Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ne vous retournez pas [ Pv Yuna ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Augustus Train

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 24/11/2010

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Agent Cerberus

MessageSujet: Ne vous retournez pas [ Pv Yuna ]   Mar 14 Déc - 19:46



Oméga - L'Au-Delà 21:58"12


Je m'assoyait au bar central, jetant un oeil furtivement aux clients. Le Turien s'approcha, et me tendit un grand verre rempli de liquide bleu. Je remuai ce verre, suivant les remous de l'alcool. Mon regard était vide, je pensai complétement à autre chose. Je bu une gorgée, et posait ma boisson. Mon regard s'ancra dans celui de Tania, qui était assise à quelques tables de là. Je me noyai toujours dans son regard, dans cet abîme pourpre. Elle avait réellement un regard particulier, et je m'étais toujours demandé si elle n'avait pas été exposée à l'élément zéro. Elle utilisait parfois des pouvoirs biotiques, mais c'était exclusivement pour se protéger.
L'Au-Delà était bien fréquenté ce soir là, et je n'avais aucune difficulté à me dissimuler dans la foule. C'était tant mieux, je préférai ne pas avoir à montrer mon visage dans une situation déplacée, au risque que L'Alliance me retrouve. D'ailleurs, Néphéron avait fait l'objet d'une mise à sac par Shepard. Ça m'avait profondément attristé, bien que j'accorde à l'Alliance que certains actes de Cerberus soient des plus ignobles. Mais Cerberus est un bouclier invisible de l'Humanité, nous protégeons dans l'ombre. Et je suis fier de travailler pour l'Humanité. Après tout ce que le Conseil à fait. J'ignore tout de même si Anderson se révèlera à la hauteur de la tâche.

Je repris mes esprit, et elle n'avait pas cillé depuis ces dix longues secondes. Elle me fixait toujours, les lèvres cousues. Je glissai quelques mots à mon Omnitech.

# Yuna Kersheira, c'est une biotique. Très peu de dossier concernant son passé nous sont parvenus. Mais en tout cas, elle a du potentiel. C'est ce qui nous intéresse.

Elle hôcha la tête, et appela une serveuse. Je détournai mon regard, tout en sortant de ma poche thoracique un datapad. Je me connectai au réseau du bar, et en quelques clics tombait sur la page d'un réseau social. Comme tout civil, je me connectai à mon petit site, pour passer inaperçu. J'avais un faux compte bien sûr. L'heure du rendez-vous approchait.


Dernière édition par Augustus Train le Mer 15 Déc - 13:30, édité 1 fois (Raison : Fautes d'orthographe !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Kersheira

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Exprimez-vous! : Tout se règle avec un sourire et un poing sur la figure

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Inconnue
Profession / rang : Diplomate - Négociatrice

MessageSujet: Re: Ne vous retournez pas [ Pv Yuna ]   Mar 14 Déc - 21:41


Je n’avais vraiment pas l’habitude de trainer à l’Au-delà. Mes principaux clients avaient tous peur d’Aria, et refusaient donc tout entretien dans la boîte. Bien que ce ne fut pas mon cas, je n’avais pas eu l’occasion de voir de près l’antre de la reine, comme certains s’amuser à appeler ce bâtiment vrombissant sous l’effet de la musique. De quoi coller une belle migraine au plus sobre des Hommes. Depuis le banc face à l’entrée, je sentais mon cœur vibrer au même rythme que la basse. J’étais pourtant assez loin. Je me demandais ce dont était capable l’Asari pour tenir mes clients éloignés de ce lieu de rencontre privilégié. Enfin, pas tous. Je consultais mon OmniTech. 21h59. Il était temps d’entrer en scène. J’avais appris par expérience qu’il ne fallait jamais se pointer avant l’heure du rendez vous au lieu-dit. C’est pourquoi je m’étais postée un peu plus loin à l’extérieur. J’y avais guetté les allées et venues des clients. Je ne connaissais pas l’identité de celle qui me contactait, mais mon instinct me disait qu’elle n’était pas seule, et qu’elle était presque un pion dans un grand échiquier. Je cherchais donc une femme accompagnée, ou suivie. Tâche plus ardue qu’il n’y paraissait, vu le nombre de prédateurs masculins. Toutes, et j’insiste, toutes les femmes, étaient suivies ou accompagnées. C’est avec appréhension que je me dirigeais vers le bar, n’oubliant pas de regarder derrière moi au cas où. Je n’avais emporté que mon poignard, dissimulé sous mes vêtements. De toute façon, ce n’était pas une arme qui allait me sauver la vie. Mon OmniTech afficha 22h00’00 lorsque je m’assis au bar. En regardant autour de moi, à travers la foule de danseurs, je ne pus pas voir grand-chose. J’attendis donc que l’on vienne m’aborder. Ils devaient probablement avoir une photo de moi, ou devaient connaitre mon visage. Lancer une mission de reconnaissance à l’aveuglette aurait été stupide. Mais moi, j’avais été naïve de venir et commençais un peu à m’inquiéter de la tournure que pourrait prendre les choses. Je souris pourtant au barman en commandant un verre d’une boisson non-alcoolisé (ce qui attira pas mal de regards). Au moins, j’aurais des témoins oculaires en cas de pépins, même si j’étais persuadée que s’il le fallait, ils seraient complètement inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Augustus Train

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 24/11/2010

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Agent Cerberus

MessageSujet: Re: Ne vous retournez pas [ Pv Yuna ]   Mer 15 Déc - 14:18

Une jeune femme commanda une boisson non-alcoolisée, avant de s'asseoir posément. Elle avait l'air anxieuse, et son regard trainait sur les clients qui entrait dans la discothèque. Je jetai un œil à la photo que j'avais d'elle sur mon datapad. C'était certainement elle, des cheveux châtain, un visage doux et clair. L'âge ne correspondait pas tellement, elle paraissait bien plus jeune.
Après tout, l'habit ne fait pas le moine. Un vieux diction terrien, ca.
Je ne savais pas comment signaler à Tania que notre contact était là. Si je me levai, cette Yuna remarquerait le rapport entre son arrivée et mon départ. Elle aurait un doute, et déjà qu'elle semble plutôt inquiète, cela mettrai un point final à notre rencontre. Il fallait donc que j'agisse seul, pour faire en sorte qu'elle rencontre Tania.
J'appelai le barman, et lui glissai quelques crédits, c'était un pourboire en quelque sorte. Je lui chuchotai quelques mots discrètement, et il s'avança sur le comptoir, me dissimulant aux yeux de Yuna. Il fit semblant d'entamer la conversation, alors que je quittai mon tabouret. Je me faufilai entre les personnes autour du bar, et arrivai dans le dos de la jeune femme. J'étais derrière elle, très proche. Mais je ne la touchai pas. Il fallait qu'elle tourne la tête pour me voir. Et je savais qu'elle ne le ferai pas.


- Ne vous retournez pas.

J'espérai qu'elle resterai immobile malgré qu'elle soit mal à l'aise. Je chuchotai à son oreille.

- Allez vous asseoir à la table ,à l'opposé d'où vous êtes. Vous reconnaitrez Tania sans problème. Elle vous fera signe. N'ayez pas l'air aussi inquiète surtout.

Puis, avant qu'elle puisse se retourner, ou tenter de me regarder, je fut englouti dans une masse de clients, d'ivrognes, et autres fréquentations du bar. Je me dirigeai vers la sortie, afin de retourner à l'appartement. Enfin, notre planque pour être plus précis.
Dehors, j'entendais encore la musique, mais j'étais devenu totalement insensible aux vibrations. Dans les rues d'Oméga, il fallait être prudent. Surtout quand on se promenait avec de l'équipement pouvant susciter la convoitise. Ce soir là, je n'avais prit que mon fusil d'assaut, et ma combinaison civile. Elle était améliorée bien sûr, et comportait une protection, mais elle ne valait pas une armure de combat classique. Après deux minutes de déambulation dans les rues, avoir bousculé un groupe de Turiens ivre, et étranglé un vortcha qui avait cru bon d'essayer de voler mon Omnitech, j'atteignais enfin le bâtiment dans lequel j'avais établi mon poste. J'entrai le mot de passe de l'immeuble, et grimpai les escaliers. J'entrai mon badge Cerberus dans la fente de sécurité de ma porte. Après avoir soignesement fermé cette porte, je me précipitai sur ma centrale de surveillance. C'était un petit local, et il n'y avait de la place que pour ce matériel et un lit. Tania était toujours dans un hôtel, de cette manière, aucun risque de coincer les deux. D'ailleurs, ma station était reliée à la sienne, ce qui me permettait de recevoir depuis l'hôtel, alors que j'étais loin de là. Ce système permettait d'éviter qu'on remonte à ma source, mais pas en revanche à celle de Tania.
Je tapotai paisiblement sur le clavier, et j'entrai les coordonnées de la discothèque. La fréquence cryptée de Tania m'attendait déjà. Je me débarrassai de mes vêtement, en attendant que je puisse assister à la discutions entre Yuna et ma collègue. En effet, par le biais de l'agent Lawson, j'allais pouvoir entendre la conversation, et même voir Yuna, si Tania avait pensé a activé le système de visio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Kersheira

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Exprimez-vous! : Tout se règle avec un sourire et un poing sur la figure

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Inconnue
Profession / rang : Diplomate - Négociatrice

MessageSujet: Re: Ne vous retournez pas [ Pv Yuna ]   Jeu 16 Déc - 22:32

L’activité de l’Au-delà était trop dense pour que je puisse détecter une présence hostile ou particulière. J’aperçu tout de même du coin de l’œil quelques armures de mercenaires, de couleur bleu et rouge. Je fronçais les sourcils. Ils se permettaient de me refuser l’entrée alors qu’eux se retrouvaient ici-même ? Je songeais à tous les contrats que j’avais probablement perdu à cause de leur entêtement. Et dire que je pensais qu’ils avaient peur d’Aria ! Alors que je me morfondais sur cet argent manqué, je sentis une présence derrière moi. Une nuée de papillons se libéra dans mon ventre. Elle était là, même si elle me semblait plutôt grande et imposante, pour une femme. Je ne me retournais pas. Elle ne voulait probablement pas que je la vois, sinon, elle m’aurait directement adressé la parole.

- Ne vous retournez pas.

La voix profonde et grave, masculine à 300%, me fis rougir un peu. Plus par surprise qu’autre chose, entendons-nous bien. J’obéis. Bien que je préférais avoir une totale indépendance, mais je fléchissais toujours devant de probables futurs employeurs. Ce qui leur laissait croire qu’ils avaient tout pouvoir. Une fois qu’ils le pensaient, j’étais généralement libre de faire ce que je voulais. L’homme m’orienta vers la table opposée. Une fois qu’il eut fini, je ne cherchais même pas à regarder derrière moi, car je savais qu’il serait déjà parti. Moi, je restais un moment interdite. Inquiète ? Mais pour qui se prenait-il ? Je pris un deuxième verre, alcoolisé cette fois, mis sur mon visage un air d’impassibilité et me dirigea vers l’endroit indiqué les deux verres à la main. Tania, enfin, la femme que je supposais être Tania, était seule à la table et je m’assis sur le banc d’en face. Je posais le nouveau verre commandé au bar devant la demoiselle.

- Je suppose que vous êtes Tania, dis-je après une gorgée de boisson.

Je souriais à celle qui me faisait face en « prenant mes aises », c’est-à-dire en croisant les jambes et en m’appuyant sur le dossier de ma chaise. J’avais conscience que croiser les jambes me mettaient en position d’infériorité, mais c’était pour moi une façon de montrer une certaine confiance en mon interlocuteur. Et j’avais vraiment besoin de ce contrat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Augustus Train

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 24/11/2010

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Agent Cerberus

MessageSujet: Re: Ne vous retournez pas [ Pv Yuna ]   Mar 28 Déc - 15:34

Les bras croisés, le dos collé au siège, Tania observait son interlocutrice. En fait, elle était en train de tâter le terrain. Mais Yuna avait l'air de se contrôler un peu plus à présent, et ne laissait passer aucune inquiétude. Elle avait l'air.. concentrée. Je jetai un oeil à la banque de donnée Cerberus, m'arrêtant sur quelques mots clé, me remémorant mes dernières recherches sur Yuna. Gaïa, élément zéro. Si cette organisation cherche réellement Yuna, on mettra la main dessus. Les patrons de cette boite pourront être des alliés, surtout en cette période. Mais cette partie du plan, j'en avais seul la connaissance. Un message en rouge apparut sur mon écran, de mauvaise augure.

- Tania Lawson, adjointe du directeur. Vous traiterez avec moi, si cela ne vous déranges pas.

Tania se redressa, et posa ses coudes sur la table, se pencha sur la table en direction de Yuna. Ses yeux rougeoyèrent, parcourut par toutes les lumières de la boite de nuit. Un sourire se dessina en coin sur son visage, tandis qu'elle glissait lentement vers Yuna un datapad. Tania était charmante, mais terriblement insupportable pour d'autres femmes. Soudain, elle tourna la tête sur le côté, vers le bar. Pendant plusieurs secondes, l'agent scruta la foule. Je me demandai toujours pourquoi elle m'avait envoyé ce message. Peut-être qu'elle était sûre d'elle...

- Voilà votre contrat, vous n'avez qu'à signer. La livraison aura lieu sur Néphéron, vous devrez livrer un colis. Un transport rapide vous a été assigné à l'astroport d'Oméga. Voilà les clés.

La petite boule cerclée de diodes, accrochée à son porte clé, glissa sur la table. Tania se recula, et s'étira légèrement. Elle observa fixement Yuna en attendant qu'elle signe. Elle tourna la tête à droite, pour regarder le bar. Elle fixa avec insistance un homme, avant de reporter son attention sur Yuna.


- Vous n'êtes pas venue seule ?

Elle avait pisté un éclaireur. Sans aucun doute. Tania avait le don pour reconnaitre les gens qui ne sont pas de simples civils, ou qui ont un comportement étrange. C'était un sacré avantage dont elle avait su tiré parti, auprès de Cerberus. Mais elle avait parfois du mal à distinguer les comportement suspect de certaines races extra-terrestre.
Je scrutai donc le bar, faisant aller au gré de mes envies le zoom, et le scanner thermique. Plusieurs individu portaient des armes, rien d'anormal à priori. Mais il y avait un homme au bar, qui se retournait souvent. Peut-être ce qui avait mit la puce à l'oreille de Tania. Je rappelai à ma collègue qu'elle avait l'autorisation de tuer, conformément au règlement. Surtout les humains, contrairement aux idées préconçues. Tuer un humain, ca faisait toujours moins de vague que de tuer un extra-terrestre. Même si Anderson siège au Conseil. Mais au fond de moi, j'espérai juste ne pas perdre un agent aussi doué de Tania sur une mission aussi simple. Tania quitta la banquette, et se dirigea vers le bar. D'un pas très déterminé, et qui faisait claquer ses semelles sur le sol. La musique étouffait ses pas, mais l'homme au bar sembla soudainement vouloir s'enfuir. Il quitta son siège en bousculant quelques personnes, mais Tania le rattrapa rapidement et posa son pistolet dans son dos. Plusieurs hommes s'écartèrent, et les videurs Krogan s'alertèrent. Ils n'allaient pas agir, du moins pas tout de suite. L'homme que Tania venait d'interpeller ne bougea pas d'un pouce, comme s'il savait qu'elle n'hésiterai pas.

- Je m'en occupes, ne vous en faîtes pas.

Elle s'adressait aux videurs, puis elle tourna la tête vers Yuna. Je scrutai les alentours avec la caméra. Tania attrapa son oreillette, et fit avancer le type vers la sortie.

# Ecoute, je crois que on a été suivi. On vas passer une petit savon à cet éclaireur.

Elle tenait son arme braquée sur le dos de l'homme, et le faisait avancer devant la foule de client, apeurés. Ca n'allait pas plaire au maitre des lieux.
Tania ignorait si Yuna allait suivre le mouvement, de toute façon elle avait eu son contrat. Maintenant c'était presque parfait. Il fallait juste savoir d'où venait ce type. L'agent de Cerberus guida donc sa victime jusqu'à la première ruelle qu'elle croisa. D'un coup de crosse elle fit tomber l'étranger à terre, et le roua de quelques coups de pied.

- Pour qui est-ce que tu bosses, espèce de grosse larve ?

L'homme au crâne chauve afficha une moue de dégout, les yeux aux bord des larmes. Il n'était pas très résistant visiblement, les quelques coups l'avaient effrayés. Ou alors était-ce peut être le pistolet Kessler dans sa main.

- Je ne..ne peux rien dire...

- Videz vos poches, et votre veste.

L'homme s'éxecuta, mais il n'était pas très motivé. Plusieurs gadgets tombèrent au sol, et une carte d'employé. Avec un grand sourire Tania s'empara de la carte. Elle la lu de bas en haut, sans que rien ne lui parut suspect.

# Qu'est ce que tu sais sur Gaïa, 83 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne vous retournez pas [ Pv Yuna ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne vous retournez pas [ Pv Yuna ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahh ! L'Amour... (si vous êtes une femme, retournez immédiatement d'où vous venez) TERMINE
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Systèmes Terminus :: ◄ Nébuleuse d'Oméga (OMÉGA). :: ◄ Sahrabarik. :: ◄ Oméga.-
Sauter vers: