Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Lorek] Mission de sauvetage

Aller en bas 
AuteurMessage
Gwen Cooper

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 30
Localisation : L'espace... Ultime frontière.
Exprimez-vous! : It's will be legend... Wait for it. ...dary !!!

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Ingénieur et militaire / lieutenant

MessageSujet: [Lorek] Mission de sauvetage   Ven 20 Aoû - 10:54

« Commandant. Nous venons de franchir le relais et arriverons dans une heure sur Oméga, sans le moindre souci a priori. Bref… nous recevons une communication du SSC. Je vous la passe ? »
« Qui est-ce ? »
« Le capitaine Torin. »
Gwen abandonna le dossier du fauteuil sur lequel elle était accoudée, et pris la direction de son bureau.
« Très bien. Passez le moi dans mon bureau, Jasper. »

Elle longea rapidement la passerelle est du vaisseau pour rejoindre ses quartiers. D’un geste nonchalant, elle ouvrit la communication et se jeta dans son fauteuil.

« Il y a un problème capitaine ? »
« Non, mais j’ai bien failli attendre lieutenant. Répondit celui-ci d’un ton agacé. Bref, je ne viens pas pour vous rappeler les enjeux de cette mission. »
« Je crois les avoir cerné, en effet ! Mais je suppose qu’il y a du neuf ? »
« Oui. Nous venons de localiser votre cible. Le groupe qui l’a enlevé s’est replier dans une petite station sur Lorek. J’imagine qu’ils seront sur leurs garde, alors ne foncez pas tête baissé Cooper. »
« Comptez sur moi Capitaine. »
« Fin de transmission. »

Gwen pianota sur l’intercom pour mettre fin à la communication et tira vers elle trois pads posés sur son bureau. Elle les parcoura - pour la cinquième fois - depuis son départ de la Citadelle, y cherchant le petit truc qui pourrait la pousser à engager les titulaires de ces CV. Un brin agacée, elle les reposa et quitta la pièce pour se rendre à l’armurerie. Sur le chemin, un « Salutations commandant. » la tira de ses pensées.

« Ah ! Bonjour Valadius. Vous vouliez me parler ? »
« Oui. Vous serez ravie de savoir que les réparations et améliorations apportées au vaisseau sont terminées et que tout fonctionne à merveille. »
« Tant mieux ! Parce que mis à part ces foutus mercenaires, on ne sait pas trop à quoi nous auront à faire. Et je préfèrerai éviter tout combat inutile. Bref…»
« En parlant de combat, commandant. Nos effectifs sont faibles. Avez-vous…
« J’ai déjà parcouru un bon nombre de candidature, et aucune ne me semble répondre à mes attentes. Vous devriez peut-être jeter un œil au fichier des candidats et me soumettre les CV que vous aurez retenu. »

Le turien jeta un regard inquiet à la jeune femme à ses côtés, avant d’acquiescer à sa demande d’un « Oui, commandant. » peu enjoué. Une communication du timonier sortit la jeune femme de ses souvenirs.

« Nous sommes en orbite autour de Lorek commandant ! »
« Très bien. Lancez des scanners de la planète, et convoquez tout le monde dans la salle de briefing. Je veux un rapport de la situation sur Lorek dans 10 minutes.

Vingt minutes plus tard, le briefing aboutit à la formation de deux petits commando. L’un chargé de faire diversion, pendant que les autres irait récupérer la cible.
« Pour éviter de nous faire repérer par les vigiles et d’endommager le vaisseau je propose que nous atterrissions ici. Cela vous laisse une dizaine de kilomètres à parcourir jusqu’au camp des mercenaires. Je vous dépose et repars tout de suite après.
« Très bien. Des suggestions Valadius ?
« Non.
« Si je puis me permettre commandant. Moi j’en ai une.
« Docteur. répondit Gwen, en faisant un petit signe de tête pour lui donner la parole.
« Eh bien. L’atmosphère de Lorek est très loin de convenir aux espèces vivantes ; qu’elles soient humaine ou turienne. Je vous suggère d’emporter avec vous l’équipement nécessaire au sauvetage de votre homme et…
« Il n’est pas question de s’encombrer sur un voyage aussi long ! Surtout si nous devons opérer vite et discrètement.

Tout le monde observa la jeune galarienne, un peu surpris par son intervention et son assurance.

« La prochaine fois, attendez au moins que la personne ait fini de s’exprimer Varlyin.
« Euh… euh… oui commandant. bafouilla-t-elle.
« Cela dit. Elle a raison. Navrée docteur, mais nous ne pouvons nous encombrer ainsi. Nous trouverons de quoi faire sur place. La réunion est terminée.

Le Lorrain se posa sur Lorek aux coordonnées convenues. L’équipe débarqua dans une clairière assez grande, au milieu d’une épaisse masse de végétation ; et les deux commando armés, entamèrent leur marche jusqu’au camp.

« Test. Test. Vous me recevez M. Hipkinson ?
« 5/5 commandant. Je vous préviendrai au moindre signe d’agitation chez l’ennemi.

Le groupe progressa assez vite, tout en restant sur ses gardes. Les mercenaires étaient une chose ; les créatures qui peuplaient la planète, une autre. Leur traversée se passa sans encombre, et au bout de deux bonnes heures ils arrivèrent en lisière de la forêt.

« Jasper, transmettez nous le plan du complex.
« C’est fait commandant.

Gwen ouvrit un projection holographique réduite du complex avec son omnitech, pour le présenter au reste de l’équipe.

« Qu’en pensez-vous ?
« Je ne sais pas commandant. Ca ne m’a pas l’air très fortifié, mais nous ne ignorons combien ils sont…
« Commandant ? J’ai déjà quatre groupes en visuel, et ça ce n’est que pour l’entrée ouest du camp…

Après avoir jeté un coup d’œil avec les jumelles, Gwen réexamina le plan.

« Bon ! Valadius, prenez Varlyin avec vous. Vous vous occupez de cette entrée ? Nettoyez moi tout ça, mais soyez prudent. Alent’rhiell, venez avec moi. Gwen coupa la projection et contacta le vaisseau. Jasper situation porte nord.
« Un petit groupe d’homme commandant, et je crois détecté de l’armement lourd. Peut-être une tourelle… J’essayerai d’étayé mon rapport d’analyse une fois que vous serez arrivé.


« Très bien. On garde le contact. En avant.


Dernière édition par Gwen Cooper le Lun 23 Aoû - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ter-aelis.forumotion.com
Arun Valdran



Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 27
Localisation : Derrière toi...Et il est déjà trop tard. Haha.
Exprimez-vous! : Hello, dead people !

Identité
Race: Turienne
Planète natale: Vaisseau mercenaire
Profession / rang : .

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Lun 23 Aoû - 12:18

-"3000 crédits, c'est à prendre ou à laisser. Maintenant, si tu continues à me faire chier, je vais rapidement t'envoyer voir ailleurs !"

-"Ca va, ca va ! Je les accepte moi tes 3000 crédits, vieux con. Où j'vais ?"

-"Va parler au butarien là-bas, il te donnera les détails de la mission maintenant dégage !"

Arun grogna à part elle tout en se promettant de lui faire ravaler ses dents le jour où elle en aurait l'occasion. Elle ne prendrait pas de gants d'ailleurs. Rien qu'à cette perspective, sa mauvaise humeur se dissipa. Elle se campa en face du butarien, pleine d'assurance.

-" Je viens pour la mission sur Lorek."

-"Hum ? Ah...Ouais. Une turienne. Mouais. On te débarque sur Lorek et vous vous chargerez de protéger le complexe où vous serez et la personne qui s'y trouve. On la veut bien vivante."

-"C'est qui cette personne ?"

-"Un enfant de putain qui croit pouvoir s'en tirer en vendant les Soleils Bleus au SSC. On a réussi à le coincer, on compte le ramener à la maison ahah. Il ne doit donc pas mourir...Pour l'instant.
Seulement, il a échangé ses infos contre une protection du SSC. On ne sait pas vraiment s'ils vont l'aider mais c'est la seule chose à laquelle vous pouvez vous attendre."


Arun haussa les épaules, elle n’avait rien contre le SSC. En réalité, elle n’avait de griefs envers aucune personne, ni aucune race de la galaxie, elle en avait juste après ceux qui essayaient d’écourter sa vie. Ainsi, ce n’était pas par choix qu’elle tuait mais par besoin. En effet, lorsque l’on erre dans la galaxie, sans but et sans travail fixe, le manque d’argent se fait très vite ressentir. Or, le travail de freelance assure un revenu, certes aléatoire mais c’est un revenu quand même…Si l’on survit. La plupart des gens savent ce qu’ils font lorsqu’ils s’engagent chez les mercenaires. La plupart…Un nombre incalculable de naïfs sont morts en croyant se payer une bonne tranche de rigolade en rejoignant les freelances d’un quelconque groupe de mercenaires. Quant à ces factions mercenaires, il ne s’agit là que d’un ramassis de déséquilibrés qui n’ont rien trouvé de mieux dans la vie que de se foutre constamment sur la gueule pour tout un tas de raison qui échappe au commun des extraterrestres. Cela dit, les déséquilibrés sont légion dans la galaxie car les mercenaires ne manquent jamais d’hommes. Arun ne niait pas en faire partie. Quelque part, il faut avoir une certaine instabilité mentale pour accepter une mission suicide, y survivre et continuer à en accepter.
Toutefois, Arun avait bon espoir de se voir affecter à une mission tranquille. Depuis peu, elle aspirait à plus de constance dans sa vie et commençait à se lasser des mercos. Mais la paix a aussi un prix. Voilà pourquoi elle s’ennuyait à bord d’une corvette des Blue Sun. Durant le trajet, un humain avait tenter de l’approcher, en vain. Elle l’avait calmement envoyé voir ailleurs et celui-ci, vexé de sa réaction, l’avait provoqué. Il avait écopé d’une humiliante correction mais gardait le mérite d’avoir réussi à occupé Arun pendant le voyage.
Sur Lorek, on les sépara en huit commandos. Quatre furent disposés à l’entrée principale située à l’Ouest et un autre à la porte Nord près de la tourelle. Les autres, dont celui de la turienne, restèrent à l’intérieur sur l’ordre du chef d’opération.

*Super ! Je n'aurais donc pas le plaisir de canarder les premiers mecs du SSC qui tireront sur notre position. Raaaah...Me voilà bonne pour attendre les premiers morts de notre côté.*

Toute à ses pensées, Arun ne remarqua pas la caisse de munitions qui heurta sa jambe. Elle reprit son équilibre pour éviter d’embrasser le sol et jeta un coup d’œil autour d’elle pour s’assurer que personne n’avait remarqué sa maladresse. La turienne s’inquiétait pour rien car une grande vague d’agitation envahissait le complexe depuis que des bruits de combat se faisaient entendre au dehors. Agitation qu’Arun avait du temps, encore une fois, à remarquer.

-"La porte Ouest est attaqué, capitaine. Les commandos tiennent la position mais nous avons trois pertes. Deux hommes, capitaine. Ils harcèlent nos hommes sans nous laisser leur rendre la pareille !"

-"Maintenez la défense, nous allons régler ce problème."

L’humain mit fin à la transmission et ordonna à son commando d’embarquer le prisonnier et de fuir par la porte Nord, en ignorant les appels à l’aide des unités à l’Ouest.

-"Chef ! La porte au Nord aussi est attaquée. On a perdu tous nos hommes et la tourelle est sévèrement endommagée."

-"ET MERDE ! Toi là ! Va me débarrasser de ces gêneurs !"

Enthousiaste, Arun suivit son chef de commando et les trois extraterrestres sortirent pas la porte Nord. Dès l’ouverture des portes, ils essuyèrent des rafales de tirs qui les forcèrent à se mettre immédiatement à couvert. Planquée derrière la tourelle, la turienne jeta brièvement un coup d’œil sur les ennemis pour se rendre compte des effectifs. Ils étaient deux, humain et quarien. Elle réfléchissait à une manière de les abattre lorsque les canons de la tourelle lâchèrent.

-"Ca sent mauvais tout ça..."


Dernière édition par Arun Valdran le Mar 24 Aoû - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Cooper

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 30
Localisation : L'espace... Ultime frontière.
Exprimez-vous! : It's will be legend... Wait for it. ...dary !!!

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Ingénieur et militaire / lieutenant

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Lun 23 Aoû - 17:07

Au milieu de ce champ de bataille, Gwen parvenait à peine à se faire entendre de son coéquipier. Par chance, les tirs adverses couvraient les ordres qu’elle hurlait à la radio.

« Valadius ! Ici Cooper ! Nous essuyons un feu nourrit. Qu’en est-il de votre coté ?
« Nous tenons. Ils sont nombreux, mais nous avons l’avantage du terrain et un très bon couvert. Il vous faudra encore longtemps ?

Gwen se colla dos à une des caisses de marchandise et jeta un rapide coup d’œil. La tourelle semblait bien amochée, mais d’ici elle n’aurait su dire si elle était hors d’usage. En revanche, le sas d’entrée du complexe ne cessait de déverser ses troupes.

« Non, ça ne devrait plus être long ! A mon signal, foutez le camp d’ic… un coup de feu assourdi quelque peu le turien, tandis que Gwen abattait un butarien. Saleté de merco ! Barrez-vous de là, dès que je vous en donnerai l’ordre, c’est compris ? Cette fois-ci, ce fut une voix plus claire et douce qui répondit.
« Valadius est blessé, une de ces saloperies vient de lui loger une balle dans l’épaule ! Un repli semble désormais risqué. Nous tiendrons la position aussi longtemps que possible !
« On va voir ce qu’on peut faire pour vous aider ! Fin de transmission.

Gwen donna un grand coup de poing dans le sol sous le coup de la colère.

« Rah ! Pas encore ! Il n’est pas question que ça se répète…
se parlant à elle-même, elle revit devant ses yeux les corps de ses anciens collègues, tués lors de la dernière mission. Là ce n’était plus le soldat qui pensait, mais bel et bien la jeune femme. Les soldats on en trouve à la pelle, mais des amis comme ceux qu’elle avait trouvé en chacun de ses coéquipiers ; il serait plus difficile de les ramener. Ses oreilles ne percevaient plus la cacophonie des tirs échangés. Elle s’était perdue dans ses pensées depuis un bon moment, quand une main fine agrippa son épaule pour la faire basculer sur le coté. Elle releva doucement la tête et observa le quarien, d’abord sans comprendre ce qu’il lui disait.

« Gwen ! le quarien la secoua encore tout en débitant un flot de parole duquel en ressortit un vague plan de secour. Elle se ressaisit et se remit sur ses jambes.
« Je... je vous écoute…
« La tourelle ! voilà notre solution .
« Vous voulez rire ? Elle est hors d’usage… reprit-elle l’air agacé.
« Oui, oui. Mais je pourrai tenter de la programmer à distance et de provoquer une surcharge. s’il avait été possible de voir sous le casque d’un quarien ; à cet instant, on y aurait vu un large sourire.
« Ouffff… Très bien, je vais tenter de les forcer à se replier sous la tour pendant que vous manœuvrerez. Histoire d’en avoir un maximum.

Le quarien s’assit derrière la caisse, arme au sol et commença à bidouiller son omnitech. Gwen remotivée dressa son bouclier et fonça en avant vers le prochain couvert, tout en tirant à vue. Elle descendit trois mercenaires avant d’arriver à couvert, son bouclier presque à zéro. De là, elle disposait malgré tout d’une bonne vue d’ensemble. Il restait encore cinq ou six hommes en planque, dont quatre encore trop loin de la tourelle. Elle fouilla une poche de la jambe droite de son pantalon et en sorti une grenade. Elle lâcha son fusil et se lança dans sa programmation, tandis qu’un léger grésillement l’averti d’une communication en cours.

« Je suis prêt commandant ! A votre signal…
La voix empreinte de satisfaction, la jeune femme laissa échapper un « Voilà ! » et ordonna au quarien de patienter. Elle se releva et envoya presque aussi vite la grenade. Une explosion retenti, faisant sortir de leur trou 3 mercenaires. Alent’rhiell en descendit un, et les deux autres trouvèrent refuge derrière l’escalier d’accès de le tourelle.
« A vous de jouer Alent’rhiell !!!
*
* *

« Valryin, c’était quoi ça ? hurla le turien avant d’abattre un galarien qui venait de passer l’entrée nord.
« Ca venait de l’endroit ou se trouve le commandant je crois ! Les jumelles sur les yeux, elle chercha vaguement un indice de la situation, mais à part la fumée. Rien de plus.

Le doigt sur son oreillette Valadius tenta de joindre le deuxième commando, mais il ne reçu rien de plus qu’un long silence et des grésillements. Une pointe de colère monta en lui. Il chargea son arme de munition incendiaire et aligna les mercenaires, l’un après l’autre, se délectant du spectacle qui s’offrait à ses yeux. Un bal désorganisé de torche vivante se mit en place, tandis que la jeune galarienne s’efforçait de joindre son commandant.

« Allez ! Commandant, répondez !
« Crrrrshhh… m’entendez ?.. Alent’… va bien… entrés… complex…
« Communication brouillée. Répétez !
« Entrés….complex… radio endommagée… réparation…cours…
« Je savais bien que tout irait bien ! lança Valadius d’une voix réjouie, tandis que la galarienne l’observait l’air abasourdie.
« Oui. C’est sûr. Vous le saviez... répondit-elle sur un ton laissant percevoir une touche de moquerie.

*
* *

« La voie est libre ! On avance ! hurla Gwen, courant pour rattraper son coéquipier. Et la radio ?
« En cours commandant. Mais il me faudra encore quelques minutes.

« Attendez.

Elle attrapa le quarien par l’épaule pour le forcer à se cacher derrière un tas informe de débris. Les jumelles à la main, elle jeta un œil en direction de la porte, qui n’était plus qu’à quelques mètres, pour apercevoir un petit groupe de mercenaires en train de se replier. Il régnait un certain chaos dans lequel l’un d’entre eux semblait tout de même garder son calme : un turien dont l’armure d’un bleu sombre perturba un peu Gwen.

*… et cette assurance. Ce turien me rappelle quelque chose.*

« Allons-y.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ter-aelis.forumotion.com
Arun Valdran



Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 27
Localisation : Derrière toi...Et il est déjà trop tard. Haha.
Exprimez-vous! : Hello, dead people !

Identité
Race: Turienne
Planète natale: Vaisseau mercenaire
Profession / rang : .

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Mar 24 Aoû - 12:31

De côté, au sortir de la porte Nord, Arun, planquée derrière la tourelle, constatait les dégâts : le commando de garde était mort et la tourelle avait morflé. Soit ces freelances étaient encore plus mauvais que la normale, soit ces deux extraterrestres en avaient à revendre. Elle se surprit à sourire. Peut-être que cette fois-ci sa mission ne se limiterait pas à une simple partie de ball-trap.
Oui, la turienne aimait envoyer ses cibles dans les airs avant de les aligner.
Elle n'eut pas le temps de déterminer leurs capacités car la tourelle, sous laquelle elle se trouvait, explosa et balaya le commando venu en renfort. La turienne se ramassa brutalement au sol plus loin. Son bouclier avait encaissé une bonne partie des dégâts mais elle resta à terre un moment, étourdie par le choc. La vision floue, assourdie par la détonation, elle se releva péniblement. D'instinct, Arun tira en direction des assaillants pour couvrir sa retraite sans succès. Son arme avait elle aussi surchargée, hors d'usage elle la jeta au loin pour courir le plus vite possible se réfugier dans le complexe.
Elle avait fait des entrées plus spectaculaires que celle-ci. A peine sortie, elle s'était vue contrainte de rebrousser chemin face à ces deux espèces chétives extraterrestres. Elle soupira et ferma la porte Nord. A l'intérieur du complexe, le calme était relatif. Au prix de nombreuses pertes, la porte Ouest restait inaccessible aux assaillants. Arun se moquait complètement de côté là, elle allait débarrasser le plancher du SSC. Elle parcourut la salle du regard et s'empara de la première arme qui lui tomba sous la main puis se mit à couvert d'un côté de la porte Nord et l'ouvrit.

Allez, venez faire un câlin !

Arun s'accroupit et jeta un coup d'oeil au dehors, ils venaient de se mettre à couvert là où se tenaient les freelances il y a peu. Elle évita un tir de justesse mais ne put répliquer.
Quarien et humain se trouvait derrière la ligne de tôles, devant laquelle se trouvaient les corps sans vies de leurs victimes. De là, où ils étaient, ils pouvaient difficile prendre du terrain.
Le quarien fit sa première erreur, il sortit de son couvert pour tirer. Arun lui logea une balle dans l'épaule en lui arrachant un cri de douleur. Elle avait visé pleine tête mais sans succès, sa vision était toujours altérée et sa précision s'en ressentait. Ce quarien avait de la chance. Non seulement, il était toujours en vie mais il avait, à l'inverse d'Arun, fait mouche et tuer un de ses coéquipiers.

Kayle !

Affecté par la mort de son amie, le deuxième humain de son commando se précipita sur le corps de la dénommée Kayle.

*Erreur*

Il encaissa une rafale de tirs et s'écroula sur le corps de l'humaine. Arun jura à part elle et jeta un bref coup d'oeil dans le complexe, la plupart étaient occupés à essayer de déloger les débiles à l'Ouest, elle n'aurait donc pas de renfort.

Hé l’humaine ! Comment va ton ami ? Allez ! Rendez-vous et vous êtes morts. Ca ira plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Cooper

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 30
Localisation : L'espace... Ultime frontière.
Exprimez-vous! : It's will be legend... Wait for it. ...dary !!!

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Ingénieur et militaire / lieutenant

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Mar 24 Aoû - 15:30

Alent’rhiell retomba aussi vite qu’il s’était levé. Assis parterre il observait son épaule ensanglantée, en tentant de garder son calme.

« Du médi-gel… là… attaché à ma ceinture à gauche.
« Ok, ok.

Tout en s’emparant de la dose, Gwen activa son communicateur.

« Porte ouest, au rapport.
« Ils sont de plus en plus nombreux commandant. Il va nous falloir de l’aide si ça ne se calme pas d’ici peu. Ou en êtes-vous ?
« L’essentiel de troupes en présence à été éliminé, mais… l’un d’entre eux nous barre la route. Il a un solide couvert et tient l’entrée. Alent’rhiell vient d’être blessé. Autant dire que pour le moment la situation n’est pas tout à fait au point où je l’espérait.

Un gémissement échappa au quarien. Il se sentait un peu mieux, mais l’état de sa combinaison ne laissait rien envisager de positif. Gwen l’abandonna pour jeter un œil à la porte, le turien était bien planqué, et elle ne disposait plus d’aucune arme pour le faire sortir de sa planque. Son sang ne fit qu’un tour, et ses pensées murent en paroles en entendant la voix pleine d’assurance de son ennemi.

Hé l’humaine ! Comment va ton ami ? Allez ! Rendez-vous et vous êtes morts. Ca ira plus vite.

« Rah ! Saleté de mercenaire ! Je vais me le faire.

Elle se pencha sur le quarien blessé et lui donna l’ordre de se replier vers le point d’extraction dès que ça lui serait possible. Elle vérifia ses réserves de munitions et l’état de son bouclier. Il lui restait moins d’une dizaine de mètres a parcourir pour atteindre la porte, et le bouclier lui ne tiendrait pas assez longtemps. Aussi s’empara-t-elle d’une grosse plaque – débris d’une des caisses détruite par l’explosion de la tourelle – pour la soupeser. Plutôt lourde, mais elle lui permettrait de progresser au moins quelques minutes à couvert. Elle balança son arme, se saisit fermement de la plaque et avança d’un pas décidé vers l’entrée en courant et en maintenant une trajectoire irrégulière. De cette manière elle n’offrait pas une cible trop facile à son adversaire. Les tirs fusèrent ratant souvent leur cible de justesse ; mais à mi parcourt, une douleur saisie Gwen au bas la jambe, handicapant sa course et lui arrachant un cri de douleur. Boitant légèrement, elle accéléra sa course maladroite.

« Les Cooper ne se rendent pas ! hurla-t-elle en repensant à son frère. Ce devait être son cri de guerre favori. A chaque fois que le moral tombait et que la situation était critique, il avait pris pour habitude d’hurler ces mots tel un barbare chargeant au milieu des steppes. Aujourd’hui c’était son tour.

A deux mètres tout au plus de l’entrée, Gwen lâcha la plaque en espérant que son bouclier résisterait à quelques tirs et se jeta sur le turien. Si elle devait se battre maintenant, ce serait avec sa seule force en laquelle elle n’avait pourtant pas grande confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ter-aelis.forumotion.com
Arun Valdran



Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 27
Localisation : Derrière toi...Et il est déjà trop tard. Haha.
Exprimez-vous! : Hello, dead people !

Identité
Race: Turienne
Planète natale: Vaisseau mercenaire
Profession / rang : .

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Mer 25 Aoû - 11:56

Arun n’eut aucune réponse mais elle n’en espérait pas. Non. Elle s’attendait plutôt à ce que l’humaine réponde à sa provocation et fasse quelque chose de stupide. Pour en avoir côtoyer quelques-uns, la turienne savait qu’un peu de provocation était toujours efficace contre eux et pousser son ennemi à faire des erreurs, c’est la meilleure chose qu’elle savait faire. Arun n’était pas une tête brûlée, elle aimait faire les choses calmement et méthodiquement. Sous le feu de l’action, elle ne perdait jamais son sang-froid et ne paniquait pas. Merci l’entraînement militaire turien. Toutes ces heures qu’elle avait passé à mourir de trouille en exercice lui avait sauvé la vie mainte fois. Or, ces humains, certes ils ont entraînement militaire mais en situation critique, c’est rarement leur cerveau qui est aux commandes. Arun avait pu constater qu’ils se laissaient facilement gouverner par leurs émotions et, de ce point de vue-là, leur sensibilité les rendaient imprévisibles. Dans la situation présente, ça n’avait pas aidé Kayle et son ami. Dans d’autres, cela leur donnait une pugnacité surprenante. Elle avait vu des humains lutter jusqu’à bout de forces et refuser de mourir à tout prix. C’était une qualité qu’elle respectait chez tout individu qu’elle rencontrait, quelque soit sa race.
Toutefois, elle ne savait que penser de celle-ci qui, bout tôle en guise de couvert, avançait péniblement jusqu’à elle. Arun essayait de viser correctement mais elle avait toujours un peu de mal.

*Dernière fois que je laisse un truc me péter à la gueule !*

Elle atteint sa cible mais cela ne l’empêcha pas de continuer. C’était un avertissement mais l’humaine persista. Si elle comptait la vaincre au corps à corps, c’était plus que de la folie. Arun était déjà plus résistante qu’elle et ses pouvoirs biotiques la rendait encore plus redoutable au corps à corps.

-"Les Cooper ne se rendent pas !"

-"Les quoi ?!"

Elle vit l’humaine se sépara de sont bout de tôle et se jeter sur elle mais Arun ne fit rien pour l’en empêcher ou pour se protéger, sous le choc. Elles s’écrasèrent brutalement au sol et l’humaine, inconsciente du manque de réaction de son adversaire lui assena une série de coup de poings qui heurtèrent son armure sans égratigner ou blesser la turienne. « Les Cooper ne se rendent pas ! », ces mots lui avaient fait l’effet d’une claque.

*Cooper…La petite Cooper. Gwen !*

-"Gwen ! La paix Gwen, arrête tes conneries ou je te fais mal."


L’humaine n’écoutait pas. Elle continuait de marteler de coups son armure sans résultats, elle frappait avec l’énergie du désespoir ou je ne sais quoi car il était évident qu’elle ne pouvait la vaincre comme ça. Finalement, Arun se décida à la maitriser et bloqua ses assauts avec ses pouvoirs biotiques. Les bras de l’humaine se virent stoppé net dans leur élan. Arun assura sa prise et éjecta Gwen.
Elle se releva aussitôt et jeta un coup dans le complexe. Personne ne leur prêtait attention et cela valait mieux comme ça. Arun ne savait pas quoi faire et tuer Gwen était une solution qu’elle excluait d’emblée. Elle ôta son casque et s’approcha de l’humaine qu’elle avait envoyé valser contre un mur. Elle espérait que le choc l’aurait ramené à un état plus stable.

-"Bon, tu vois, c’est moi, Arun. Que je te reprenne à m’agresser comme ça…Non mais !"

Elle remit son casque, on ne sait jamais. Alors elle avait fini par laisser définitivement de côté le mercenariat pour finir au SSC. Intéressant.
Durant son errance, Arun avait atterri au beau milieu d’une belle bande de mercenaires tous aussi atteint les uns que les autres. Elle s’était beaucoup amusée parmi eux et s’était notamment liée d’amitié avec l’une d’entre eux, Gwen. A l'époque, elle restait parmi eux par dépit car l’humaine vouait une haine incommensurable aux les mercenaires. Toutefois, elle suivait son frère dans ses missions et prenait à malin plaisir à casser du mercenaire lorsque ceux-ci s’opposaient à elle et son frère.
Aujourd'hui, elle se retrouvait à effectuer une mission de sauvetage foireuse où toute son équipe menacait d’y rester, elle comprise. En effet, Arun avait blessé le quarien, les deux autres à l’Ouest allaient bientôt se faire déborder et elle tenait Gwen. Dans le complexe, il restait le chef de l’opération et son commando plus quatre autres occupés à tenter de déloger les deux emmerdeurs de Gwen à l’Ouest. Arun se tourna de nouveau vers Gwen.

-"Bon écoute, je vais t’aider. Je ne te laisserais pas crever ici, j’suis pas comme ça. Ramène ton pote le quarien et dis aux autres que la situation vient de changer. On a l’effet de surprise si on se montre assez efficaces et discrètes pour buter ceux à l’intérieur. Si on se débarrasse du chef, ils seront désorganisés quoique la plupart soient des freelances.
Si tu pouvais demander à ton pote tech’ de bien vouloir verrouiller la porte Ouest, je me charge du chef et de son commando. Après, on fera une partie de ball-trap si ça t’intéresse."


Sous son casque, la turienne souriait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
talon

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Jeu 26 Aoû - 0:29

Étonnamment, Talon était arrivé sur Lorek avant même Le Lorrain qu'il était censé rejoindre. On lui avait confié un petit transport individuel (avec marqué "revient") d'une grande vélocité.
C'était lorsqu'il avait passé Oméga qu'un certain capitaine Torin, responsable des opérations de sauvetage, l'informa de la localisation de la cible, une station sur Lorek.
Ce capitaine ne cachait pas sa surprise d'un ordre de mission si étrange. Rejoindre l'équipe en court de route? Talon n'était pas un élément essentiel à la bonne marche de cette mission, alors pourquoi n'aurait-il pas pu rejoindre l'équipe à la mission d'après?

Talon le savait bien lui. Celui qui l'avait fait muter à ce service le voulait hors de la citadelle le plus vite possible, et il avait les moyens de demander à Torin de coopérer... C'était une action extrêmement voyante. Soit cet adversaire mystérieux ne faisait pas attention à être discret, soit il était très sur de lui.
Talon avait juste eu le temps de dire à la famille de faire profil bas en son absence avant de partir.

Maintenant il arrivait. Il put se poser beaucoup plus prêt de la station que Le Lorrain, d'ou son avance. Il avait repeint son armure en vert pour se fondre dans la végétation. Il avait aussi pris son pistolet de service, une arme qui lui avait sauvé la vie plusieurs fois sans qu'il n'en tire jamais un coup de feu. Il avait une façon particulière de s'en servir : c'est bien simple, il ignorait depuis qu'il l'avait aquise si cette arme était chargée ou non.

Il se mit en route, il avait un kilomètre à parcourir. Il prenait son temps pour se déplacer dans la végétation. Il ne touchait pas le sol et n'écrasait donc rien, et l'un des champs de Mass Effect qui l'entourait écartait doucement la végétation, il ne faisait presque aucun bruit en se déplaçant. Il arriva par le nord et avisa trois gardes en faction vers la porte nord ouest.
Discrètement il a alla se caler au mur, prêt du coin, et les écouta attentivement quelques minutes discuter. Ils étaient tendus, ils savaient que le SSC arrivait. Très bien.
L'un de ses tentacules tira un coup sec sur une branche, faisant un léger bruit. Les gardes sursautèrent et l'encerclèrent rapidement. Ils se détendirent vite en voyant qu'il ne s'agissait que d'un hanari.

- Toi, qui tu es? Lui cria un turien, manifestement en charge du petit groupe. Et dépose ton arme, nous fait pas croire que t'es venu ici comme ça!

(deux expiraient, un inspirait)

Talon sortit son pistolet et le déposa au sol. Les mercenaires se détendirent.
(un expirait, deux inspiraient)

- Celui ci est véritablement confus de déranger de s-si nobles guerriers, bredouilla Talon. Celui-ci voulait venir vous parler d'une affaire d'im... importance.
(deux expirent, un inspire)

- Quoi? brailla un butarien. Crache le morceau tout de suite ou on te plombe, méduse débile!

(le butarien repris son souffle, le turien et le troisième, un humain, inspiraient)

- celui ci a appris que des agents du SSC se dirigaient par ici! Il a semble à celui ci semblé que cette information vaudrait quelque a-argent, certainement ces vaillants mercenaires connaissent la valeur d'un renseignement.

Le turien s'esclafa.
(le turien et le butarien inspire, l'humain expire)
- Tes informations datent, la gelée! On le sait très bien, et on les attend figure toi. Toi tu as pas gagné une tune, mais on ne peut pas te laisser partir comme ça, notre boss voudra savoir pourquoi t'en sais tant.

Talon fut guidé, menacé par deux mitrailleuses et un fusil à pompe, jusqu'à la porte nord ouest. Les trois soldats semblaient anxieux à l'idée de voir leur boss, et prirent
(inspirent)
leur souffle. Quand la porte s'ouvrit, après que le turien aie tapé le code
(Le butarien, l'humain et le turien expirent)
aucun d'entre eux n'entra.

Les trois furent dans un premier temps figés, le visage montrant une surprise véritable, puis ils s'effondrèrent au sol en proie à des spasmes abominables. On distinguait à peine de minuscules filaments plantés, deux par deux, dans leurs corps, reliés à l'hanari qu'ils prenaient pour un prisonnier sans défense. Mais par chacun de ses fils presque invisibles en nano-tubes passait des dizaines de milliers de volts, traversaient les corps des victimes de l'Hanari, et repartaient dans les batteries de son armure, soumettant ses victimes à une souffrance d'autant plus terrible qu'elles n'avaient même pas la possibilité de l'exprimer par la douleur.


Talon avait pris l'habitude dans les missions discrètes d'attendre que ses cibles expirent pour les paralyser. Quand leurs poumons étaient vides d'air, elles ne pouvaient pas crier de douleur. Il s'amusa à les regarder se tordre de douleur, puis arrêta la décharge à regret quand ils commencèrent à fumer. L'humain était mort, les yeux exorbités, les deux autres étaient KO, peut être dans le coma. Dans le doute il leur passa des menottes magnétiques. Il allait entrer par la porte qu'ils avaient ouvert, quand il entendit des coups de feu à la porte sud.

Il vit que le groupe de Gwen était arrivé, et subissait un feu nourri des mercenaires en faction. Il n'avait aucune envie de rejoindre un combat ouvert, et se contenta donc, après avoir récupéré son pistolet, d'observer. Gwen se battait bien, une turienne du côté mercenaire aussi. Les autres étaient plutôt minables en comparaison, des figurants dans la pièce jouée par ces deux femmes.
Talon avait hâte de voir le résultat de leur confrontation, et finalement il semblait qu'Arun aie eu l'avantage. Les deux se connaissaient manifestement. Quand il fut certain que les échanges de coup de feu étaient terminés, il sorti de sa cachette, et dit à l'adresse de Gwen, avec une voix d'apparence on ne peut plus sincère :

- Lieutenant Cooper! Celui-ci est le Lieutenant Talon du SSC, envoyé en renfort, aurai-t-il l'honneur de vous porter assistance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Cooper

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 30
Localisation : L'espace... Ultime frontière.
Exprimez-vous! : It's will be legend... Wait for it. ...dary !!!

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Ingénieur et militaire / lieutenant

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Ven 17 Sep - 16:04

"A-Arun?

Gwen se releva en se massant la fesse gauche, et alla s'asseoir sur une caisse un peu plus loin. Arun aurait pu se donner la peine d'y aller molo, mais elle comprenait aussi sa réaction. La jeune femme n'aurait jamais cesser le combat face à un mercenaire, et ne se serait jamais douté de la présence de son amie ici. Un sourire peu évocateur se dessina sur les lèvres de Gwen qui était partagée entre colère et amusement.

"Mais bordel ! Qu'est-ce que tu fous avec eux Arun?

La turienne conserva son sourire et occulta la question, pour lui soumettre un plan d'action.

"Bon écoute, je vais t’aider. Je ne te laisserais pas crever ici, j’suis pas comme ça. Ramène ton pote le quarien et dis aux autres que la situation vient de changer. On a l’effet de surprise si on se montre assez efficaces et discrètes pour buter ceux à l’intérieur. Si on se débarrasse du chef, ils seront désorganisés quoique la plupart soient des freelances. Si tu pouvais demander à ton pote tech’ de bien vouloir verrouiller la porte Ouest, je me charge du chef et de son commando. Après, on fera une partie de ball-trap si ça t’intéresse."

"Bon on en reparlera tout à l'heure. Pour le moment, et ne le prend pas mal, mais le ball-trap n'est pas un objectif. Mon objectif c'est de récupérer la balance vivante et de faire le moins de victimes possible. Est-ce que ça, ça te semble jouable? finit-elle en appliquant un peu de médi-gel sur sa blessure.

La turienne allait reprendre quand une voix courtoise et résonnante se fit entendre.

- Lieutenant Cooper! Celui-ci est le Lieutenant Talon du SSC, envoyé en renfort, aurai-t-il l'honneur de vous porter assistance?

Talon?.. Je n'ai jamais demandé de renfort au SSC. Je ne... Elle activa son communicateur qui bippait depuis quelques minutes déjà.Deux minutes Jasper... Ecoutez lieutenant Talon... Votre aide est plus que bienvenue, et je sais que le contexte ne se prête pas aux bavardagex, mais j'aimerai quand même savoir un peu avec qui je vais travailler. Comment? Et quand êtes-vous arrivé sur Lorek?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ter-aelis.forumotion.com
Arun Valdran



Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 27
Localisation : Derrière toi...Et il est déjà trop tard. Haha.
Exprimez-vous! : Hello, dead people !

Identité
Race: Turienne
Planète natale: Vaisseau mercenaire
Profession / rang : .

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Dim 19 Sep - 17:05

- Oh la paix ! On s'en fiche du pourquoi du comment. Il est là, il va peut-être pouvoir nous aider.

D'un geste de la main, Arun leur intima de se taire. Elle jeta à nouveau un coup d'oeil dans le complexe. Rien que le capitaine et son commando. Parfait. A voix basse, elle reprit :

- Voilà ce qu'on va faire : Gwen, tu viens avec moi. Nous allons nous charger de récupérer tes amis, s'ils ne sont pas déjà morts, mais à en juger par le tapage ambiant, je pense que non. Contournons le complexe et allons les aider. Nous ferons une belle diversion pour Talon ici présent.

Elle détailla le hanari un instant. Sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi, elle ne doutait pas de ses capacités bien que les hanaris ne soient pas réputés pour leurs capacités offensives.

- Ce commando, là. Il est pour toi. Débarrasse-nous-en ou arrête-le si tu veux. Après tout, notre humaine veut se la jouer clémente.
Je veux bien essayer mais je ne garantis rien. Bref ! Allons-y.


La turienne sortit sans vérifier que Gwen la suivait, pas besoin. Prudemment, elles contournèrent le bâtiment en progressant le long des murs. Les couverts n'étaient pas légion autour du complexe. Lorsqu'elles furent assez près pour être assourdies par le vacarme des tirs qui fusaient, Arun tenta d'apercevoir les deux malchanceux qui se faisaient canarder. Avec précautions, elle passa sa tête hors du couvert du mur. Au même moment, un tir balaya les freelances en planque derrière des containers. Ils étaient plus proches qu'Arun ne le pensait et l'un d'eux tomba raide mort à ses pieds. Sans réfléchir, elle colla une balle chacun dans les genoux des deux autres encore sonnés puis les assomma d'un coup de crosse.
Gwen et se postèrent à couvert, Arun mis hors d'usage les armes des freelances et analysa la situation. A peine eut-elle passée sa tête hors de la planque, qu'elle essuya une rafale de tirs qui grilla ses boucliers et endommagea son armure. Elle tomba à la renverse. Le choc accentua sa douleur et elle ne put s'empêcher d'extérioriser sa douleur. Elle réprima tant bien que mal son cri de frustration et de rage. Des balles l'avaient éraflées au niveau du cou, du sang bleu commençait à s'en écouler. Elle se releva sans trop bouger la tête, essuya sans douceur le sang qui suintait des plaies et appliqua sa seule dose de médi-gel pour calmer immédiatement la douleur.
Bêtement, elle n'avait pas songé que les autres mercenaires remarqueraient leur entrée en jeu. Son étourderie chronique aurait pu lui coûter beaucoup plus cher. Elle jura à part elle en attendant que ses boucliers se rechargent.

- Désolée, Gwen. J'ai pas fait gaffe. Quelle connerie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
talon

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Lun 20 Sep - 14:26

Talon fut légèrement déçu de voir cette turienne s'allier à Gwen, et donc à lui. Les turiens ont une façon adorable de fumer au travers de leurs cartilages quand on les électrocute suffisamment, il avait hâte de tester cela sur elle.

Ceci dit, le plan qu'elle proposa lui convenait. Il serait inutile dans un combat rangé à l'extérieur, et l'idée d'avoir pour lui seul un complexe avec à l'intérieur toutes sortes de victimes qui ne s'attendaient pas à lui, ces coins sombres ou il pourrait passer, ces ombres d'ou il pourrait les traquer... Il ressenti un bref frisson d'anticipation. il n'en laissa rien paraître.

- Celui-ci trouve le plan de la puissante turienne d'une rare sagacité, et procédera à une arrestation sans bavure du chef des opérations, à moins qu'un problème imprévu ne survienne.


Talon s'en fut directement à l'entrée arrière de l'installation qu'il avait libéré. Il riait intérieurement. Le problème imprévu qu'il avait cité, c'était lui.

(Suite plus tard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
talon

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Sam 25 Sep - 23:26

Atticus Carpenter était un jeune homme plutôt gentil, mais son enfance pauvre l'avait forcé à certaines extrémités; Il avait rejoint ces mercenaires sans conviction, mais il avait besoin d'argent pour aider sa mère malade. Il s'était arrangé jusqu'à présent pour ne tuer personne, les rares échauffourées auxquelles il avait participé il avait tiré à côté. Ses collègues ne lui en faisaient pas trop de cas. D'un côté ils le méprisaient. De l'autre ils étaient payé une prime à la touche.
Atticus n'avait cure de leur estime. Il ne pensait qu'à sa mère, et à sa fiancée qui l'attendait. Une fois ce contrat fini, il la rejoindrait. Avec l'argent il paierait les soins de sa mère, renflouerait ses finances, trouverait un travail honnête. Il l'ignorait mais sa fiancée l'attendait avec un cadeau : elle était enceinte.

Evidemment il ne le saurait jamais, il ne rentrerait jamais chez lui, puisqu'il n'était plus qu'un cadavre encore fumant dans une sombre installation sur une planète lointaine. Talon avait décidé de flirter avec les seuils létaux de choc électrique avec lui pour économiser des menottes magnétiques, mais une légère faiblesse cardiaque l'avait précipité dans la tombe plutôt que dans le coma. Talon venait d'éliminer une personne avec un passé et un avenir, et il n'en avait cure.

Pour l'instant tout s'était bien passé pour lui. Il traquait ses proies, les suivant parfois silencieusement sur leur ronde, se rapprochant sans bruit. Il suffisait qu'elles se retournent pour voir flotter derrière elle cette méduse psychopathe. Mais elles ne le faisaient jamais.

Le fait qu'il puisse les attaquer par derrière le dispensait d'attendre qu'elles vident leur poumon, il pouvait dédier deux ou trois tentacules à bloquer leurs bouches. C'est la raison pour laquelle la plupart de ses victimes avait la bouche ouverte, la langue noire et boursouflée.

Déjà 6 mercenaires étaient tombés sans résister. butariens, humains, turiens, une asari. Par chance tous comptaient sur leurs boucliers cinétiques, d'une surprenante inutilité face aux filaments mortels de Talon. Pas d'armures complètes, pas de krogans. Les krogans étaient toujours un problème.

L'installation avait été désertée pour envoyer des renforts dehors dénicher la taupe. Les soldats savaient que certains des leurs étaient tombés dehors, mais tous étaient confiants, pensant que les autres sentinelles veillaient. Après tout, pas un coup de feu n'avait été tiré dans cette base.

Talon considéra sa dernière victime, l'asari, consciente celle la, malgré la douleur atroce qui la parcourait encore, bâillonnée et menottée. Talon fantasmait de planter ses filaments partout en elle et de la faire bouger à volonté en envoyant les bonnes impulsions électriques aux bons nerfs, comme une marionnette de chair. Elle serait piégée dans son corps, dans une vaste souffrance, sans même pouvoir crier...

Mais ça ne resterait surement qu'un rêve. Il se détourna d'elle et parvint jusqu'au bureau du capitaine des mercenaires. Il faudrait ouvrir une porte, l'éternelle ennemie des infiltrateurs. La pièce suivante devait d'après ses estimations basée sur ce qu'il avait vu de la base faire une dizaine de mètres, plus que ce sur quoi ses filaments s'étendaient. Il devrait rentrer vite, avancer et paralyser ce capitaine avant qu'il n'atteigne son arme. Au pire son bouclier encaisserait quelques tirs, pas un problème. Il ouvrit la porte, avança...

Et s'immobilisa. Sa froide confiance teintée du plaisir de la chasse s'étaient métamorphosés en vraie terreur. Les krogans étaient un problème avait-il dit? Ce n'était rien face à ce qu'il avait en face de lui, un combat qu'il ne pouvait pas gagner. Le capitaine l'avait vu, avait vu l'asari étendue parterre et allait le tuer.

En effet, comment pourrait il gagner face à un elcor en colère, dont le cuir ne serait jamais percé par un seul de ses filaments?

L'élcor charga à toute vitesse droit sur Talon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Cooper

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 30
Localisation : L'espace... Ultime frontière.
Exprimez-vous! : It's will be legend... Wait for it. ...dary !!!

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Ingénieur et militaire / lieutenant

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Jeu 30 Sep - 10:40

Les coups de feu fusaient de tous cotés et les deux jeunes femmes peinaient à trouver un couvert correct d’où elles pourraient tirer sans devenir des cibles faciles. Leur avancée les conduisit jusque derrière un tas de caisse assez proche de la porte ouest.
Gwen se jeta au bas de l’une des grosses caisses et activa son communicateur.

« Valadius ? Valryin ? au rapport.

Un grésillement persistant et le bruit de coup de feu incessant se fit entendre, puis au bout de quelques minutes la communication se mit en place.
« Command… c’est bon de vous enten… Essuyons feu nourr…
« Nous venons d’arriver de votre côté. Sommes à couvert 9h00. Informa-t-elle en tirant une cartouche incendiaire.
« Reçu. Valadius est encore assez mal.
« Ordonnons le repli au vaisseau pour votre équipe. Nous finirons Alent’rhiell, le nouveau et moi.
« Mais commm…ant !
« Je vous ai donné un ordre Valryin ! Vous avez entendu Valadius ? s’enquit-elle pour obtenir l’appui de celui-ci.
« Oui comm..ant.
« Fin de communication.

Quand elle eu fini de transmettre, Arun était de nouveau prête à en découdre : ses boucliers étaient rechargés.

« On est repéré de toute manière… fit-elle avec un petit sourire en coin à son amie. Tu ne m’avais pas parlé de ball-trap ?

Sur ces mots, Gwen se redressa et commença à tirer sur le peu de cibles vivantes qu’il restait. Elle avait compté une bonne douzaine de mercenaires, de quoi faire une bonne partie de tir sur cible. Elle esquiva maladroitement trois tirs, et les rendit presque aussi vite et certainement bien mieux, mais son bouclier fut vite hs.

« Putain !
« En même temps, qu’elle idée de foncer tête baissée comme ça ? s’indigna Arun.
« Gnagnagna… montre moi ce aque tu sais faire, puisque tu es plus maligne. répliqua-t-elle.

Gwen savait ce qu'elle faisait en piquant au vif son amie. Les choses sérieuses... ou tout du moins, plus amusantes allaient commencées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ter-aelis.forumotion.com
Arun Valdran



Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 27
Localisation : Derrière toi...Et il est déjà trop tard. Haha.
Exprimez-vous! : Hello, dead people !

Identité
Race: Turienne
Planète natale: Vaisseau mercenaire
Profession / rang : .

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Dim 10 Oct - 15:02

- Ahah, tu veux jouer ma jolie ! Hé bien, on va jouer. Tu es l'humaine, tu connais donc le principe du ball-trap, non ?

Gwen allait répondre mais la turienne l'arrêta d'un geste de la main.

- Ne dis rien. Laisse-moi te montrer comment on s'amuse dans le camp des méchants mercenaires.

A ces mots, la turienne s'embrasa et des volutes bleutées dansèrent autour d'elle. Telle une torche turienne, Arun se ramassa sur elle-même pour canaliser son énergie. Son flux d'ézo se libéra à une vitesse indécente pour aller cueillir un malheureux freelance et lui offrir son premier baptême de l'air.
Au même instant, la turienne lui colla une salve de tirs dans le corps alors que le corps commençait à chuter lamentablement au sol. On ne peut aisément combiner pouvoir biotique, vitesse de réaction et précision. Aussi, le fusil d'assaut restait la meilleure option lorsqu'elle s'adonnait à ce petit jeu car elle ne pouvait les maintenir en l'air assez longtemps lorsqu'elle se concentrait pour viser juste après. Cette technique avait ses limites.

- A toi, maintenant ! C'est plus facile si je n'ai pas à utiliser mon fusil en même temps que ma biotique.

Elle se remit à couvert à peine eut-elle ouvert la bouche car les tirs fusaient déjà et endommageaient son bouclier. Encore.
Elle patienta jusqu'au moment où certains rechargeaient pour jeter un coup d'oeil sur le prochain couvert à gagner.
Accroupie, elle pointa vaguement une direction :

- Nous allons rejoindre ton équipe en passant pour le prochain couvert par là.

Canalisant de nouveau sa puissance biotique, Arun commença à s'entourer d'une aura bleue qui s'amplifiait petit à petit.

- Es-tu prête ? Vise, tire et cours. A trois.

Un...


D'un léger voile diaphane, la turienne s'enveloppa d'un manteau de flammes bleues.

- Deux...

Arun se concentrait, prenait son temps. Elle devrait être efficace sinon elles encaisseraient beaucoup trop de dégats.

- TROIS !

D'un bond, elle se leva et envoya valser leurs premiers adversaires dans les airs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Cooper

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 30
Localisation : L'espace... Ultime frontière.
Exprimez-vous! : It's will be legend... Wait for it. ...dary !!!

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Ingénieur et militaire / lieutenant

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Mer 23 Fév - 10:17

- TROIS !

Au cris de son amie, Gwen bondit de derrière sa planque pour foncer sous le couvert suivant, tout en arrosant de bals un petit trio d'ennemis. Son habitude de foncé dans le tas ainsi n'était pas des meilleures, mais elle avait fait ses preuves... et au jugé de leur temps de réaction, elle avait eu raison. Elle en abattit un et handicapa sérieusement le second d'une balle dans le bras; tandis qu'Arun balayait le dernier, après en avoir abattu trois ou quatre un peu plus loin. L'assaut magnifiquement mené, les deux collègues se laissèrent tomber dos à un gros conteneur pour faire le point...

« Talon au rapport. Ou en êtes-vous? »

Il y eut un long silence pendant lequel le lieutenant craignit qu'il ne soit arrivé quelque chose au nouvel agent. N'étant pas connu pour sa très grande patience, celle-ci contacta le Lorrain pour obtenir quelques informations.

« Jasper. »
« Déjà fini commandant? » ironisa-t'il.
« Jasper.... »
« Ok. Ok. Pas la peine de vous énerver. »
« Essayez plutôt de me dire où en sont les autres! »
« La 2e équipe est à 1km du vaisseau... A priori il ne sont pas poursuivis. Quand à ce hanari, il a plutôt bien bosser jusque là! Cela dit, il ne progresse plus aussi rapidement. Il serait peut-être bon d'aller voir ce qu'il retarde. »

Un peu sceptique et agacée, Gwen reprit.

« Mouais. Après tout, on n'est plus à une seconde près de toute façon. Restez connecté Jasp'! Prévenez nous en cas de mouvement dans notre direction. De notre coté, on fonce vers lui. »
« Bien commandant. Prenez le sas sur votre droite et foncez jusqu'au bout du couloir. Vous devriez le trouver après cette porte... Mais méfiez-vous. »

Gwen baissa le son de communicateur et attendit le rapport d'Arun qui faisait un tour d'horizon de la salle.

« Alors?.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ter-aelis.forumotion.com
talon

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Mer 23 Fév - 15:25

« Talon au rapport. Ou en êtes-vous? »

La voix criarde de Gwen dans la radio suffit à réveiller Talon. Il n'avait été évanoui que quelques secondes en réalité. Il avait eu le temps de régler au dernier moment son bouclier cinétique pour parer la charge du monstre aux allures d'éléphant qui l'avait frappé de plein fouet, mais la force du coup avait suffit pour le projeter en arrière, et il s'était écrasé contre le mur.

La souffrance était grande. Son armure était brisée, et certains de ses organes redondants broyés. Malgré ça il avait une vision claire de la situation. Son adversaire se tenait dans l'encadrement de la porte de son bureau, le toisant, réfléchissant sûrement à ce qu'il allait faire de l'intru neutralisé. Il déciderait probablement bientôt de le piétiner tout simplement, il fallait agir vite.

Les filaments de Talon se lancèrent et dardèrent le cuir de l'Elcor, qui regardait amusé cette tentative désespérée. Le cuir était trop résistant pour que les filaments s'enfoncent, et non conducteur, rendant les attaques électriques inutiles.

Talon le savait très bien, et ce n'était qu'une diversion. quelques filaments s'était étendus plus avant, et travaillaient sur le vieux boitier de commande de la porte coulissante. C'était un modèle bien connu, et Talon savait comment activer la fermeture de la porte.

L'élcor ne fut pas inquiet outre mesure par l'activation de la double porte hydraulique. Il ne réalisa son erreur que quand la porte s'enfonça dans ses reins. Désactiver le détecteur de force permettant de ne pas écraser un usager était également criminellement simple.

Talon constata avec amertume que la formidable résistance de l'élcor empêchait les portes de se fermer, un exploit qu'un humain ou même un turien n'aurait pas réussi à accomplir. Il fallait aider le processus. Il relança ses tentacules, cette fois ci visant les yeux de l'élcor. Ce dernier, cherchant à se dégager ne les vit jamais venir. Ils crevèrent les globes occulaires et s'enfoncèrent jusqu'au nerf optique et s'enroulèrent autours. Ce circuit fermé, Talon activa la décharge électrique.

Le barrissement de douleur du capitaine des mercenaires se fit entendre jusqu'à l'extérieur de l'installation. Malgré ça la bête ne mourrait pas, Talon ne pouvait pas la laisser en vie, et des pas se faisaient entendre dans les couloirs adjacents. Il n'était vraiment pas tiré d'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arun Valdran



Messages : 22
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 27
Localisation : Derrière toi...Et il est déjà trop tard. Haha.
Exprimez-vous! : Hello, dead people !

Identité
Race: Turienne
Planète natale: Vaisseau mercenaire
Profession / rang : .

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Sam 16 Avr - 11:54

- Alors ?

- Alors ?! Eh bien écoute !

Gwen s'exécuta mais demeura perplexe.

- Bah je n'entends rien...

- BINGO ! On les a tous buté ma vieille haha !

La turienne ôta son casque et respira à plein poumons la "bonne" odeur de chair grillée par les blasters. Son travail était presque fini. En toute logique, il ne restait plus que le commando qui s'était replié à l'intérieur avec son capitaine.

- Allons leur faire coucou.

Elle réajusta son casque sur sa tête et s'engagea dans le complexe. Toutefois, Arun préféra s'en fier aux indications de Gwen pour se repérer plutôt que de chercher dans tous les coins en vain. Le bâtiment n'était pas si grand pourtant...Quoiqu'il arrive, elle aurait été alerté par le cri de détresse qui s'éleva dans l'enceinte.
Ni une, ni deux, elles foncèrent au pas de course en direction de la source sonore pour se retrouver face à un cul d'elcor coincé entre 2 portes qui se refermaient sur lui. Elle fit la grimace.

- TALON ? VOUS ETES DE L'AUTRE COTE ? EH OOOOOH !

Impossible de se faire entendre avec le boucan que faisait l'elcor. Gwen semblait très contrariée par la tournure des événements. Elle espérait une arrestation propre et sans encombres. Ce qui perturbait plus la turienne avait à voir avec les capacités de l'hanari qu'elle trouvait...intéressantes !

- Je me suis occupée de buter quelques gens pour te sortir de ta merde mais le reste te concerne, c'est ta mission. Je te suis.

L'officier du SSC braqua son arme sur l'elcor et ouvrit le feu. Arun éclata de rire et fit de même. La bête finit par rendre l'âme alors que son corps s'affaissait et n'était plus soutenu que par la porte blindée qui s'était enfoncée dans sa carapace.

Si l'hanari s'occupait de rouvrir ladite porte, on en aurait fini avec cette mission foireuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Cooper

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 30
Localisation : L'espace... Ultime frontière.
Exprimez-vous! : It's will be legend... Wait for it. ...dary !!!

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Ingénieur et militaire / lieutenant

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Lun 13 Fév - 15:49

...


Dernière édition par Gwen Cooper le Lun 13 Fév - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ter-aelis.forumotion.com
talon

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Lun 13 Fév - 16:11

[HRP]Oulah, attendez deux secondes! Je suis vraiment désolé j'avais jamais vu que j'avais eu une réponse sur ce sujet! Moi je suis totalement ok pour continuer et finir cette mission, et même embrayer sur d'autres. La preuve : [/HRP]

Talon était étendu parterre, comme une flaque violette et bleue métallisée, inconscient. Le crépitement des armes automatiques et les doux mugissements de l'Elcor suffirent à peine à le faire vaguement émerger. Il nageait dans un océan de douleur et de confusion.

- TALON ? ...L'AUTRE COTE ? EH...!

La voix stridente dans son communicateur fit l'effet d'une barre de métal chauffée à blanc plantée dans son cerveau.

Je vais crever ta famille et te faire bouffer tes yeux, salope de turienne!

Talon réalisé qu'il n'avait pas vraiment prononcé ces mots. Quelque chose au fond de son esprit engourdi lui chuchota que ce n'était peut être pas plus mal, et qu'il ne valait mieux pas réessayer.
Il s'endormait de nouveau... Juste une chose à faire... Mais quoi? Ha oui... Ouvrir...

Talon replongea dans l'inconscience. Pour quelques secondes le complexe redevint silencieux, à part le grincement de la porte automatique qui se rouvrait, et le bruit mat du cadavre de l'Elcor qui tombait sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Cooper

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 30
Localisation : L'espace... Ultime frontière.
Exprimez-vous! : It's will be legend... Wait for it. ...dary !!!

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre
Profession / rang : Ingénieur et militaire / lieutenant

MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   Mer 15 Fév - 19:44

Gwen se précipita dans la pièce escaladant le corps de l'elcor. Elle envoya Arun s'occuper de l'hanari, tandis qu'elle explorait le moindre recoin de ce hangar. "Filez-lui ça !" lança-t-elle à la turienne qui réceptionnait la dose de médigel.

"Jasper on n'a rien ici. A par ce elcor, les autres ont du se faire la malle."

"Je capte des bribes de communication commande, et une signature énergétique... ils vont probablement faire décoller un appareil. Nous devrions essayer de les intercepter."

"Décollage autorisé, rejoignez-nous au complexe. On a un hanari pas en forme du tout ici, faites descendre le docteur et un commando pour la couvrir." Le timmonier s'exécuta.

"On arrive commandant ! Je vous envoie aussi les données récoltées par le scanner."

"Arun ! On se tire d'ici, direction la baie d'amarrage." hurla-t-elle en se rejoignant son ami qui soulevait déjà Talon. "Ces saloperies de merco ne s'en sortiront pas comme ça."

Avec un air railleur la turienne ajouta. "Ils ne doivent plus être très nombreux, et nous n'avions qu'un aéronef pour partir en cas de grabuge."

"Dans ce cas il faut intervenir avant qu'il ne décolle. Notre cible doit revenir vivante de cette mission." jetant un coup d’œil au hanari. "Talon vous allez bien?"

Pas de réponse. Gwen activa son communicateur...

"Minara? Vous en êtes où?"

"Nous sommes à couvert, près de l'air de décollage. Varliyn est avec moi."

"Il y a du monde ici commandant... mais rien d'insurmontable. ajouta le galarien." "Si vous lancez l'assaut, il se jetteront tous sur vous." il reprit avec une voix trahissant l'amusement. "Situation à notre avantage, je pourrai les finir en leur logeant une balle ou deux entre les épaules."

Gwen et Arun arrivèrent assez rapidement au sas de sortie. Elles eurent tout juste le temps de se mettre à couvert, et de mettre Talon a l'abri. Arun enclencha son bouclier et officia tel un chef d'orchestre.

"DEUXIEME ROUND !" lança-t-elle avec une lueur maligne dans les yeux.
Le ballet des mercenaires s'élevant dans les airs fut des plus stimulants. Gwen logea deux trois tirs en fonçant pour chercher un couvert plus proche de l'aéronef qui préparait son décollage. Les tirs fusaient de partout, et une bourrasque de vent les secoua.

"Valriyn, bloquez moi ce coucou au sol. On s'éternise un peu trop."
"Un tir concentré devrait nous permettre de "dessouder" une des ailes de la 'nef'. Par contre il faudra d'abord faire tomber le bouclier..."

"C'est comme si c'était fait Alent'Rhiell a déjà décrypté leur système de sécurité. Jasper vient de lancer le programme. Mais cette panne ne durera pas longtemps maniez vous."

"Coordonnées d'impact transmises et verrouillées. Vous n'avez qu'à tirer là où votre viseur vous l'indique."

Gwen observa Arun, elles acquiescèrent et ouvrirent le feu. Des étincelles jaillirent, et un pan de la 'nef' vint d'écraser au sol, tandis que ce qu'il en restait s'encastra dans le complex.

"Nous nous occupons du hanari commandant."

"Direction l'épave. Récupérez moi la cible."

Gwen s'élança en direction de la nef, mais il était bien trop tard quand elle aperçu le krogan qui sortait du vaisseau, et hurlait sa rage en lui logeant une balle percussive. La jeune femme fut projeté au sol et peina à retrouver son souffle et ses esprits, quelque peu sonnée par l'impact.
Le krogan l'interpella en projetant devant lui un homme au visage tuméfié qui ne bougea pas.

"Butez moi ce bâtard !!!" Gwen courrait déjà en direction du krogan."Commandant que faites-vous?"
"Je vais le distraire, pendant ce temps-là occupez-vous d'extraire la cible."Un temps."Jasper ouvrez le feu sur ce mercenaire dès que tout le monde sera remonter dans le vaisseau." Un temps. Jasper répondez.
"J'la couvre !" lança Arun avec un air blasé. "Alors obéissez, la petite Cooper reviendra."

Le course poursuite s'éternisa un certain temps, mais la rage du krogan permis de laisser libre accès au paquet qu'il devait récupérer. Au bout d'une bonne dizaine de minutes d'échanges de tirs et de course, Gwen sentit des jambes faiblir. Elle se jeta à couvert, et déposa une grenade en tentant de reprendre son souffle. *Putain de krogan ! il ne fatiguera donc jamais?..* son communicateur crépita.
"Jasp' préparez-vous à faire feu, à mon signal. Gwen bouge ton cul d'humaine et coure vers moi ! Il arrive." Elle se redressa activa l'explosif et fonça vers Arun. 5, 4, 3, 2, 1... Une petite explosion retentit engendrant un fumée suffisante à couvrir sa fuite. Le krogan. C'est le signal Jasper ! Gwen à terre !
Sa course s'acheva derrière un empilement de caisses, qui s'écroulèrent sur elle, projetées par l'onde de choc du tir.
"La vache Gwen... t'es toujours aussi folle."lui dit Arun en riant, tandis qu'elle l'aidait à sortir et se relever. "Mais le lézard est cuit."
Gwen grimaça en se redressant. "On se barre d'ici... J'en peux plus."
"Pas de problème. Paré au décollage commandant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ter-aelis.forumotion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lorek] Mission de sauvetage   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lorek] Mission de sauvetage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» Mission de sauvetage d'un Kumo-jin
» Mission de sauvetage! [Illumina, Rick, Amynia et Othello]
» Aux Chevaliers de la mission de sauvetage
» Mission de sauvetage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes Terminus :: ◄ Nébuleuse d'Oméga (OMÉGA). :: ◄ Fathar.-
Sauter vers: