la créature petit à petit.

Puis, tout se passa très vite, le Quar-x se redressa et ecarta ses membres, projetant une nuée de dards autour de lui, pénétrant le corps de chaque personne en présence. Une violente douleur cranienne s'empara d'eux, et tout le monde perdit connaissance.

Le Quar-X lévita en regardant satisfait tous les corps inertes. Il se posa auprès de Samus et approcha sa main du casque de la chasseuse de prime. Mais il la retira avant d'entrer en contact avec. Elle eut de nouveau un rire surnaturel et repartit comme elle était venue, retournant à sa forteresse dans les montagnes.


"Samus?... Samus! Eh! T'arrête de roupiller oui?! C'est pas le moment de se faire dorer au soleil!" La voix du drone se faisait de plus en plus inquiéte bien que les signes vitaux de la quarienne soient stables.

"EH P'TITE DAME!"

La quarienne ouvrit les yeux brusquement. La lumière l'éblouit et elle mit du temps à retrouver sa vision normale. Elle avait l'impression qu'un demi-million de Pyjaks se castagnaient dans sa tête. Elle réussis à se mettre assise. Son pouls était particulièrement rapide. Elle fit le ménage dans son esprit confus et se rappela des derniers événement. Elle constata qu'autour d'elle, tout le monde était encore inconscient.

Elle s'empressa de rejoindre Kada et de la secouer.


"Aouw... Je t'ai connu plus douce..." fit l'asari en faisant une grimace, se massant l'arrière du crane. La quarienne la pris dans ses bras, témoignant de l'inquiétude qui l'avait prise.

"Qu'est ce qu'il s'est passé?" grogna la chasseresse comme si elle venait de se reveiller un lendemain de cuite.

"J'aimerai bien le savoir. La créature est venue, et elle nous a laissé en vie. Je ne comprend pas."

"Tant mieux il sera plus simple de lui botter le cul si on est en vie." badina la compagne de la quarienne. Celle-ci esquissa un léger sourire. Elle n'était pas dupe sur leur état de santé.

Elle se laissa retomber en arrière et eu le malheur de s'appuyer sur un dipturus enfouis sous le sable. Celui-ci n'appreçiant que moyennement d'être déranger décolla sans crier gare, surprenant la quarienne. Aussi lança t'il directement une attaque en piqué qui aurait dû trancher le bras de la chasseuse de prime mais qui fut stoppé... par une barrière biotique. L'animal rebondit et s'en alla sans demander son reste.

La chasseuse de prime manqua de s'étouffer.

"Eh! Depuis quand tu sais faire ça?" demanda Kadararan au moins autant surprise que Samus.

"Les quariens n'ont jamais sût faire de la biotique..." fit la quarienne d'un air sombre, faisant apparaitre une aura bleutée autour de son bras. "Ca ne me dit rien qui vaille. Il vaut mieux être prudent. C'est surement un coup du quar-x." conclut la chasseuse de prime.

Peu à peu les membres de la troupe se réveillèrent, pestant pour la plupart contre les élancements de leur boite crânienne. Plusieurs constatèrent rapidement leurs nouveaux pouvoirs. La quarienne les somma d'arrêter et de se montrer raisonnable.

Préférant ne pas perdre de temps, tout le monde fut rassemblé. Les groupes furent dévoilés et les ordres confiés. Un meneur fut désigné pour chaque escouade. Ainsi, Rowland ménerait le premier groupe vers le canon désigné sous le numéro 1 sur la carte tactique. Il devrait ensuite rejoindre la forteresse et désactiver le bouclier une fois à l'intérieur. Le deuxième groupe serait mené par Samus et prendrait la route la plus directe vers la forteresse, détruisant au passage le canon numeros 2. La quarienne avait un compte à regler avec son double maléfique et ne voulait laisser personne d'autre qu'elle et kadararan pour s'en charger.

Enfin les mercenaires au tissu jaune formeraient un groupe devant detruire les canon 3 et 4. Le chemin le plus long dans la jungle mais comme il était composé de krogans, il était le plus apte à mener à bien cet objectif et à survivre jusqu'au bout. Pour éviter tout soupçon quant à l'affiliation de Kit avec Samus, il ne fut pas nommé chef du groupe. La quarienne ayant une certaine sympatie pour le krogan ayant fait un barbecue, le jugeant également plus apte à écouter les conseils de kit, le nomma chef de la troisième section. Elle comptait sur le drell pour reussir à les tenir éloignés et qu'ils reussissent leur objectif malgré tout important pour la fin de la mission.

Sans laisser le temps aux mercenaires de réagir et pour couper court à toute protestation, la quarienne, après avoir conseillé une dernière fois de se méfier de ces nouveaux pouvoirs biotiques, partit avec son groupe directement en direction du nord est. Rowland quant à lui partit vers le nord. Le dernier commando pris la direction de l'est sous les ordres de Krax Birmos.

Peu de temps après leur séparation, le ciel s'assombrit; le dipturus précédemment dérangé à la tête d'une nuée de ses congénéres.


[HRP: La suite dans chaque RP de groupe. Ils seront ouverts une fois que j'aurai établit les régles concernant la corruption.
Chaque membre de l'expédition terrestre gagne cette carte:]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NEMESIS: Une arrivée mouvementée [introduction] TRFS   

Revenir en haut Aller en bas
 
NEMESIS: Une arrivée mouvementée [introduction] TRFS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée mouvementée et compagnie inattendue
» Arrivée mouvementée
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes inconnus.-
Sauter vers: