Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une cargaison très précieuse - II. Les dangers de l’immensité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maélïa MacLochlainn

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Namur

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Terre - Eden Prime
Profession / rang : Tireur d'élite

MessageSujet: Une cargaison très précieuse - II. Les dangers de l’immensité   Lun 2 Avr - 16:23

Continuité de ce RP

Cela faisait déjà plusieurs jours qu’ils voyageaient. Ils avaient quitté Illium sans aucun souci, les contrôles s’étant fait sans problèmes, les Volus étaient des marchands connus et respectés, personne ne vint fouiner dans leurs affaires. On ne demanda pas plus de compte aux deux mercenaires, les escortes étaient chose courante pour les voyages au long court et leurs commanditaires avaient signalés leur rattachement au convoi. Une fois qu’ils quittèrent l’atmosphère, Mali ne pu s’empêcher de regarder la planète. Elle semblait scintiller toute entière, comme une grosse boule de Noël. Elle adorait cette vision et sourit avant de reporter son attention au convoi. Dans son oreillette, les échanges d’informations des cargos passaient et celles de leur route défilaient sur son viseur. Rien à signaler pour le moment, mais ils n’étaient encore que dans l’espace Concilien, il était très peu probable que quelque chose arrive pour l’instant. Elle passa sur le canal radio du second chasseur.

- Phoenix à chasseur 2, tu m’entends ? Krieger c’est ça ? Moi c’est Hawk… Dis voir, je voulais qu’on se mette au point sur deux trois petites choses… déjà il faudra qu’on se relaie pour le sommeil, mais ça il sera toujours temps de voir ça sur le moment, je suis pas difficile à ce niveau là… Sinon… il serait pas mal qu’on tourne de temps en temps autour des cargos. Ca ne change pas grand-chose pour les radars, mais ça rassurera les Volus.

Mali brancha tout de même ses radars, autant prendre toutes les précautions possibles. Le lourd convoi se dirigea vers le relai cosmodésique. Mali passa la première pour dégager le chemin si nécessaire, ou pour signaler tout soucis possible de l’autre côté, sur la Faille de Caleston. L’ex-militaire accéléra, arrivant près du relai immense avec une trajectoire très légèrement courbe. Les coordonnées avaient été préparées à l’avance. Ses doigts pianotaient sur le tableau de bord pour préparer l’approche la plus adéquat et la plus juste. Elle accélérait encore, donnant ses informations au reste de la flottille pour qu’ils puissent suivre son avancée. Le petit chasseur s’avançait encore avec une bonne vitesse vers le bâtiment de facture prothéenne. Comparativement, le chasseur devait avoir la taille d’une mouche sur un croiseur de l’Alliance. Des éclairs bleus commencèrent à entourer le petit vaisseau qui fut propulsé à une vitesse prodigieuse vers la destination. La jeune femme commençait à prévoir l’arrivée, les commandes défilant sous ses mains maintenant habituées à la navigation. Le contact avait été rompu avec les Volus et le second chasseur, elle était donc seule dans sa coque de noix au fin fond de l’espace, entourée par ces rubans bleus électriques, caractéristiques des voyages cosmodésiques. Et presque soudainement, elle arriva. Les coordonnées affichées étaient celle qu’elle avait rentrée avec une erreur raisonnable étant donné la taille et la technologie embarquée par le chasseur.

Après une rapide vérification, Mali reprit le contact avec les Volus et leur donna le feu vert pour traverser. Elle s’écarta de la route prévue, un accident est si vite arrivé et les Volus n’étaient pas le fameux Joker qui servait sur le Normandy de l’Alliance. Elle continuait de checker régulièrement ses écrans radars, pour éviter toute surprise, mais les environs étaient calmes pour le moment. Puis le premier cargo arriva, massif, bientôt suivit du second et du troisième. Enfin, le Krogan ferma la route. Aucun incident physique ou technique ne fut à déplorer et ils purent rapidement reprendre la route.

L’ex-militaire retira un moment son casque et passa sa main sur son visage. La fatigue se faisait sentir par moment. Elle se laissa aller contre son siège et soupira légèrement. La jeune femme ne pouvait s’empêcher de se demander ce qu’ils pouvaient bien transporter pour que les mercenaires puissent être autant intéressés. C’est sûr que ce n’était des sucreries pour petits butariens, mais la curiosité de Mali avait été piquée à vif. Elle tenta de faire mariner les Volus, mais rien n’y faisait, elle n’arriva pas à avoir la moindre information.
Son ventre gronda et elle se leva, légèrement courbée, pour aller piocher dans sa réserve de voyage. Elle retourna s’asseoir en grignotant sa ration et remis son casque sur ses oreilles. Elle mit son chasseur en pilotage automatique et s’étendit dans son siège, s’étirant comme elle pouvait, plongeant son regard dans l’immensité du système stellaire, ses yeux glissant d’une étoile à l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une cargaison très précieuse - II. Les dangers de l’immensité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Des animaux très curieux .
» Une blague très raffinée
» Un jeu très bien =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Travée de l'Attique :: ◄ Faille de Caleston-
Sauter vers: