Mass Effect RPG

Mass Effect RPG


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesBioware-RPGS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'élu des astres [Tourmente]

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: L'élu des astres [Tourmente]   Ven 18 Mai - 11:58

Citation :
Arlan
Butariens

Il était difficile de conserver la notion du temps ici, sans aucun réel repère. Même les repas étaient distribués sans considération d'horaires et encore, lorsqu'ils n'étaient pas tout simplement oubliés même si la faim ne faisait que rarement parti des joyeuses activités de la vie carcérale de cet établissement.

Le pire était maintenant à venir apparemment. L'un des butarien s'était montré relativement locace... ils allaient devoir participer à une sorte de jeu télévisé dans lequel les participants devaient joyeusement s'entretuer tandis qu'ils essayaient de survivre dans une zone hostile... en somme ils avaient été réduits au rang d'esclaves dont on faisait sauter la tête si ils ne faisaient pas l'amusement de leurs gentils maitres...

Des bruits de pas approchent lentement, laissant parfois place aux grincements des portes automatiques s'ouvrant au passage des butariens qui viennent les chercher. Etrangement une certaine tension est déjà palpable, si une comparaison était possible, cela pourrait rappeler les histoires que l'on racontent parfois sur Terre à propos du fameux couloir de la mort... Les pas qui n'en finissent pas, les portes qui semblent s'ouvrir par dizaines, le ploc continue d'une plomberie qui a fait son temps...

Mademoiselle ? Je crois que... nous allons devoir y aller...

Le quarien ne semblait pas réellement rassuré... pour ne pas dire qu'il était résigné... il s'était montré aussi agréable que possible durant le temps qu'ils avaient passé dans cette cellule, s'occupant notemment de l'implant biotique de la jeune femme, atténuant comme il le pouvait les quelques douleurs restantes dûes à l'opération. Une fois qu'ils avaient à peu près su ce qui les attendaient il lui avait même apprit les quelques gestes et massages que Tourmente pourrait effectuer elle-même en cas de nouvelles douleurs.

Il n'y a plus qu'à espérer maintenant que se soit vous qui trouvez la première mon cadavre, et n'hésitez pas à vous servir largement si cela peut vous permettre de survivre à... ça...

Non en fait, il n'était ni résigné, ni désespéré... il semblait au contraire très sûr de lui, il donnait l'impression d'un mathématicien dont les calculs ne pouvaient se terminer autrement... et pour lui cela se solderait par sa mort...

Il sorti de l'une de ses poche la photo d'une autre quarienne... elle semblait jeune, très jeune...

C'est Ereini... ma petite soeur... si vous le pouvez, récupérer cette photos sur moi... et faites la lui parvenir d'une manière ou d'une autre... ce sont mes recherches, elle devrait pouvoir les terminer durant son propre pèlerinnage...

Il dissimula à nouveau la photo dans l'une de ses multiple poche sans réellement attendre de réponse de la jeune femme, la porte de leur cellule coulissant afin de laisser place à un quator de butariens armés.

Aller les tourtereaux, c'est l'heure, essayez juste de pas crever trop vite hein qu'on puisse plumer Salen, se serait gentil.

Les coups de pistolet paralysant fusèrent, délivrant leurs décharges sur Tourmente et Arlan.

Et faites pas la gueule, c'est ça où on va devoir vous faire sauter la tronche... parce que vous êtes bien trop cons pour pas tenter de vous échapper, et ça c'est contre-productif...

La descente jusqu'à la navette fut bien plus courte que la montée des soldats jusqu'à leurs cellules... Si le soldat qui transportait Tourmente fit mine un instant d'avoir les mains balladeuses, les regards dégoûtés de ses collègues mirent prématurément fin à ses vélléités...

T'es crades... si tu voulais t'amuser comme ça, fallait y penser avant...

Ah ! Tu parles, il avait quand même pas envie de choper une maladie bizarre... en plus elle aurait pu lui faire éclater les bijoux de famille par la pensée !

Vos gueules ! On dépose le tas de fumier et ensuite on se pose devant le premier écran qu'on trouve... et j'espère que vous avez ramené vos économies pour les paris !

Avec le moins de délicatesse possible, Rhéa et Arlan furent chargés dans une navette... le voyage ne fut pas très long, mais cela suffit à dissiper les effets des paralysants, les deux amis retrouvant rapidement le contrôle de leurs membres engourdis, des canons d'avenger pointés sur eux, les crans de sécurité abaissés.
On leur fourra à chacun un pack dans les bras, sans doute un peu trop léger à leur goût. Le butarien le plus proche de la porte désigna Rhéa et la porte à côté de lui.

T'es la première "gagnante" joli cul, saute de là quand on ouvre la porte, et hésite pas à te trémousser devant les caméras !

Le regard noir dont il écopa de la part de la jeune femme mit un terme définitif à ses diatribes. Le butarien ravala sa salive avant d'ouvrir la porte de la navette, presque rassuré de voir l'humaine sauter, il expira doucement avant de se retourner vers ses collègues qui se retenaient à peine de se foutre de lui. Il grogna pour toute réponse...

Et maintenant, le scaphandrier....

************HRP**************

Tourmente a été déposée dans le coin nord-ouest de la carte, elle pourra éventuellement croiser lors de son prochain RP une jeune butarienne nommée Niara Ska'kel (E05)

Le contenu de son pack se résume à :

- Une bouteille d'eau d'un litre
- Une couverture
- Une demi-ration
- Une carte simplifiée
- Un briquet
- Un pinceau

Tu peux jeter un oeil à ce sujet pour un complément d'informations. Bon jeu Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourmente

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 12/02/2012

Identité
Race: Humaine
Planète natale: Ilium
Profession / rang : Mercenaire / Capitaine

MessageSujet: Re: L'élu des astres [Tourmente]   Ven 18 Mai - 20:07

Le soleil tapait fort et se reflétait sur le sable. Au loin l’horizon paraissait trouble. Comme si cela ne suffisait pas, l’air humide accentuait encore la sensation d’étouffement et Tourmente regretta son armure de mercenaire et son casque avec oxygène.

Elle fit un tour complet pour examiner le périmètre. Il n’y avait rien. Rien d’autre que des buissons secs, du sable et du sable... Elle sortie sa carte de son sac, garda sa ration de nourriture et d’eau bien au chaud et tenta de se repérer. Comment s’empêcher de ne pas penser au Quarien... Il semblait débrouille mais n’avait pas la formation militaire qu’elle disposait. Elle avait été entraînée à la survie mais lui semblait savoir qu’il ne sortirait pas vivant de ce merdier.

*Pfff... Tout ça pour finir en pâture aux média de ces fanatiques d’esclavagiste... Si je sors vivante d’ici, plus jamais je n’adresserai la parole à l’un de ces tarés! Bon... concentrons-nous...*

D’après ses indication, la ville se trouvait à l’est et une forêt au sud. La foret pouvait représenter un endroit propice au camouflage et elle y trouverait peut-être de quoi s’alimenter mais c’était là aussi qu’elle risquait de s’empoisonner ou de tomber sur une bête sauvage. Avec un flingue passe encore mais à main nue, on oublie. Elle devait se mettre à l’abri rapidement et décida de mettre le cap vers la ville.

Une route serpentait vers le sud-est mais Tourmente décida de ne pas la suivre et de couper au travers de la terre aride. Pas envie de choisir la facilité car c’était souvent synonyme de piège. Elle n’avait aucune idée de qui pouvait bien se trouver dans ce jeu stupide. Elle se doutait aussi qu’elle devait servir de faire-valoir à un candidat butarien tout choisi car jamais ces fanatiques quadri-oculaire ne permettraient à un autre que l’un des leurs de gagner.

En route, elle tenait dans ses mains le pinceau qui se trouvait dans son sac. Quel idée? Un pinceau... Elle n’allait pas pouvoir en faire grand chose pour le moment, aussi se fit-elle un chignon de ses cheveux d’ébène et fixa-t-elle le tout avec le manche fin du pinceau. En attendant une vrai utilité, ça fera l’affaire. Son ventre ne criait pas encore famine, heureusement elle pourrait garder sa ration pour plus tard. Même si la nourriture à bord du vaisseau était immonde, elle fut heureuse de ne pas l’avoir boudée.

Tourmente avait perdu tout sens du temps depuis plusieurs jours déjà aussi marchait-elle en laissant son esprit se reposer sans pour autant se perdre dans ses pensées. Elle allait avoir besoin de toute sa force morale pour retrouver Arlan. Grâce à lui son bras allait mieux et en cas d’urgence, elle possédait un sacré avantage: ses pouvoirs biotiques. Bon elle ne savait pas encore très bien s’en servir mais elle ne se sentait pas trop désarmée grâce à eux.

*Fureur, faudra que je te remercie si je te revois un jour. Sauf si j’apprends que tu m’as vendu à ses esclavagistes dans quel cas, je me ferai une joie de faire sauter sa jolie petite tronche de turien...*

Alors qu’elle avançait, elle vit bientôt une silhouette se détacher de l'horizon. Ce n’était pas Arlan malheureusement mais le bleu de la tunique ne la trompait pas. Il s’agissait d’un autre participant. Elle se coucha au sol derrière un buisson et attendit pour voir si le candidat ne l’avait pas repérer. Au bout de quelques instant, celui-ci reprit sa route et Tourmente se faufila de touffe d’herbes séchées en touffe d’herbes séchées jusqu’à pouvoir dire avec certitude qu’il s’agissait d’un butarien. Ce devait donc être un participant. Il devait sûrement être avantagé par rapport à elle vu qu’il était de la race des favoris aussi ne voulut-elle pas prendre de risque. Elle continua de le suivre et découvrit qu’il s’agissait d’une butarienne. Tourmente passa sa main encore valide sur le sol et serra ses doigts sur une pierre, prête à bondir pour éliminer la femme.



-----------------------[HRP]-----------------------
passe de A1 vers A2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: L'élu des astres [Tourmente]   Ven 1 Juin - 12:07

La jeune butarienne semble errer plus qu'autre chose, sa combinaison sur le dos, son sac à la main, elle observe le décor qui l'entoure sans réellement donner l'impression de savoir où elle se trouve et ce qu'elle fait là. A bien y regarder elle semble excessivement mince, la peau sur les os pour dire et son visage porte quelques marques témoignant de traitements qui ont plus que manquer de douceur.

Une fois son environnement parcouru rapidement elle semble vouloir se déplacer, un peu au hasard, mais surtout plus apeurée que ne pourrait l'être un chaton dans une situation similaire. Elle marche en trébuchant régulièrement, manquant parfois de laisser son sac lui échapper des mains, l'est semble être sa destination (A2) mais son hésitation et ses multiples petites maladresses rendent cela excessivement fastidieux à la vue de quelqu'un de plus expérimenté.

Tourmente s'engageant dans la même direction, elle reste néanmoins à distance prudente de la butarienne, profitant de son manque flagrant d'expérience. La jeune femme aura néanmoins pu conclure que même parmis les participants butariens, tous n'étaient visiblement pas là avec l'ombre de l'espoir de remporter l'épreuve, pour ne pas dire qu'ils étaient là contre leur gré.

Le déplacement était donc long, car il était malgré tout difficile de pouvoir dépasser la gamine butarienne sans se faire remarquer, celle-ci comblant son manque d'expérience par une paranoia excessive à tel point que Tourmente pourrait ne pas s'étonner de la voir s'effondrer à tout moment voir même la voir imploser devant elle...

Les pensées et la concentration de l'humaine furent cependant interrompu par une explosion soudaine est proche... trop proche sans doute au goût de l'humaine qui se figea, en alerte avant de voir s'écraser une masse sanguinolente à quelques pas de sa position... une butarienne encore... où plutôt ce qu'il en restait... le bas de son corps avait été arrachée, sans doute par l'explosion entendue une seconde plus tôt. L'esprit de Tourmente ne fit qu'un tour... le terrain était miné... Le souffle court, elle reprit son chemin les sens plus en alerte que jamais pour finalement se rendre compte que le corps qui avait attéri près d'elle avait attiré l'attention de l'adolescente qui la précédait, son regard apeuré passant de l'humaine au cadavre de la butarienne à son côté...

Puis sans prévenir, l'humaine senti une pression sur son genoux, sursautant avant de s'apercevoir qu'il ne s'agissait "que" de la butarienne à son côté... celle-ci, les yeux grands ouverts et fixés sur l'humaine... elle ne semblait pas réellement la voir, mais Tourmente pu, par ce contact, témoigner de la volonté de la femme qui lui aggripait le genoux... elle serra, cracha du sang...

Pour... mes enfants... gagner... je dois... gagner...

Le sang et les larmes envahissent ensuite son visage et ses poumons avant qu'elle ne rende un dernier soupir, les yeux grands ouverts brillants toujours de cette dévotion propre aux mères près à tout pour protéger leurs enfants... Un sanglottement interrompi la vision de Tourmente... l'autre butarienne était toujours là... figée, les larmes aux yeux, prête à craquer et s'effondrer sur elle-même...

******************HRP*********************

Lors du RP suivant, Tourmente pourra trouver une truelle tandis qu'elle aura à "faire face" à l'adolescente face à elle dont voici quelques infos sur son compte :

Nom : Niara Ska'kel
Sexe : Féminin
Age : 17 ans
Statut : esclave
Physique : De petite taille, assez frêle, porte des signes distincts de malnutrition.
Caractère : Niara est une jeune fille timide et innocente, elle ne sait pas gérer les situations de stress et est assez émotive. Cependant malgré cette apparente fragilité, elle est prête à tout pour venir en aide aux gens qu’elle apprécie.
Histoire : Aînée d’une famille très pauvre de sept enfants, Niara a connu un sort assez banal en étant la « sacrifiée » de la famille. En effet, pour éviter de mourir de faim ou que l’ensemble de la famille soit vendue comme esclave, il est de coutume dans les familles de basses extractions de négocier la vente d’un des enfant pour le bien commun. Niara pour sa part a connu ce sort assez tardivement, à l’âge de 12 ans. Elle allait fêté ses 16 ans lorsqu’elle fut vendu dans une exploitation agricole de la planête Adek. Une fois là-bas, elle eut du mal à s’acclimater à la dure vie sur cette planète aux milles virus mais elle survécu aux fièvres et à la faim grâce à l’aide d’un garçon plus âgé nommé Breo qui l’aida du mieux qu’il put. Entre eux ce fut le coup de foudre mais ils mirent 6 mois avant de s’avouer leur amour. Les relations amoureuses entre esclaves étant interdites sans l’accord du maître, ils durent vivre leur amour clandestinement. Hélas un jour, ils furent dénoncés par un autre esclave et inscrit de force à la liste des futurs candidats de l’Elu des Astres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'élu des astres [Tourmente]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'élu des astres [Tourmente]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loreena&Gideon ▬ L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. ♥ [END]
» Dreamworks dans la tourmente ?
» Après Lavalas le parti 'Louvri Baryè' de Renaud Bernadin dans la tourmente
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» Pas de champagne pour Martine la Tourmente?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect RPG :: « La Grande Voie Lactée. » :: ◄ Espace Concilien :: ◄ Nid du Milan :: ◄ Untrel-
Sauter vers: