Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les véhicules célébres

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 29/12/2008
Localisation : Partout

MessageSujet: Les véhicules célébres   Mar 9 Aoû - 22:16

VEHICULES CELEBRES


  • Sommaire :

    Vehicule : M44 Hammerhead
    Vehicule : Normandy SR1
    Vehicule : Normandy SR2
    Vehicule : Navette UT-47 Kodiak
    Vehicule : Aeronef A-61 Mantis



VEHICULE : M44 HAMMERHEAD

Le M44 Hammerhead est un véhicule blindé à effet gravitationnel.

Le Hammerhead troque les roues contre trois réacteurs à carburant fossile, ce qui lui permet de léviter sur le champ de bataille en atteignant les 120 km/h. Il est ainsi capable de rester en formation avec des unités de cavalerie blindées, de survoler les plans d'eau calme et de franchir des obstacles. Grâce à un système de microboosters de secours, l'appareil conserve toute sa maniabilité même avec deux réacteurs principaux détruits.

Le Hammerhead conserve la plupart des caractéristiques des véhicules offensifs interplanétaires : intérieur étanche à l'environnement, barrières cinétiques à 360 degrés et système de guidage des missiles permettant de frapper avec précision, y compris lors de manœuvres agressives. Ses contre-mesures électroniques comprennent détection laser, paillettes antimissiles, mode thermofurtif et radar pénétrant GPR capable de localiser les mines et autres appareils explosifs.

Le système de commandes du Hammerhead a été conçu sur le modèle des véhicules blindés afin que les pilotes de char puissent le conduire sans formation supplémentaire. Par conséquent, un Hammerhead d'usine n'est pas équipé d'altimètre ou de capteurs similaires ; il est recommandé de l'utiliser à une altitude de croisière de deux mètres.

VEHICULE : NORMANDY SR1

Le Normandy de l'Alliance interstellaire est un prototype de vaisseau de guerre mis au point dans le cadre d'une joint venture humano-turienne. Cette frégate conçue avant tout pour les missions de reconnaissance est dotée des technologies furtives les plus perfectionnées.

La plupart des vaisseaux génèrent une chaleur facilement détectable dans l'espace, où la température atteint le zéro absolu. Le Normandy est capable de stocker la chaleur qu'il produit dans un puits thermique situé dans sa coque. Ce système, combiné à un dispositif de réfrigération de la coque externe, permet au vaisseau de voler pendant des heures, ou de dériver pendant des jours en mission d'observation, le tout dans une totale discrétion. La chaleur accumulée doit cependant être dissipée au bout d'un certain temps, sous peine de rôtir l'équipage tout entier.

Une autre caractéristique du système furtif du Normandy est le propulseur Tantale, un moteur gravitationnel deux fois plus gros que la normale. Celui-ci génère des champs gravitationnels concentrés dont la force d'attraction « entraîne » le Normandy, ce qui lui permet de se déplacer sans utiliser de réacteur exothermique.

VEHICULE : NORMANDY SR2

Cerberus a pendant des années œuvré dans le plus grand secret à la construction d'une nouvelle version du Normandy. Les nombreux changements apportés ayant abouti à un aéronef deux fois plus grand, il a également fallu agrandir le propulseur Tantale pour compenser.

Le nouveau Normandy dispose d'un espace considérable au niveau des quartiers de l'équipage, du laboratoire de recherche, de la baie d'observation et de la soute. Sa navette permet de débarquer là où le Normandy ne peut pas atterrir. Outre un système de transmission par signaux laser, son ansible fournit une mise en relation instantanée avec l'Homme trouble. L'intelligence défensive automatisée (IDA) coordonne de nombreuses fonctions de combat du vaisseau, de façon à soulager sensiblement voire supplanter le pilote.

Le nouveau Normandy est un vaisseau évolutif : sa cellule pourrait supporter un blindage supplémentaire et une arme comme un canon électromagnétique axial ; ses réacteurs pourraient bénéficier des progrès récents en matière de technologie de combustion, loin des moteurs-fusées à propulsion chimique H2/O2 ; quant à la coque, elle comporte deux fois plus d'emplacements pour projecteurs de barrière cinétique que la normale, permettant ainsi l'installation de boucliers plus résistants alimentés par le nouveau propulseur à élément zéro.

VEHICULE : NAVETTE UT-47 KODIAK

La navette de largage UT-47 de l'Alliance interstellaire est un petit véhicule qui peut convoyer en surface deux pilotes et une douzaine de soldats dans une baie de chargement exiguë et inconfortable. Elle a pour patronyme officiel Kodiak, mais les marines de l'Alliance l'ont instantanément baptisée « cafard de combat », à la fois pour son aspect et pour sa résistance.

Sa technologie d'isolation éprouvée expose le minimum possible de parties vulnérables aux éléments. D'abord testé dans les nuages d'acide sulfurique et les températures extrêmes de Vénus, le Kodiak est capable d'atterrir dans des conditions d'ultra-vide, de forte pression et par des températures allant du zéro quasi absolu à plus de neuf cents degrés Celsius.

Véhicule authentiquement contregravitique, le Kodiak est doté d'un puissant propulseur à élément zéro qui permet de voler en contrant totalement la masse de l'appareil. Ses micropropulseurs servent uniquement à l'orientation ; en cas de défaillance du champ gravitationnel, le véhicule devient donc ce que les marines appellent « un cercueil à trois millions de crédits ». Le Kodiak n'emporte aucun armement et consacre l'espace ainsi gagné à des dispositifs furtifs et de contre-mesures électroniques ainsi qu'à un système de barrière cinétique robuste, ce qui en fait le véhicule idéal pour dropper des troupes en toute discrétion.

VEHICULE : AERONEF A-61 MANTIS

Fer de lance des groupes mercenaires aux quatre coins de la galaxie, le Mantis est un aéronef biplace à poussée orientable qui excelle dans les rôles d'appui aérien à courte portée. D'une conception extrêmement modulaire, il peut être reconfiguré en canonnière basse altitude, chasseur, bombardier haute altitude ou même en avion spatial capable d'atteindre l'orbite et d'attaquer les appareils autour d'une planète ou station spatiale. Le seul rôle hors de portée du Mantis est celui de chasseur spatial autonome, puisqu'il ne dispose pas d'un moteur SLM.

Sorti des chaînes de montage en 2170, le Mantis reste en service dans des dizaines d'armées de la galaxie. Il est principalement utilisé en appui aérien lors de batailles rangées au sol, dans une configuration emportant deux modules lance-roquettes Inferno PKR (Precision Kill Rockets) ainsi qu'un canon électromagnétique M350 sur le museau de l'appareil. Ses barrières cinétiques, son système de leurre thermique et son ensemble de contre-mesures électroniques le rendent nettement moins vulnérable aux attaques sol-air que les générations d'aéronefs précédentes. Comme la majorité des appareils modernes, le Mantis utilise un noyau d'élément zéro pour soulager les moteurs grâce à un champ gravitationnel, ce qui lui permet d'effectuer des décollages verticaux et du sur-place avec une consommation basse. Il est également doté d'une portée et d'une vitesse nettement supérieures aux hélicoptères et chasseurs ADAV qui occupaient jadis ce créneau : un Mantis peut décoller de Bâton-Rouge, atteindre Moscou en quelques heures, effectuer une mission d'attaque au sol et rentrer à la base sans avoir à effectuer de ravitaillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mass-effect-rpg.forumactif.com
 
Les véhicules célébres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conversions de véhicules volés orks
» Errata GW : Véhicules à couvert derrière l'infanterie
» Doc sur les titans et autres véhicules monstrueux...
» Salir ses véhicules => conseils d'experts demandés
» Utilité des véhicules volés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: Le Codex :: Le Codex Mass Effect :: Technologies-
Sauter vers: