Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Passé pour mort. [ Clos ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gillian Sykes

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 27

Identité
Race: Humain
Planète natale: Eden Prime
Profession / rang : Lieutenant / N7

MessageSujet: Passé pour mort. [ Clos ]   Lun 3 Jan - 20:42

Gillian était au sol, le dévoreur se relevait alors le reste de l'escouade fuyait oubliant le lieutenant à son sort. Sykes fut ejecté du corps de la bête par le souffle de l'explosion, les sucs gastriques du ver recouvraient l'ensemble de son corps. Son armure était en piteux état, le scaphandre allait rendre l'âme, tout comme son porteur. Alors qu'il se relevait le dévoreur avançà sa tête tout juste régenérée de l'explosion et hurla au visage de Gillian. Le cri repoussa le lieutenant au sol, encore sonné par sa mésaventure. Il ne perdit pas de temps et saisit son arme dans son holster, le pointa sur le dévoreur et tira de rapides salves sur la bête. Celle-ci ne sentait absolument rien. Le lieutenant savait que son heure était venue, la bête le ravala pour la deuxième fois. Sykes se retrouvait dans les affreuses entrailles du dévoreur, lors de l'avalement, son bras se déchiqueta dans la machoire du ver. En descendant dans la gorge de cette bête, Gillian saisit son couteau de combat avec son bras restant, et parvint à s'extraire de la gorge du dévoreur en donnant des coups de couteau frénétiques. A sa sortie, le dévoreur rentra sous terre, Gillian rampa jusqu'a la dépouille d'un membre du GSI et s'empara de son lance-roquettes. Le lieutenant eut à peine le temps de réussir à positionner l'arme sur son épaule que le dévoreur revint à la charge. La pression sur la détente fût impulsive, le dévoreur fût alors rué de roquettes explosives et Gillian réussit à mettre en déroute le dévoreur. sous l'adrénaline Gillian courru dans la forêt tout aussi hostile que la bête qu'il venait d'affronter. Dans sa course il perdit conscience et allait mourrir dans la forêt. Avant de sombrer dans un sommeil post-mortem, il alluma la balise de secours de sa combinaison.


Dernière édition par Gillian Sykes le Dim 16 Jan - 16:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Sykes

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 27

Identité
Race: Humain
Planète natale: Eden Prime
Profession / rang : Lieutenant / N7

MessageSujet: Re: Passé pour mort. [ Clos ]   Mar 4 Jan - 20:28

Le lieutenant sortit de son sommeil d'un sursaut, puis hurla de douleur, la blessure que lui avait infligée le dévoreur n'était pas bégnine : un bras amputé. Il avait l'impression d'avoir été passé à tabac ou d'avoir pris une cuite à la téquila mais son état n'affectait pas son instinct de survie. Malgré être gravement blessé il se mit à la recherche d'une navette abandonnée ou n'importe quel abri lui permettant d'avoir un peu de répit et de se préservé au maximum avant l'arrivée des secours. Avec un bras en moins ses chances de survie sur cette planète étaient profondément limitées.

Il marcha de longues heures, titubant et vacillant dangeureusement vers le sol à plusieurs reprises, son avançée dans la végétation était pénible et douloureuse, il réalisait alors que ses côtes avaient certainement été brisées par le dévoreur. Il ne pensait pas au major, ni même à la probatrice et encore moins aux morts du GSI ce qui l'importait pour le moment était sa survie. Il marcha péniblement de longues heures à travers les herbes hautes, fougères et autres ronces. Son armure ne le protégeait que partiellement de l'atmosphère de la planète, quand à sa grande surprise il découvrit une navette abandonnée des pirates. Par chance elle n'avait pas été vérouillée. Celle-ci était en bonne état et le protégerait des hostilités de ce monde un certain temps avant l'arrivée de secours. Il se placa dans une couchette et replongea dans un sommeil, quasi mort, et là il eut une pensée pour cette mission. Il ne savait pas encore ce qui c'était réellement passé, une victoire ou défaite ? Mais il n'y pensa pas plus que quelques secondes et s'endormit comme une masse sur la couchette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Sykes

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 27

Identité
Race: Humain
Planète natale: Eden Prime
Profession / rang : Lieutenant / N7

MessageSujet: Re: Passé pour mort. [ Clos ]   Mar 11 Jan - 20:49

Le lieutenant souffrait de plus en plus péniblement et la balance n'allait pas se mettre à pencher pour lui, surtout avec un bras en moins. Il tenta de se soigner brièvement en appliquant les unités de médi-gel sur la cicatrice béante laissée par le dévoreur précédemment rencontrée. Il se trouvait dans la navette qu'il venait de trouver, il y tenait refuge depuis quelques heures. Avant de s'endormir dans un profond sommeil, il eut l'idée de transmettre un sos au 486-B.

Ici le lieutenant Gillian Sykes de l'alliance, je transmet ce SOS depuis SR-388, j'ai survécu. J'ai trouvé refuge dans une navette pirate abandonnée. J'ai grand besoin de secours, mon bras gauche à été arraché à un dévoreur. Cela fait plusieurs heures que je survit péniblement. Mes coordonnées sont 37°14'32.70"N/115°49'3.96"W. "

Après avoir enregistré puis diffusé le SOS, Gillian soupira de désespoir, il n'allait probablement pas survivre longtemps, et ne reverrai jamais Eden Prime, sa famille et ne verra jamais la Terre. Perdu dans ses pensées, il s'arrêta un instant pour changer sa compresse, bien que le medi-gel récemment appliqué est stoppé l'effusion de sang, la chair à vif nécessitait d'être recouverte. N'étant pas un grand médecin, Gillian à appris à survivre d'une façon guerrières, les techniques enseignées par l'Alliance ne sont pas les meilleures. Mais le lieutenant savait que s'il n'aurait pas trouvé la navette il serait probablement déjà mort.

* Une sonnerie, c'est quoi ce truc ?? *Pensa le lieutenant toujours dans le désespoir.

Il s'adossa alors contre la paroi de la couchette, et passa rapidement ses yeux sur l'omnitech bien abîmé mais encore fonctionnel de son armure, il affichait, réseau brouillé : transmission impossible.

-"Et merde, je vais devoir survire, affaibli de part en part, je ne sais même pas ce que j'ai et je vais devoir me défendre seul contre la nature hostile de cette foutue planète avec ma pauvre arme de poing et une armure endommagée ! " Le lieutenant montait en pression, c'était bon signe, le dévoreur lui avait fait perdre sa condition physique, son moral baissait mais son instinct restait intact.

Il resta encore quelques heures afin de pouvoir planifié son départ de la navette, récupérer des vivres et des munitions nécessaire à son objectif, quitter cette planète. Il répara brièvement son armure avec les équipements de son abri, enfila son scaphandre et parti en direction du dernier objectif connu de cette mission : assaillir la forteresse. Mais il semblerait que tout le monde ait quitté cette planète, les pirates n'ayant pas utilisé la navette.

La route qui s'offrait à lui était semée d'embûches : jungle, marais, montagnes escarpées, raides et très friable la roche était tout bonnement impossible pour quelqu'un en pleine santé, alors pour un handicapé ce n'était pas la peine d'y penser.

* Il doit bien y avoir une route possible et praticable jusqu'à cette forteresse !* Pensa Gillian qui avançait parmi les plantes semi-hautes.

Alors qu'il parcourait la frêle végétation arborant les pieds des montagnes, il quitta cet endroit, quant un bruissement de feuillage rompa le silence de cette forêt, un fouisseur sorti de terre. Par instinct, Gillian saisit son arme, son pistolet pointé sur les herbes, le fouisseur était à peine remarquable dans cet environnement. Gillian choisit donc la fuite, il sentait alors une blessure à la cuisse. C'était la balle qui avait perforé celle-ci lors de l'assaut du canon. Par reflexe il tira plusieurs coups vers le fouisseur. Celui-ci balançà alors une déjection toxique sur le lieutenant qui parvint à l'esquiver de justesse. L'affrontement était donc inévitable. Quand tout d'un coup, un coup de feu résonna dans cette lisière. Le prédateur était à terre, mort. Gillian observa finement les alentours et ne remarqua rien, aucune présence amicale, qui était cet allié ? Peut-être un ange-gardien pensa t'il.

Gillian ne chercha pas plus d'explications et se remit en route vers la forteresse, cela faisait maintenant deux heures qu'il venait de quitter la navette. Il suivait un sentier arpenté parmi les monts de SR-388, celui-ci était sablonneux ce qui était dû à l'érosion des montagnes un chemin semblait s'être tracé naturellement. Il marchait difficilement, mais toujours d'une manière plus aisée que dans la végétation rencontrée plus tôt par le lieutenant. En levant la tête Gillian pû apercevoir une cime qui ne semblait pas familière à ce monde, ce devait être la forteresse pensa t'il.

Le col que suivait Gillian s'eleva au bout de quelques minutes de marche, par chance ce chemin semblait inévitablement mener vers la forteresse devenant de plus en plus visible par le lieutenant. Il commençait alors à croire en une chance de salut, de revoir ce qu'il aime, et ceux qu'il aime. En s'arrêtant quelques minutes dans sa marche pour se ménager de la pente difficile qu'il suivait il sembla entendre des bruits de pas. En se retourna il distingua une silhouette humanoïde, par précaution il dégaina son arme, il ne pouvait pas estimer de quel camp appartenait cet être. Jusqu'au moment ou la personne engagea le dialogue.

-" Vous êtes un survivant ? Vous avez survécu aussi ? Je suis un membre du GSI, je parcourt cette zone pour trouver de quoi créer un système de communication permettant de joindre l'extérieur en passant les radiations. "

Le lieutenant mis quelques secondes avant de réaliser que c'était un galarien qui s'adressait à lui, il semblait lui aussi en galère sur cette planète. Le lieutenant posa rangea son arme.

-" Lieutenant Gillian Sykes de l'Alliance, il y a quelques heures j'ai été attaqué par une bête d'ici, un fouisseur je crois, c'était vous qui l'avait abbatu sèchement d'un tir ? " S'interrogea Gillian tout en grimaceant de la douleur de ses blessures.

-" Oui. Je vois que vous allez mal, je peux vous faire quelques soins qui vous permettront de récupérer un peu de vos capacités motrices. " Le Galarien alla droit au but, il semblait plus se soucier de Gillian que sa situation à lui.

-" Alors faites ! Mais pourquoi ne pas m'avoir rejoint tout de suite, vous êtes aveugle ? "

-" Non, je ne vous ai simplement pas vu. "

-" Et vous faites parti d'un commando d'élite ? Sa promet, je me demande si je peux me permettre de refuser vos soins. "

-" Cessez de chercher la petite bête, et pour vous dire : je ne suis pas spécialisé dans la guerre, mon truc c'est plus la médecine vous voyez ? "

Le lieutenant cessa alors de parler et laissa le Galarien l'osculter et le réparer. Il en profita pour raccomoder certains composants de son armure. Gillian exprima sa gratitude d'un signe de tête.

-" Et comment vous appellez vous ? "

-" Vortan. Lieutenant, vous devriez maintenant pouvoir être plus a l'aise pour parcourir notre nouvelle planète ! " Dit le galarien joyeusement.

-" Vous êtes tombé sur la tête ou la raison vous perd ? Bientôt à nous deux on essayera de repeupler cette planète aussi ? "

-" C'est de l'ironie, mais il est clair que si l'on ne retrouve rien suceptible de m'aider pour la fabrication de mon appareil c'est fini. "

-" Mes objectif ne sont pas les votres docteur, moi je comptait surtout me rendre dans cette forteresse pour trouver quelque chose qui puisse nous aider ou même des personnes encore là bàs. Depuis combien de temps l'assaut à t'il eu lieu ? "

-" 24 heures exactement. Cela fait plus d'une journée que vous vous promenez avec un bras en moins ? "

-" J'ai été croqué par un dévoreur qui à failli réussir à me gober entièrement, j'ai fui et trouvé refuge dans une navette abandonnée, j'ai trouvé des rations et du médi-gel, cela fait seulement 3 heures que j'ai décidé de quitter mon abri pour rejoindre la forteresse. "

Les deux survivants marchèrent alors tout deux vers la forteresse maintenant complètement visible, ils arrivaient à proximité du pont suspendu.

-" Je comprends, l'instinct Humain est quelque chose de pasionnant, même à la limite de mourrir vous continuez toujours de vous battre pour la survie... . J'y était mais j'ai réussi à survivre aussi mais sans égratinures. "

Leur discussion se stoppa quand ils franchirèrent l'entrée du complexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillian Sykes

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 27

Identité
Race: Humain
Planète natale: Eden Prime
Profession / rang : Lieutenant / N7

MessageSujet: Re: Passé pour mort. [ Clos ]   Mar 18 Jan - 21:11

Le Galarien et le lieutenant Sykes arpentaient désormais les ruines récentes de l'ancienne forteresse, la maconnerie tombait peu à peu des tours en laissant leur ossature complètement nue. Malgré le nuage de poussière ambiant les deux survivants parvenaient à discerner l'ancienne structure. Au fil de leurs pas, le Galarien s'arrêta net, fixant du regard une ancienne machine, surement un générateur électrique.

"- Vortan ? Quesque vous faites ? " Questionna Gillian tout intéressé.

"- Les Humains. Vous posez toujours des questions idiotes même quand votre survie est compromise ? Bref, je crois pouvoir recycler les composants de ce condensateur électrique dans mon appareil de communication, les matériaux pourront permettre l'emission malgré le taux de radiations et autres gênes majeures, je tiens là notre billet de sortie."

Le yeux de Gillian se mirent à briller, même dans le désarroi il allait enfin quitter cette maudite planète, il s'imaginait déjà en train de taper son rapport de ses deux mains, même si une greffe de bras n'était pas certaine.

-"Bien, je vais vous donner nos coordonnées, nous sommes à 39°.... "

-" Trop tard, j'ai déjà un traceur, il suffira juste d'emettre notre signal, un vaisseau viendra nous chercher. "Le Galarien coupa net la parole de Gillian.

-" L'électronique sa vous connait à vous, un vrai mister Gadget ! "

-" Un quoi ? Je suis du GSI, pas comment disent les Humains : " un branle-nouilles ". "

-" Laissez tombez pour mister Gadget... Sinon c'est plutôt avec un " c " pour le deuxième mot composé. "

-" Merci pour la précision lieutenant. Maintenant j'ai besoin de concentration pour préparer mon " truc " comme vous dites. "

Le lieutenant le laissa donc du temps pour le Galarien, il en profita pour réenduire du medi-gel sur la cicatrice qu'il portait à la place de son bras. L'opération du galarien pris fin.

-" Lieutenant, c'est fini j'emet notre position, mais je ne suis pas sûr mais il y a une forte probabilité que l'emission quitte cette planète. "

-" Et bien croisons les doigts, pour que ca passe, nous n'avons plus qu'a... "

-" Taisez vous ... "

Des parasites furent entendus depuis l'appareil par Vortan, celui-ci le portait à son oreille, après quelques secondes seulement, une voix se fit entendre, ils avaient surement eu des difficultés à capter le signal mais ils réussirent pas.

La liaison de coupa, laissant les deux survivants dans l'euphorie, malgré que Gillian grimaçait un peu. Le Galarien remarqua les traits de son visage, déçus.

" Quelque chose ne va pas Lieutenant ? "

-" Je pensais qu'une chasseur ou vaisseau abandonné pourrait être aussi simple. "

-" Cette hypothèse est pertinente. Et je suppose qu'un vaisseau de l'Alliance viendra vous chercher sous peu.

-" Alors repartons. "

Et dans les secondes qui suivirent, Sykes et le galarien continuèrent à avançer, une forme imposante sous une bâche se trouvait à côté d'eux, le galarien ne perdit pas une seconde pour la tirer, c'était un chasseur bi-place, quelque peu abimé par l'explosion, mais globalement en bon état.

-" Cette chance est incroyable, un chasseur en bon état malgré cette explosion... "

-" Arrêtez de réfléchir, j'ai un bras à me remettre ne place moi magnez vous un peu !Mettez vous au manettes, je suis affecté au poste de timonier en second sur mon vaisseau, ca va le faire, je vous assisterait. "

-" Compris. " Le Galarien semblait vexé des reflexions du lieutenant.

Ils quittèrent ensemble l'orbite de cette planète, Gillian livrait ses instructions pour rejoindre un relais au plus vite et retrouver le 486-B le plus rapidement possible pour se soigner. Durant le vol, il en profita pour se reposer. Il ne manqua pas de rapeller au Galarien de le réveiller si un problème se posait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passé pour mort. [ Clos ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passé pour mort. [ Clos ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jack Hudson
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Nom: Garret / Surnom : Jonathan Livingston [Archonte Ganrel ce faisant passé pour un jeune ventru]
» Assassinat des frères Jumelle. Regarder le passé pour construire l'avenir
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes inconnus.-
Sauter vers: