Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cauchemard n'est pas encore fini...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Paladin

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 24
Localisation : Dans l'espace,observant le vide infinie
Exprimez-vous! : tu veux que je dis quoi ?!

Identité
Race: Humain
Planète natale: terre
Profession / rang : mercenaire et aide externe a l'alliance

MessageSujet: Re: Le cauchemard n'est pas encore fini...   Jeu 23 Fév - 2:39

Gabriel regarda chacun des membres qu'il venait de rejoindre, il ne savait pas vraiment d'ou il venait tous et le fait qu'il y est un membre de Cerberus accroissait son ressentiment, néammoins, le fait que Krark soit avec eux le rassura immédiatement, Krark était intelligent, en tout cas, plus intelligent que la plupart des Krogan,il savait faire le bon choix (la preuve, il l'avait rejoint).
Néammoins, ce groupe formé de brique et de broc ne lui plaisait pas du tout chacun lui rappelez les membres de son équipes, ceux qu'il avait perdu
Ce décor, ces gens, tout commençai a concorder , sa aller recommencer, les même cause engendre les même effet
Paladin commençais a ressentir les premier effet, la démangeaison, néammoins, il arrivait a la contenir, cela n'étais pas trop complexe....pas comme certain

Il regarda le dénommé Wagner, c'étais presque irréel, il lui rappelez tellement Stanford, une bleusaille qui devait l'accompagner, il fut le premier a mourir et s'explosant le crane avec un pistolet lourd

Les voix dans la tête sont dangereuse....Gab regarda Wagner, il ne voulait pas sa, quitte a se salir les main, autant que sa soit un des membres qui l'acheve ou sinon il serait incontrolable et tuerait tout le monde. L'armure étais lourde, bordel, comment cela pouvait encore exister, il regarda , les yeux dans le vagues le couloir en face de lui jusqu'au moment ou une silhouette s'en détacha.
Cette silhouette, il l'a connaissait, elle regarda lumineuse Gab avant de poser un doigt sur ses propres levres et de courir vers le couloir de droite
Hallucination, peut-être bien, mais quelques chose en lui disait qu'il fallait qu'il aille par là. Sans réflechir, il dévança le groupe et se tourna vers eux:

"allons par là, j'ai un bon pressentiment"

Il ne pouvait pas leur dire que c'étais une hallucination qui lui avait montrer, c'étais insensé, autant tenter comme sa, d'un coup, il continua son chemin et pris a droite....
Rester a savoir si les autres suivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krark alkhor

avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 34
Localisation : Systèmes Terminus
Exprimez-vous! : Comment prononce t'on Krark à l'envers :p ?

Identité
Race: Krogan
Planète natale: Tuchanka
Profession / rang : mercenaire

MessageSujet: Re: Le cauchemard n'est pas encore fini...   Dim 25 Mar - 23:12

Krark sentait bien que cette journée craindrait de plus en plus mais à un tel point la quand même pas! Le capitaine venait de littéralement péter les plombs tandis qu'une grosse bestiole semblait remonter l’abime qui les séparait de l'enclave extérieure. D’ailleurs, le mec de Cerberus ne semblait pas trop ravis de la situation, après tout c'était lui qui se trouvait du mauvais coté du flingue!
Krark esquissa quelques pas furtifs vers le bord du précipice pour tenter de regarder ce qui les attendait.

- Oh putain....

Tout les regards convergèrent sur le Krogan penché sur le vide, il les regarda avec un air sérieux tout en rechargeant son fusil à pompe.

- je vous conseille de vous préparer!


Une série d'ondes de choc fit trembler la structure, témoignant de la masse de la bête, le groupe de survivant serrait ses armes avec des mains trempées de sueurs, comme ci ils étaient devenus de vulgaires proies attendant leur prédateur.

Deux énormes pattes pointues agrippèrent au bord, puis une troisième se planta dans le mur derrière le groupe, chaque membre devait bien mesure 7 mètres et se terminait en une grand griffe large et acérée, de quoi couper un dévoreur en deux!
Une large tête bardée d'une dizaine d'yeux irradiant une lueur jaune apparut lentement du rebord et pointait son regard droit vers le groupe qui ne réalisait pas encore bien la situation.
La chose hurla si fort que tout le monde grinça des dents et se boucha les oreilles, puis elle balayât devant elle avec une de ses multiples pattes, sa griffe était si longue qu’elle frôlait le mur derrière Krark et ses compagnons, laissant une longue cicatrice dans le métal.
Tout le monde anticipa largement la lenteur de la frappe, sauf le capitaine humain qui encaissa la tranche intérieure de la griffe en plein dans l’épaule droite, ce qui l’assomma et le fit tomber lourdement sur le sol.

- Hmm…au moins il ne risquera plus de nous en coller une dans le cul !
- Je crois que j’aurais préféré ça à me faire bouffer par cette horreur ! Rétorqua le type de Cerberus.

Au vu de la taille du monstre, il était simple d’imaginer que les balles ne lui feraient pas grand-chose, mais l’équilibre précaire de la bestiole constituait son point faible, un point faible que le Krogan ne tarda pas à exploiter en bombardant ses pattes de salves de fusils à pompes, peu efficaces hélas, il fallait bien plus de force d’arrêt !

- Et merde, dommage que le capitaine biotique soit dans les vapes, quelques ondes de chocs auraient bien été utiles !

Le mec de Cerberus ricana puis décocha une balle percussive de forte puissance cinétique dans la patte au dessus du groupe, celle-ci eu pour effet de décolle littéralement le membre de la façade, ce qui déséquilibra le monstre qui hurla encore un coup, nouvelle vague de désorientation aussi, puis replanta sa griffe en essayant de planter le garde au passage.

- Vous voyez ! Pas besoin de l’autre schizophrène la !

- Pas faux….

L’abomination n’avait que faire des réjouissances du gardien, elle convulsa quelques secondes avant de faire sortir deux bestioles de son dos, des espèces de tas de chairs informes à six pattes de la taille d’un Varen qui se jetèrent sur le mec de Cerberus et sur Hawk.

- ‘Tain, comme ci on n’était pas assez dans la merde !




> Niveaux d'infections:

- Krark = 40%
- Siegfried Wagner = 80% Exclamation Danger Exclamation
- Maelia / Hawk: 30%
- Licao = 40%
- Tann = 30%

> Liste des pathologies:

- 20%:
Apparition de maux de têtes et difficulté de concentration
- 25%: Fréquence des maux de têtes doublées (toutes les 20min pour un humain de poids normal) et légers vertiges
- 30%: Saignements de nez, forte fièvre et apparitions de plaques rouges et de démangeaisons
- 40%: Nausées et vomissements et paranoïa aigue
- 50%: vomissements plus réguliers et parfois sanglants, les premiers épisodes de démences peuvent apparaitre à ce stade
- 60%: spasmes nerveux toutes les 10 minutes
- 70% : Vertiges très fréquents et paranoïa démentielle, sujet potentiellement dangereux pour lui et ses alliés.
- 80% : Premiers signes de mutation, le sujet développe des plaques rouges suintantes sur tout le corps et ressent des étranges spasmes dans son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maélïa MacLochlainn

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 29
Localisation : Namur

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre - Eden Prime
Profession / rang : Tireur d'élite

MessageSujet: Re: Le cauchemard n'est pas encore fini...   Lun 26 Mar - 10:30

La créature dépassait de loin ce que les pires horreurs que l’on pouvait imaginer… Son cri les étourdit un moment et Mali resta un quart de seconde bouche bée avant d’être réveillée par un coup de griffe qu’elle réussit à esquiver. Ce ne fut pas le cas de Siegfied qui fut projeté un peu plus loin. Mais pas le temps de s’en inquiéter, la chose recommençait à attaquer. Les balles avaient recommencé à fuser, mais ils s’aperçurent rapidement que c’était inutile. La jeune femme visa les yeux immondes de la créature, espérant la déstabiliser, alors que le Krogan et l’homme de Cerberus frappait dans les pattes. Ils réussirent à la déséquilibrer un instant, Maélïa continuait de viser les yeux, elle en avait déjà crevé trois, augmentant la désorientation de la bête après le tir percussif.

Mali continuait à se demander comment elle avait atterri ici, même si la réponse semblait simple. Elle avait refroidit plusieurs membres de l’organisation pro-humaine et si elle s’en sortait, ce ne serait certainement pas la dernière fois qu’elle aurait à faire à eux. Mais tout de même… elle ne pensait pas avoir eut un tel impact sur Cerberus pour qu’elle se retrouve dans un centre expérimental, confrontée à des créatures modifiées. Comment un homme pouvait-il avoir l’idée de créer… ça ?
Elle sentait la sueur qui perlait son front, collant quelques mèches de cheveux. Elle sentait celle, glacée cette fois, qui coulait le long de sa colonne vertébrale. Ne pas comprendre augmentait sa nervosité et les effets de… de quoi d’ailleurs ? d’une drogue sans doute s’il y avait un traitement, ces effets ne cessaient de rappeler à la jeune femme qu’elle serait condamnée si ils ne se dépêchaient pas...

Un nouveau tir percussif se fit entendre et mis à mal l’équilibre de la monstruosité « made by Cerberus ». Mali continuait d’aveugler la bête qui s’énervait d’autant plus, balançant ses pattes vers les survivants, quand soudain, dans un spasme, jaillirent deux hexapodes qui sautèrent sur Mali et l’homme de Cerberus. Par réflexe, la jeune femme se protégea de son bras gauche, tandis que son bras droit, armé commença à frapper la petite créature. Sous le choc de l’impact, les deux se retrouvèrent à terre. La jeune femme continuait de se débattre et elle réussit à le jeter un peu plus loin. Alors qu’il sautait de nouveau vers elle, Mali lui tira une balle dans ce qui semblait être la tête et elle s’esquiva pour laisser retomber la petite créature morte dans son élan.

Le répit fut de courte durée, la grosse créature était encore là, et continuait d’harceler le groupe. L’abomination n’avait plus que la moitié de ses yeux maintenant et chaque coup l’ébranler un peu plus chaque fois, perdant avec la vue, ses repères et son équilibre. De plus, elle ne voyait pas certains coups arriver, ce qui était maintenant un avantage pour les rescapés. L’homme de Cerberus semblait s’être débarrassé lui aussi de sa petite créature et il rejoint les autres, plaçant encore quelques tirs percussifs dans les pattes de la créature.

Mali ne s’aperçu pas tout de suite qu’un fin filet de sang coulait de son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krark alkhor

avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 34
Localisation : Systèmes Terminus
Exprimez-vous! : Comment prononce t'on Krark à l'envers :p ?

Identité
Race: Krogan
Planète natale: Tuchanka
Profession / rang : mercenaire

MessageSujet: Re: Le cauchemard n'est pas encore fini...   Ven 22 Juin - 18:05

Krark se demandais si l'humaine qui se battait avec ses tripes en crevant les yeux de la chose n'était pas une Kroganne refoulée. Même si le monstre n'avait en réalité que peu besoin de sa vue pour détecter ses proies, chaque percée lui infligeait une intense douleur qui résonnait dans tout son système nerveux. de plus cela le déconcentrait et relâchait son emprise sur la parois.
Mais ces petits assaut commençaient à l'énerver, sa rage allait bientôt devenir un problème et Krark en avait un peu assez de cette perte de temps, comme tout le monde ici présent, il voulait trouver ce remède et rentrer sur son vaisseau avec son pote Paladin.


Le Krogan observa le terrain, a part des cadavres pas grand chose mais en en fixant un de plus près il put remarquer qu'il était composé de....morceaux de soldats d'assaut de Cerberus, Krark se demandait si il pouvait y trouver ce qu'il souhaitait le plus en ce moment même.

- Couvrez moi, je veux pas que cette horreur m'empêche de fouiller cette dépouille la bas!


Le Krogan courut de toutes ses forces puis plongea a coté du cadavre grotesque, il chercha dans les restes du ceinturon de combat du soldat et....

Alors que le groupe de survivants affolés luttait contre la chose, le capitaine Wagner se réveilla de son coma temporaire, il ne se souvenait plus très bien de ce qu'il c'était passé mais le monstre en face de lui éveillait un sentiment d'urgence.
Décidé à se rattraper de son incompétence, involontaire du fait de son état d'infection avancé, la Sentinelle concentra son énergie biotique au creux de l'OmniTech puis averti les autres de s'écarter de la chose, et de se couvrir les yeux aussi.

Une sorte de décharge biotique s’abattit sur le monstre en produisant une déflagration aveuglante et a l'effet de souffle dévastateur. La déflagration avait neutralisé toutes les créatures générées par la plus grosse qui était elle même sonnée par l'attaque.
Wagner vacilla puis se rétabli immédiatement, il n'était même pas essoufflé, au contraire il se sentait deux foi plus puissant maintenant qu'il était contaminé. Cadeaux ou malédiction? Si il oubliait son apparence qui devenait de plus en plus proche du vampire ou du mort vivant, Wagner comptait bien profiter de cet atout temporaire lors de sa fuite de la base de Cerberus.

Le monstre sonné fut soudainement attaqué par Krark qui chargeait comme un buffle vers la zone d'impact de la déflagration biotique du capitaine. Krark poussa un cri de guerre puis enfonça quelque chose dans la plaie béante qu'avait provoqué la détonation de Wagner. Puis il se retourna puis fit signe a ses comparses de se planquer.
L'abdomen de la bestiole implosa, ce qui l'acheva presque sur le coup et la détacha de la paroi, tombant dans le vide infini du gouffre.

- Maintenant qu'on est débarrassé de cette pourriture, activez ce ptain de pont pour nous amener au remède blanc bec!
- Joshua!
- Hein?
- Joshua, mon nom quoi! Même un Krogan sait ce que c'est nan?
- Heuu et alors...
- On est partenaire après tout et puis qui sait, Cerberus m'as vraiment pris pour un con avec tout ce merdier, considérons mon aide comme une lettre de démission. Allez le pont est en train de se télescoper alors perdons pas de temps. L'aile médicale et à deux blocs de la rive d'en face, nous y somme presque!



> Données de mission<

- Statut infection: Danger!!! Niveau d'infection élevé sur tout le groupe suite au combat contre l'Abomination! Point de non retour proche pour chaque participant. Voire même irréversible pour un individu du groupe.
Chaque interaction sera plus difficile à cause des symptômes suivants;


/ Tremblements et spasmes musculaires = Visée difficile
/ Migraine douloureuse = concentration perturbée
/ Dé génération cellulaire de Niveau 1 = démangeaisons et plaies sur divers partie du corps
/ Aliénation mentale de premier stade = Sensation proche de l’endoctrinement des Moissonneurs, une mystérieuse entité vous apelle et dicte parfois des actes insensés voire dangereux pour vos alliés.


- Équipements cachés dans le nouvel environnement:


2 Pisotlets Phalanx
1 Fusil Mattock
1 Fusil à pompe Cimeterre
1 Lance Grenades M 100
1 Mitrailleuse revenant
Medi Gel
/ Module de bouclier Cyclonique Niv II



>> Survivez à cet enfer!!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maélïa MacLochlainn

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 29
Localisation : Namur

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre - Eden Prime
Profession / rang : Tireur d'élite

MessageSujet: Re: Le cauchemard n'est pas encore fini...   Lun 9 Juil - 12:16

HRP : vu que personne ne répond...

D’un revers de la main, Maélïa essuya le sang qui coulait de son nez. Elle fixa un court instant le liquide carmin qui recouvrait à présent sa main avant de recharger d’un geste rapide et précis son Prédator et de reprendre son tir sur la créature.

- Couvrez moi, je veux pas que cette horreur m'empêche de fouiller cette dépouille la bas!
- Aye aye, répondit la jeune femme par réflexe et elle se déplaça de sorte à se placer presque complètement entre le Krogan et la bestiole. Elle ne vit pas ce qu’il fit, lui tournant le dos, trop concentrée sur la chose pour

Mais à ce moment là, le capitaine se réveilla et de la plus belle des manières, ouvrit une plaie béante dans l’abdomen de l’ennemi commun. Sans pour autant se relâcher, Mali eut un sourire en coin, c’était une satisfaction. Cependant la décharge biotique fut la plus impressionnante que Mali n’ai jamais vu. Elle n’était pas « naturelle ». Bien que pâle, le capitaine semblait remis. La différence était saisissante, étrange. Surnaturelle. Mali se méfiait de ce changement soudain.
Mais à peine la créature avait comprit ce qu’il se passait que le Krogan la chargeait déjà. L’ex-militaire se planqua derrière un débris qu’elle avait à côté d’elle. Elle n’eut pas le temps de se demander pourquoi que la bestiole implosa.

Elle se redressa, rechargeant de nouveau son arme pour être prête à tirer en cas de besoin. Mali serrait sa main autour de l’arme pour ne pas montrer qu’elle tremblait. Le pont fut déployé et le groupe le traversa rapidement.
Maintenant qu’un calme relatif s’était établi, Mali sentait une forte migraine lui battre le front. Il lui semblait entendre des murmures autour d’elle, à moins que ce ne fût en elle ? Secouant la tête elle se concentra sur la pièce qu’ils venaient d’atteindre.

Elle repéra rapidement du MédiGel et en prit deux doses, ça pouvait servir et autant que tout le monde en ait un peu sur soit. Tournant encore dans la salle, la jeune femme repéra un Lance-grenades à côté d’un cadavre de soldat. A défaut de grenades frag’, ça ferait l’affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cauchemard n'est pas encore fini...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cauchemard n'est pas encore fini...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes inconnus.-
Sauter vers: