Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le Conseil

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 29/12/2008
Localisation : Partout

MessageSujet: Le Conseil   Mar 9 Aoû - 22:31

LE CONSEIL


  • Sommaire :

    Le conseil
    Espace concilien
    Conventions de la Citadelle
    Traité de Farixen
    Les Spectres





LE CONSEIL

Le Conseil est un organe exécutif composé de représentants des Républiques asari, de la Hiérarchie turienne et de l'Union galarienne. Bien que le Conseil n'ait officiellement aucun pouvoir sur les gouvernements indépendants des autres espèces, ses décisions ont une grande importance au niveau galactique. Aucune race concilienne n'est assez puissante pour défier les deux autres, aussi toutes trois s'accordent-elles sur une politique consensuelle et coopérative.

Chaque race concilienne possède des attributs généraux associés aux différents aspects de la gouvernance de la galaxie. Les Asari font ainsi office de diplomates et de médiateurs, les Galariens sont chargés de la collecte d'informations, tandis que les Turiens sont responsables des forces armées.

Toute espèce possédant une ambassade sur la Citadelle est considérée comme un membre adjoint, et doit respecter à ce titre les préceptes stipulés dans les Conventions de la Citadelle. Les membres adjoints peuvent soumettre des questions à l'attention du Conseil, mais ne peuvent participer aux prises de décisions. L'Alliance interstellaire a obtenu le statut de membre adjoint en 2165.

ESPACE CONCILIEN


L'espace concilien est un terme non officiel désignant toute région de la galaxie contrôlée par une espèce qui reconnaît l'autorité du Conseil de la Citadelle. Au premier coup d'œil, ce territoire semble englober la majeure partie de la galaxie ; en réalité, cependant, moins de 1 % des étoiles ont été explorées.

Les propulseurs supraluminiques sont lents par rapport au volume de la galaxie ; qui plus est, ils nécessitent des vidanges exothermiques périodiques qui limitent leur autonomie dans les zones vides ou inexplorées. Seuls les relais cosmodésiques permettent aux vaisseaux de parcourir des centaines d'années-lumière en un instant. Ils constituent donc la clé de l'expansion à travers la galaxie.

Lorsqu'un nouveau relais est activé, le système de destination se développe rapidement. À partir de ce point, l'exploration peut s'étendre aux étoiles à proximité grâce aux propulseurs SLM. Il en résulte donc un certain nombre d'amas densément peuplés mais disséminés à travers l'espace, connectés entre eux par le réseau de relais cosmodésiques.

CONVENTIONS DE LA CITADELLE

Ces pourparlers, organisés juste après la Rébellion krogane en réponse aux immenses destructions engendrées par le conflit, sont une tentative du Conseil de prendre ses distances avec la stratégie militaire krogane, extrêmement brutale.

Les dispositions de ces Conventions proscrivent notamment l'utilisation d'armes de destruction massive. Est définie comme telle une arme qui altère de façon durable l'environnement d'une planète. Le fait qu'une bombe produise un grand cratère n'en fait pas une arme de destruction massive ; en revanche, si les retombées de ce même cratère provoquent l'équivalent d'un hiver nucléaire, alors c'est en une.

L'utilisation de ces armes est formellement interdite sur des mondes-édens comme la Terre, dont l'écosphère peut aisément assurer la subsistance de toute une population. Si un monde habitable est détruit, il ne pourra être remplacé avant des millions d'années ; aussi la destruction délibérée d'un bien aussi précieux est-elle unanimement considérée comme un crime contre la galaxie. Les Conventions n'interdisent pas, en revanche, l'utilisation des armes de destruction massive sur les mondes hostiles ou dans les stations spatiales. C'est pourquoi de nombreuses armées continuent de fabriquer et stocker de telles armes.

Les Conventions ont réparti les armes de destruction massive en trois catégories. La première catégorie inclut les armes les plus dangereuses pour la stabilité galactique.

CATÉGORIE I : impacts cinétiques majeurs. Cette catégorie regroupe les projections météoritiques et la désorbitation de station. C'est une arme de choix pour les terroristes et les régimes criminels du « tiers-espace », qui n'ont qu'à utiliser les débris de l'accrétion planétaire.

CATÉGORIE II : armes autoreproductrices incontrôlées. Cette catégorie englobe les armes biologiques, bactériologiques et nanotechnologiques, ainsi que les virus informatiques avancés et les « machines de Von Neumann ». Ces armes peuvent rester en sommeil pendant des millénaires en attendant qu'un hôte imprudent les transporte sur un autre monde.

CATÉGORIE III : armes énergétiques explosives de catégorie supérieure, dont les ogives nucléaires et antimatière.

CATÉGORIE IV : organismes étrangers à une biosphère donnée. Lorsque ceux-ci sont introduits dans un écosystème pour fragiliser son équilibre, les répercussions peuvent mettre des années à apparaître et sont donc difficiles à prouver.

TRAITÉ DE FARIXEN

Étant donné le potentiel terriblement destructeur des cuirassés, les races du Conseil se sont accordées, lors de la conférence navale de Farixen, d'imposer à chaque race des plafonds respectifs. La flotte turienne est ainsi l'armée la mieux dotée ; viennent ensuite les Asari et les Galariens, puis les races « adjointes » au Conseil. L'Alliance interstellaire fait partie de cette dernière catégorie.

Le rapport cuirassés turiens/conciliens/adjoints est de 5/3/1 : pour chaque cuirassé possédé par les Humains, les Asari et les Galariens en possèdent 3, et les Turiens 5.

LES SPECTRES

Les Spectres sont des agents du ministère des Affaires Spéciales et Tactiques de Reconnaissance, dont « Spectre » est l'acronyme. Ils sont directement mandatés par le Conseil de la Citadelle. Ce sont des militaires d'élite habilités à combattre toute menace pour la paix et la stabilité galactique de la manière qu'ils jugent nécessaire.

Ils opèrent en solo ou en groupe de deux ou trois. Certains d'entre eux sont des défenseurs de la paix consommés qui préfèrent résoudre les conflits par la diplomatie ; d'autres, des assassins impitoyables qui n'hésitent pas à supprimer quiconque se met en travers de leur route. Ils accomplissent tous leur mission, d'une manière ou d'une autre, quitte à agir en marge des lois galactiques.

Les Spectres furent créés lorsque les Galariens accédèrent au Conseil de la Citadelle. Ces redoutables agents de l'ombre travaillèrent en secret pendant de nombreuses années et ce n'est qu'après la Rébellion krogane qu'il fut décidé que leur activités seraient rendues publiques. L'affectation d'un Spectre à une mission spéciale est moins controversée qu'un déploiement militaire, mais une telle décision indique clairement que le Conseil souhaite résoudre un problème délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mass-effect-rpg.forumactif.com
 
Le Conseil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Organigramme du conseil des grands maîtres.
» La dérive antidémocratique du Conseil Electoral Provisoire Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: Le Codex :: Le Codex Mass Effect :: Organisations-
Sauter vers: