Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En tandem avec Cerbérus ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: En tandem avec Cerbérus ...   Lun 2 Avr - 11:38


Un spatioport quelconque, dans le système Sparte ; 8 heures conciliennes.



De Lucius_Blake@Extranet à Shas_iasto_Nar_Neema@Extranet
Objet : services requis


Bonjour, je souhaite avoir recours pour vos services pour l’infiltration d’un objectif défendu. Pourrions-nous nous rencontrer à Oméga ? Je suis sûr que la rémunération vous intéressera. Cordialement, Lucius Blake.


Réponse de Shas_iasto_Nar_Neema@Extranet

Rencontre pas nécessaire. Faire parvenir détails sur rémunération et opération par prochain message. Validité du travail sera évaluée à ce moment.


Réponse de Lucius_Blake@Extranet

Le payement prévu est de 5000 crédits, dont 15% payables d’avance. Pour ce qui concerne les détails de l’opération, je ne vous les remettrai qu’en mains propres. Sinon, je peux toujours me tourner vers d’autres experts. Prenez-en conscience.


Réponse de Shas_iasto_Nar_Neema@Extranet

Menaces inutiles. Si vous pouviez passer par un autre, vous l’auriez déjà fait. Intérêt réciproque pour que la rencontre soit évitée. Pas de risque de trahison. Détails de l’opération requis : effectifs, systèmes de sécurité et autres aspects relevant de ma partie.


Réponse de Lucius_Blake@Extranet

Les détails que vous avez demandés sont en pièce-jointe (fichier 1). L’opération aura lieu dans très exactement 13 jours, aux coordonnées indiquées. Voici exactement ce que nous attendons de vous :
- Modification des bases de données du personnel : rajouter le fichier indiqué
- Neutralisation des systèmes de surveillance.
- Reprogrammation des méchas de sécurité.
- Permettre l’accès de notre envoyé à la zone des laboratoires.
Le fichier 3 contient la fréquence sur laquelle vous pourrez contacter votre binôme une fois l’opération entamée.
Vos compétences ont intérêt à être à la hauteur des exigences que vous m’avez imposées. Sinon, je peux vous jurer que vous le regretterez.



Shas’iasto referma les fichiers et s’étira. Elle venait de passer quelques heures en planque, à guetter l’instant propice pour s’introduire dans le vaisseau. Le localiser n’avait pas été trop compliqué, mais l’équipage était plutôt consciencieux. Même pendant le ravitaillement, ils étaient restés plutôt vigilants. Cependant, la perspective de pouvoir se détendre un peu avant de repartir avait finit par avoir raison de leur méfiance, et ils commençaient à faire circuler une bouteille d’alcool. Elle attendit encore quelques minutes, histoire d’être sûre que les effets se fassent sentir, puis elle déclencha son camouflage et s’élança rapidement vers la soute. La demi-douzaine d’hommes lui tournait le dos, et leur bavardage bruyant couvrit complètement son déplacement, si bien qu’elle arriva sans aucun souci à l’ouverture. Sans marquer d’hésitation, elle s’introduisit dedans.

La soute était pleine de caisses de marchandises, scellées et sans marques spécifiques. La curiosité la titilla quelques secondes, puis elle renonça à essayer de découvrir ce qui se cachait dans ses caisses. C’aurait été idiot de se faire repérer pour si peu. Elle s’installa aussi confortablement que possible entre deux caisses, malgré les angles saillant, et se prépara à nouveau à une longue et inconfortable attente. Un quart d’heure plus tard, des éclats de voix parvinrent à ses oreilles. D’un geste sûr, elle activa le camouflage de Mètis et la plaça de manière à relayer les sons jusqu’à ses écouteurs.


-… ravitaillement est finit et les caisses sont chargées. Aucun incident à signaler. Voix humaine, masculine.

- Nous avons les autorisations de décollage. Rassemblez vos hommes, capitaine. Oh, j’oubliais. Dernière fois que je les vois boire tandis qu’ils montent la garde. Sinon, des sanctions seront mises en œuvre. Voix galarienne, peut-être féminine.

- C’est mon équipage. Vous n’avez aucune autorité dessus.

- Et c’est nous qui vous payons. Tâchez de ne pas l’oublier.

Sahs’iasto rappela son I.V. Elle appuya sur une touche et un programme de type caméléon se déclencha. Il se contentait de reproduire de manière grossière son environnement, était perceptible facilement à l’œil nu, et ne tenait pas au mouvement. Cependant, il durait largement plus longtemps que la furtivité, et était largement suffisant dans le cadre d’une soute obscure. Elle consulta ensuite le compte à rebours sur son Omnitech. 10 heures pour arriver à destination, une heure pour infiltrer tranquillement le système. Elle serait dans les temps.

Elle ne connaissait pas le nom exact de son employeur, ni comment son binôme était censé arriver sur place. Et cela lui importait peu, à vrai dire. Elle avait son boulot à faire ; pour ce qui était du reste, qu’ils se débrouillent !


Station de recherche, 18 heures conciliennes.


* Aïe*

Shas’iasto se baissa en grommelant. Les conduits d’aération étaient certes le moyen le plus discret d’arriver à destination, mais pas le plus confortable. Et pour en avoir connus un certain nombre, elle pouvait affirmer que ceux-là étaient particulièrement inconfortables et mal conçus. Elle venait à nouveau de se cogner la tête contre une pièce de métal en saillie. Elle s’immobilisa quelques secondes, vérifiant que personne n’avait rien entendu. A distance, elle avait réussi à désactiver discrètement la surveillance desdits conduits ; rien de bien sérieux, surtout des systèmes visant à détecter une éventuelle obstruction. Le seul risque à craindre restait donc d’alerter quelqu’un passant par là. Peu probable, le secteur étant peu fréquenté, et encore moins la nuit.

Elle consulta le plan de la station sur son Omnitech. Une bifurcation à droite, une autre à gauche, et elle arriva à destination. Elle activa son camouflage et jetta un coup d’œil à travers la grille. Une caméra. Elle appuya sur quelques touches, et Mètis, toujours en mode invisible, se mis à scanner la salle sur tous les angles, reconstituant ainsi une image virtuelle. Un nouvel ordre, et l’I.V projeta cette image devant la caméra.

*Un problème de réglé, passons à la suite*

Shas’iasto enleva la grille et se laissa tomber doucement au sol. La salle de stockage des bases de données, du moins celles considérées comme non sensibles. Parfait. Elle connecta son Omnitech et mis Hermès au travail. Elle prit son temps afin d’éviter toute détection. Les pare-feux et systèmes de protection étaient convenables, sans la gêner pour autant. Elle s’introduisit donc sans mal dans la base de donnée employés, puis dans la section sécurité. Bien sûr, les étapes suivantes seraient une autre paire de manche. La Quarienne ouvrit l’un des fichiers déjà existants, le dupliqua et remplaça peu à peu toutes les informations par celles qu’on lui avait fournies, y compris la photographie, et le code de carte.


- Alan Smith … pas vraiment original, comme nom.

Une fois les modifications achevées, elle referma le fichier et sortit du système. « Alan Smith » était désormais enregistré comme un agent de sécurité du complexe, et disposait donc d’un accès à toutes les zones d’un niveau inférieur à 4 (excluant donc le laboratoire), du moment qu’il utilisait la carte dont elle venait d’entrer la référence dans la base de données. Elle activa alors la fréquence qu’on lui avait donnée.

- Ici Shas'iasto : monsieur Smith, votre poste d’agent de sécurité vient d’être enregistré …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Snake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Lun 2 Avr - 19:51

Alan venait de recevoir un nouvel ordre de mission : récuperer des infos et les refourguer à Cerberus afin de toucher pas mal de crédits. Cette mission devait se dérouler avec un contact, une quarienne qualifiée a ce que l'on lui avait dit. Selon les ordres, il n'aurait pas d'action, il recevrait des droits une fois infiltré dans le vaisseau.


Snake s'y était pris à l'avance, durant l'escale du vaisseau, il saoula l'équipage au frais de Cerberus afin de récolter un paquet d'informations sur leur hiérarchie, la structure du vaisseau etc... Il savait que le ravitaillement proposait une bonne alternative, mais il choisit plutôt de se fondre dans la masse. Et pour ce, il attira un personnel secondaire de l'équipage dans un coin sombre, le neutralisa et revetit son uniforme, c'était le cuistot. Par la suite, il se fondit dans la masse, et on ne lui posa pas de questions. Peu après il se rendit dans le garde-manger de la cantine, revetit sa tenue d'opérations et son équipement. Normalement il n'allait pas tarder a rentrer en contact avec la quarienne. Durant ce temps, il ajusta ses munitions de type Shredder et enfila ses lunettes de soleil. Peu après son omnitech se mit à gresiller avec d'émettre parfaitement :

- Ici Shas'iasto : monsieur Smith, votre poste d’agent de sécurité vient d’être enregistré …

- Ici Smith, je vois que vous avez pas perdu de temps c'est bien, maintenant j'aimerais recevoir les plans du vaisseau, et le meilleur itinéraire jusqu'a l'objectif, pour l'instant tâchez de rester discrète Shas'iasto, je me dirige vers l'ascenseur. Terminé.

* Smith, pour la dizième fois, je sens que vais l'engeuler le Lucius, il va foirer ma couverture bientôt... *

Alros qu'il marchait vers l'ascenseur menant aux niveaux inférieurs, une voix d'un ton rauque et autoritaire l'interpella d'un timbre légèrement famillier à Alan .


- Vous, queque vous faites là !

En se retournant, Alan pu remarquer qu'il s'agissait d'un commis, il était seul et n'allait surement pas trop posé de question, malheureusement c'était un butarien, il n'allait surement pas trop embêter mais mieux valait pour Alan de lui mettre une trempe à lui aussi, car on est jamais trop prudent.

- Je suis le nouvel agent de sécurité et ne me parlez pas sur ce ton. Maintenant je vais vous montrer que je mitonne pas histoire que vous montiez pas sur vos grands chevaux à chaque fois."

Le butarien se rapprocha d'Alan, et malheureusement pour lui il allait recevoir une bonne correction et surement sa dernière. L'agent gifla alors une claque au commis, et dans la seconde qui suivit, il saisit sa tête à deux mains et lui brisa la nuque. Ces cervicales crièrent alors d'une façon harmonieuse mais très nette. Il ne restait plus qu'a Alan d'aller le planquer dans la remise, dans les placards, bien que l'idée de le passer dans le broyeur à viande lui est traversée l'esprit, il jugea cela trop cruel, et non-respectueux des membres de l'équipage. Bien qu'il rendait un grand service au vaisseau car il se débarassait selon les rumeurs entendues d'un grand problème sanitaire. Une fois le corps planqué dans un carton de denrées, Alan prit l'ascenseur et le lançà vers le niveau le plus élevé qu'il soit accrédité pour l'instant.

- Sha'iasto, vous aviez bien désactivé ses caméras ? J'ai eu un petit soucis au réfectoire avec le commis, j'aurais besoin que ce soit effacé. Et j'aurais aussi besoin que vous puissez lancer une panne d'ascenseur une fois que j'aurais atteint le niveau - 4, peu après que vous desactiviez les alarmes, que vous me verrouillez les écoutilles de secours, et part la suite j'aviserais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Mar 3 Avr - 20:21



- Ici Smith, je vois que vous avez pas perdu de temps c'est bien, maintenant j'aimerais recevoir les plans du vaisseau, et le meilleur itinéraire jusqu'a l'objectif, pour l'instant tâchez de rester discrète Shas'iasto, je me dirige vers l'ascenseur. Terminé.

Un ton professionnel, tant mieux. C'était toujours moins risqué dans ce genre de mission de se retrouver en tandem avec un gars pro et sérieux qu'avec un idéaliste passionné. Shas'iasto se mit aussitôt au travail concernant les plans du Mendel et l'itinéraire. Etant déjà connecté aux bases de données, elle ne mit que quelques dizaines de secondes à télécharger le plan, à le mettre en comparaison avec les zones sécurisées ou sensibles, et à envoyer le tout via la connexion sécurisée.

* Une bonne chose de faite. A la suivante, maintenant.*

D'un bon, elle s'agrippa au conduit et remonta dedans. Elle revint sur ses pas et tourna à gauche, avant de s'arrêter devant un conduit vertical. Elle devait remonter jusqu'au niveau -2 pour atteindre le poste de sécurité. Elle activa son système d'adhérence, puis se hissa péniblement dans l'étroit espace.

* Han ... bien fais de pas me goinfrer, moi ...*

Elle atteignit en haletant le niveau supérieur, puis marqua une pause le temps de reprendre son souffle. Elle commençait à se remettre en route lorsqu'elle reçut une nouvelle transmission d'Alan.


- Sha'iasto, vous aviez bien désactivé ses caméras ? J'ai eu un petit soucis au réfectoire avec le commis, j'aurais besoin que ce soit effacé. Et j'aurais aussi besoin que vous puissez lancer une panne d'ascenseur une fois que j'aurais atteint le niveau - 4, peu après que vous desactiviez les alarmes, que vous me verrouillez les écoutilles de secours, et part la suite j'aviserais.

Elle écarquilla les yeux. Elle n'était même pas encore connectée au réseau de sécurité.

* Bosh'tet !*

D'une main fébrile, elle activa aussitôt un programme de piratage qui remonterait par la connexion réseau pour parasiter les caméras, de manière temporaire seulement, à peine quelques dizaines de secondes. Elle se força à se calmer, puis reprit d'un ton malgré tout plus rapide que d'habitude :


- J'ai bloqué temporairement les caméras. Il va me falloir une petite dizaine de minutes pour infiltrer la sécurité et faire tout ça. Tenez-vous tranquille en attendant, ok ?

Sans attendre la réponse de "Smith", elle accéléra l'allure et arriva au dessus du poste de sécurité. Deux gardes, seulement, comme attendu à cette heure tardive. Tant mieux. Plus, elle aurait eu du mal à s'en sortir. Ils sifflotaient, inattentifs ; visiblement, le "problème" d'Alan n'avait pas encore déclenché l'alerte. Elle lança Hermès et Mètis en réseau ; cette technique s'inspirait du Consensus geth, mais à une moindre échelle. Leur efficacité ainsi décuplée, les deux I.V s'introduisirent en quelques secondes dans le système vidéo et audio, neutralisant les écrans comme les alarmes de la salle de surveillance. Comme prévu, l'attention des deux hommes se concentra aussitôt dessus.

Shas'iasto pris sa Locuste en main, activa son camouflage et défonça la grille. Elle se laissa tomber au sol, fit une roulade et ouvrit le feu. Les gardes surpris réagirent avec un léger décalage. Le premier s'effondra au sol, le torse déchiqueté. La riposte du deuxième fut détournée par les boucliers de Shas'iasto, qui l'élimina d'une rafale dans la tête. Elle grimaça en observant le niveau de ses boucliers et un frisson la parcourut.

*25% ... c'était juste*

Elle se repris rapidement et se connecta au système de sécurité. Etant donné qu'elle le faisait depuis un terminal autorisé, ce fut beaucoup plus rapide. Elle neutralisa complètement les caméras et les alarmes dans un premier temps, les rendant inutilisables pour plusieurs jours. Puis elle réactiva son micro.


- Caméras désactivées, alarmes neutralisées. Prête pour stopper l'ascenseur et verrouiller les sorties d'urgence. Je verrouillerait le poste de sécurité et je descend au niveau 4 dès que c'est fait.

Elle marqua une pause en haletant. Une fois son souffle récupéré, elle repris.

- Le niveau 4 dispose de son propre réseau de verouillage, je ne peux pas y accéder d'ici. Et gaffe aux mécas : modèle standard, une vingtaine, plus quelques Fenris et un Ymir en maraude. La reprogrammation est en cours ... une dizaine de minutes pour qu'elle fasse effet ... les pare-feux sont costauds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Snake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Mar 3 Avr - 21:40

La quarienne s'était bien débrouillée pour Alan, celle-ci synchronisait ses ordres avec professionnalisme, ce qui confortait l'assasin dans son opération. Une fois arrivé au niveau 4, Alan ne perdit pas de temps et passa ses portes en rien de temps, le couloir était désert. Cela était louche, soit l'équipage était en briefing, soit un système d'alarme assez évolué était en place. Une fois qu'il eu reçu les plans de Shas'iasto, il prit le temps de les examiner a couvert, dans un bureau, celui de la maintenance. Apparament, des conduits de ventilations permettait l'accès a des zones plus sécurisées offrant aux terminaux de sécurité majeurs de l'étage. Malheureusement ceux-ci aussi protégés par des alarmes de détection, il allait falloir donc opter pour une autre approche : raser les murs et prier pour ne pas se faire attraper.

Alan prit donc soin de bien se préparer avec les quelques minutes qu'il avait devant lui. Il saisit donc son Predator et l'équipa de munitions Shredder puis vissa un silencieux au canon. Les alarmes était désactivées, ainsi que les caméras et malheureusement Shas'iasto ne pouvait pas désactiver celles des conduits, étant donné que le réseau de ses alarmes était solidaire uniquement avec ce niveau.



- Tout roule pour moi Shas'iasto, j'aimerais en plus des infos que vous m'avez données, des codes d'accès aux bureaux dotés de terminaux gérant la sécurité. Si vous pouviez me les dénicher. Par la suite, j'imagine que vous ne pourrez pas désactiver les alarmes des conduits ? Prévenez moi quand ce sera ok pour les mécas, je reste en stand-by en attendant. Sinon vous ne pouvez pas me rejoindre au niveau 4 ? Par des gaines de ventilation ou autre ?

Alors qu'il coupa sa transmission, des bruits de pas se firent entendre, le bureau de maintenance ne proposait qu'une seule cachette, un placard a balais.

* Pas le choix ! *

Alan pu déduire que les pas était ceux d'une femme, il ne perdit pas de temps pour déloger le bazar du casier, puis y rentra. Quelques secondes plutard, la femme, une humaine cherchait des documents sur le bureau. Heureusement elle ne remarqua pas le désordre sauf quand elle fit tomber son crayon qui roula sous le casier. Alan avait l'habitude de retenir sa respiration mais la femme mis plusieurs minutes avant de le retrouver coincé derrière les pieds du casier ou il se trouvait. Celle-ci se rendit rapidement compte que le placard respirait. Cela l'intrigua elle l'ouvrit, puis fit mise K-O directement sans comprendre ce qui lui arrivait, en effet Alan lui asséna un violent coup de crosse de son pistolet. Il échangea donc sa place avec elle sonnée, mais par précaution Alan se permit de lui coller froidement dans la tête. Les morts c'est plus sûrs, eux n'ont pas de souvenirs ni de langue.

Il attendait donc désormais les infos de la quarrienne.


- J'ai réussi a me tenir sage cette fois, une élimination académique. J'attends de vos nouvelles Shas'iasto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Mer 4 Avr - 3:02


Alors que la reprogrammation se poursuivait, Shas'iasto verrouilla soigneusement le poste de contrôle. Avec le programme qu'elle avait injecté dans le verrou, il leur faudrait des heures pour arriver entrer sans faire sauter les portes. Et elle doutait fort qu'ils en arrivent à cette extrémité. Après une dernière manipulation pour faire sauter les pare-feux, et ainsi de rester connectée aux commandes de la salle de contrôle, elle remonta dans le conduit. Arrivée au niveau 3, elle regarda le plan. Elle cherchait comment arriver au niveau 4 en contournant les alarmes encore en place, quand la communication de "Smith" arriva à ses oreilles.

- Tout roule pour moi Shas'iasto, j'aimerais en plus des infos que vous m'avez données, des codes d'accès aux bureaux dotés de terminaux gérant la sécurité. Si vous pouviez me les dénicher. Par la suite, j'imagine que vous ne pourrez pas désactiver les alarmes des conduits ? Prévenez moi quand ce sera ok pour les mécas, je reste en stand-by en attendant. Sinon vous ne pouvez pas me rejoindre au niveau 4 ? Par des gaines de ventilation ou autre ?

Elle consulta le plan qu'elle avait obtenu et le mis en relation avec les données du poste de sécurité qu'elle venait de pirater. Quelque chose la gênait avec les conduits de ventilation du niveau 4. Des alarmes, certes impossibles à pirater. Mais des banals capteurs de pression. Et en désactivant le poste de garde, on bloquait toute transmission avec le reste du Mendel. C'était une faille trop évidente.

- Les conduits sentent le coup fourré à plein nez. Doit y avoir d'autres alarmes, voire des pièges.

Elle consulta ensuite à nouveau le plan. Pas moyen de localiser le terminal de sécurité. Elle poussa un juron étouffé. Le contraste était vraiment saisissant entre le reste du vaisseau et le niveau 4, niveau sécurité. Un réseau interne inaccessible de l'extérieur, tant sur le plan informatique que physique ...

*C'est quelqu'un d'autre qui a conçu ce niveau. Et un pro.*

Pas moyen de neutraliser l'ensemble du réseau de l'extérieur. Et pas moyen d'accéder au terminal autrement que par des issues protégées ... Elle allait devoir utiliser la méthode brutale. Pandora. Et merde. Elle aurait vraiment aimé ne pas avoir à recourir à ça ...

*Non. Je me suis jurée de ne jamais utiliser cette saloperie. Il doit y avoir un autre moyen*

Son Omnitech émit une vibration discrète, l'avertissant que la neutralisation des méchas était achevée. Elle coupa cours à ses réflexions, elle continua vers le conduit débouchant sur la cage d'ascenseur. Elle descendit jusqu'à celui-ci, emprunta le chemin utilisé par "Smith" un peu plus tôt. Alors qu'elle empruntait le couloir désert, elle entendit un bruit étouffé. Un silencieux. Activant son camouflage, elle avança en direction du son.


- J'ai réussi a me tenir sage cette fois, une élimination académique. J'attends de vos nouvelles Shas'iasto.

La Quarienne sourit malgré elle. Elle tourna silencieusement, entra dans le bureau de maintenance et aperçu l'assassin en train de refermer un placard. Un Humain, en armure. Elle leva soigneusement les mains, histoire d'éviter un réflexe malencontreux de sa part.

- Je suis là ...

Puis, sans attendre sa réaction, elle se replongea dans l'examen des conduits. Et si ... Oui, si c'était le cas, ça pourrait marcher ... Sans se retourner, elle demanda d'une voix absente :

- Vous pourriez me faire la courte échelle ? Faut que j'examine ce conduit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Snake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Jeu 5 Avr - 20:58

Alan fit un sursaut, une silhouette apparu furtivement dans la pièce, la personne portait un scaphandre, son arme se pointa vers elle, jusqu'a ce qu'il eut le déclic une seconde plutard. Il remarqua que c'était son contact. Il ne tardit pas à ranger son arme et a adopter une posture plus pacifique. Quelques secondes plutard celle-ci réclama son assistance pour l'aider a atteindre un conduit.


- Mais biensûr très chère !

Shas'iasto était maintenant aggripé la ou elle voulait. Alan ne perdit pas de temps pour la mettre au rapport.

- Bon maintenant que vous avez désactivé les mécas, quelles sont vos intentions pour lever les verrouillages ? Je pensais rentrer comme un sauvage mais j'imagine que vous avez du rencontrer quelques difficultés pour me rejoindre ? Pour l'instant je suis bloqué ici, et a mon avis, la secrétaire ne va pas tarder à ce faire désirée, mieux vaudrait que je vous suive pour l'instant.

Alan n'eut pas besoin de recourir à l'assistance de Shas'iasto, il s'ggripa par ses porpres moyens aux détours du conduit et s'y logea avec son acolyte.


- Bien, on sera mieux ici pour se brieffé.... J'ironise ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Jeu 5 Avr - 23:33



- Mais biensûr très chère !

Sur ces mots, l'assassin l'aida à se hisser jusqu'au conduit. Elle en ôta rapidement la grille avant de s'y introduire. Elle se figea brusquement. Une plaque de pression, à quelques dizaines de centimètres. Il ne fallait pas qu'elle avance d'un poil.

- Bon maintenant que vous avez désactivé les mécas, quelles sont vos intentions pour lever les verrouillages ? Je pensais rentrer comme un sauvage mais j'imagine que vous avez du rencontrer quelques difficultés pour me rejoindre ? Pour l'instant je suis bloqué ici, et a mon avis, la secrétaire ne va pas tarder à ce faire désirée, mieux vaudrait que je vous suive pour l'instant.


Shas'iasto fit rapidement le lien avec le placard qu'il refermait. Une secrétaire, hein ... Ouep, c'était pas bon. Autant un scientifique pouvait s'absenter sans être remarqué, autant une secrétaire ...

- Les méchas sont neutralisés. Les verrouillages ... justement en train d'étudier la question ... approche directe déconseillée ...

Alan (à supposer que ce soit son vrai prénom) la rejoignit, grimpant souplement jusqu'à elle.

- Bien, on sera mieux ici pour se brieffé.... J'ironise ...

La Quarienne eut un bref sourire, puis tendit brutalement le bras, lui interdisant d'aller plus loin. De sa main libre, elle désigna une partie légèrement surélevée de la paroi du bas.

- Plaque de pression. Si vous marchez dessus, ça la déclenchera.

Elle se remit à pianoter frénétiquement sur son Omnitech. Les couloirs étaient protégés par un réseau de détecteurs lasers. Impossible de passer. Mais ceux-ci étaient indiqués sur le plan. Louche. Très louche.

*Comme si on poussait les intrus ... à aller dans les conduits ...*

Elle releva la tête brutalement. Activant Mètis, elle lui fit faire un scan du mètre de conduit devant elle. Elle espéra que son pressentiment sera justifié. En attendant les résultats, elle fixa son regard sur Alan. Elle s'intéressait à l'Humain. D'un point de vue professionnel, bien sûr. Une confiance en soi certaine, un sens de l'humour avec une pointe d'ironie, une prestance indéniable. Donc c'était soit un fou, soit un prédateur. Elle penchait pour la deuxième option. Une carrure solide, trahissant un entraînement physique intensif. Pas le genre de type à sous-estimer. Ça tombe bien, il était avec elle.

* Pour cette mission seulement. Seulement maintenant. N'oublie pas ça*

La vibration indiquant la fin du Scan interrompit son examen. Elle se plongea aussitôt dans l'examen des données, à nouveau hermétique à son environnement.



HRP : c'est une combinaison, pas un scaphandre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Snake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Dim 8 Avr - 12:57

Snake se fit doucement mettre en garde par la quarrienne, il allait s'apprêter a actionner une plaque de pression dans les conduits. Après quelques secondes de raisonnement, Alan avait de mauvais pressentiments.

- Pourquoi y'aurait t'il des plaques de pression ici... C'est trop louche. Mieux vaut..

Soudain, la porte du bureau s'ouvrit, un trio de garde y entra. Trois krogans armés de fusils à pompe. Alan pencha sa tête afin d'en apprendre un peu plus, il fouillèrent la pièce brièvement mais ne s'attardèrent pas sur le placard ou était caché le corps de la secrétaire.

- Krank, y'a rien ici, mais le capitaine nous a avertis d'une quarienne et d'un humain qui s'infiltrent, s'ils passent dans les conduits ils sont morts, donc autant aller fouiller plus loin.

Les trois krogans quittèrent la pièce, la refermant comme ils l'avaient ouvert, en la claquant. Alan se retourna vers la quarienne.


- Je crois qu'on sera pas payés à rien faire, j'imagine que les plaques de pression doivent déclencher des pièges mortels, je préfère redescendre dans le bureau, si vous vous pouviez me faire un scan de la pièce, on va manger du krogan.

Alan arma le sécurité de son arme, puis se laissa tomber dans le bureau de maintenance en-dessous.

- Libre à vous de continuer dans ses conduits, moi je les sens pas du tout, je préfèrre me frotter a trois gardes qu'a du gaz mortel dans un conduit. Maintenant je propose qu'on s'infiltre dans ce niveau 4 par la force, qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Dim 8 Avr - 16:26


Après examen des données, Shas'iasto confirma l'hypothèse d'Alan. Le conduit était un piège à rat sur toute sa longueur. Impossible de passer par là. Elle se laissa tomber à ses côtés. Ils étaient au courant de leur présence. Ça sentait vraiment pas bon ... Le temps leur était compté. Elle regarda Alan d'un air préoccupé.

- Bosh'tet ... Comment est-ce qu'ils savent qu'on est dans le coin ? J'ai coupé toutes les caméras ...

Effectivement, l'heure n'était plus à la finesse. Mais s'ils déclenchaient les capteurs des couloirs, ils seraient vite encerclés et neutralisés. Elle ne voyait qu'une solution. Et pour le coup, ça allait vraiment mettre le bordel ... Autant dire que pour la discrétion, faudrait repasser ...

*Mais bon, on est déjà grillé de toute façon*

Elle se tourna vers Alan.


- Vous avez localisé votre objectif ? Parce que là, va falloir foncer ...

Elle pianota sur son Omnitech, accédant à la programmation des méchas de sécurité. En quelques secondes, elle changea les priorités et ordre de tir. Feu à volonté. Sur toute cible mobile. Avec ça comme distraction, les gardes auraient d'autres soucis en tête que le déclenchement des capteurs lasers. Par contre, il faudrait qu'elle reste connectée en permanence pour neutraliser rapidement les méchas qu'Alan croiserait. Donc concentrée à fond sur son Omnitech, et immobile.

- Faut que je continue de modifier ça. Vous devrez avancez tout seul et vous charger de votre mission. Mètis vous accompagnera, pour que je visualise votre environnement .

Elle avait à peine fini sa phrase que des coups de feu et des cris commencèrent à résonner dans tout le niveau. Elle se tourna vers Alan d'un air impatient, et lui fit signe d’accélérer. D'un geste, elle ordonna à Mètis d'activer son camouflage et son détecteur. Elle se logea ensuite dans l'un des angles de la pièce, à proximité de la porte, et tapa avec frénésie sur les touches de son Omnitech.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Snake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Lun 9 Avr - 9:54

A peine quelques secondes plutard, des coups de feux éclatèrent dans le couloir, la porte se réouvrit, Alan mit ses réflexes à l'épreuve, le premier krogan. Ayant été formé par les meilleurs, les krogans représenteraient toujours une menace d'envergure pour Alan, plusieurs organes vitaux, ne pouvant être paralysés et disposant d'un système sanguin secondaire, en neutraliser un a mains nues résolvait du miracle pour toute race connue de la galaxie aussi puissant soient t'il. Leur seule faiblesse connue était leur manque de capacités cognitives et leur faiblesse de taux de réactivité. C'est donc dans un élan d'adrénaline que l'assassin usa de ses capacités martiales d'une façon magistrale en contrant le charge de celui-ci en l'envoyant contre le mur, le saisit au sol, lui assénna deux violents coups de pieds à la nuque puis lui infligea une balle mortelle entre les deux yeux.


- Shas'iasto, bougez vous pas le temps de pianoter on est grillés !

Alan ne s'était jamais retrouvé dans une situation pareille, des krogans aux fesses, et une quarienne à assurer. Heureusement celle-ci ne se montra pas inoffensive, elle dégaina rapidement son arme prête à en découdre. Dans le feu de l'action les deux protagonistes firent la paire, Alan prit la quarienne d'une main, et l'emporta vers la porte du fond du couloir, les balles fusaient de part et d'autre de leurs têtes, une fois passé la porte, Alan lâcha Shas'iasto, mais celui-ci était blessé, des balles s'étaient logées dans son flanc et les plaies laissaient une hémoraggie apparaître.

- Verrouillez moi cette putain de porte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Lun 9 Avr - 13:54


La concentration de Shas'iasto fut brisée lorsque le Krogan fit irruption dans la pièce. Incapable de réagir, elle regarda Alan neutraliser leur ennemi en quelques battements de coeur, d'une balle entre les deux yeux. Il se retourna ensuite vers elle et se mit à crier.

- Shas'iasto, bougez vous pas le temps de pianoter on est grillés !

Elle s'interrompit aussitôt et se releva d'un bond. Les autres Krogans n'allaient pas tarder à débouler dans la pièce. Alan la prit par la main et l'entraîna à une allure folle, dans le couloir. Sur la gauche, trois Krogans en train de charger ! Shas'iasto saisit sa Locust, mais au dernier moment elle se ravisa. Vu ses piètres performances de tir, elle n'avait aucune chance de les neutraliser à temps. Et Alan ne pourrait rien faire à trois contre un ...

- Mètis, fumée !

L'I.V s'exécuta en un instant, remplissant le couloir d'une fumée particulièrement agressive pour les yeux et les poumons. Un Humain aurait suffoqué, incapable d'agir. Les Krogans ne furent ralentis que quelques instants, mais cela suffit aux deux compères pour passer sous leur nez et se ruer vers la porte du couloir au fond. Ils étaient à mi-chemin lorsqu'une grêle de balles s'abattit sur eux, venant d'une des salles latérales. Shas'iasto ressentit la sensation habituelle du bouclier cinétique repoussant les projectiles, et elle accéléra. Ils firent irruption dans la pièce, heureusement vide de tout occupant. Alan la lâcha et s'exclama d'une voix tendue :

- Verrouillez moi cette putain de porte !

A toute vitesse, elle se connecta à la porte et lui injecta le même programme qu'elle avait utilisé sur la salle de contrôle.

*Peuvent toujours essayer de la rouvrir ... bon courage !*

C'est en se tournant vers Alan qu'elle remarqua les trainées de sang. Elle se pencha vers lui et l'examina.


- Vous êtes touché au flanc ... bosh'tet, l'anatomie humaine, pas vraiment mon rayon ...

Elle appliqua rapidement une dose de médigel sur la blessure, arrêtant le saignement. Ca n'avait pas l'air trop grave, mais ses compétences médicales étaient vraiment limitées ... Elle se redressa et lui remit une autre dose dans la main.

- Si vous avez une autre blessure ... faut pas qu'on traîne dans le coin.

Elle consulta le plan. Les laboratoires se trouvaient de l'autre côté de la paroi ... Mais elle n'avait pas d'explosif sur elle. Elle ne voyait qu'une seule solution ... l'Ymir. Mais un contrôle direct était nécessaire ... Et il fallait encore régler le problème des autres gardes. Une seule solution ... mais ça allait faire salement mal ...

*Pas le moment de tergiverser ... j'active la connexion neurale !*

Shas'iasto ressenti brusquement une douleur intense au niveau du bras, quand l'Omnitech se brancha sur ses nerfs. La Quarienne lâcha un cri de douleur se mordit les lèvres, se retenant de se rouler par terre. C'était encore pire que dans son souvenir ! Elle se reprit vite. La vitesse de calcul et de programmation gagnée ainsi en valait le prix. En un clin d'oeil, elle dirigea tous les Méchas vers les zones autres que le laboratoire. Les gardes seraient sinon tous éliminés, du moins vraiment diminués. Sauf l'Ymir, qui se dirigea vers leur position. Elle se déconnecta avec précipitation. Passé le moment de vertige, elle se plaqua contre le mur opposé au laboratoire et cria à Alan :


- La paroi va exploser ! Le labo est de l'autre côté, on y est presque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Snake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Mar 10 Avr - 22:31

- La paroi va exploser ! Le labo est de l'autre côté, on y est presque !

En entendant ses mots, Alan sentait ses blessures se refermer progressivement et cela le soulageait énormément de la douleur des balles. Il eut juste le temps de se coller à Sha'iasto avant qu'une explosion souffla la cloison métallique, un léger nuage laissa retomber des cendres. Le duo plongea alors à travers le trou béant laissé par l'explosion. En premier lieu, un Ymir trônait dans le laboratoire, inactif. Heureusement la coéquipière d'Alan avait fait un sacré boulot. Derrière eux ils pouvaient entendre les cognements de krogans furieux sur la porte scellée plutôt. La tension redescendit chez l'humain comme pour la quarienne. Alan repassa sa main sur ses blessures qui lui firent infligées, apparament les balles l'auraient traversées sans lui causer de dommages aux organes vitaux.

- Merci, merci d'avoir gardé la tête sur les épaules. Si vous auriez mal réagit on aurait pas eu de seconde chance, votre paie vous allez la mériter. C'est quel terminal ou se trouve les données ? Pendant le temps que vous examinerez quelles données je vais réfléchir sur notre extraction, bien que l'on est pas beaucoup de solutions, autant choisir la meilleure.

Les pensées fusaient dans la tête d'Alan, comment auraient t'ils fait pour reperer eux-deux et donner un signalement aussi précis, un humain et une quarienne ? Pour Alan soit c'était Cerberus, soit un concurrent, ou alors il aurait tout simplement sous-estimé le chargé de la sécurité sur le Mendel. Pour s'échapper du vaisseau, Alan avait deux opportunitées, emprunter une navette de sauvetage ou appeller des renforts chez Cerberus, mais cela ne se ferait sans doutes jamais. Il proposa ses deux solutions à Shas'iasto, qui trifouillait les données du dit terminal.

- Bon pour se tirer d'ici, on peut soit recourir aux navettes de sauvetage, ou je peux tenter d'appeler Cerberus. Malheureusement je n'avais pas planifié l'opération comme çà, cet imprévu va avoir un lourd poids en conséquences. Je pourrais savoir ce qu'elles concernent ses données, si c'est vraiment important ? Pour avoir engager des mercenaires, et un système de sécurité aussi complexe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Mer 11 Avr - 1:41


L'explosion ayant à peine retenti, la Quarienne se leva d'un bond. Enfin, essaya. Pendant quelques secondes, il lui fut impossible de bouger. Le contrecoup de la connexion neurale se faisait encore sentir. Puis son corps retrouva sa sensibilité, et elle se mit péniblement debout. Les méchas avaient déjà fait le ménage dans le laboratoire, à en juger par la demi-douzaine de corps criblés de balles qui gisaient un peu partout. Des scientifiques, principalement, à en juger par leurs tenues. L'Ymir, ayant accompli sa mission, trônait désormais devant eux, inactif. Elle ne comptait pas remédier à cet état de fait.

- Merci, merci d'avoir gardé la tête sur les épaules. Si vous auriez mal réagit on aurait pas eu de seconde chance, votre paie vous allez la mériter. C'est quel terminal ou se trouve les données ? Pendant le temps que vous examinerez quelles données je vais réfléchir sur notre extraction, bien que l'on est pas beaucoup de solutions, autant choisir la meilleure.

Shas'iasto se traîna péniblement jusqu'au terminal de recherche. Elle n'avait strictement aucune idée des données exactes que son employeur voulait. Peut-être toutes, d'ailleurs. De toute façon, ça n'avait aucune importance. Elle se connecta en quelques secondes. Une sécurité toute bête qu'elle craqua en deux temps trois mouvements, sans même avoir recours à Hermès. Seul le détecteur d'empreintes lui posa un petit soucis, mais après quatre tentatives, elle finit par dénicher le bon cadavre pour le scan. Elle se retourna vers Alan. Elle pouvait entendre les Krogans brailler et échanger des tirs avec les méchas. C'était le moment de déguerpir.

- Bon pour se tirer d'ici, on peut soit recourir aux navettes de sauvetage, ou je peux tenter d'appeler Cerberus. Malheureusement je n'avais pas planifié l'opération comme çà, cet imprévu va avoir un lourd poids en conséquences. Je pourrais savoir ce qu'elles concernent ses données, si c'est vraiment important ? Pour avoir engager des mercenaires, et un système de sécurité aussi complexe...

Elle cru avoir mal entendu. Cerbérus ? Son employeur était en fait Cerbérus, la tristement connue organisation pro-humaine ? Elle masqua sa surprise. Ce genre d'informations étaient dangereuses pour leur possesseur. Et hors de question de montrer à Alan qu'elle n'était pas au courant ; il risquait de se rendre compte de sa boulette et de vouloir régler le problème. Prudemment, elle injecta un programme dans les données extraites. Un virus destructeur. Elle expédierait son "antidote" à Blake une fois la mission terminée.

*J'espère vraiment qu'il n'a pas fait gaffe à ce qu'il vient de dire ...*

En moins d'une seconde, elle se reprit. Peu lui importait l'identité de son employeur, tant que le travail était payé en temps et en heure. Elle répondit de son habituel ton froid et posé.


- Je pencherais plutôt pour la capsule de sauvetage. Trop de délai avant les secours. Et je n'en sais pas plus que vous à propos des données ; je suis une freelance, on évite généralement de me donner trop de détails. Vous devez être mieux rencardé que moi là dessus.

Elle examina le plan. Accéder aux capsules allait être coton. Tous les gardes devaient surveiller les couloirs, les conduits du 4e étaient piégés ... Puis elle entrevit une solution. Désagréable, , étroite, puante même, mais ça pouvait marcher. Elle fit apparaître le plan du vaisseau. Puis désigna un conduit vertical traversant tout le vaisseau.

- Ce conduit est accessible par là et débouche juste à côté des capsules de sauvetage. Vous serez bien serré dedans, mais ça passera. Par contre, j'espère que vous êtes doué pour l'escalade verticale, et pas trop regardant sur l'hygiène ou l'odeur.

Face au regard incrédule d'Alan, la Quarienne précisa d'un ton pince-sans-rire :

- Oui, c'est le conduit d'évacuation des déchets. A moins que vous ne préfériez faire ami-ami avec vos amis derrière la porte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Snake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Mer 11 Avr - 23:20

- Oui, c'est le conduit d'évacuation des déchets. A moins que vous ne préfériez faire ami-ami avec vos amis derrière la porte ?

Alan eut l'air supris, et il remarqua le ton que prenait la quarienne. Bien que ce soit une personne d'une certaine prestance, cela ne le dérangeait pas le moins du monde. C'était même courant pour lui de recourrir a ses passages lorsqu'aucune autre piste n'est possible.

- Je n'est absolument aucune gêne croyez moi, c'est pas la première ni la dernière que je passe dans la merde pour arriver à mes fins.

Alan remarqua une colonne traversant le labo, c'était l'extraction des déchets. Il saisit donc son arme et tira a plusieurs reprises afin de percer celui-ci, dans le but d'ouvrir une trappe sur le conduit assez grande pour y passer à travers.

- J'imagine que la galanterie n'est pas de mise à ce sujet, je passe devant.

A peine Alan passa sa main à l'intérieur pour prendre appui, celle-ci rencontra une substance douteuse et gluante, il esquissa un léger gémissement, puis quand il passa sa tête, il soupira de lassitude tellement il était blasé.

* C'était sa ou les krogans, je préfère encore les passer par des chiottes que de me tapper les gros-bras. *

Alors qu'il se laissait glisser tranquillement à travers le conduit, il pensait à la bourde qu'il avait faite plutôt, mentionner Cerberus, son équipière ne devait pas être courant de son employeur, ce n'était pas malin mais bon, cela faisait parti des solutions. Il repensa aussi a ce qui aurait pû déclencher l'alarme, aucune erreur n'avait été commise, ce ne pouvait pas être Shas'iasto étant donné qu'elle l'avait suivit depuis le début et qu'elle se retrouva face à danger tout comme lui. Il en revint donc à la thèse du concurrent, mais qui ? Le courtier ? Les pensées fusaient mais aucune réponse concrète ne venait à l'esprit de l'assassin, seulement qu'une plopée d'hypothèses.

Au bout de quelques secondes de descente, l'odeur devenait deplus en plus insuportable, la lumière était inexistante, et la seule compagnie qui s'y trouvait était les reste d'ordures collées aux parois du conduit. Quelques temps après, une lumière rouge pouvait être apercue, celle-ci grossisait au fil de la descente, celle-ci arrivait à sa fin. Alan se laissa retomber dans une benne elle aussi pleine d'ordures. Il la quitta et se débarassa de tout le superflu non-hygiènique qui venait alors de le couvrir puis repris ses esprit, la quarrienne tomba elle aussi à son tour.

Rapidement Alan se mit à couvert, et regarda si personne ne se trouvait alors dans les parages, c'était calme, beaucoup trop d'ailleurs pour la seule issue, et sachant qu'ils était des intrus, Alan ne tarda pas à trouver refuge derrière des caisses de ravitaillement. L'assassin ne manqua pas de contacter discrètement son équipière afin qu'elle le rejoigne derrière sa couverture.


- Shas'iasto, venez me rejoindre, je suis derrière les caisses, cet endroit est surement surveillé, faites attention et faites vous discrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Jeu 12 Avr - 14:43


Quelques secondes après Alan, Shas'iasto déboucha à son tour, atterrissant dans une pile de déchets de cuisine. Elle grommela mais se releva en vitesse, prenant juste le temps de se débarrasser de ce qui s'était collé à sa combinaison.

*Pouah ... je commence à m'habituer en plus ...*

Elle se souvenait encore du boulot où elle avait du passer par les conduits d'évacuation de chiottes Kroganes ... entre l'odeur, l'aspect, la crainte d'une fuite dans la combinaison et d'une infection mortelle ... cette fois-ci, c'était une vraie partie de rigolade !

- Shas'iasto, venez me rejoindre, je suis derrière les caisses, cet endroit est surement surveillé, faites attention et faites vous discrète.

Coupant cours à ses souvenirs, elle se hissa en dehors de la benne, puis se laissa retomber. Elle se faufila discrètement jusqu'à la position d'Alan, puis inspecta les environs. Rien. Aucune présence humaine, aucune activité, pas le moindre petit bruit de conversations.

* Ça, ça pue ... vraiment ... pas d'alerte donnée, pas d'évacuation ... alors ... quoi ?

La Quarienne se tourna vers Alan et, d'un geste, lui fit signe de rester là. Puis elle lui indiqua l'une des sorties de la salle


- Les capsules sont à quelques dizaines de mètres, par là. Je vais jeter un coup d'oeil et je reviens.

Elle activa aussitôt son camouflage intégral et parcourut prudemment la distance qui les séparaient du salut, tous les sens aux aguets. Toujours rien. Le scan de Mètis ne révéla rien non plus. Décidément, quelque chose clochait. La Quarienne ralentit l'allure en arrivant devant les capsules. Pas un chat. Elle n'aimait pas ça du tout. Cependant, ils ne pouvaient pas s'attarder dans le coin. Les gardes finiraient bien par comprendre que les intrus n'étaient plus au niveau 4. Son camouflage se désactivant pour se recharger, elle se planqua contre un mur et activa son micro.

Ramenez-vous en vitesse. Je fous le camp illico.

Elle avait à peine prononcé ces mots qu'elle entendit un bruit de pas derrière elle. Elle se retourna d'un seul geste tout en pointant sa Locust. Trop lente. Son adversaire lui agrippa le bras et lui fit une clé de bras, lui faisant lâcher son arme. Elle poussa un grognement de douleur : il n'était pas loin de lui déboîter l'épaule. Puis, dans un geste fluide, il lui planta un objet pointu dans la cuisse à travers la combinaison. En quelques battements de coeur, elle perdit le contrôle de ses membres ainsi que de ses cordes vocales.

*Toxine paralysante ... merde ...*

Les systèmes de secours de sa combinaison avaient déjà colmaté la fuite, ainsi que l'éventuelle infection, mais ils ne pouvaient rien contre la toxine. Le Turien qui venait de la neutraliser se pencha vers elle, un fusil d'assaut à la main. Le cerveau de Sha'siasto fonctionnait à plein régime malgré sa paralysie.

*Armure moyenne, un pistolet sur la hanche. Pas un membre de l'équipage à priori. Un concurrent ? Celui à l'origine de la fuite ?*


- Ce n'est pas mortel ... tu vas juste te tenir tranquille quelques minutes ... le temps que je m'occupe de ton pote.

Sur ces mots, il se recula et remit en planque une dizaine de mètres derrière elle, dissimulé par l'une des ouvertures permettant l'accès aux capsules. Prêt à faire feu dès qu'Alan déboulerait dans la pièce. Elle espérait qu'il était vraiment compétent. Sinon, ils étaient mal barrés ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Snake

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2012

Identité
Race: Humain
Planète natale: Terre
Profession / rang : Assassin

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Jeu 12 Avr - 19:43

- Ramenez-vous en vitesse. Je fous le camp illico.

A peine porta t'il le regard sur Shas'iasto qu'il la vit aux prises avec un turien. Ce turien n'était pas inconnu à Alan, c'était sa nemésis. Cet agent nommé Karrus travaille pour le Courtier, et ce qu'il en sait, c'est qu'il est très bon. Snake ne porta pas une seconde de plus avant de porter secours à la quarienne, qui en avait bien besoin.

- Ce n'est pas mortel ... tu vas juste te tenir tranquille quelques minutes ... le temps que je m'occupe de ton pote.

Celui-ci alors à peine le temps de finir sa phrase qu'Alan écrasait son visage d'un coup de pied. Le turien se dégagea quelques mètres plus loin avant de reprendre.

- T'as fait des progrès Snake, mais tu t'est fait avoir comme un bleu, j'ai les infos, et je suis infiltré ici, devine qui a grillé ton opération.

Karrus se relançà alors rapidement sur Alan, lui envoyeant un crochet droit au visage, les lunettes de Snake volèrent à travers la pièce.

- T'as pas besoin de çà mon garçon...

Et derechef l'assassin saisit le turien à la taille, se bascula sur la droite, s'accroupi et balançà le turien derrière lui. Une fois son adversaire a terre, Alan n'hésita pas pour le ruer de coups de poings agenouillé au dessus de lui.

- Ferme ta geule Karrus, cette-fois c'est fini pour toi.

C'est alors qu'Alan saisit son arme de poing, et tira une salve en direction du visage salement amoché de son ennemi. Malheureusement celui-ci esquiva d'un mouvement de tête, puis se dégagea de la prise de l'assassin avec assurance et savoir-faire en l'envoyeant balader dans le décor. Une plaque de tôle s'impacta du corps de l'humain.

- Tu veux jouer a çà ? ! Mais merde !

Alors qu'il venait de dégainer son arme, et presser sur la détente, un bruit qui rendit la tête du turien encore plus pâle que Séléné un soir de pleine lune. Alan ne savait pas à quoi cela était dû mais il ne manqua pas l'occasion de l'abattra froidement en vidant la capacité de son arme. Puis il éjecta la cartouche.

* Shas'iasto, elle a saboté son arme au moment elle se faisait agresser, elle pense vraiment à tout... *

- Shas'iasto, ca va aller ? Il faut que récupère ses données, elles vont valoir un paquet à l'extérieur.

L'assassin était parti pour récupérer toute trace qu'il pouvait du courtier quand le cadavre du turien se mit a se décomposer subitement sous ses yeux.

* Une sécurité du courtier encore une fois, j'aurais dû y penser... Bon pas le temps faut y aller.*

Snake ne laissa pas la quarienne agonisante au sol, il se dépêcha de la poser sur ses épaules et de se diriger vers les navettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas'iasto Nar Neema

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 25
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Identité
Race: Quarien
Planète natale: Flotte quarienne, vaisseau Neema
Profession / rang : Scientifique/exilée

MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   Ven 13 Avr - 2:11


Shas'iasto sourit intérieurement devant la surprise du Turien, lorsque son arme se révéla inopérante. Elle avait eu raison d'intégrer ce genre de dispositifs d'extrême urgence à Mètis. L'I.V pouvait réagir à des signaux sonores variés, dont celui de la langue, du moment qu'ils reproduisaient certaines fréquences enregistrées au préalable. Et malgré sa paralysie, elle avait réussi à émettre. Sabotant ainsi par I.V interposée les armes du Turien.

Une fois leur ennemi éliminé, Alan la chargea sur ses épaules et se dirigea vers les capsules. Ses cordes vocales commençant à répondre à nouveau, elle lui murmura à l'épaule :


- Déposez-moi, maintenant. Et prenez le bloc de données dans ma ceinture. Il contient vos données.

Une fois qu'il se fut exécuté, elle lui fit signe de la tête de prendre l'une des navettes. Le reste de son corps était encore engourdi, mais elle pouvait enfin communiquer clairement.

- Les données sont piégées, évitez de les ouvrir. J'enverrai le code les débloquant à Blake, une fois que vous serez parti ... et qu'il m'aura payé le reste.

Elle avait prononcé ces paroles d'un ton froid, sans marquer la moindre hésitation ni le moindre regret. Il s'agissait d'une précaution obligatoire pour les free-lance comme elles, qui ne disposaient pas de la moindre protection face à leurs commanditaires et collègues. Et le fait que l'assassin lui ait sauvé la vie, ne changeait rien à la donne.

*Il a sauvé la sienne aussi ... puis je ne peux pas lui faire confiance pour la suite ... si jamais Cerbérus veulent se débarrasser de moi, ça lui serait trop facile ...*

Shas'iasto avait conscience qu'elle ne pourrait pas échapper à Cerbérus, s'ils y mettaient les moyens. Mais ils avaient d'autre problèmes suffisamment importants, à l'heure actuelle, selon la rumeur du moins, pour ne pas dépenser leurs ressources à la traque d'une seule Quarienne ayant participé à une mission,dont elle ignorait complètement les données recueillies. Elle avait d'ailleurs pris soin de ne pas consulter les données après leur enregistrement, ce que la moindre investigation dessus montrerait.

*S'agit juste de leur éviter la tentation de le faire ... pendant qu'ils m'ont sous la main.*

Ses mains retrouvant à leur tour leurs capacités motrices, elle se replongea dans des manipulations informatiques, à travers sa connexion au système de sécurité, remarquant à peine le départ d'Alan. Elle n'en prit conscience que lorsque la navette décolla. Elle acheva de bloquer toutes les portes et de couper tous les canaux de communication, afin de perturber l'équipage et de réduire à néant les possibilités de poursuite. Puis elle se traîna jusqu'à l'une des navettes, et s'assit sur l'un des sièges de devant, péniblement. Des fourmillements dans ses jambes l'avertirent qu'elles aussi reprenaient vie.


- Mètis ... retour à la maison ...

Tandis que la navette décollait, elle expédia le message à Lucius Blake. Au dernier moment, sur une impulsion, elle rajouta un petit message à l'attention d'Alan. En espérant que Blake le lui ferait suivre.


De Shas_iasto_Nar_Neema@Extranet à Lucius_Blake@Extranet
Objet : codes de désactivation du virus.


La mission est accomplie. Envoyez la suite du payement au même endroit que l'avance. Les codes joints vous permettent l'accès aux propriétés des fichiers. Pouvez donc vérifier que ce sont les bons. Codes pour accès aux données totales seront remis une fois fin du payement arrivé.

P-S : Alan, si vous recevez ce message, sachez que ça n'a rien de personnel. La confiance n'existe pas dans notre métier, pour les personnes ne pouvant s'abriter derrière une organisation. J'espère ne jamais vous croiser dans le camp d'en face.


Shas'iasto eut un bref sourire. La dernière phrase était l'équivalent d'un compliment, pour elle. Montrant autant un certain respect pour ses compétences que le souhait de ne pas avoir à l'affronter. Puis elle se connecta à son compte pour voir où en était le transfert de crédits. Dès celui-ci achevé, elle envoya les codes complets. Pas question de déconner avec Cerbérus. Le contrat était désormais terminé, et elle décida de dormir pendant que la navette entamait le trajet vers Skaelen-Har

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En tandem avec Cerbérus ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
En tandem avec Cerbérus ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Travée de l'Attique :: ◄ Artémis Tau. :: ◄ Sparte.-
Sauter vers: