Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Survivance

Aller en bas 
AuteurMessage
Kadararan



Messages : 225
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 27
Exprimez-vous! : Nous sommes les êtres élus, nous sacrifions notre sang, nous tuons pour l’honneur ! Nous sommes les saints de notre armure tachée de sang, Nous avons tué le dragon !

Identité
Race: Asari
Planète natale:
Profession / rang : Chasseresse

MessageSujet: Survivance   Dim 31 Juil - 1:36

Nom du RP : Survivance.
Statut : Privé
En attente de : Licao



Une explosion lumineuse. Ce fut la dernière chose que vit l’Asari avant de sombrer dans l’obscurité. Elle se sentit projetée vers l’arrière par une force démentielle, surnaturelle. Le mur en béton qui cerclait la forteresse était affaiblit par le combat contre le Quar-X et ne résista pas au choc. Il céda derrière Kadararan qui tomba dans le vide.
Elle était brisée. Disloquée. Désarticulée. Et pour ne rien gâcher, elle avait perdu la vue. Sa chute lui parut durer une éternité pendant laquelle elle repensa à Samus. Le souvenir de la lame du Quar-x perçant l’abdomen de sa compagne lui fit lâcher quelques larmes. Et elle n’avait rien pu faire pour l’en empêcher. Kadararan, qui n’avait pas su protéger son aimée, allait mourir dans la honte.

L’impact fut rude. Le sol escarpé des montagnes, en pente, lui laissa de multiples écorchures alors qu’elle roulait jusqu’à rencontrer une surface plane qui arrêta sa course. L’Asari n’était pas morte sur le coup et le regretta amèrement. La douleur était intolérable. Quiconque l’aurait vu dans cet état aurait eu pitié d’elle, même son plus grand ennemi.

Même aussi souffrante, Kadararan avait encore la force et la volonté de réprimer un sanglot. L’espace d’un instant, elle ressentit une sorte de plénitude que l’on attribuait certainement à l’état qui survenait avant la mort. Son corps entier avait cessé d’hurler sa souffrance et s’était résigné à l’inéluctable. Jusqu’à ce qu’elle ressentit un autre pic de douleur au niveau des yeux. Dans un geste brusque et instinctif qui paraissait hautement improbable vu l’état de ses membres, elle leva ses bras et couvrit son regard du plat de ses mains.

Elle hurla à la mort.

Ce qui se passa dans son esprit était indescriptible. Kadararan sentait que quelque chose de terrible se tramait. Que l’explosion n’avait pas annihilé complètement le Quar-X. Que ce dernier avait trouvé une porte de sortie. Ce furent ses dernières pensées sensées avant de sombrer dans sa psychose. Elle commençait déjà à oublier les récents évènements, la conclusion qu’elle venait juste de tirer. Et elle arrêta de hurler, posant ses bras à plat sur le sol et fixant la voûte crépusculaire, aussi immobile qu’une poupée de cire.

Le bruit de pas qu’elle entendit ne la fit même pas sortir de sa torpeur surnaturelle.

Quelqu’un se pencha sur elle. De son point de vue, Kadararan devait être morte, mais sa respiration régulière le dissuadait de tirer des conclusions hâtives. Ses yeux formaient deux énormes fosses, d’où stagnait un épais liquide bleu luminescent qui s’échappait dans des cratères sur le reste de son visage. Cet étrange liquide était déjà en train de cristalliser et de reformer le physique de l’Asari, aussi fantastique cela pouvait-il paraître.
Son corps présentait de multiples fractures, écorchures et radiations due à l’ezo et même s’il commençait déjà à se régénérer de façon étonnante, du medi-gel n’aurait pas été de trop pour maintenir l’Asari en vie.

Malgré son état critique, elle paraissait avoir gardé un semblant de conscience.


Dernière édition par Kadararan le Lun 1 Aoû - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paladin

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 24
Localisation : Dans l'espace,observant le vide infinie
Exprimez-vous! : tu veux que je dis quoi ?!

Identité
Race: Humain
Planète natale: terre
Profession / rang : mercenaire et aide externe a l'alliance

MessageSujet: Re: Survivance   Lun 1 Aoû - 0:25

Un ratage complet......

Les canons ? Démantelé et exploser, les ennemi ? Anéanti, la mission ? Un échec totale. Je regardais mes hommes, Ellen était bléssée par l'explosion et l'autre faux quarien semblait allez malgré le fait qu'il regardait partout a présent et fessait de drole de bruit gutureaux.

J'aurai jamais du accepter de faire cette mission, pour tout l'argent du monde, jamais.
Je rechargeai mon fusil et avançais dans les décombres de la base au cas ou un ennemi aurait survécu ou aurait eu l'audace de pas nous fuir.Malgré mes réticence, un contrat est un contrat et il fallait le respecter. Il devait bien rester un morceau de Quar-X quelque part :

"commandant, malgré mes reticences a échouer a une mission de Cerberus, je doute que nous trouverons quelques chose restant de la bête et cela ne vaut pas la peine de sacrifier nos vie"

Je soupirais, elle n'avait pas tord la miss, la base allait s'auto-détruire et le feu d'artifice serait surement visible depuis l'espace, il fallait fuir d'ici et vite, par tout les moyen mais encore une fois, mon sens aigu de l'honneur allait répondre et me faire rester ici. J'avais l'intime conviction que quelque chose nous avait échapper et qu'il fallait de nouveau fouillé la zone, je respira a fond puis ouvrit ma liaison com:

"Nous ne pouvons pas rester les main vide je suis sur qu'il y a quelque chose ici. Ellen, ouvre une liaison com avec le vaisseau et demande lui de se poser le plus vite possible ici"

"monsieur c'est peine perdue, je ...."

Je la coupa:

"faites ce que je dis, ils nous reste environ cinq minute, autant en profiter"

A la suite de cette phrase, un profond silence s'ensuivit avant un grognement qui devait surement être de la part du faux-quarien et la voix de Ellen:

"bien monsieur, ordres envoyé"

Je continua mon avancé dans les débris, espérant toujours trouvé quelqu'un, je chercha dans les cadavres jusqu'au moment ou j'entendis un hurlement,un hurlement profond venant non pas du coeur mais des tripes, le hurlement du nourrisson a la naissance
Un hurlement Primal.Je courus vers ce son comme appelé puis arriva a son point d'origine. Là se trouvait une Asari, couverte de blessure diverse et varié, elle ressemblait un peu a un steack en y réfléchissant, un steack bleu.Je m'approcha et regarda cet amas de chair, sa respirait, ce n'était donc pas un rale qui signifiait la mort mais plutot un râle voulant dire "je veux vivre" , qui que c'était dans cet amas bleuté suintant de sang,il ou elle avait la niak.Je m'approcha du cadavre et lui toucha la joue étalant le sang puis descendit jusqu'au cou. C'était faible mais audible:

bon vous deux, abandon des rechercche, j'ai besoin de soutient sur ma position, un ou une asari vivante sur mon point d'action.

Si il y avait une chose qui passé devant le "honorer son contrat", c'était de sauver ces gens qui voulait survivre a tout pris. Et il ou elle en fessait parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadararan



Messages : 225
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 27
Exprimez-vous! : Nous sommes les êtres élus, nous sacrifions notre sang, nous tuons pour l’honneur ! Nous sommes les saints de notre armure tachée de sang, Nous avons tué le dragon !

Identité
Race: Asari
Planète natale:
Profession / rang : Chasseresse

MessageSujet: Re: Survivance   Lun 1 Aoû - 23:11

-J’ai mal… j’ai mal, murmura l’Asari.

Étrangement, le liquide qui occupait la place de ses yeux était devenu solide, soufflé comme une brume par le vent. À sa place, deux globes oculaires bien réels, entouré de leur paupière protectrice, s’étaient formés. Pour le spectateur, il s’était sûrement passé une illusion d’optique ou une hallucination due au récent combat.
Kadararan les ouvrit et les iris de ceux-ci brillèrent d’une lueur bleu surnaturelle avant de s’éteindre progressivement. Ils étaient d’une ravissante couleur turquoise. Elle ne distinguait que des taches noires aux formes irrégulières.

Lentement, en dictant ses mots de façon audible malgré son état, elle parla. Kadararan était dans un état second et fixait le ciel, les yeux écarquillés.


-Son corps a éclaté et son esprit s’est disloqué mais son ombre plane toujours parmi les décombres.

Elle s’arrêta. Seule sa respiration sifflante brisait le silence.

-Ce… ce n’est pas mort, souffla-t-elle difficilement à Zack. C’est toujours là, dans… dans ma tête.

Son visage se crispa sous la douleur et elle retint difficilement un râle. Elle rouvrit un œil et sa vision floue aperçut la silhouette de son interlocuteur. L’éclat de folie dans son regard avait disparu. Elle semblait se réveiller d’un long rêve.

-Qui…qui êtes-vous ?

Malgré qu’elle soit exténuée, l’arrivée de cet inconnu raviva son instinct de survie. Elle était aussi alerte que possible bien que dans son état, il lui était impossible de riposter.
Les deux compagnons de Zack arrivèrent à l’instant. Ils regardèrent l’Asari avec apriori, spécialement Kurt. Ellen par contre, fit passer ses ordres avant ses sentiments personnels et s’agenouilla auprès de Kadararan. Elle ne bougeait que très peu et était plus affolée qu’agressive.


-Vous avez vraiment cru que le terme "vivante" était approprié commandant ?
-Soignez-là, exécution.
-Bien, bien… fit l’agent de Cerberus en fouillant dans son sac à dos. Elle en ressortir des doses de médi-gel et des bandages qu’elle appliqua sur les endroits du corps les plus atteint de l’Asari. Je n’ai jamais vu une Asari aussi amochée… Et c’est impressionnant, on dirait même qu’elle est sur la voie de la guérison. Je ne comprends pas, il y a quelque chose d’étrange avec elle.

Ellen passa son doigt sur les joues de Kadararan d’où perlaient encore des gouttes de liquide bleu puis, à son contact, l’essuya tout aussi vite sur le sol poussiéreux. Elle tourna sa tête vers Zack.

-Commandant… Ce n’est pas du sang. C’est de l’Ezo. Il faut la décontaminer immédiatement, et nous aussi. Je suggère que nous retournions au vaisseau sans plus attendre pour la mettre en cryostase, si vous tenez tant que ça à la revoir en vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paladin

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 24
Localisation : Dans l'espace,observant le vide infinie
Exprimez-vous! : tu veux que je dis quoi ?!

Identité
Race: Humain
Planète natale: terre
Profession / rang : mercenaire et aide externe a l'alliance

MessageSujet: Re: Survivance   Mer 3 Aoû - 2:30

-Commandant… Ce n’est pas du sang. C’est de l’Ezo. Il faut la décontaminer immédiatement, et nous aussi. Je suggère que nous retournions au vaisseau sans plus attendre pour la mettre en cryostase, si vous tenez tant que ça à la revoir en vie.

Elle , possédait de l'Ezo dans son sang ?! Mon sang ne fit qu'un tour, c'était humainement impossible, du moins, c'était ce qui était marqué dans les fiches de Cerberus:

"en êtes vous sure, faite un pet-scan, nous ne pouvons pas l'emmener sous des supposition"

Ellen essaya de répondre mais soupira et activa son scan.Je m'approcha de l'asari et lui parla avec douceur:

"ne vous inquieté pas, tout va bien se passer, on va trouver une solution"

Deux solution en faite, l'abandon ou le sauvetage pour la mettre en crysostase.Je resta silencieux,touchant le visage de l'asari puis regarda Ellen:

"alors ?"

Ellen se releva puis regarda son scan

"je confirme, elle possede dans son organisme 10% d'ezo-X"

Je soupira, finalement j'étais peut-être chanceux, je soupira puis fit signe a Ellen de relever l'Asari puis je la pris :

"Kit, on en est ou par rapport au vaisseau"

Kit me regarda, malgré le casque, on pouvait sentir de la peur suinter de sa combi:

"Il arrive, il nous reste plus beaucoup de temps"

En effet, le vaisseau Arriva et se plaça en position géostationnaire, la trappe s'ouvrit:

"allez on y va"

On courra vers le vaisseau, l'asari dans mes bras, la base tremblé, l'autodestruction de la base n'allait pas a sauter.Ellen avança vers le cockpit puis s'installa au poste de pilotage:

"Ellen, plein gaz"

Le vaisseau décolla, quittant enfin cette planete maudite.

Pour ne plus jamais revenir.

[HRP : suite du RP => Un butin inattendu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Survivance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Survivance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes inconnus.-
Sauter vers: